AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Big Dipper ☆ Cosmas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Constellation
avatar
Messages : 38
Date d'inscription : 29/12/2015
Big Dipper ☆ Cosmas écrit le Jeu 31 Déc - 0:32

CONSTELLATION

COSMAS
aka Cyclope

Big Dipper
Une fois de plus, tu t'étais fait la malle de Démétrio sans prévenir, tu te demandais sérieusement quand viendrais le jour où on allait te foutre à la porte des Chasseurs pour disparaitre une fois sur cinq. Tu sais pas trop, tant que personne ne se plaignait de la situation, tu continuais de le faire. En y repensant bien, il te semble te rappeler qu'une étrange tête blanche & super mal coiffé t'avais déjà fait la morale. Tu sais plus trop, pour ne rien cacher, t'avais déjà oublié si c'était le cas. T'étais pas du genre à faire attention, ça rentrait par une oreille & sortait pas l'autre. Tu n'enregistres pas les choses & pourtant tu ne fais que rembobiner tes conneries. Mais tu t'en cires le ciboulot, c'est pas ça qui t'empêchera de te laver ce soir; parce que après la chasse que t'avais faite, tu sentais certainement pas la rose.

Tu pars en quête du groupe de Nomade que t'accompagnais initialement à la découverte de cette nouvelle île, sauf qu'avec ton sens de l'orientation digne d'un phoque trisomique, t'étais aussi efficace qu'un tétraplégique en tant que kinésithérapeute. C'est à dire que tout ce que tu étais aptes à faire c'était regarder le vide la bouchée bée jusqu'à qu'il se passe un truc. Niveau inutilité tu atteignais donc facilement le stade du Pic Summus.

Au bout d'une heure à fixer le vide de manière totalement hébétée sans qu'il se passe rien (bon en vrai t'avais probablement arrachée toute l'herbe trainant au sol, t'étais patiente (parfois) de manière totalement surprenante). Tu te relèves d'un bon, t'essuies le visage -en te foutant encore plus de boue sur la gueule- et te met en route. La nuit commençait à tomber & si tu restais là même une abrutie de première catégorie comme toi savait qu'elle allait mourir d'hypothermie. Ça t'apprendra à vouloir faire le loup solitaire & partir toute seule devant en mode  «Tkt bro', je gère.» Alors que c'était tout sauf le cas. Si ca se trouve, ton père quand il a voulu faire ses vacances, il s'est perdu comme un looser de premier & vu qu'il avait une tête de pédophile malgré lui personne n'a voulu l'aider. Ouais, ça devait être ça. Certainement.

Finalement, après de longues et périlleuse recherches, ou plutôt vraisemblablement quinze minutes de marche, tu tombais sur un campement. Tu réalises donc qu'il y avait une partie de ton groupe pas très loin  & que tu les aurais retrouvé carrément plus vite au lieu de mourir de froid si tu t'étais dégainé à te lever le postérieur. Ça, tu le garderais pour toi, sinon ils allaient tous de juger. Tu t'approches vers un gars du groupe, après analyse c'était certainement le plus louche d'entre tous à vouloir se la faire pirate en kimono. Non sérieusement, c'était plus à la mode les borgne, c'était trop mainstream ça. Enfin, tu te décides quand même à t'adresser à lui parce que t'es planté là depuis cinq minute en face de lui à le fixer & que si tu te casses il va certainement croire que tu le juge toi aussi & va te COUPER LA TÊTE. Tu lui lance finalement d'un air totalement blasée:

«Eh M'sieur; je peux utiliser votre douche ?»

Si t'as hérité de ton père, tu sais certainement pourquoi finalement tu trouvais qu'il avait l'air d'avoir d'étranges penchants.
Cosmas
avatar
Messages : 15
Date d'inscription : 26/12/2015
Re: Big Dipper ☆ Cosmas écrit le Dim 3 Jan - 23:37
BIG DIPPER
FEATURING UNE ROUSSE
Ce n'était pas dans tes habitudes de venir squatter un groupe voyageur de nomades. Loup solitaire, tu les aurais esquivé pour t'échapper ailleurs, sur d'autres lieux à l'abris des regards indiscrets... Mais non. Ce groupe t'avait reconnu et voulait t'inviter à leur mini banquet sur l'île Incannituos. Drôle d'île d'ailleurs. Certaines zones étaient couvertes du gaz similaire à celui des terres d'Earthea ... Mais il y a d'autres endroits purs où l'on pouvait respirer l'air frais. Bizarre comme situation, peut-être allais-tu tarder sur cette île qui risque de te réserver beaucoup de surprise ? Sûrement.

Le groupe de nomades avec qui tu es est plutôt sympathique. Pas trop casse-tête, ils adorent boire un coup, faire la fête avant de dormir comme des marmottes. Tu ne refusais pas un petit verre d'alcool lorsqu'une jeune femme nomade t'en proposait un et tu la remerciais avec un doux sourire. Tu commences à porter ton verre à tes lèvres mais tu te stoppes direct. Une odeur te piquait horriblement le nez et te faisait éternuer plusieurs fois de suite. Tu regardes autour de toi avant de constater la présence d'une jeune fille juste devant tes yeux. D'ailleurs, tu la fixes bien longtemps parce que .. Comment on peut faire pour être aussi sale, sérieusement.

- Eh M'sieur; je peux utiliser votre douche ?

- ...


T'étais pas sûr de comprendre là. "votre" ? Révélation, tu as des douches en ton nom, Cosmas. Et elles sont sur cette île. Tu fronces des sourcils avant de rire doucement.

- ...  J'ai pas de douche en particulier mais il y a un coin d'eau juste derrière.

Comment te dire que l'odeur te fouette le nez. Tu te mets à tousser avant de mettre ta main devant ta bouche. Tu comprends rapidement que l'odeur venait de la miss. Mh, ceci explique le "WANTED JE RECHERCHE UNE DOUCHE PSK JE PUE". Tu lâches un soupir.

- Ouais, y'a un petit lac juste derrière, t'es en train de m'empoisonner avec ton odeur donc va te laver, sale mioche.

Sale et mioche, ça suit tellement bien ensemble. Tu te remets à boire ton alcool qui est, avouons-le, succulent. Mais bon, avec cet odeur dans les air .. Ca passe moins bien.


Constellation
avatar
Messages : 38
Date d'inscription : 29/12/2015
Re: Big Dipper ☆ Cosmas écrit le Lun 4 Jan - 0:09

CONSTELLATION

COSMAS
aka Cyclope

Big Dipper
Le monsieur que t'étais partie embêter semblait septique & quelque peu...dégoûté. C'était pas ta faute si de un, le sanglier que t'avais défoncé puait à mort & t'avais refilé son odeur & de deux, que t'avais dû rester plusieurs heures à moitié dans la boue après avoir perdu ton groupe. Il te fixe de la même manière que tu l'avais fait avec lui un peu plus tôt. Tu comprends pourquoi ça devient gênant finalement, il devait y avoir un million d'insulte envers toi dans sa putain de tête en cet instant.

Il fronce les sourcils, comme si t'avais pu dire une bêtises, alors qu'en fait t'en dit simplement des milliers. J'ai pas de douche en particulier mais il y a un coin d'eau juste derrière.
Ah. Oui. Vous êtes sur une île inhabitée sortie du trou du cul du monde, y a pas grand chose ici à part des gens louches (cf. le mec à qui tu parles).

Sur la pointes des pieds tu cherches à voir le lac & il te semble l’apercevoir. Coup de chance, il était vraiment tout près tu risquais pas de te perdre une deuxième fois.

Ouais, y a un petit lac juste derrière, dit-il comme s'il cherchait à se le confirmer à lui-même. T'es en train de m'empoisonner avec ton odeur donc va te laver, sale mioche.
Ce connard avait dit deux mots en trop « m'empoisonner » & « mioche ». Tu hausses un sourcil. Alors comme ça il te prenait pour une gamine ? Tu te foutais peut-être comme une gamine de quatorze ans mais ce petit con n'avait aucun droit de te parler de la sorte.

«Tu traitres qui de mioche, sale cyclope ?  Ptin. Si j'avais pas d'honneur je t’enfoncerai ton alcool au fond de ton cu- ta gorge là tout de suite. Soupir. Ça attendra que je me lave. »

Tu piques des vêtements dans le sac du borgne parce que les tiens s'était salis durant ta petite expédition de tout à l'heure.

« Je t'emprunte ça, le moche. »

& Tu files en deux deux te laver avant qu'il n'ait le temps de réagir. Arrivée au lac, tu vérifies vite fait que l'autre débile ne t'ai pas suivit avant de te débarrasser de tes vêtements sales & d'entrer dans l'eau. J'ai vraiment la flemme alors, bon j'épargne les détails du bain de minuit & du lavage de tes vêtements & une fois propre & vêtue d'un kimono dix fois trop grand parce qu’il était bien loin d'être à ta taille tout comme il était bien loin de t'appartenir. Tu recoiffes tes cheveux en un grotesque chignon avant de retourner sur le campement. Sur place, tu voles le verre des mains du monsieur dont tu ne connaissais toujours pas le nom. (tu sens l'abandon, hein)

« Si je suis un mioche, je peux alors te dire que t'es un gamin & donc interdiction de boire, jeunot. »

& Tu t'enfiles son verre d'une traitre, comme si l’asphyxier & lui voler ses vêtements n'avait pas suffit.
Cosmas
avatar
Messages : 15
Date d'inscription : 26/12/2015
Re: Big Dipper ☆ Cosmas écrit le Lun 4 Jan - 17:15
BIG DIPPER
FEATURING UNE ROUSSE
Oula, tu t'attendais pas à ce qu'elle te réponde comme une chienne enragée celle-là. Susceptible ? Ca risque d'être drôle ça. Très DRÔLE. Dans les paroles de la demoiselle, tu comprenais qu'elle n'était pas si jeune que ça. Car réagir au quart de tour au simple mot de "mioche" ... C'est qu'on a un problème dans la cervelle. Mais Cosmas pense que c'est surtout la rousseur de cette meuf qui la rend exécrable. Tiens, elle n'est pas en train de te piquer tes affaires ? Si si. Tu l'observes de loin, très loin ... Bon, tu te retournes quand même parce qu'elle est en train de se laver en fait. T'es au moins sûr qu'elle n'allait pas se barrer avec tes affaires de rechange. Décidément.

Les bavardages continuent avec les autres nomades. Tu dégustes un énième verre calmement avant de revoir la tronche de miss pétage-de-plomb. Tes vêtements étaient décidément trop grands pour elle et tu te demandes si elle le savait. Non parce que bon, niveau mental ... T'as des doutes sur elle.

Puis elle pique ton alcool et le boit cul-sec en t'annonçant que t'étais un bon gamin et que t'avais juste pas le droit de boire. Ouais. Ouais c'est ça. Tu la regardes avant de te lever pour la dépasser en taille. Mh ?

Tu la prends et la retourne complètement au sol. Tu l'immobiles et t'assoies sur elle sans AUCUNE GENE.

- Les mioches devraient se taire trois secondes, d'où elle sort ? disais-tu en la pointant du doigt et en t'adressant à un nomade à côté de toi.

- Oh bah. C'est une p'tite chasseuse Earthea. Enfin petite ... Façon de parler. Hein ? Il rigole. Tu reposes tes yeux sur l'inconnue avant de ricaner discrètement.

- Façon de parler ...

Tu te lèves avant de la prendre par le col du kimono beaucoup trop grand pour elle. D'ailleurs, la miss était en train de faire du surface à bien 50cm du sol.

- On sait tous que les gosses veulent devenir de grandes personnes.

Elle avait quand même bu ton alcool cul-sec. Tu fronces des sourcils avant de lâcher la jeune femme et de la laisser tomber au sol. Au final, si elle ne se gêne pas pour boire de l'alcool et te traite aussi de gamin si tu la traites de mioche, au final ... Les apparences seraient trompeuses ?

- Arrange toi pour te rendre plus adulte si tu veux pas qu'on te traite de mioche.

Puis tu t'assoies, puis tu reprends une coupe, puis tu bois ...
Puis c'est tout. Tu fais comme si rien ne s'était passé. Non mais c'est pas une mioche de trois pommes qui va niquer ton repas et ton moment posey easy avec des nomades. En plus, c'est alcool gratuit.


Constellation
avatar
Messages : 38
Date d'inscription : 29/12/2015
Re: Big Dipper ☆ Cosmas écrit le Lun 4 Jan - 21:04

CONSTELLATION

COSMAS
aka Cyclope

Big Dipper
Tu sais pas trop comment tu avais pu en arriver là. Tu n'avais jamais eu de véritable problèmes avec les nomades, t'avais réussi étrangement à te mêler à eux sans t'attirer le moindre soucis. Ils avaient certainement comprit que tu étais bien loin d'être quelqu'un de mal intentionnée, alors pourquoi cette triple andouille semblait vouloir jouer au plus fort. D'habitude, ils éclataient tous de rire avant accepter la chose, mais lui non. Il avait préféré se lever pour pouvoir te regarder de haut (mais, quel connard de profiter ainsi de sa taille!) avant de te foutre au sol sans crier gare. Il se pose sur toi comme si c'était normal, mais bordel il avait un problème ce type.

Les mioches devraient se taire trois secondes, d'où elle sort ?
Tu fronces les sourcils, parce que de un, il s'en prend carrément à toi & de deux, il t'ignore totalement pour demander d'où la gamine que tu étais sortais. Il avait vraiment bouffé le respect ce petit con. Finalement, un autre qui avait un peu plus l'habitude de te compter parmi son groupe avait plus ou moins expliqué la situation même si lui aussi avait osé dire « Petite » c'était quoi leur problème avec les gens PETITS. A croire que c'était un crime & puis ils vont se calmer c'est juste eux qui étaient trop grand, c'est tout.

Il se relève & t'attrape par le col, enfin le « col », ce qu'il pouvait du moins & ce connard ne semblait pas du tout remarquer que TIRER SUR UN KIMONO TROP GRAND CA DÉSHABILLE UN PEU. Tu le toises, il se prenait POUR QUI PUTAIN. Ah oui, cyclope. Il voulait que tu fasses Ulysse & lui crève son œil restant ou quoi ?!

On sait tous que les gosses veulent devenir de grandes personnes.
Il va surtout savoir que t'as rien d'une grande personne patiente surtout. Tu vas lui briser la nuque putain.

Il te relâche au sol & tu lui lances un regard noir. Il avait reposé son cul comme si de rien n'était te lançant au passage un « Arrange toi pour te rendre plus adulte si tu veux pas qu'on te traite de mioche.  » Ce type ne tenait certainement pas à la vie.

Tu ne prends pas la peine d'arranger ta tenue, il t'avais a moitié déshabillée, mais t'étais loin d'être pudique ou quoique ce soit & pour aller de pair, tu n'avais aucune résistance à l'alcool. Tu le tenais aussi mal qu'un bébé chaton à qui on aurait filé de la vodka à 40°c. Alors le cul sec, c'était la pire idée du monde.

« Adulte ? Pfff, me fais pas rire, petit. lâches-tu en pouffant, toi tu devrais au contraire savoir un peu plus t'amuser comme un gamin. Ou tu n'sais que t'amuser avec ce truc avec lequel les adultes ne sachent QUE réfléchir. Ils ne savent pas penser avec autre chose tu me diras. »

& Sur ces mots tu avais foutu ton pied au niveau de son entrejambe pour les BROYER ses bijoux de famille. Allez, après avoir perdu un œil, il pouvait bien perdre une boule, ça rééquilibrait les choses.
Cosmas
avatar
Messages : 15
Date d'inscription : 26/12/2015
Re: Big Dipper ☆ Cosmas écrit le Mar 5 Jan - 23:10
BIG DIPPER
FEATURING UNE ROUSSE
Tu as toujours réfléchi aux conséquences de tes actes. On dit même que tu réfléchis un peu trop au goût des autres avant d'agir, c'était pareil pour cette personne. Tu ne la connaissais pas, tu avais réagi comme si elle était belle et bien une enfant car on ne pouvait décidément pas dire le contraire. Parfois, t'as juste envie qu'on te foute la paix, qu'on te laisse tranquille et qu'on ne t'adresse plus jamais la parole. Le silence et la solitude ? T'adorais ça.

Et tu rappelles encore maintenant pourquoi tu adorais tant ces deux éléments. La petite s'énerve, s'emporte, tu n'avais fait que dire la vérité : à savoir que si elle ne voulait plus entendre des "gamines, mioches, petites", il serait grand temps de penser à son physique et à son mental. C'était décidément pas le cas de cette gamine. T'ignores ce qu'elle te blablate et tu te demandes si ce n'est pas l'alcool qui vient de lui monter à la tête. Tu la laisses faire son monologue mais le coup qu'elle venait de te faire porter te tua presque d'un coup dans un silence de mort. On pouvait clairement dire que t'étais en position latérale de sécurité, que ça te faisait trembler. Les autres nomades souffraient mentalement pour toi, surtout les mecs.

Ça fait putain de mal, t'arrives plus vraiment à bouger et ton visage était caché, le front contre le sol. Là, t'étais en train de réfléchir à comment tu pouvais en arriver là alors que t'étais ici juste pour boire un verre, dormir et repartir à la recherche de trésor sur ces terres encore inconnues à tes yeux. Non, bien sûr ... Ça ne se passe pas comme prévu, tout ça pourquoi ? Parce que t'es pas seul, putain. T'inspires lentement avant de t'installer comme avant, les yeux fermés, le visage dont on ne pouvait deviner l'émotion que tu ressentais actuellement. Tu te lèves doucement avant de fixer le ciel ...
Puis une claque s'envole. Celle de ta main sur la joue de la jeune fille. T'avais aucune retenue et voir la petite s'éloigner de toi à cause de la force donnée dans ton geste ne te faisait ni chaud, ni froid ... Mais ton regard en exprimait long sur ce que tu pouvais ressentir sur cette gosse.

- Apprends à fermer ta gueule et à utiliser ta cervelle avant d'user ta violence.

Tu prends tes affaires et va jusqu'à arracher les vêtements que porte la miss sur elle. C'était à toi, t'étais pas prêt de le donner à qui que ce soit.
Puis tu te casses, t'avais en aucun cas envie de rester plus longtemps en présence de cette fille qui venait de te casser pour si peu. Si elle avait touché un autre endroit, ça ne t'aurait pas gêné ... Mais avec toi, il y a certaines limites à ne pas franchir. Tu t'approches de ton Flavo et lui-même sentait ta nervosité et ton mal-être. Tu restes immobile face à ton animal, la douleur te tuait petit à petit et tu te savais incapable de chevaucher la créature. Pourtant, tu restes planter là, toi avec la solitude.

Tu le sais.
T'as toujours détesté les adultes, pour ne pas dire haïr.



Constellation
avatar
Messages : 38
Date d'inscription : 29/12/2015
Re: Big Dipper ☆ Cosmas écrit le Mar 5 Jan - 23:51

CONSTELLATION

COSMAS
aka Cyclope

Big Dipper
Parfois, il se passe des choses pas nettes. Genre, cette journée avait été carrément nulle & sur un coup de tête tu t'étais enfilé un pauvre verre d'alcool cul sec, sauf que, tu sais mieux que quiconque que tu ne tient pas l'alcool. Ça te fait jamais bien réagir, parfois tu vas dans des fou rire euphorique, d'autres fois tu réagis violemment, mais ça fini toujours de la même manière pour toi : tu t'en souviens pas.

Il se lève, te fixe avant de te claquée. Tu ne réagis pas, tu restes là a fixer le sol, tu n'as pas bougé d'un poil, pas émis le moindre son. Ce n'était comme si ça te faisait vraiment mal, mais qu'on te lève soudainement la main dessus, tu ne t'y attendais pas. C'est certainement parce qu’on te prenait pour une gamine que personne n'avait osé réellement te toucher jusqu'à lors & même, frapper une fille, une femme en général, c'était osé.

Il te dit un truc & ça te fait bouillonner, t'as l’impression qu'on vient de s'en prendre à ta dignité en tant que personne. T'as les oreilles qui siffles, par la colère, mais aussi par l'ivresse. Tu te contrôles mal dans ses moments là, sinon tu lui aurais simplement ris au nez comme tu le fais à ton habitude. Il s'éloigne tandis que les yeux du reste des nomades son légèrement rivés sur vous. Tu ne les vois pas, tu n'es de toute manière pas foutue de voir à plus de trois mettre. Tu fais volte-face est essai d'avancer, sauf que ne fait que tituber maladroitement. Tu n'tiens même plus correctement debout.

« Oy. Connard. C'toi qui dis ça après avoir- » & c'est le noir. Tu tombes littéralement à ses pieds, mais dans le sens négatif du terme. Tu te ramasses la gueule contre le sol & tombe dans l’inconscience. Tu ne l'avais pas déjà dit ? Tu ne tiens pas l'alcool & si tu ne te souviens jamais de la suite, c'est simplement parce qu'il y en a jamais réellement une. Tu tombes & ça s'arrête là. Maintenant, tu faisais un joli cadavre au pieds de celui qui t'avais filé un punch dans la face, si c'était pas beau ça. Maintenant les gens allaient croire qu'il avait cogné tellement fort une pauvre & jeune fille qu'elle en perdait conscience. Allez, prend ça dans laggle Comas, tu vas avoir une sale réputation.
Cosmas
avatar
Messages : 15
Date d'inscription : 26/12/2015
Re: Big Dipper ☆ Cosmas écrit le Jeu 7 Jan - 21:17
BIG DIPPER
FEATURING UNE ROUSSE
T'entends des pas derrière toi et tu te retournes aussi vite que l'éclair. C'était encore cette putain de femme fille gosse tu-sais-vraiment-pas-à-quel-type-de-personne-elle-appartient-putain. T'aurais vraiment aimé qu'on te foute définitivement la paix mais non, jamais, jamais.

Et la voilà qui s'écroule. Putain, qu'est-ce que t'as fait pour mériter ça sérieusement. Tu te poses la question plus de 10 000 fois dans ta cervelle mais rien n'y faire. Tu sais pas ce que tu dois faire ... Non, en vrai, tu sais parfaitement ce que tu vas faire.

Tu retournes vers le groupe de nomades qui te regardent d'un air totalement ahuri. Toi ? Tu te réinstalles à ta place et tu gardes le silence, du moins, jusqu'à ce que quelqu'un vienne vers toi.


- Elle est où la miss ?
- J'pense qu'elle s'est cassée la gueule, elle a dû dévaler une pente et se tordre le cou pour ensuite perdre toutes ses côtes et ne plus pouvoir bouger. Peut-être qu'elle s'est fait dévorer par des créatures, ça serait génialissime.

Tu lèves ta tête en direction du mec qui t'a posé cette magnifique question et tu te contentes d'ajouter avec l'air le plus blasé du monde.

- A 10 mètres du troupeau de Flavo. Si vous voulez la soigner, démerdez-vous. Je ne la touche et ne l'approche pas.

Le nomade cligne des yeux avant de soupirer et d'aller chercher la gamine dont t'avais aucune idée du nom. Toi, tu restais dans ton coin et tu te mettais à fumer pour te calmer. Personne n'osait s'approcher de toi sur le coup, la colère t'ayant emporté un peu trop soudainement il n'y a même pas 5 minutes. L'autre nomade revenait avec la gamin dans ses bras. Il déposa son cadavre -certes, elle vit mais ça reste un cadavre ivre- sur plusieurs tissus avant de la laisser dormir car il parait qu'elle tient pas l'alcool.

Tu ne la regardais pas, tu regardais ailleurs, tu voulais juste oublier. T'allais sûrement partir à son réveil. Pour l'instant, tu te devais de te reposer.


Constellation
avatar
Messages : 38
Date d'inscription : 29/12/2015
Re: Big Dipper ☆ Cosmas écrit le Ven 8 Jan - 1:33


Tu ne te souviens plus à quel moment tout avait commencé à t'échapper. T'étais sur les nerf ce jour là & tu te souviens plus de grand chose. Quand tu ouvres les yeux, le campement était silencieux. Il n'y avait plus un bruit. Tu te relèves légèrement, constatant que tu étais simplement en débardeur & sous-vêtements. Tu prends avec toi le bout de tissus et te couvres les épaules avec. Tu constates que la majorité des gens dormaient à poing fermé & t'essaies de te souvenir de ce qu'il avait pu se passer. Tu te souviens simplement qu'un imbécile t'avais encore traitée de gamine.

Tu comprends peut-être pourquoi Aedan passe son temps à essayer de rendre plus...Comment on dit déjà ? Féminine ? T'aimais pas ça. Tu sais pas ce que c'était. T'as jamais eu personne pour te l'apprendre. Tu n'en voyais pas l'intérêt. Certes, ces femmes étaient belles, mais inutile. Tu ne veux pas être une de ces incompétentes que l'on croise partout, parce qu'il n'y a personne pour s'occuper de toi. Vesper était le seul semblant de figure parentale que tu possédais & tout comme tu l'as toujours fait, lui aussi te montrait simplement la voie de l'indépendance.

Tu ne connaissais personne ici & t'avais toujours été, seule. (Ptin, je suis pas sortie de mon drama avec James j'ai trop de mal A EN SORTIR DESOLEE). Tu t'assieds pas loin de celui que t'avais emmerdé pas longtemps avant. T'as pas souvenir de tout ce qu'il s'était passé, cependant tu te souviens du début de votre prise de bec. Tu te mets à monologuer toute seule dans la nuit alors comme tu as toujours eu l’habitude de faire. Tu n'sais pas si on t'entend. Si l'autre type louche dort ou non, tu aimes simplement parler pour toi-même. T'essaies certainement de combler un vide de cette manière là.

« Tu sais, c'est pas une blague j'ai vingt-trois ans, on m'en donne certainement treize. Va savoir. Vous pouvez tous me traiter de gamine, je n'sais simplement pas comment faire pour grandir. Rôh, et puis, ils peuvent bien aller se faire foutre. Le cyclope comme tout les autres.  »

HRP
.................J'ai jamais autant écrit de la merde en 1 rp omg

Contenu sponsorisé
Re: Big Dipper ☆ Cosmas écrit le

Big Dipper ☆ Cosmas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Nebula :: 
domaine céleste
 :: Nouvelle île : Incannituos
-