AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

My Dear Forest ▬ ft. Thaleia Nilyme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aloys van Meeteren
avatar
Messages : 82
Date d'inscription : 27/12/2015
My Dear Forest ▬ ft. Thaleia Nilyme écrit le Jeu 31 Déc - 20:15
là haut flotte un monde que j'ai toujours voulu découvrir
ft. thaleia nilyme // color #003399 // © Kira
MusiqueIl est rare de te trouver dans le domaine aquatique. En fait, tu passes clairement la plupart de ton temps à voyager aux quatre coins du monde. Est-ce parce que tu n’aimes pas Galiea ? Certainement pas. Tu apprécies les odeurs de la ville, le bruit des machines et les cris des ouvriers qui partent travailler tôt le matin. Depuis tout petit tu aimes cette ville, quand tu partais te promener avec ta mère, tu rêvais devant les magasins où on pouvait voir des robots pour toutes sortes de tâches quotidiennes. Tu avais baigné dans cette atmosphère de modernité et tu ne concevais pas comment les autres nations pouvait la rejeter. A tes yeux, le progrès scientifique était le seul avenir possible pour Atlas. D’un côté on avait un peuple qui préférait vivre la tête dans les nuages, au temps des dragons et des chevaliers, et de l’autre des tribus, planquées dans des grottes à l’époque de la préhistoire. Et tu ne parlais même pas des nomades. A tes yeux ils n’étaient pas des parias, non, ils étaient plutôt un amas de personnes qui avaient refusées de monter dans le train vers le futur. Ils étaient restés sur le quai, à une époque révolue. Mais tu ne les blâmais pas, tu étais même presque admiratif de leurs convictions. Ils ne se plaignaient pas de leur condition, et participaient à garder une trace du passé.

Sur ces considérations, tu sortis de ton appartement qui se trouvait en plein cœur de Galiea. Les traces de l’apocalypse était encore visible, heureusement pour toi, tu ne te trouvais pas dans la cité à ce moment. Dans le cas contraire, tu aurais fini mort noyé comme bon nombre de victimes. La perspective d'avoir de l’eau plein les poumons ne t’enchantait guère, tout comme le fait de mourir d’ailleurs. A vingt-neuf ans, tes rêves étaient plus focalisés sur ta prochaine destination de voyage, ton prochain achat ou ton futur placement immobilier que sur la forme de ton cercueil et la rédaction de ton testament. Par contre, les habitants de Cassiopeia, eux, devraient de plus en plus y songer, parce que la guerre qui avait été déclarée quelques jours plus tôt entre Okéanos et Caelestis n’allait pas s’arrêter de sitôt. Tu ne prenais aucun parti dans ce conflit. Même si tu étais un habitant du domaine aquatique, né d’une famille uniquement de Galiea, tes nombreux voyages t’avaient ouvert les yeux sur les apports des autres cultures. Après, d’un point de vue strictement théorique, ta nation avait beaucoup plus de chance de gagner que les îles célestes. Mais ce n’était qu’un avis pragmatique, bien entendu.

C’est finalement au bout de quelques secondes que tu réalisais que tu n’étais plus du tout dans la ville. Comment étais-tu arrivé ici ? Excellente question. Tes pas t’avaient guidé dans un endroit que tu connaissais bien pour y être allé plusieurs fois auparavant, la forêt marinière. C’était un endroit magique qui te faisait rêver. Les arbres poussaient sous l’eau, comme s’ils se trouvaient en plein cœur d’une des forêts légendaires des terres d’Atlas dont parlaient les contes. Tu n’avais encore jamais eu la chance de visiter la surface, la vraie, pas celle qui flotte dans les airs, mais cela faisait partie de tes projets de vie. Voir ce paysage désolé, imaginer ce qu’il était par le passé, voilà des choses ce qui te motivaient à faire un roadtrip dans un des endroits les plus mal famés de tout Atlas. Enfin, avec le château Regem. Mais lui il était hors compétition. Même les terres désolées paraissaient plus accueillante à côté de la ruine qui s’était faite largement pilonnée par les bombes d’une forteresse volante, d’après les journaux officiels. Tu regrettais de ne pas t'être rendu au couronnement. Une affaire financière urgente t’avait retenu à Galiea au dernier moment et tu n’avais malheureusement, ou heureusement, pas pu assister à la cérémonie.

Marchant sur ce qui semblait être un sentier, observant de loin les quelques ruines qui se trouvaient ci et là, tu t’arrêtais dans ta méditation quand tu aperçus une forme étrange près d’un gros bloc de pierre. Si c’était un humain, il était fou, ou inconscient, pour rester dans un endroit pareil seul. Bon c’était ton cas mais tu avais une arme et surtout tu savais t’en servir. T’approchant doucement, la main sur le manche de ta lame de peur que ce soit une créature sauvage, tu avanças jusqu’à une distance d’un mètre environ. Ce que tu avais pris pour une forme était en réalité une femme, plutôt jeune, qui s’était assoupie. Fallait-il que tu la laisses ici, endormi, ou que tu la réveilles ? Tu ne savais pas très bien. Tu ne voulais pas lui faire peur. Et puis finalement au bout de quelques secondes la curiosité l’emportait, tu te raclas la gorge, avant de dire d’une voix douce : « Veuillez m’excuser mademoiselle, mais dormir dans cette forêt n’est pas une bonne chose ».

Tu te tenais droit, tes vêtements tombaient en plis raides, te donnant une allure de guerrier mythique avec tes cheveux blancs glissant jusqu’à tes pieds.

hrp : désolé pour le retard ~

My Dear Forest ▬ ft. Thaleia Nilyme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Partenariat] Forgotten Forest [manque 1 avis]
» Run Forest Run
» Dear Journal ~
» Dear Diary ~ Elanore Loyld
» Gillian Forest-Whitaker

Nebula :: 
domaine aquatique
 :: Naturae :: Forêt Marinière
-