AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Z O R I O N (end)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Zorion
avatar
Messages : 28
Date d'inscription : 23/05/2015
Z O R I O N (end) écrit le Jeu 31 Déc - 18:37

Zorion


Véritable nom abandonné depuis des lustres. 29 ans. 06.03. Pansexuel. Voyageur marchandant parfois. 1,81 m. Poids inconnu. Cheveux roux. Yeux orangés. Porte toujours des boucles d'oreille. Nomade.


ft. Iwatooshi, Touken Ranbu.

Le passé doit être laissé là où il est.
Que sont les souvenirs, sinon des lambeaux douloureux de mémoire qui ne demande qu'à être annihilée ?
Les siècles abandonnés ne sont rien pour lui.
Seul compte le présent, et la façon dont on emploie son temps.
L'avenir n'a pas plus d'existence à ses yeux.
Seul vaut ce qui est tangible. Les moments passés avec les proches sont précieux mais finissent par disparaître dans la cendre.
Et puis, pourquoi remuer le passer ?
Zorion déteste les historiens.

Ce sourire qui toujours s'accroche à ses lèvres. (A en sourire même quand il pleure.)
Cette absence de morale, ce besoin de liberté absolue, de ne sentir aucun joug peser sur ses actes.
Cette violence gratuite, arbitraire, pour exprimer une douleur ineffable.
Et cette générosité lorsqu'il croise un autre voyageur dans le besoin.

Ce goût de l'exploration, des découvertes inédites.
Cette façon d'ignorer ce dont il ne se soucie pas. (Blasé.)
Cet orage qui gronde au fond de sa poitrine, qui menace de tout dévaster tant elle est puissance (le mépris du pacifisme, l'adulation de la guerre - prenez vos armes), sadisme à peine mesuré, et ses dents se dévoilent, et ses yeux s'illuminent. Chaotique.
Le chaos de cet âme, à nul autre pareil.

Ce vide, parfois, lorsqu'il se rend compte qu'il est seul.

Cette assurance tranquille, celle qui vous fait dormir sur vos deux oreilles.
Cette confiance en ses compétences, en sa force - physique, mentale.
Cette résilience face à l'horreur. (Plus rien ne lui fait peur, plus rien.)
Ou peut-être cette peur d'être enfermé. (Claustrophobe.)

Cette voix qui déchire le silence. Chantant ses peines et ses troubles. Jolie voix dont la puissance déracine les arbres et fait mourir les tempêtes. Épave qui s'illumine sous les traits de sa voix.
Et puis soudain, le silence.

Il s'enfuit.
Son choix est le sien. Sa décision a été mûrement réfléchie. Voilà vingt ans qu'il espère. Vingt ans qu'il se dit : un jour, je partirai. Échapper à la folie, en s'enfonçant dans la sienne propre. Il s'enfuit pour ne pas mourir étouffé. Mieux vaut vivre dans la démence, mais libre. Tout, plutôt que l'enfance de son enfance.
Comme il craint le silence de ces veillées tamisées par les flammes du camp ; c'est un autre oriflamme qu'il brandira désormais. Il désire entendre sa voix percer son mutisme et s'arracher la gorge à hurler des prières muettes. Il veut pouvoir se réveiller dehors - à l'air libre -, sous un manteau de rosée pour couverture, et l'humus frais et humide en guise d'oreiller. Ce qu'il désire, aussi, c'est l'écarlate profond d'une goutte de sang que l'on verse sans y prêter garde.
Abandonnant son nom honni, en se jurant de n'y plus jamais répondre. Abandonnant les siens - cette famille pacifiste qui refuse de toucher aux armes par peur de la corruption, par peur de n'accéder jamais à l'éternelle béatitude, agneaux inoffensifs s'offrant aux bouchers lucifériens. Abandonnant son foyer, un amas de couvertures planté sur un escargot, une place glacée sur l'île des Constellations.
Fuir, tout fuir.
C'est la seule façon de vivre qu'il connaisse.

Il n'était pas préparé à découvrir le monde seul. Ne maîtrisant pas son arme, il se trouva un guide pour l'orienter dans son apprentissage. Et puis le guide partit, et il fut seul à nouveau.
Continuant de s'enfuir encore et toujours, il découvre les merveilles de ce monde. Les joyaux des fleurs que l'on ne croise qu'une fois au cours de son existence. L'hypnose de ces créatures dont on ne comprend guère la nature. Le plaisir du vent soufflant sur son visage. Il ne comprend pas. Tout ceci était à portée de main, autrefois. Pourquoi ne l'a-t-il pas tendue ?
Parce que l'on se doit d'être humble et lilliputien, quand on appartient à son sang.

Avec qui vit-il ?
Les étoiles sont ses seules compagnes de route.
Mais parfois, lorsque le destin lui lance un signe, il accepte de partager son repas avec un autre voyageur.
Où va-t-il ?
Nulle part. Le hasard est sa destination.
Combien de temps encore va durer son errance ?
Lui-même l'ignore. Jamais il n'abandonnera le nomadisme. Mais la solitude est un manteau dont il se couvre pour se protéger. Par peur d'appartenir à un groupe, à nouveau. Peut-être parviendra-t-il à s'en défaire, à aimer de nouveau la compagnie.
Peut-être parviendra-t-il à se réconcilier avec l'humanité.
Cain von Heimdall
avatar
Messages : 520
Date d'inscription : 06/05/2015
Re: Z O R I O N (end) écrit le Jeu 31 Déc - 18:55
Bienvenue dans la team touken ranbu même si tu quitte les bleus snif //out

& C'est Kira qui va passer sur ta fiche pour te valider d'ici peu ♥
Zorion
avatar
Messages : 28
Date d'inscription : 23/05/2015
Re: Z O R I O N (end) écrit le Jeu 31 Déc - 19:02
Je reviendrai chez les bleus. Les bleus sont la vie. LA
Cain von Heimdall
avatar
Messages : 520
Date d'inscription : 06/05/2015
Re: Z O R I O N (end) écrit le Jeu 31 Déc - 19:03
Tu m'émeut, je serais toujours là bras ouverts pour t’accueillir :( ♥
Zorion
avatar
Messages : 28
Date d'inscription : 23/05/2015
Re: Z O R I O N (end) écrit le Jeu 31 Déc - 19:05
Le prochain perso, alors. ♥️
(on va quand même espérer que ce bébé m'inspire plus chronos )
Kira
avatar
Messages : 321
Date d'inscription : 19/06/2015
Re: Z O R I O N (end) écrit le Jeu 31 Déc - 19:11

LES DIEUX SE PRONONCENT

BIENVENUE DANS LE MONDE DE NEBULA.
- CONGRATULATION ! -

j'aurais voulu laisser + de temps avant de me jeter sur toi pour te valider mais serious no prob~ en tout cas c'est parfait je sais pas si je veux un lien avec kira ou baguette (j'essaye d'être crédible en disant ça) peut-être les deux ahaha. ENFIN BREF bon retour et bienvenue chez les nomades !

On te conseille de faire un tour dans le bottin des avatars, les carnets de relation, les demandes de RP, l'index des DC et TC si ce n'est pas ton premier compte. Amuse toi bien parmi nous ♥️.



Zorion
avatar
Messages : 28
Date d'inscription : 23/05/2015
Re: Z O R I O N (end) écrit le Jeu 31 Déc - 19:14
Oh, validation éclair. haaa
Merci, merci moi j'dis pas non à un lien avec les deux r'marque. hiiiiii
Contenu sponsorisé
Re: Z O R I O N (end) écrit le

Z O R I O N (end)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Nebula :: 
Le début d'une nouvelle histoire
 :: Création du personnage :: Validations
-