AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

[violence] Murderer | Spencer & Felice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lindberg Svetlana
avatar
Messages : 147
Date d'inscription : 22/07/2015
[violence] Murderer | Spencer & Felice écrit le Dim 4 Oct - 16:09
MURDERER

feat ; Spencer & Felice
Trois lunes étaient passés depuis le drame de la capitale des océans. Tu avais donc choisis de rester à Démétrio le temps que la cité sous-marine soit totalement réparé. N'ayant rien à faire, tu étais partit te balader un peu dans les rues bondées de la ville, tu avais toujours autant de mal avec toute cette agitation, tu n'y étais pas encore tout à fait habitué. Il faut que tu te l'avoues, le calme était pour toi quelque chose de primordial. Alors, prit d'un besoin soudain tu étais sortit avec pour idée que de ramener un cadeau à l'élu de ton cœur, passant par le marché en espérant trouver ce qu'il lui plairait. Puis après une longue recherche, tu trouvas une petite échoppe où se trouvé un bracelet noir. « Pourrais-je avoir ce bracelet madame ? » demandas-tu à cette vendeuse, heureusement que personne connaissait tes origines ici. Elle te tendit ce que tu voulais dans un petit paquet et tu te dirigeas vers une petite ruelle sombre.

Cette ruelle, tu la connaissais bien, c'était celle où tu avais rencontré la première fois Émilien. Il ne manquait plus que Kitsune que tu avais laissé avec Felice. Comment aurais-tu pu les séparer alors qu'ils dormaient d'une façon tellement mignonne ensemble ? Tu pouffas doucement et continua dans la ruelle jusqu'à une autre. « Je rentre tout de suite ou pas... Et puis mince, profitons un peu d'être dehors. » Ouai, tu ne savais pas s'il te resté quelque chose à faire dehors. Puis, ton cœur se mit a accélérer, comme pour te prévenir de quelque chose. Une soudaine panique s'emparait de toi, alors que tu avançais d'un pas rapide, te retournant tu remarquas qu'il n'y avait rien d'autre que l'un des plus grandes avenues de la ville. Soulagé, tu souffles avant de reprendre ton chemin.
Je parle en #0099ff




Lindberg = Kohe & Soren



KARMA POLICE
I'VE GIVEN ALL I CAN
IT'S NOT ENOUGH
I'VE GIVEN ALL I CAN
BUT WE'RE STILL THE PAYROLL

Merci a Felice pour la signature ♥♥♥♥
Spencer Sotelo
avatar
Messages : 6
Date d'inscription : 14/09/2015
Re: [violence] Murderer | Spencer & Felice écrit le Dim 4 Oct - 19:15
IL EST LA

feat ; Lindberg & Felice
Spencer n'aimait pas se balader en ville, au milieu des passants. Ces contacts rapproché avec tous ces êtres humains, n'ayant pour seul but que de passer une après midi agréable, basée sur la consommation poussée a l’extrême, sans doute pour s'assurer le raffermissement de leur personne. Aussi souvent que possible, Spencer évitait ces contacts. Mais aujourd'hui était un jour différent. Il avait appris d'une source sûre qu'un personnalité importante était présente à Démétrio, et cela représentait une occasion qu'il ne devait pas laisser passer. Spencer regarda autour de lui. Massé au milieu de la foule des passants, il apercevait çà et là des étales de marchant vendant vêtements, bijoux, bracelets et autres babioles sans intérêt autre que d'amasser plus d'argent qu'il n'en faut pour les produire. Oppressé par tout ce remue-ménage, Spencer se détourna de la rue passante pour ce diriger vers d'autres endroits plus calmes, ou il serait plus à l'aise pour réfléchir au déroulement de l'acte qu'il s’apprêtait a commettre. Spencer se détourna donc de la large rue ou se tenais le marché, pour se diriger vers une ruelle plus calme, qui lui paraissait plus accueillante. Il s'assit sur le rebord d'une marche afin de réfléchir, puis il commença a sombrer dans ses pensées. Il se demandait comment il pourrait retrouver la personne qu'il devait capturer, et surtout ce qu'il lui ferait. Sa réflexion dura plusieurs minutes, quand il fut ramené sur terre par un bruit venant de l'entrée de la ruelle, ressemblant un un rire étouffé. Par pur réflexe, Spencer se dissimula précipitamment derrière un encadrement de porte caché par un rideau, afin de laisser passer la personne a l'origine du bruit. Il retins sa respiration quelques secondes, le temps que les bruit de pas se dirigent à l'opposé de sa cachette, puis passa prudemment la tête par l’embrasure de la porte afin d’apercevoir la personne passant dans la ruelle. Devait-il la craindre ou était-ce un citoyen quelconque ? Il aperçu un homme assez grand, les cheveux blanc, portant des vêtement près du corps en tissu noir. Spencer pensa qu'il n'avais rien a gagner a rester cacher car la présence de l'homme ne le gênerait pas outre mesure. Il s'apprêtait donc a sortir de sa cachette, quand l'homme bifurqua a droite, et Spencer aperçu son visage. Son sang ne fit qu'un tour, et il se dissimula immédiatement. Lindberg. Spencer venait de voir Lindberg. L'homme qu'il pensait devoir passer plusieurs semaine a retrouver venait de passer juste devant lui, dans une ruelle déserte. Spencer sourit narquoisement.  C'est presque trop facile , pensa-t-il.
Il mit machinalement la main à son coté pour sentir le pommeau de son poignard, puis sortit dans la rue. Arrivé au croisement, il jeta un regard dans la direction où il avait vu Lindberg se diriger, et le vit marcher a allure constante et posée, sans se soucier qu'il pourrait être suivi. Spencer s'avança à pas de loup dans la ruelle, en essayant de marcher rapidement pour se rapprocher le plus près possible de Lindberg. Arrivé a quelque mètres de sa cible, il sortit son poignard et accéléra encore le pas, quand soudain la marche de Lindberg se fit plus rapide. Spencer s'aplatit ni une ni deux contre la porte d'une maison a sa gauche, afin d’être dissimulé par le mur, et entendit aussitôt après s'être caché les pas de sa futur victime s’arrêter. Il attendis quelque secondes, entendit Lindberg souffler de soulagement, et reprendre sa marche d'un pas souple et rassuré. Spencer se remit à le suivre encore plus discrètement, pour ne pas rater l'occasion de pouvoir capturer sa cible en évitant un combat. Il avait peu de doutes sur le fait qu'il en sortirais vainqueur, mais il préférait tout de même l'éviter, dans la mesure du possible. Petit à petit, Spencer se rapprochait. Lindberg ne se méfiait aucunement, aussi il ne sentit rien lorsque la personne qui le suivait depuis quelques mètres déjà l'attaqua. Spencer, armé de son poignard qu'il tenais dans sa main droite, asséna d'abord à Lindberg un violent coup de poing au milieu du dos, et entendit avec satisfaction la colonne vertébrale de sa victime craquer. Agissant avec rapidité et précision, il planta son couteau dans le jarret de la jambe droite de l'ancien Prince, puis assénât immédiatement un coup d'une extrême violence sur le crâne de Lindberg. Ce dernier tomba lourdement au sol, assommé et la jambe droite inutilisable. Spencer essuya son poignard tout ensanglanté dans les cheveux de Lindberg, les tintant ainsi d'une sombre couleur rouge, le sang provenant de sa jambe se mélangeant au sang coulant de la blessure à sa tête. Spencer accrocha son couteau a sa ceinture, contempla son œuvre, et échappa un faible « Il faut que je me contrôle, je n'aime pas quand mes victimes meurent trop vite. »
Il s'accroupit et mis sur son épaule le corps inanimé de Lindberg. Il se dirigea ainsi vers une porte entrouverte, qu'il poussa, et entra dans la pièce sombre. Ce squat, Spencer le connaissait bien, il s'y était caché il y as quelques année, lorsqu'il devais fuir et qu'il était blessé. Par quel heureux hasard se trouvait-il a proximité, Spencer ne le savais pas, mais il ne perdit pas de temps en questionnements inutiles, et posa Lindberg sur le sol. Il se dirigea vers le coin droit de la pièce, où il attrapa une chaise et une corde. Il posa la chaise au centre du squat, attacha fermement sa victime sur la chaise, puis ferma la porte en enclenchant le verrou. Spencer Dégaina l'épée qu'il portait dans son dos, se dirigea vers Lindberg et lui assénât une violente claque sur la joue. « ce n'est plus l'heure de la sieste. »
J'écris en #990000
Lindberg Svetlana
avatar
Messages : 147
Date d'inscription : 22/07/2015
Re: [violence] Murderer | Spencer & Felice écrit le Dim 4 Oct - 20:08
MURDERER

feat ; Spencer & Felice
Il y avait des jours, où le mieux à faire était de rester chez soi. Éviter toutes les galères de la journée, éviter les passants dans les rues bondaient de la capitale du peuple d'Earthea. C'est peut-être ce qu'aurait du faire Lindberg. Il faut le dire, pourquoi était-il sortit acheter un cadeau à cet homme qui était maintenant tout pour lui. Triste engeance de sang royale à l'esprit un peu trop innocent, il faut le dire, jamais il n'aurait cru pouvoir ce balader encore une fois en ville sans masque et surtout en étant que très peu reconnu, ça lui plaisait. Prenant cette rue, il avançait d'un pas normal jusqu'à sentir comme une présence inquiétante. Comme cette atmosphère qu'il sentait bien souvent sous les océans, cette haine perpétuelle qui le poursuivait sans cesse, où qu'il aille la bas, il était haït par ce peuple comme par le sien. Et le voilà maintenant à ressentir une nouvelle fois cette impression qu'il avait apprit à supporter. Il accéléra le pas, de plus en plus, ne sachant même pas pourquoi son cœur lui disait d'aller plus vite. Comme si, un danger le guettait. N'y croyant pas trop, il s'arrêta et se retourna cherchant le moindre mal autour de lui. Il n'y avait rien, alors il souffla un bon coup, rassuré de n'avoir fait que rêver. « Je suis bête... argh ! » Une vive douleur de fit ressentir dans sa jambe droite, se pliant en deux tant le choc le fit souffrir. « Qu'est-ce qu... ! » Puis plus rien. Il tomba au sol inconscient de ce qu'il venait de ce passer.

Un bruit sourd se fit entendre accompagné d'une souffrance qu'il n'avait jamais ressentit auparavant. On venait de lui mettre un bon coup dans la mâchoire. « Ce n'est plus l'heure de la sieste. »

Il ouvrit difficilement les yeux. Un homme se tenait la, devant lui. Baraqué avec un faciès inspirant la peur, la panique. Il dévisagea cet homme à l'air fou, grand avec une crête. Que lui voulait-il maintenant ? Tentant de fuir, l'ancien prince remarqua qu'il était attaché sur une chaise, oui sans aucune possibilité de fuite. Une envie de vomir se fit sentir en lui quand il regarda tout autour de lui, ses cheveux blancs étaient teintés de son propre sang, et sa jambe droite elle aussi, était dans un état assez pitoyable. « Tss... ! » Son regard se lève vers cette homme, cherchant une réponse à sa question encore muette. Que foutait-il ici ? Son corps se mit a trembler, sans qu'il ne le veuille son souffle s'accéléra de seconde en seconde. Il était dans la merde. Il voulait savoir qui était cet homme, ce monstre même car même s'il était un peu niais sur certain point, il y a une chose qui était sur, c'est que ce con était à l'origine même du problème du prince, en soit celui d'être attaché à une chaise, la jambe droite inutilisable et la joue douloureuse suite a une baffe pour le réveiller certainement. « Qu'est-ce... que je fais ici ?! » son visage se crispa de douleur, sa jambe était aussi inutilisable qu’insupportable. « Putain.. » Il voulait se débattre, mais il était bien conscient de sa position du moment. Il ne pouvait rien faire contre ce crêteux. Soufflant, il tenta de bouger, faisant basculer la chaise. « Aaah ! » Sa tête toucha violemment le sol, tout comme sa jambe qui informa bien trop vite son cerveau de la souffrance qu'elle endurait maintenant. Oui, il était clairement dans la merde.
Je parle en #0099ff




Lindberg = Kohe & Soren



KARMA POLICE
I'VE GIVEN ALL I CAN
IT'S NOT ENOUGH
I'VE GIVEN ALL I CAN
BUT WE'RE STILL THE PAYROLL

Merci a Felice pour la signature ♥♥♥♥
Spencer Sotelo
avatar
Messages : 6
Date d'inscription : 14/09/2015
Re: [violence] Murderer | Spencer & Felice écrit le Dim 4 Oct - 22:34
IL EST LA

feat ; Lindberg & Felice
Spencer sourit légèrement. Lindberg avait ouvert les yeux, et regardait frénétiquement autour de lui, la respiration saccadée. Il tenta de se débattre, mais ses liens étaient trop bien serrés pour permettre quelconque mouvement. Spencer, arborant toujours ce même sourire malsain, se laissa dévisager par l'homme qu'il venait de capturer, amusé par sa réaction. Lindberg s’était mis a trembler. « Qu'est-ce... que je fais ici ?! » Spencer jaugea cet homme qui lui paraissait très peureux. Son sourire le quitta alors, pour laisser place à une expression impassible. « Je ne comprends pas comment tu as pu gouverner un royaume comme cela. » lâcha-t-il. Sa voix était sèche et transpirait la haine. Spencer se retourna alors et se dirigea vers le coin de la pièce plongé dans la pénombre. Il se fit alors entendre un bruit de terre et de débris que l'on déplace, suivit d'un bruit de ferraille. Spencer entendit un bruit sourd, suivi d'un cri étouffé. Il se releva très lentement, et se dirigea vers Lindberg qui était tombé au sol. Spencer mit son pied sur rebord de la chaise, puis se pencha vers son prisonnier pour lui susurrer : « Où comptes tu aller, monsieur le prince ? » Son ton était emplis d'ironie, et il appuya particulièrement son agressivité sur la fin de sa phrase. Spencer attrapa le dossier de la chaise, et la remit brutalement sur ses pieds. Il approcha son visage tout près de celui de Lindberg, arborant un sourire démesuré, qui laissait entrevoir toute la folie de son être. « Bienvenue en enfer » lâcha doucement Spencer. Il se releva alors brusquement, et asséna un violent coup de poing au visage de Lindberg, dont le nez émit un sinistre craquement. « Je veux que tu te rendes compte, que tu puisse sentir ce que ça fait. Imagine toi. Tu est un honnête citoyen, et tu es pieds et poings liés, pendant qu'une instance qui se dit supérieure te roue de coups. » Ce faisant, Spencer s'approcha de Lindberg en levant son couteau. Il passa derrière sa victime, et coupa ses liens. Spencer lui asséna ensuite un violent coup de poing dans les côtes, projetant Lindberg sur le côté et le faisant tomber lourdement au sol. Spencer reprit ensuite la parole, d'une voix toujours impassible : « Maintenant, te voilà libre. Mais tu as l'impression d'être libre, car tu sais très bien que quoi que tu fasses, je ne te laisserai pas partir. Tout comme les citoyens de ton royaume, qui pensent être libres mais qui sont régis par des lois absurdes leur disant comment vivre et comment penser. Ils s'accrochent à ce sentiment de liberté qui leur permet de continuer a vivre, un peu comme un os que l'on donnerait à un chien attaché court, pour lui donner le sentiment qu'il est aimé. T'es tu posé une seule seconde la question de ce qu'ils pouvaient ressentir ? T'es tu demandé pourquoi tu obéissais aux ordres d'un maître belliqueux, lorsque tu l'informais des moindres faits et gestes de ses futures victimes ? Et bien je vais t'aider a approcher l'idée de ce sentiment. » Spencer s'approcha alors de Lindberg, tout en sortant un outil en forme de tenaille de sa ceinture. Il s'accroupit, et posa sa main sur le mollet de Lindberg en souriant. « Je t'en prie, débat toi » Susura-t-il, les yeux brillants animés d'une haine sans pareille. Spencer saisit alors l'ongle du pouce du pied de Lindberg, et commença à le tirer, tout doucement.
J'écris en #990000
Contenu sponsorisé
Re: [violence] Murderer | Spencer & Felice écrit le

[violence] Murderer | Spencer & Felice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Adam P. Moriharty, the Gentleman Murderer.
» Les vidéos inutiles
» Une arrivée qui ne passe pas inaperçue. [Felice]
» Space Jam [Felice]
» From a sweet flamingo to a murderer • Jaecha

Nebula :: 
autres lieux
 :: zone terrestre
-