AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

swinging hard towards the outside ▬ Rhéa |flashback|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Týr
avatar
Messages : 28
Date d'inscription : 20/12/2015
swinging hard towards the outside ▬ Rhéa |flashback| écrit le Ven 25 Déc - 21:09
Des voix, encore et encore. Un chahut dont tu avais l'habitude alors que ce lieux étaient devenus depuis si longtemps ton point de chute, un refuge non pas par envie mais par nécessité. Cela ne faisait que quelques jours que tu avais retrouvé la civilisation que tu en étais déjà las, las de leurs querelles, las de les entendre défendre leurs dieux tout en cherchant vainement à commercer.

Finalement ils ne t'avaient point manqués même si ta nuit en ces terres s'était montrée relativement paisible, bien moins stressante qu'à l'accoutumé de l'autre côté de cette frontière. Tu n'avais pas à te soucier d'une créature ou autres inconnus avec lesquels tu avais appris à composer  au cours de tes multiples voyages. Tes semblables finalement n'étaient pas si mal sur le fond non pas pour leur bonté ou tous autres traits de caractères mais plutôt de par leur prévisibilités. Un marchand hormis hausser la voix ne pouvait se montrer dangereux et rares étaient les parasites de la société en cette place, trop peureux pour certains à l'idée de s'abandonner à l'inconnu. Tu vagabondais ainsi auprès des nombreux vendeurs, ta monture à tes côtés alors que tes pupilles se perdaient auprès des quelques personnes que tu croisais.

Ce n'est qu'après quelques minutes que tu avais fini par retrouver un lieu un tant soit peu plus calme, bien plus plaisant à tes yeux alors que tu avais promptement ordonné à cet animal qui te servait de transport de s'arrêter. Tu vérifias une dernière fois tes affaires et autres vivres alors que tu t'apprêtais à franchir cette frontière entre la civilisation et la sauvagerie d'Atlas. Ton énième périple allait pouvoir commencer, ton énième aventure loin de ce monde que tu avais depuis si longtemps renié, tu allais une nouvelle fois pouvoir revivre loin de tout ce que tu avais appris non pas forcement à haïr mais tout bonnement ignorer de par son désintérêt.

C'est sur cette pensée que tu tendis l'oreille, une sonorité bien connue venant se perdre auprès d e ton ouïe, bien différente des vociférations de certains humains. Tu finis par te retourner, bras croisés alors que tu la décrivis de tes iris félines, simple curiosité sûrement en premier lieu tel que tu l'avais toujours été. Tu n'avais dénié décliner le plus polie des sourires, bien trop bourru, bien trop froid ou sérieux aux premiers abords mais finalement tu finis par faire un effort, un effort des plus simples, engager une conversation. Car quitte à être seule durant les prochains jours autant quitter le peuple d'Atlas sur une touche d'humanité.

« - Sans vouloir être offensant, qu'est ce que fait une femme comme vous dans le coin ? »

C'était les paroles que tu avais prononcé et tu l'avais été offensant malgré tout de par ces dires même si tu ne connaissais pas le caractère de la concernée. Au fond ces mots pouvaient sous entendre tant de choses aussi déplaisantes soient elles mais tu ne lui avais laissé le temps de répliquer.

« - Non car vous n'avez rien d'une marchande et sans offenses vous ne semblez pas être une exploratrice ou aventurière des plus aguerries. »
feat. rhéa ▲ dialogue #99ccff ▲ hrp
Rhéa N. Tomeïn
avatar
Messages : 860
Date d'inscription : 14/05/2015
Re: swinging hard towards the outside ▬ Rhéa |flashback| écrit le Sam 26 Déc - 2:21
« A long story is waiting for us »  Δ MUSIQUE


Voilà un moment que l'exilée nageait en de nouvelles vagues. Les débuts s'étaient avérés être difficiles, et l'habitude d'un tel mode de vie n'était pas de tout repos ; il était déjà arrivé à Rhéa de quitter les îles célestes pour des missions importantes ou bien plus simplettes, mais jamais durant un laps de temps aussi long.

Malgré tout, elle n'eut aucune once de regret. Au contraire, Rhéa se sentait vivre. Ses premiers souffles se libéraient dans les contrées terrestres, loin de toutes ses peines - bien qu'elle y pensait chaque jour. Ces voyages, cet exil lui seront bénéfiques. C'est ce qu'elle se disait pour se rassurer et ne jamais faire demi-tour.

Après de longues semaines, la voici en des terres séparées des trois nations originelles - des endroits qu'elle n'avait effectivement jamais vu de ses propres yeux. Rhéa se contentait de vagabonder, achetant aux marchands, chassant pour sa survie alimentaire, sans négliger l'hygiène lorsqu'elle trouvait des lacs ou n'importe quelle autre étendue d'eau qui n'apporterait pas de danger. Elle rencontrait, elle découvrait, elle expérimentait.

Et la rencontre fut le sujet de ce jour où le soleil se reflétait sur les végétations aux alentours.

L'exilée fit face à un brave homme, les cheveux longs et blancs et les yeux aussi terrifiants qu'un serpent. Malgré son apparence, son aura ne dégageait rien de néfaste ; Rhéa se mit calmement sur ses gardes. Surtout après ses propos un tantinet misogynes !

- « Une femme n'a pas le droit de voyager, selon vous ? »

Elle s'approcha d'un pas, analysant l'inconnu de haut en bas.

- « Et vous, que faites-vous là ? Je pense que nous avons tous nos raisons. Et, en effet, je suis loin d'être une marchande ou une mercenaire. »

Ce fut les premiers mots qu'elle lui prononça lors de leur rencontre.

feat. Týr ▲ dialogue #cc0000 ▲ hrp Il y a un début à tout, héhé ;)


Rhéa N. Tomeïn = Ewen Raijin = Aamon
mes médailles d'or:
 
Týr
avatar
Messages : 28
Date d'inscription : 20/12/2015
Re: swinging hard towards the outside ▬ Rhéa |flashback| écrit le Sam 26 Déc - 3:59
Du répondant, elle en avait non pas pour te déplaire à vrai dire. C'est sur ceci que tout naturellement, mauvais réflexe que l'homme refaisant surface, tu t'étais permis de l'examiner peut être de façon bien plus prononcé. Chevelure ardente, orbes de jade en guise de regard, elle était comme on pouvait le dire, charmante mais c'était un détail là où tu avais entamé la conversation par pure curiosité en premier lieu. Curiosité sans doute mêlée à l'époque par une certaine appréhension, une appréhension bien étrange et difficilement explicable de par de simples mots. Au tout départ tu l'avais ainsi interpellée car elle semblait vouloir emprunter la même voie que toi, un chemin, un tracé bien risqué et funeste alors qu'elle témoignait à tes yeux d'un clair manque de préparation. Au fond malgré tout ce n'était pas tes affaires, libre à elle d'aller où elle le désirait mais au final tu avais été poussé par un sentiment des plus humains aussi distant ou désagréable pouvais tu être, la basique envie de discuter.

Tu n'avais cependant toujours pas répondu à sa, ou ses questions mais tu ne comptais les omettre. Un pas puis un autre, espace se faisant promptement dévorer entre vos deux personnes alors que tu te retrouvais dès lors tout juste à deux pas d'elle. Tu t'étais permis d'esquisser un léger rictus en rétorquant à sa toute première alors.

« - Alors tout d'abord si, une femme peut voyager où elle veut, quand elle veut, en compagnie de qui elle veut mais... »

Car oui il y avait toujours un mais qu'importe le témoignage de respect que tu tentais d’insuffler en tes palabres, tu n'avais tardé à rajouter ceci, sur un ton des plus pragmatiques qui aurait pu paraître tellement arrogant.


« - Vous me semblez mal préparée si vous comptez franchir la frontière pour les terres inconnus. »

Directe sans détour, car cela n'avait jamais été ton genre, tu finis par lui tourner le dos retournant doucement mais sûrement auprès de la bête qui t'était fidèle. T'assurant d'avoir embarqué hormis des vivres de quoi te défendre tu passas la tête par dessus l'épaule finissant définitivement de répondre aux quelques interrogations de l'une des adeptes de Caelestis.


« - Je suis explorateur et chasseur tout bonnement, ce marché c'est ma halte de repos entre deux expéditions et d'avance non je ne suis pas d'Earthea ou un quelconque cartographe venant de chez eux. »

Répondant à peut être certains questionnement silencieux de sa part par la même occasion, tu avais décidé de finalement conclure ce début d'échange de par ces paroles, bien moins déplaisant que tu l'avais pu être au par avant.


« - Malgré tout je me demandais surtout, si vous comptez rejoindre ces terres hostiles et sauvages pour faire une partie du trajet ensemble, non pas que votre joli minois m'a fait du charme mais à deux on a plus de chances de survivre tout simplement. »

Raison exposée, tu mis bien rapidement un pied à l'étrier grimpant sur la créature alors que ta tact se perdait docilement auprès des poils épais de la chose. Couronnant ton acte par ces paroles, habilement prononcés à voix basse, tout spécialement pour toi afin de ne pas attiser ses foudres.


« - Enfin sa vaut surtout pour ta survie à toi je pense... »
feat. rhéa ▲ dialogue #99ccff ▲ hrp
Rhéa N. Tomeïn
avatar
Messages : 860
Date d'inscription : 14/05/2015
Re: swinging hard towards the outside ▬ Rhéa |flashback| écrit le Sam 26 Déc - 17:56
« A long story is waiting for us »  Δ MUSIQUE


Se connaissant à peine, l'homme lui demandait déjà de faire un bout de route ensemble. Elle ne connaissait même pas son prénom ! Avant d'accepter, connaître un minimum de son identité n'était pas de refus.
Il n'avait pas tort sur un point : elle n'était pas habituée à la survie de ces grands voyages. Cependant, elle était encore sur ses deux pieds, et cela durerait un bon moment. Bien sûr, un coup de main et une excursion à deux n'était pas négligeable.

- « Vos mots sont très rassurants, mais j'aimerais tout de même savoir à qui j'ai à faire. Quel est votre nom ? »

Il avait clamé haut et fort, sans même que Rhéa lui pose la question, qu'il ne venait pas d'Earthea. Au vu de ses conditions de vie, impossible pour lui d'être originaire d'Okeanos ; les choix se rétrécissaient. Soit il était un nomade pure souche, soit il venait de Caelestis. La deuxième option lui semblait peu probable, selon elle, car elle n'avait jamais entendu parler d'un vieillot aigri avec une coiffure impeccable rôder dans les rues des îles célestes. Pourtant, elle se trompait.

Rhéa tendit la main, en signe de politesse, afin qu'il vienne la serrer.

- « Rhéa Tomeïn. Enchanté. »

Traître ou non, elle ne perdait rien à tenter le coup.

Et elle a bien fait, finalement.

feat. Týr ▲ dialogue #cc0000 ▲ hrp /


Rhéa N. Tomeïn = Ewen Raijin = Aamon
mes médailles d'or:
 
Týr
avatar
Messages : 28
Date d'inscription : 20/12/2015
Re: swinging hard towards the outside ▬ Rhéa |flashback| écrit le Sam 26 Déc - 19:52
Vous en étiez donc arrivé  à ces formalités les plus simples soient elles,  ce banal échange de noms. Rhéa Tomeïn, cherchant brièvement à l'époque en ta mémoire, tu n'avais décelé une quelconque connaissance liée à son identité. Même si tu connaissais le nom de certains monarques ou autres meneurs des peuples soumis aux dieux, le sien ne te disait te permettant d'assumer qu'il s'agissait d'une personne lambda, d'une personne comme toi, une existence sans grande importance.

Dès lors, ta main vint doucement se saisir de la sienne, la serrant sans pour autant éventuellement échanger une poignée bien trop forte comme tu l'aurais fait avec tout autre homme. Qu'elle soit de Caelestis, Earthea ou encore d'Okeanos tu t'en fichais éperdument, tu ne faisais de distinction entre les peuples même si certaines appréhensions ou autres stéréotypes restaient. C'est ainsi que tes lèvres finirent par se révoquer laissant entendre une nouvelle ta voix roque à son intention.

« - Týr, enchanté. »

Politesses échangées alors que ton regard balaya par la suite les alentours à recherche d'une quelconque chose, tu ne semblais déceler une quelconque monture, ou autre bête que l'humanité avait appris à dompter aux côtés de la jeune femme, te suggérant qu'elle avait fait une partie de son périple à pied même si tu pouvais te tromper.

« Par pure curiosité, d'où venez vous ? Vous me semblez bien éloignée de votre foyer. »

Libre à elle de répondre à ta question, là où tu avais toujours su te montrer bien trop curieux par moments vis à vis de si simples et inutiles détails. Tu n'avais pas de réelle raison de la questionner ainsi au fond là où elle n'avait cherché à en savoir plus sur toi, finalement tout ceci c'était pour simplement raviver la conversation ni plus ni moins. Alors que tu calmais la bête en parallèle, créature commençant à s'impatienter, peu envieuse de rester là à attendre.

Tu finis par te pencher en direction de la jeune femme, tes pupilles trouvant refuge auprès des siennes il était temps de passer aux choses sérieuses, lui tendant à ton tour la main, tu rajoutas ceci.

« - D'ailleurs je ne sais pas si vous comptez vous enfoncer loin dans les terres mais je vous invite à monter, ca sera toujours mieux que de faire le chemin à pieds. À moins que vous cachiez bien votre monture et que vous soyez une fervente adepte de la marche. »

C'était sur ces mots qu'un miracle c'était produit, c'était sur ses mots à l'époque que tu lui avais accordé ton tout premier sourire, lèvres arqués. Chose rare pour ceux qui te connaissaient là où tu avais toujours eu le don d'être aussi rude aux premiers abords.
feat. rhéa ▲ dialogue #0099ff ▲ hrp
Rhéa N. Tomeïn
avatar
Messages : 860
Date d'inscription : 14/05/2015
Re: swinging hard towards the outside ▬ Rhéa |flashback| écrit le Mer 30 Déc - 22:38
« A long story is waiting for us »  Δ MUSIQUE


Rhéa s'apprêtait à répondre à la question de l'étranger - dont elle connaissait désormais le prénom, mais celui-ci ne voulait s'attarder davantage. Il lui tendit à son tour sa main afin de lui proposer de monter sur sa bête et partir une bonne fois pour toute.

À quoi bon refuser ? Partager le voyage avec une nouvelle rencontre ne serait que bénéfique. Elle prit de l'élan en l'attrapant et s'installa sur la selle, juste derrière lui.

Týr... En voilà un drôle de nom.

- « Je vous avoue préférer la galanterie ; j'accepte donc de monter sur votre destrier. »

Le vent commençait à caresser ses joues au moment où ils partirent enfin, traversant le long des plaines. Rhéa marqua un court silence au moment du départ, simplement pour contempler les alentours. Il s'agissait bien là d'une toute nouvelle aventure pour elle : une expérience hors limite, incontrôlable pour son âme.

- « Pour vous répondre, je viens de Caelestis. J'ai vécu la quasi-totalité de ma vie là-bas. »

Elle tourna enfin son regard vers l'homme, dos à elle pour se concentrer sur la route - bien qu'ils ne soient qu'au trot.

- « Et vous ? Vous m'avez dit que vous ne veniez pas d'Earthea, mais je doute fort que vous soyez un nomade pure souche. Enfin, je ne vais pas parier, car je suis nulle sur les prédictions. »

Elle préférait détendre l'atmosphère, mais il était vrai que Rhéa s'était souvent trompé sur les choses les plus chères à ses yeux. Autant ne plus faire la même erreur et laisser faire fonctionner les rouages abîmés du destin.
feat. Týr ▲ dialogue #cc0000 ▲ hrp désolé de la réponse lambda ;_;


Rhéa N. Tomeïn = Ewen Raijin = Aamon
mes médailles d'or:
 
Týr
avatar
Messages : 28
Date d'inscription : 20/12/2015
Re: swinging hard towards the outside ▬ Rhéa |flashback| écrit le Jeu 31 Déc - 4:19
Des lèvres finissant par s'étirer une nouvelle fois, par danser le long de ton visage pour personnifier un sentiment, une émotion ou toute autre état d'esprit. Tu te demandais quels femmes pouvaient détester, refuser un semblant de galanterie de temps à autres, chose que l'on ne pouvait qu'apprécier à tes yeux. Tu tiras dès lors sur les rênes ordonnant à la créature de se mouvoir en des foulés qui se voulaient légère alors que votre périple pouvait dès lors commencer.

Les sabots de la bête s'enfonçant frénétiquement alors que tu refoulais ce désir de rire à cette simple vision. Tu avais clairement remarqué en passant la tête par dessus ton épaule tantôt que la jeune femme contemplait bien trop avidement ce paysage devenu depuis le temps si fade à tes yeux. Des souvenirs sans doute en ravivait elle t'offrant peut être l'impression d'entrevoir comment tu t'étais comporté lors de ta première fois, lors de la première fois où tu avais franchi les frontières de la civilisation pour explorer ces terres dénuées de vie ou du moins d'humains tel que vous. Curieuse elle devait l'être sûrement du moins c'est ce que tu supposais là où s'aventurer en cette partie du monde ne pouvait qu'être motivée par ce singulier trait inné à toute chose vivante.

Tu aurais pu rester ainsi songeur de si longues secondes si une seule de ses palabres ne t'avait dès lors ramenée à une réalité non pas fade mais parfois dérangeante. Caelestis, elle venait donc de ce royaume, de ton royaume ou non plutôt simplement de ce qui fut autrefois ton berceau, un monde envers lequel tu ne possédais plus la moindre considération. Une cité qui t'avait appris à manier l'épée ou toutes autres lames afin d'écraser ses opposants, afin de satisfaire un dieu qui n'avait plus rien de tel pour toi, nomade que tu étais. Malgré tout cela ne te donnait le droit d'avoir un quelconque préjugé sur elle, de la détester ou basiquement être bien trop aigri car tu avais appris aussi à respecter les opinions tant bien que les choix de chacun.

Alors que le paysage ne cessait de défiler, monotonie envers un être pour qui Atlas n'avait quasiment plus de secret voilà que la fameuse interrogation avait fini par tomber, ces maigres mots te demandant de conter ton vécu. Vécu qui ne pouvait que se marier avec non pas une haine mais un désintérêt total envers ces entités divines que tant de gens se plaisaient à vénérer ou à craindre simple question de point de vue. C'est ainsi qu'elle résonna, qu'une énième fois ta voix se laissa ouïr.

« - Effectivement je ne suis pas un nomade pure souche comme vous dîtes. Je suis né à Caelestis il y a de cela une quarantaine d'années. J'y ai quasiment passé la moitié de ma vie avant de rejoindre Earthea pour en arriver là comme vous pouvez le constater. »

En arriver là avais tu dit, en arriver à ce stade où le terme sacré n'était que vague palabre, où seul l'exploration et le goût de l'aventure te guidaient en ce monde. Un monde qui s'il viendrait à s'éteindre ne mériterait d'être sauvé selon le tribut à payer.

« - Je suis de ceux qui ne croient plus en ces dieux, ceux qui n'ont que faire de leurs querelles où nous ne sommes que leur bétail cependant j'entretiens des relations plutôt distantes avec mes autres confrères, on appelle ça être un loup solitaire non ? »

Oui, tu avais une bien étrange vision des choses, tu ne pouvais réfuté que ce monde se voyait enlacé par des forces que l'on ne pouvait nommer mais tu refusais de les nommer dieux, non pas que tu n'y croyais pas mais ils ne méritaient cet honneur. Dès lors tu ne tardas pour la seconde fois à lui adresser un regard, tes pupilles cherchant leurs jumelles en ton dos te faisant taquin.

« - J'espère que mademoiselle Rhéa de Caelestis n'est pas offensée à l'idée de faire route avec un être comme moi, d'ailleurs je ne sais toujours pas où vous souhaitez aller précisément. »
feat. rhéa ▲ dialogue #0099ff ▲ hrp
Rhéa N. Tomeïn
avatar
Messages : 860
Date d'inscription : 14/05/2015
Re: swinging hard towards the outside ▬ Rhéa |flashback| écrit le Lun 4 Jan - 16:56
« A long story is waiting for us »  Δ MUSIQUE


Une pointe d'étonnement s'entrevit sûrement sur le visage de l'exilée au moment où Týr lui avoua ses origines : lui aussi venait des contrées flottantes. Cela semblait étonnant que les deux ne se soient jamais croisés auparavant, mais leur différence d'âge en était peut-être la cause. Týr semblait avoir quitté les cieux bien avant qu'elle soit eveillée à ses véritables conditions de vie. En réalité, elle n'avait jamais trouvé cet éveil jusqu'à cette période mêlant découverte, excitation et dangers mortels.

- « Renier les Dieux ne fait pas forcément de vous un loup solitaire. Au contraire, vous semblez juste trouver votre vérité à vous. »

L'homme s'était mêlé à deux nations, deux origines, deux cultures. Earthea et Caelestis semblaient parallèles et pourtant si proches à la fois. Malgré son véritable passé et sa naissance à Okeanos, Rhéa éprouvait bien plus de familiarités avec la contrée terrestre que les eaux profondes et polluées de souvenirs flous et insupportables. Elle arrivait légèrement à comprendre le parcours de cette nouvelle rencontre plutôt frivolle.

- « Il m'en faut beaucoup plus pour me sentir offensée. »

Elle réfléchit un instant, marquant un temps de pause dans ses paroles, pour reconsidérer sa prochaine destination.

En voilà, une bonne question : où allait-elle ? Elle n'avait aucun objectif à proprement parler ; si ce n'est de vagabonder. Et de changer.

- « Je vais là où les routes me mènent. Avez-vous une quelconque destination en tête ? Cela pourrait devenir la même que la mienne. »

Grotte, campement, ville, ruines... Tout valait le coup d'oeil. Rhéa avait bien du temps et de la curiosité devant elle.
feat. Týr ▲ dialogue #cc0000 ▲ hrp /


Rhéa N. Tomeïn = Ewen Raijin = Aamon
mes médailles d'or:
 
Týr
avatar
Messages : 28
Date d'inscription : 20/12/2015
Re: swinging hard towards the outside ▬ Rhéa |flashback| écrit le Mar 5 Jan - 2:41
Sa propre vérité, il n'y avait qu'à voir les siècles abandonnés pour se forger un avis définitif sur la question, pour être sûr que cette version était belle et bien véridique pour toi mais passons. Elle ne s'était pas plus attardée que ça sur le sujet chose qui te plaisait sur le fond sachant que tout ceci pouvait aisément porter à conflit même si elle paressait témoigner un certain désintérêt pour ces divinités. Tu étais au fond heureux peut être d'être tombé avec une personne un tant soit peu ouverte d'esprit et non pas une fanatique comme il pouvait en exister. Il lui en fallait donc belle et bien plus pour la déranger, pour éveiller une animosité en elle vis à vis d'un tout autre individu de par ses opinions.

Tu aurais pu être curieux de savoir ce qu'elle faisait ici, quel était son rôle en la citée qui fut autrefois ton berceau mais là n'était plus le sujet de cette rencontre. Tu ne souhaitais repenser plus que ça à ce que tu avais plus ou moins fuit à ta majorité n'ayant jamais cherché à renouer contact avec ta génitrice même si celle-ci doit être aujourd'hui morte, l'âge ayant fait son œuvre. Tu chassas bien rapidement tout ceci de ton esprit ainsi il y avait bien plus intéressant que de parler d'un sujet que tu avais indirectement soulevé.

Tu fus étonnement surpris de la savoir vagabonde sans but fixe, sans intérêt pour un anodin lieu, elle errait donc ? Pourquoi ? Avec le temps tu ne croyais plus au simple fait qu'un être puisse vivre sans but fixe sans doute souhaitait elle tout bonnement fuir quelqu'un, quelque chose même si tu ne voulais lui poser cette question, pas tout de suite du moins. À vrai dire vous étiez donc deux à ne savoir où aller, à ne savoir quel chemin emprunter en ces futurs heures, voir jours là où tu ne savais combien de temps vous alliez partager la même route. Tu lui exposas dès lors les choses, faisant tomber une barrière par la même occasion.

« - Dans ce cas deux choix s'offrent à nous si cela ne te déranges pas étant indécis dans mon cas. »

Tu l'avais tutoyée, sûrement bien trop tôt tu n'avais jamais apprécié ce que représentait le fait de vouvoyez une personne, gage de respect certes mais cela n'était pas ton genre. On t'avait initié à la coutume bien plus jeune, à respecter le grade d'une personne de par le travail qui t'avait été destiné, devenir protecteur de la royauté de Caelestis ou encore général avec l'âge si tu n'aurais choisi de devenir ce vagabond. Tu étais donc un homme qui aimait faire abstraction de ces formules, de tout ceci qui était si ennuyeux à tes yeux.

« - Je te laisse donc le choix, le pic Summus ou encore ce désert que l'on nomme de mémoire les terres divines dorées. »


Haussant les épaules, témoignant ton désintérêt pour le choix qu'elle pourrait faire, tu avais déjà quelque peu exploré chaque endroit n'ayant développé affinité avec ni l'un ni l'autre. Tu rajoutas ceci sur un ton des plus taquins.

« -  En réalité cela dépend, tu préfères agoniser sous la chaleur considérant qu'une simple chemise comme vêtement est de trop de par les températures suffocantes ou alors tu trouves préférable le fait de devoir finir enlacés sous une peau de bête pour espéré passer la nuit en ces cols enneigés. »

Peut être exagérais tu mais cette partie du monde n'était pas inhabité pour rien finalement... Fournaise ou hiver impitoyable, le choix s'offrait donc à elle alors que tu étais bien indifférant.
feat. rhéa ▲ dialogue #0099ff ▲ hrp
Rhéa N. Tomeïn
avatar
Messages : 860
Date d'inscription : 14/05/2015
Re: swinging hard towards the outside ▬ Rhéa |flashback| écrit le Mer 13 Jan - 20:38
« A long story is waiting for us »  Δ MUSIQUE


Rhéa n'était pas du genre à se questionner trop longtemps. Deux choix s'offraient à elle - l'hésitation fut de courte durée. Les deux escales donnaient autant d'atouts que de contraintes mais, dans les deux cas, la découverte ne serait que plus palpitante. Elle échangea le sourire obtenu par Týr avec un autre, encore plus agréable, de sa part. Le sourire qu'elle arborait pourrait faire penser à l'époque candide de la jeune femme ; celle qui portait sans cesse la joie dans ses expressions et la bonté dans ses actions. Quelque chose avait pourtant changé dans son visage. Les traits plus durs, peut-être, ou alors sa peau moins affinée et son regard éclairci.

Ou peut-être était-elle simplement moins joviale des mets de la vie. L'expérience qu'elle vivait ne lui servait que pour la connaissance de son être ; en quoi faudrait-il garder une joie enfantine ? Voilà peut-être ce qu'il manquait à Rhéa.

- « Allons au pic Summus. Le froid m’intéresse bien plus, et au moins cela fera un contraste avec ma chevelure. »

L'exilée préférait geler plutôt que suffoquer. Un débat qui diviserait sûrement un grand nombre d'Atlasiens, mais son avis s'encrait ainsi.

- « Qu'en pensez-vous ? Je pense que nous passerons quelques longs jours ensemble ; j'ai également des vivres qui pourront nous couvrir pour au moins quarante huit heures. Si vous êtes partant, faites ce que vous avez à faire, et allons-y. »

Son regard se concentra sur les pas de l'animal, à savoir si Týr allait l'élancer au galop ou ralentir brusquement. Cela serait sûrement la preuve de sa prochaine réponse.

Il y a quelques heures auparavant, elle n'aurait jamais penser suivre un parfait inconnu. S'il s'avérait être dangereux ou néfaste pour elle, eh bien tant pis. Elle savait se débrouiller, et malgré que le pic Summus semblât être une zone particulièrement vaste et labyrinthique, son instinct de survivante refusait de reculer à un tel stade.

À lui, désormais, de donner le départ. Le destin a déjà écrit la suite.

feat. Týr ▲ dialogue #cc0000 ▲ hrp Désolé si j'ai mis du temps à répondre : entre les cours, l'IRL et l'event que je privilégiais un peu dès que je pouvais passer sur Nebula, c'était difficile ;w;


Rhéa N. Tomeïn = Ewen Raijin = Aamon
mes médailles d'or:
 
Týr
avatar
Messages : 28
Date d'inscription : 20/12/2015
Re: swinging hard towards the outside ▬ Rhéa |flashback| écrit le Mar 19 Jan - 5:20
Le pic de Simmus, tu ne savais réellement si tu aurais préféré le désert ou effectivement ces sommets enneigés mais qu'importe le choix était fait et tu ne comptais revenir sur sa parole ou encore ta proposition. Elle eut malgré tout le don de t'arracher un rire quelque peu étonné de par ses paroles, son justificatif. Comme quoi la neige éternelle ferait contraste avec sa crinière ardente, ce n'était pas faux mais excessivement comique comme argument à tes yeux. Tu espérais dès lors qu'elle n'est mal prise ta réaction cependant certains pouvant se sentir facilement offenser pour si peu. Tu avais d'ores et déjà doucement dirigé la bête vers votre destination, orientant sa route tout en conservant une allure raisonnable pour l'instant. Sa dernière remarque ne t'avait réellement intéressée, des vivres ? Tu en avais largement pour deux ayant l'habitude de vivre coupé du monde durant de très longues périodes, cela ne serait jamais un problème sauf exception ou imprévu. Votre aventure allait pouvoir donc commencer, s'écrire là où vous étiez d'accord sur les points les plus simples. Il n'y avait plus qu'amusement, joie auprès de ton faciès même si elle ne pouvait présentement entrevoir tes traits arqués, ton visage tourné à l'horizon.

« - L'hiver éternel et son voile blanc je ne peux qu'approuver ta remarque cela contrastera sublimement avec ta chevelure. »

Gants se resserrant sur les rênes de la bête tu souhaitais clarifier un point avec elle avant d'entamer ce voyage malgré tout. Un détail qui pouvait paraître anodin pour plusieurs autres, une façon de parler que tu n'appréciais pas spécialement alors que l'on t'avait éduqué afin de respecter un rang cependant tu déclaras ceci sans la moindre animosité.


« - Cela te dérange de me tutoyer plutôt ? Non pas que je n'apprécie pas un quelconque gage de respect mais vu qu'on va passer plusieurs jours ensemble autant faire tomber au moins cette barrière dès lors. »

Simple dérangement, ceci était dit tandis que tu n'avais toujours pas élancé la créature en cette nouvelle direction que vous alliez poursuivre ensemble. Tu t'étais permis de relâcher ton étreinte sur ce qui te permettait de mener l'animal alors qu'une petite idée des plus taquines avait traversé ton esprit. Tes mains partirent non pas sans difficulté leurs jumelles féminines, leur faisant prendre les rênes à ta place.Tu couronnas ton acte de ces palabres, empruntes d'un soupçon de taquinerie.

« - Si tu es donc d'accord par rapport à ceci, allons y effectivement. »

Tu lui avais laissé le choix, tu avais subtilement retourné ses derniers mots alors que maintenant c'était à elle d'élancer la bête, de l'invité à se défouler au galop. Elle avait toute les cartes en mains, c'est ainsi que tu l'avais invité autrefois à écrire votre destin.
feat. rhéa ▲ dialogue #0099ff ▲ hrp désolé pour le retard mais les exams :c
Contenu sponsorisé
Re: swinging hard towards the outside ▬ Rhéa |flashback| écrit le

swinging hard towards the outside ▬ Rhéa |flashback|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» [RP Flashback] Entre Nymphomanie et Psychopathie...
» /!\ Grosse Quête ! Besoin de personnes [ FlashBack HRP ]
» RP flashback en 1623
» [Flashback] Les cicatrices d’un passé douloureux

Nebula :: 
autres lieux
 :: Zones Inconnues :: Plaines Emptio
-