AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

(Terminé) Entre-deux — Rhéa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Esel Vaughan
avatar
Messages : 276
Date d'inscription : 09/05/2015
(Terminé) Entre-deux — Rhéa écrit le Dim 20 Déc - 23:14


Deux soldats montaient la garde devant la porte de la salle, par mesure de sécurité. Mesure inutile ; les deux personnes qui allaient se retrouver dans cette pièce savaient très bien se défendre par elles-mêmes.
Il soupira presque en refaisant le compte des gens qu'ils avaient perdu lors des derniers mois. Mihael, morte. Gestalt, parti. Hayden, absent. Dastan et Rozen, portés disparus. Aleksei, mort. Rhéa,...

Il préférait ne pas y penser. Ce qu'elle était partie faire ne le regardait pas. Mais les tâches auxquelles elle avait manqué, ce qu'elle avait abandonné derrière elle... Il était de son devoir de lui rappeler où son allégeance se trouvait. Même si elle avait pu être son amie à un moment. S'il laissait passer ça maintenant, qu'est-ce que les Généraux pourraient se permettre de faire demain ? Il fallait qu'il soit ferme, tenta de se convaincre le jeune homme.

Puis la porte s'ouvrit enfin. Esel ne savait pas trop à quoi s'attendre, si bien qu'il sembla presque triste lorsqu'il décela la dureté présente dans le regard de sa Générale.

- Générale, je souhaitais m'entretenir avec vous. Prenez place, s'il vous plaît.

Et la distance de vouvoiement tomba comme une chape de plomb sur leurs épaules respectives. Il avait l'impression de remonter des barrières, de remettre de la distance. Mais c'était un mal nécessaire.

- Je ne vais pas y aller par quatre chemins : cette histoire d'Esprits et de perte de mémoire n'annonce rien de bon. De plus... J'ai besoin d'aide. Mon couronnement approche à grands pas, et j'ai besoin de personnes de confiance pour m'entourer. Esel sembla s'endurcir, et il releva le regard pour confronter celui de la jeune femme. Nous ne pouvons pas nous permettre d'avoir des Généraux qui disparaissent à un moment aussi crucial. Alors vous allez m'expliquer où vous étiez passée ces derniers temps.



Thème musical d'Esel choisi par Aleksei le bg
« Esel notre Diva, notre Beyoncé des Cieux » — Rozen

Rhéa N. Tomeïn
avatar
Messages : 860
Date d'inscription : 14/05/2015
Re: (Terminé) Entre-deux — Rhéa écrit le Lun 21 Déc - 0:30
« On the last train, you board, leaving me behind, gliding away. Slowly, the ground slides away. Don't cry, don't cry. But the truth is, I want to say out loud, "Don't go." »  Δ MUSIQUE


Ses pas résonnaient à l'intérieur des immenses couloirs de la demeure royale. Tout ressemblait à un rêve, un événement irréel : ce fut comme si elle n'avait jamais pénétré ces lieux auparavant. Tout lui semblait familier et inconnu à la fois : certains détails - bien qu'il soit minimes - avaient attiré son attention jusqu'à la faire grimacer ; pour elle, cela prouvait que la Reine était définitivement disparue du château, de Caelestis, et de sa vie.

Rhéa continua son chemin dans le château Regem, le poing serré, jusqu'à atteindre le bureau de son collègue qui lui, cependant, lui est toujours familier.

Avant de presser la poignée, elle marqua un temps de pause. Les soldats la fixèrent avec incompréhension, mais la jeune femme n'y fit aucune remarque.

Ses murs, cet endroit et cette atmosphère la touchaient encore douloureusement. Son deuil n'était peut-être pas encore entièrement complet, finalement. Dans tous les cas, elle ne pouvait plus faire demi tour et échapper au passé, même si elle avait décidé de s'écarter de tout cela. Elle aussi avait ressenti de l'abandon, de l'injustice et de la rancœur. Même envers Esel.

Esel. Il avait sans doute vécu ces mêmes pensées noires... mais elle et lui étaient différents. Beaucoup trop différents.

Rhéa entra enfin dans la pièce où ce dernier l'attendait. Sa première impression fut bien négative, mais peu étonnante. Elle comprenait ce ton froid et distant - pourtant, selon son opinion, ce n'était pas de sa faute.

- « Bien. »

Elle arbora également sa carapace fraîchement créé depuis son exil. Exil qui, d'ailleurs, fut très rapidement lancé dans la conversation, si bien que sa demande de renforts passa presque en second plan dans les pensées de la revenante.

- « Tout d'abord, je tiens à préciser que je suis ravie de savoir que vous m'accordez encore de l'importance pour me parler du sujet grave qui touche notre pays en ce moment même. »

Elle se redressa quelque peu sur sa chaise pour ainsi faire face à son ami - si nous pouvons encore le qualifier de tel - et ainsi le fixer dans ses yeux bleus profonds.

- « Si je suis partie, je pense que c'est en premier lieu à cause de mon état qui ne pouvait plus répondre à un quelconque devoir. J'ai quitté Caelestis quelque temps, sous l'accord des supérieurs, pour des raisons personnelles. Comme vous pouvez le voir, j'en suis sortie indemne ; presque en meilleure condition qu'au moment où j'ai quitté le sol de la capitale, elle ouvra légèrement ses bras pour intensifier ces dernières paroles et l'inciter à la regarder avant de reprendre, Esel, si je puis me permettre de vous appeler ainsi, n'avez-vous donc pas, vous non plus, été anéanti par l'incompréhension lors de toutes ces pertes ? Je pense que si je serais restée, j'aurais perdu bien plus. »

Elle posa ses mains sur ses cuisses, tournant ses yeux d'une nouvelle couleur vers le portrait de la Reine défunte encore accroché au mur derrière Esel.  

Mihael Svetlana.

Elle était dotée d'une beauté hors du commun et, bien qu'elle fut souvent détestée dû à son caractère docile, les souvenirs de la Générale éprouvent encore du respect pour cette jeune personne. Mais maintenant, Rhéa n'était plus là pour réclamer justice et prospérité pour le peuple. Ses origines et son instinct de combat l'interpellaient ; allant jusqu'à se forcer à renier ses sentiments. Bien sûr, cela n'a jamais été son fort, il est donc toujours facile  pour nous de comprendre ses émotions. Cependant, qu'en est-il des autres ?

- « Pourquoi m'avez-vous réellement convoqué, au juste ? Expliquez-moi clairement, Esel Vaughan. »

Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas prononcé ces mots qui chauffaient ses joues candides avant tous ces drames.

feat. Esel ▲ dialogue #cc0000 ▲ hrp joplor


Rhéa N. Tomeïn = Ewen Raijin = Aamon
mes médailles d'or:
 
Esel Vaughan
avatar
Messages : 276
Date d'inscription : 09/05/2015
Re: (Terminé) Entre-deux — Rhéa écrit le Lun 21 Déc - 2:26


En fait, il ne savait même pas pourquoi il l'avait faite venir ici. Il ne savait pas quoi lui dire, tout ce qu'il savait, c'est qu'il sentait une colère froide s'insinuer dans ses tripes, une colère qui n'était le fait de personne, juste le fait de quelque chose à l'intérieur ; d'un vide terrible, qui grignotait tout l'espace libre de ses entrailles depuis que la personne autour de laquelle sa vie entière tournait s'était brutalement évanouie. Et ça le rendait encore plus furieux d'être sur le point de passer ses nerfs sur une femme qu'il considérait comme son amie. Il avait suffi de quelques semaines pour que leur relation se casse comme un vieil objet laissé à l'abandon.

Une pensée sur Mihael, à nouveau, et une pointe qui perça dans ses entrailles si soudainement que cela lui en donna la nausée.

- J'aurais bien aimé partir, moi aussi.
La déclaration sortit avec une assurance et un aplomb dont la froideur le surprit lui-même. Je vous ai demandé des explications, pas des justifications.

Il croisa les mains, en position apparente de supériorité derrière son beau bureau bien nettoyé. Un artifice de plus pour colmater les failles.
Elle l'avait abandonné, elle aussi. Il fallait se montrer sévère, maintenant ; plus de droit à l'erreur.

- Je voulais vous demander si vous comptiez y rester, dans cette armée. J'ai besoin d'une Généralissime de confiance, prête à endosser la responsabilité d'une armée entière. Pas d'une Générale qui part en vacances et revient quand ça lui chante.

Esel, comme d'habitude, improvisait totalement, disposant des mots en phrases dans le simple but de faire mal, de provoquer. La femme en face de lui était une complète étrangère. Qu'est-ce qu'il avait bien pu se passer pour en arriver là ?



Thème musical d'Esel choisi par Aleksei le bg
« Esel notre Diva, notre Beyoncé des Cieux » — Rozen

Rhéa N. Tomeïn
avatar
Messages : 860
Date d'inscription : 14/05/2015
Re: (Terminé) Entre-deux — Rhéa écrit le Lun 21 Déc - 11:18
« On the last train, you board, leaving me behind, gliding away. Slowly, the ground slides away. Don't cry, don't cry. But the truth is, I want to say out loud, "Don't go." »  Δ MUSIQUE


Le trait de voix d'Esel insupportait la jeune femme. Qu'il soit malheureux ou non, jamais il n'avait franchi ce seuil de tonalité envers elle auparavant ; preuve irréfutable que les liens de la confrérie royale volaient toujours en éclats.

Rhéa, sur un ton sec, plaqua ses mains sur le bureau d'un blanc immaculé où les objets émirent une légère secousse. Ses sourcils se froncèrent et ses traits du visage se raidirent. Elle ne pouvait pas le laisser continuer sur ce chemin, à la rabaisser avec son ego et ses manières qui ne lui allaient guère.

- « Cela fait bien longtemps que je désirais obtenir un tel grade afin de remplir ma mission à la perfection. Si je suis revenue, c'est parce que je ne vois ma place nulle part ailleurs. Maintenant, je n'ai juste plus envie de courir à l'aveuglette. »

Elle prit quelques secondes de silence pour réfléchir correctement aux paroles qu'elle était sur le point de prononcer - plus aucun pas en arrière n'est toléré. Les beaux temps ont cessé.

- « Comment osez-vous me qualifier de vacancière ? N'avez-vous pas en tête, en premier lieu, tous les efforts que j'ai pu donner dans cette armée avant les drames qui se sont abattus sur nous ? Arrêtez de faire le dur, Esel ; avant d'être un futur roi, vous avez été mon ami, et bien plus que cela ! Vous comprenez pertinemment ce que j'ai ressenti, et mon exil n'a aucunement été voulu de ma part ! Si j'avais pu déjà savoir qu j'étais, si j'avais pu cerner l'étendu d'erreurs que j'ai pu commettre avant leur disparition, je serais restée. »

Rhéa serra son poing et baissa le regard un instant. La colère rongeait sa forte voix, déchirait ses os. Il n'avait pas le droit de lui reprocher son départ, ni de douter de sa confiance. Son âme s'était endurcie, elle était désormais prête à assumer n'importe quel rôle ; cependant, la justice ne fonctionnait plus sur son coeur meurtri. La solitude l'avait emporté sur tout le reste.

- « Vous voulez des explications ? J'ai quitté Caelestis car j'étais rongée par la culpabilité, la folie d'avoir laissé partir tout le monde. Je ne disais jamais les bons mots quand il le fallait, et je n'ai jamais pris le temps de serrer les personnes que j'aimais dans mes bras ; Je me tuais pour la justice, pour une illusion. Bon sang, n'avez-vous donc pas compris à un tel point de votre vie ?! Je vous aimais ! Et la Reine, Rozen, Dastan, Gestalt, Hayden, où sont-ils ? Que s'est-il passé ? Nous ne sommes plus là, rendus dans la même salle pour discuter de notre devoir ! C'est terminé, désormais. Maintenant, il faut faire acte de présence, et agir selon nos ressentis. »

Les aveux étaient aussi gros qu'une montagne. Rhéa se rassit dans un geste brusque, et passa sans main dans sa chevelure flamboyante pour tenter de retrouver ses esprits avant que son collègue ne riposte. Les mots avaient peut-être été aussi douloureux qu'une lame en plein abdomen, mais elle ne les regrettait pas. Au contraire, un poids avait été retiré.

- « Cependant, moi aussi, je désire des explications de votre part, et non des justifications. Si mon rôle de Généralissime doit être endossé comme il se doit pour que vous acceptiez notre confiance, alors allons droit au but et expliquez-vous.. »

Avaient-ils déjà été aussi sincère l'un envers l'autre ? Peut-être une fois, dans un état second. Les souvenirs étaient vagues.

Mais Rhéa s'en souvient. C'est bien à cause de cela que sa colère persistait encore.
feat. Esel ▲ dialogue #cc0000 ▲ hrp joplor


Rhéa N. Tomeïn = Ewen Raijin = Aamon
mes médailles d'or:
 
Esel Vaughan
avatar
Messages : 276
Date d'inscription : 09/05/2015
Re: (Terminé) Entre-deux — Rhéa écrit le Mar 22 Déc - 11:35


- Tu...

Sur le moment, il perdit totalement ses mots. Son poing se leva et se serra, comme s'il voulait le coller sur quelque chose.

- Ce qu'il a bien pu se passer relève du passé, maintenant.

Maintenant qu'ils en étaient à se dire leurs quatre vérités et s'échanger des reproches, Esel réalisait l'absurdité de la situation. Il avait été l'ami de Rhéa, aurait peut-être pu devenir plus, mais maintenant, tout ce qu'il ressentait pour elle s'apparentait à de la rancoeur. Au lieu de livrer son coeur, il déversait son fiel.

- Vous m’énervez tellement derrière vos nouveaux grands airs de dame qui a la situation sous contrôle ! Vous êtes complètement à côté de la plaque, oui. Ne me parlez pas d'acte de présence quand vous avez disparu au moment où le royaume avait le plus besoin de ses généraux ! Vous, Rozen, Dastan, tous les autres, vous êtes une belle brochette d'égoïstes. Sans s'en rendre compte, il avait quitté son siège et toisait maintenant Rhéa de toute sa hauteur. J'ai été stupide de penser que je pourrais compter sur vous. Si vous vouliez rattraper vos erreurs, vous seriez restée ici, à Cassiopeia, là où on avait besoin de vous. Là où j'avais besoin de vous.

Comment avait-elle pu montrer si peu de considération pour ce qu'elle abandonnait derrière elle ? Se sentait-elle coupable ? Avait-elle peur ?
Non, ce qui excitait sa fureur, c’était que la Générale n'aie pas assumé ses responsabilités : elle l'avait laissé encaisser la mort de l'ancienne Reine et avait quitté Caelestis pour aller poursuivre une quelconque quête insensée.

- Vous ne valez pas mieux que Dastan, Rozen ou les gens en qui j'avais confiance. On ne peut pas empêcher le départ d'être chers. Que vous ayez dit quelque chose ou pas, la situation aurait été la même ! Des mots n'auraient rien changé. Un soldat compétent aurait au moins eu la décence de faire passer son devoir avant ses sentiments personnels.


Esel en profita pour laisser redescendre un peu sa colère. Mais elle continuait à le meurtrir de l'intérieur, à faire monter en lui des mots, des tournures de phrase agressives, une envie de faire mal autant qu'il avait mal. Sentiment peu coutumier, peut-être un peu trop longtemps refoulé.

- Que cela ne se reproduise plus.



Thème musical d'Esel choisi par Aleksei le bg
« Esel notre Diva, notre Beyoncé des Cieux » — Rozen

Rhéa N. Tomeïn
avatar
Messages : 860
Date d'inscription : 14/05/2015
Re: (Terminé) Entre-deux — Rhéa écrit le Mar 22 Déc - 12:31
« On the last train, you board, leaving me behind, gliding away. Slowly, the ground slides away. Don't cry, don't cry. But the truth is, I want to say out loud, "Don't go." »  Δ MUSIQUE


- « ÉGOÏSTE ?! »

Elle prit la même posture qu'Esel afin qu'aucun n'ait de supériorité sur l'autre ; Rhéa se leva à nouveau, face à lui, le regard colérique. Ses mots étaient la raison parfaite pour prouver pourquoi elle avait quitté les lieux à ce moment précis. Jamais elle n'avait preuve d'une once d'égoïsme, ni de lâcheté. Elle avait donné corps et âme pour son travail, pour clamer justice et paix sur les plaines célestes ; c'était maintenant qu'elle s'était rendu compte de ses erreurs d'antan et elle en payait le prix.

- « S'il y a bien UNE personne sur cette fichtre planète qui ne vous avait jamais laissé tomber, c'était bien moi ! Mes airs de dame sont tout aussi pitoyables que les vôtre, sous votre cape ridicule et votre armure infâme ! Pensez-vous sincèrement vos propos ? N'avez-vous donc pas été là tout ce temps, à me ressasser sans cesse qu'il fallait que je pense à moi et non à mon devoir en permanence ? Vous avez tous négligé ce que j'ai pu tenter de faire au sein de cette stupide garde royale, et c'est bien pour cette raison précise que j'ai décidé de partir pour enfin comprendre réellement ce que je valais. »

Elle n'était ni Rozen, ni Dastan, ni personne. Au contraire, elle n'avait jamais été qu'elle-même, une ombre de ses sentiments candides et stupides, cachée sous l'envie de faire régner une aire prospère en ces lieux protégés sous les nuages qui ne lui ont apporté à la fin que du mépris et de la déception. Rien de ce qu'avait dit son collègue n'était vrai - elle avait tout fait pour cette terre qui ne valait rien mais c'est toujours envers les plus faibles que les torts reviennent en trombe.

- « Si vous me comparez à tous ceux qui nous ont quitté, je suis dans l'obligation de vous dire que vous ne m'avez jamais comprise. Vos yeux doux ne me font plus d'effet et, quant à vos paroles, je les ai déjà entendues. J'étais faible, ignorante et stupide, personne ne pensait que je pouvais mériter un tel rôle au sein de la garde royale ; eh bien c'est pour cela que je suis revenue en ces lieux pour prouver le contraire. Je n'ai jamais fui, et je ne reviens pas pour agir en tant que lâche. On verra, vous, comment vous agirez avec la couronne sur le crâne. »

Empli de douleur, cet échange semblait irréel. Comment en étaient-ils arrivés là, à un point de quasi-non retour ? Pourquoi ne se comprenaient-ils pas, alors que tout deux avaient été victimes de la même souffrance ? Il ne suffisait que d'un pas, pourtant ; supprimer sa fierté et simplement se tenir la main. Mais ces pensées-là, Rhéa n'en avait plus une seule. Ses nerfs dictaient tout bonnement ses paroles, bien que franches et sans un mensonge.

Elle se mit à faire quelques pas dans la salle afin de calmer tous ces foudroiements, impliquant un silence insupportable entre eux. C'était incompréhensible. Pourtant, la Générale n'avait aucun mal à faire face à cette réalité agaçante. Le plus difficile était de voir le fossé infranchissable se construire entre eux.

- « Écoutez, je n'ai aucune envie de continuer à nous entendre hurler n'importe comment. Si on ne saisit aucune de nos visions des choses, finissons-en. Je vous écoute, mais j'ai bien peur d'avoir du mal à me contenir au vu du déroulement de la situation.. »

Tenter d'apaiser le dialogue semblait être un acte inutile. Même pour Rhéa, malgré ces dernières phrases, l'envie de lui donner un grand coup dans son visage parfaitement soigné démangeait sa main droite. Cependant, elle avait appris à se contenir grâce à sa raison.
feat. Esel ▲ dialogue #cc0000 ▲ hrp le sel pur mer est sorti


Rhéa N. Tomeïn = Ewen Raijin = Aamon
mes médailles d'or:
 
Esel Vaughan
avatar
Messages : 276
Date d'inscription : 09/05/2015
Re: (Terminé) Entre-deux — Rhéa écrit le Mar 22 Déc - 13:45


Esel ne répondit pas pour plusieurs raisons mais dont la principale restait l'incapacité physique à exprimer des sons tandis qu'il s'efforçait de mesurer l'impact des propos que sa Générale venait de lui lancer à la figure.

- Ma... ma cape est ridicule ?

Il l'avait commandée aux meilleurs tailleurs de toute la compagnie des Archipels d'Orient ! Comment pouvait-elle qualifier sa cape de ridicule ? Et son armure, forgée par les meilleurs artisans du Ciel ? Comment osait-elle déclarer que lui, Esel, s'habillait mal ?

- Quand je parlais de prendre du temps pour vous occuper de vous, je ne voulais pas dire « tout abandonner au pire moment en laissant le secteur de Caelestis sans sa Générale » !


Il croisa les bras sur sa poitrine, clairement en rogne mais résolu à contenir l'envie de crier sur Rhéa. Il avait tellement de choses sur le bord des lèvres qu'il ravalait sans cesse. Un second silence, tout aussi tendu qu'embarrassant, passa dans la pièce jusqu'à ce qu'il le brise à nouveau.

- De toutes façons, ce n'est pas comme si j'avais le choix. Vous êtes la seule qui reste, grogna Esel. Vous allez avoir ce poste. Mais je vous ai à l'oeil. Nous devons donner une image solide au peuple et aux autres nations, même si je n'ai aucune foutue idée de comment nous allons nous y prendre exactement.

Ce Nouvel Atlasien lui avait donné la chair de poule. Comment les Esprits pouvaient-ils être au courant de tout ? En bon soldat, Esel détestait le surnaturel. Des êtres qui mettaient le monde entier en léthargie pendant des semaines entières ne pouvaient pas être complètement bienveillants.

- Je vous introniserai en tant que Généralissime lors du couronnement. Et j'ai déjà une mission pour vous. Vous allez envoyer des soldats explorer cette île sortie de nulle part, avec l'équipement nécessaire, et me faire des rapports sur ce que vous trouverez là-bas. Entendu ?

Cet ordre, le premier qu'il ait jamais donné -bien que Rhéa ne s'en doutait pas forcément- signait aussi à ses yeux la fin de l'entrevue. Cela laissait un goût amer dans la bouche d'Esel, à l'image de beaucoup d'événements récemment. Il n'avait qu'à moitié conscience d'agir en abruti pédant, mais il n'avait plus le temps de s'en préoccuper. Le futur s'annonçait sombre.


Thème musical d'Esel choisi par Aleksei le bg
« Esel notre Diva, notre Beyoncé des Cieux » — Rozen

Rhéa N. Tomeïn
avatar
Messages : 860
Date d'inscription : 14/05/2015
Re: (Terminé) Entre-deux — Rhéa écrit le Mar 22 Déc - 14:11
« On the last train, you board, leaving me behind, gliding away. Slowly, the ground slides away. Don't cry, don't cry. But the truth is, I want to say out loud, "Don't go." »  Δ MUSIQUE


Une légère grimace ajoutée d'un regard confus se manifesta sur le visage de Rhéa lorsqu'Esel se plaignait ouvertement d'un détail totalement futile ; sa tenue vestimentaire était le moindre de leurs soucis, et pourtant, ce fut le seul sujet qu'il reprit clairement parmi tout le reste de cette conversation sans queue ni tête. La jeune femme ressentit une pointe de déception face aux réactions de celui qu'elle devra appeler « roi », sans savoir si le terme d'« amis » pouvait encore être d'actualité après un tel affrontement.

Rhéa se rapprocha à nouveau du bureau pour clore cette discussion, prenant l'effort de ne pas laisser échapper un soupir.

- « Bien. J'irai, avec nos meilleures troupes, faire l'état des lieux sur cette nouvelle île. »

Un dernier regard fut lancé vers son collègue, afin qu'il décèle peut-être la signification de celui-ci : du regret. Rhéa était insatisfaite de la tourne de cette scène de ménage ; si une quelconque action pouvait se dérouler afin d'y amener une conclusion plus claire, ce ne serait pas de refus. Malheureusement, rien n'apparut, il fallait en arrêter là.

Elle s'approcha de la porte mais, avant de le quitter, se stoppa et se tourna en sa direction pour y émettre un dernier voeu.

- « Ne pas me faire confiance est déjà un propos bien lourd à comprendre, mais je vous demanderais au moins de la tolérance à mon égard. Je ferai de même. »

En s'apprêtant à sortir du bureau, elle remarqua quelques soldats brandis tout autour de l'entrée - elle devina rapidement que ces derniers espionnaient la scène, ce qui lui valut un soupir ainsi qu'un froncement de sourcils désagréable.

- « Dégagez le passage, ou c'est entraînements supplémentaires pendant deux semaines.. »

Les concernés se décalèrent, et la jeune femme s'éloigna, seule. En effet, tout avait changé ici ; mais la perte de la seule personne qui lui restait n'était pas prévue dans ses projets. Elle ne pouvait pas négliger la tristesse qui l'accablait face au nouvel accoutrement stupide de ce futur roi maniéré ; mais il s'agissait d'Esel Vaughan, et ce nom lui resterait familier pour de longues années à venir - ses sales reproches aussi.
feat. Esel ▲ dialogue #cc0000 ▲ hrp CA S'EST FINI TROP MAL HLP


Rhéa N. Tomeïn = Ewen Raijin = Aamon
mes médailles d'or:
 
Contenu sponsorisé
Re: (Terminé) Entre-deux — Rhéa écrit le

(Terminé) Entre-deux — Rhéa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Duel entre deux âmes soeurs. [PV Luke Kayan]
» Discution entre deux Gryffondor [pv : Judicaelle]
» conflit entre deux [PV WildStorm] [Dé]
» Retrouvailles entre deux amis [ PV: Josh ]
» Pique nique entre deux chemins...

Nebula :: 
domaine céleste
 :: Cassiopeia :: Chateau Regem
-