AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Chapitre I : La Prophétie Silencieuse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Nebula
avatar
Messages : 347
Date d'inscription : 12/04/2015
Chapitre I : La Prophétie Silencieuse écrit le Mar 1 Sep - 11:51

LA PROPHÉTIE SILENCIEUSE





   





Galiea, la ville qui ne dort jamais, la cité aux mille lumières étincelantes, la capitale du peuple d'Okeanos. Elle que l'on croyait puissante, elle que l'on pensait être une des plus grandes capitales de tout Atlas... n'est qu'en fait une faille.

Le 1er jour de la 9ème Lune 1215, on retrouve en première page d'un journal envoyé par les Esprits de ce monde énigmatique, un sujet qui fait scandale dans tous les pays d'Atlas :

« Un bâtiment de Galiea explose et fait des ravages dans les plus grands locaux de la capitale. Le peuple a été forcé de quitter les lieux de toute urgence. Une partie de la ville des profondeurs océaniques n'est plus accessible et est submergée par l'eau. Les habitants Okeanos seront accueillis parmi le peuple d'Earthea et celui de Caelestis le temps que les bâtiments soient réparés. »


Cette nouvelle fait l'effet d'une bombe et bouleverse tout le monde. Une bonne partie des inventions d'Okeanos, ainsi que leurs laboratoires ont été détruites ou rendus inaccessible. Cet évènement improbable à donné lieu à une enquête pour déterminer si l'explosion était criminelle ou non. Personne ne s'attendait à un tel bouleversement... Personne, sauf un groupe.

Un ensemble d'individus savait parfaitement que ce drame allait se produire à cette date précise. Ils étaient au courant de tout depuis le début mais ont décidé de garder le silence jusqu'au moment fatidique. En effet, des explorateurs Nomades auraient trouvé dans les anciennes ruines d'Okeanos une pierre sur lesquelles des inscriptions, une fois déchiffrée par leurs soins, prédisait une prophétie à laquelle eux-même ne pouvaient s'attendre.

Les anciennes écritures racontent que lors des Siècles Abandonnés, la colère du dieu Okeanos s'exprimait tous les 100 ans par des tremblements de terre et l'apparition de volcans océaniques au fin fond de la mer d'Atlas. Au bout de sa neuvième colère, 9 siècles après le début des vestiges du passé, la colère du Dieu de la connaissance se transformera en une terrible rage qui annoncera le commencement d'un futur événement.

Telles sont les conséquences de la Prophétie Silencieuse.


Nebula
avatar
Messages : 347
Date d'inscription : 12/04/2015
Re: Chapitre I : La Prophétie Silencieuse écrit le Dim 20 Sep - 20:00

GALIEA ; RÉVÉLATIONS





   





Le temps s'écoule et le temps passe, des semaines se sont déjà écoulées et les larmes coulent encore le long des joues. Les Okeanos n'avaient toujours pas compris la situation. Leur Dieu les avait éjecté de leur capitale d'une violence inouïe. La mort, la détresse, la peur, la tristesse, la colère ... L’incompréhension était sûrement le sentiment le plus présent. Chaque habitant pouvait le ressentir.


Pourtant, ce peuple du savoir ne désespèrait pas. Recueilli par certains peuples ou cachés dans les districts, certains se sont dévoués à réparer certaines parties de Galiea, à l'aide de machines qui ont pu survivre face au déluge infernal. Un travail ardu, dangereux et long et qui, pourtant, a porté ses fruits.


L'Officinarum, la Société et les couloirs Polypus ont pu être reconstruits rapidement afin d'arrêter la pénétration de l'eau dans les bâtiments. Les hommes peuvent officiellement revenir sur ces lieux mais ne peuvent constater que des dégâts accablants. Tout était détruit.


Cependant, les réparateurs ayant permis l'ouverture des laboratoires ont fait la découverte d'un message inscrit sur un des grands murs. Ils ne savaient pas qui ni quand cela a été écrit ... Mais le message était le suivant.



« ILS SAVAIENT TOUT DEPUIS LE DÉBUT, CE PEUPLE DONT LA LIBERTÉ N'A PAS DE LIMITE, ILS CONNAISSAIENT L'EXISTENCE DE SA COLÈRE. SACRILÈGE. »



Un message gravé sur ces murs abîmées ... Un message clair pour certains, douteux pour d'autres, certaines personnes pensent que ce message a été écrit de la main d'Okeanos. Sur les murs de la Société étaient inscrits d'autres mots, encore plus touchants pour le peuple, même si ils ignorent encore à qui ils étaient destinés.



" TRAHISON MENSONGE TRAHISON MENSONGE TRAHISON MENSONGE TRAHISON MENSONGE TRAHISON MENSONGE TRAHISON MENSONGE ... "



Pour beaucoup de scientifiques ... Le message n'avait qu'une seule signification : Les Nomades savaient tout depuis le début. Et la colère de chacun grandissait au fur et à mesure que cette nouvelle se répandait chez les Okeanos, chez les autres nations, sur Atlas tout entier.



Qui est le réel peuple maudit dans cette histoire ... ?



Nebula
avatar
Messages : 347
Date d'inscription : 12/04/2015
Re: Chapitre I : La Prophétie Silencieuse écrit le Mer 7 Oct - 20:00

GALIEA VIT ENFIN











Le temps s'écoule, il devient de plus en plus long et barbant pour une grande partie des Okeanos ... Incapables de retourner chez eux, étant obligés d'être logés chez les nations voisines. Les relations ne sont pas les meilleures, la relation principale entre eux et les nomades a détérioré à un niveau incroyable. Les Okeanos auraient pu être sauvé eux et leurs recherches si les nomades les avaient prévenu de ce cataclysme.

Mais cela fait déjà deux lunes. Deux lunes se sont écoulées depuis la colère du dieu de la mer. Et c'est en cette 11ème lune que le dictateur annonce à tous les Okeanos que Galiea est enfin ouverte, enfin disponible, que l'accès y est enfin autorisé ... Mais qu'il ne fallait pas s'attendre à voir la ville dans un état parfait.

Par chance, la bibliothèque était le seul bâtiment qui ne possède pas ou très peu de dégât. L'histoire d'Atlas avait donc été conservée et cela rassurait plus d'un scientifique. Le reste de Galiea se trouvait dans un état pitoyable, les appartements dévastées et les souvenirs détruits.

Avant que Galiea soit ouvert au public, les derniers chercheurs aidant la reconstruction de la capitale ont trouvé des inscriptions dans la grande bibliothèque de la ville. Les mots sont les suivants :


" Ils m'ont trahi, ils m'ont détruit, qu'ils souffre à n'en plus finir. Qu'ils soient tous maudits. "


Un nouveau message.
Ce message était écrit de la même manière que les messages trouvés à la Société et dans les laboratoires. Qui les a écrit ? Quand exactement ? Qu'est-ce que ce message veut dire exactement ?

Aujourd'hui, le dictateur ordonne une seule chose à tous les Okeanos, voire même aux personnes les plus curieuses d'Atlas : trouver l'auteur de ces textes et comprendre le sens de ces mots.


Contenu sponsorisé
Re: Chapitre I : La Prophétie Silencieuse écrit le

Chapitre I : La Prophétie Silencieuse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Nebula :: 
Le Commencement
 :: Contexte et Commandements :: Intrigues
-