AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

bienvenue ••• dans le vide. (end)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Bienvenue
avatar
Messages : 14
Date d'inscription : 02/01/2016
bienvenue ••• dans le vide. (end) écrit le Sam 2 Jan - 17:11
bienvenue
NOM — Dell-Dicaeosyne (juste sur les papiers parce que c'est bizarre quand même.)
ÂGE — 23 ans, mais la ligne de son visage lui défait souvent quelques années en moins.
DATE DE NAISSANCE — 17 février
ORIENTATION — homosexuel

TAILLE — 174 centimètres
CHEVEUX ET YEUX — noirs et bleu marine
PARTICULARITÉS — il porte à sa taille une multitude de paires de menottes hérissées de pointes, et il bave en dormant.

GROUPE — caelestis
MÉTIER — chef de la sécurité civile
LIEU DE RÉSIDENCE — petite maison à cassiopeia



« les siècles abandonnés. ne devrions-nous pas prendre un peu de recul sur tout cela et nous demander si ça vaut le coup de se foutre sur la gueule simplement pour trouver à ce mystère une réponse que nous ne sommes probablement pas prêts à entendre, voilà la vraie question. »

— Échappée, envolée. Et, alors qu'un nouveau souffle lui effleure les mains, se décharne à la courbe de sa lèvre, il se détache à son corps pour s'enraciner dans les confins-même de l'ombre rattachée sous ses pas. Bienvenue au fil des ans semble s'être peint des nuances d'un clair-obscur, éclipsé dans la brume comme si tout en lui devait demeurer abstrait au monde humain, comme si sa silhouette se traçait au versant des montagnes pour les ombrager de ses cils.

Sans doute quelque figure divine pourrait d'un seul toucher deviner en lui autre chose que la platitude d'un homme en relief ; mais bien des individus ne sauraient retenir de sa silhouette qu'une perspective gracieuse et enfiévrée qui s'évase dans chacun de ses gestes, fluides mais curieusement glacials, pareils à ceux d'une reine qu'un artiste esclave de ses pulsions esthètes aurait gravé dans l'ombre des pierres.

Quand bien-même on discerne dans le port simple de sa nuque, dans les accents traînants de sa voix, un voile de neutralité inscrit à contre-courant de ses expirations les plus longues — il subsiste en son sein quelque chose de dérangeant, de profondément inconfortable ; une sorte de tension qui cercle ses prunelles d'une dimension ténébreuse, qui serre ses muscles et se perd au bout de ses doigts, qui ourle ses lèvres d'une ombre presque animale. Bienvenue est un calme permanent avant la tempête, habité par le malaise précédant les orages aux plus vastes éclats.

Et à l'ombre de ses cils se détache une violence imprimée à fleur de peau ou une brutalité dérobée à elle-même, en filigrane de ses nerfs. Pourtant, le jeune homme connaît la valeur éphémère des choses, et n'admire la chair et la sueur qu'au creux des mains de ses ennemis. Il pourrait, en vérité, décliner sur un millier de page la sensation de cette gorge qui s'égare sous les pointes de ses menottes. Éponger, jusqu'à ce que le soleil éclose à ses pieds pour faire fleurir dans ses cheveux quelques éparses fleurs blanches, le sang qui abreuve la terre — et le respecter, encore une fois.

Bienvenue ne poursuit rien. Ni la justice ni la perfection, il sait ce monde et se sait lui-même entaché par l'empreinte humaine, et seuls les êtres dévorés par l'arrogance ne pourraient prétendre à pouvoir faire s'évanouir, d'un battement de paupière, les grains de sable ancestraux qui forgeaient cette terre maudite. Voilà longtemps que le jeune homme a cessé de distinguer Earthea et Nomade, Okeanos et Caelestis ; son travail ne s'incline que dans une envergure qu'il doit protéger. Jamais il ne saurait attaquer en premier, car Bienvenue contre d'abord. Il avait parfois dû s'offrir à cette brutalité pour préserver, défendre, survivre. Au sein d'une Terre noyée dans la constante agonie des vagues ravagées contre les grèves les plus abruptes.

Comme la violence baptise et soumet.
Comme la violence passe et se détache.
Comme il a apprit à se rire de l'obscurité qui inlassablement l'affleure.

Pour qu'on puisse le voir lever ses armes alors que, nimbée de promesses divines, l'aube éclot sur ses paumes, fragment d'une nuit, reflet d'un jour — et jamais on ne verra deux reflets s'affronter.
Et, lorsqu'il s'élance, Bienvenue sourit.
Éternellement autre.

« Caelestis. » Une patrie de naissance, une place qui lui était offerte alors qu'il n'était rien qu'idée astrale. Il n'avait jamais cessé de l'aimer, en vérité. Il aurait sans peine pu transcrire toute la noblesse de son nom sur l'entière étendue du ciel. Après tout, n'avait-on pas esquissé les contours de son existence sur les ailes d'une entité centrifuge, bien plus impétueuse que les éléments eux-mêmes ?

Cette entité, ce mouvement qui l'avait porté, il lui devait sans doute d'avoir pu appréhender, souvent au-delà de la futilité d'une simple dentelle ou d'une fresque rabattue par la poussière, les innombrables principes inhérents qui enchevêtrent les aristocrates. Et, toujours, il s'était protégé de cette perspective stellaire, si précieuse, de ces conventions bien trop formelles qui durcissaient la courbe de son dos. Si bien qu'aujourd'hui, Bienvenue le comprend avec une précision aiguë, paroxystique ; le luxe est une souffrance qui s'ignore. — Et puis, enfin, qui s'oublie.

S'il ne prêtait à son père que la froideur de ces êtres à la prestance profondément transcendante mais inféconde, de cette femme qu'il appellait Maman, il fait éclore au bout de ses doigts les réminiscences les plus lumineuses de son enfance ; mais que les quelques stigmates imprimés au long de ses veines lui semblent nébuleux ! L'effleurement sur ses joues d'une chevelure très sombre, si épaisse qu'elle lui semblait pouvoir passer en travers des astres pour le mener jusqu'aux nuages...

... Ou sinon la grâce malhabile de ses mains quand elle les renversait, l'espace d'un instant fugace, sur ses paupières altières et blanches. Ses mains qui, d'un toucher presque timide, auraient su le ramener à la définition la plus succincte, la plus primitive de lui-même. Il avait été le premier et le seul à mordre son sein plein de lait, à apparaître entre ses cuisses de princesse. Alors que même maintenant, il n'aurait su décrire la courbe de ses prunelles tant il avait vite délaissé les règles les plus sidérales de la noblesse pour la sûreté de ses armes.

Bienvenue n'était pas né guerrier. L'instinct de l'engagement, la fougue des combats ; tout cela s'était peu à peu enraciné sur sa poitrine pour, enfin, consumer la fadeur de ses souffles — et, quelque part sous sa peau, l'impétuosité de ceux à qui les efflorescences des affrontements sont viscéralement promises.

Il avait toujours éprouvé une douleur étrange à fixer la lame d'un couteau, à toucher le métal froid d'un sabre trop mortel. En vérité, le jeune homme s'était rapidement délacé de ces instruments inconfortables sous ses doigts, et avait fait concevoir des paires de menottes entourées de pointes. Seule une arme que lui-même penserait aurait su ne pas se faire étrangère dans le creux de ses paumes ; et ne pas les travestir en une composante double, vicieuse, ambivalente. Et enfin, barbare.

Et, au fil de ses veines les plus intimes, au rythme de ses soupirs, une dimension plus sombre, plus chimérique encore : celle du meurtre. Il l'avait effleurée, puis sentie, puis violée ; à partir du moment où, peu après ses vingt ans, il s'était fait une place dans la sécurité de Caelestis, porté par son talent — et quelque part par son nom. À partir du moment où les ennemis de chacun devenaient ceux qu'il était tenu de combattre. Et certains jours, il ne saurait décrire encore la saveur de ce devoir ; celui qui s'inscrit dans chacun de ses souffles avec plus d'intensité encore, lorsqu'il se perd dans la contemplation de ses mains blanchies de cicatrices.

« Caelestis. » Et pourtant, il se sait décalé de cette réalité, disparate à celle d'Earthea, hétéroclite à celle d'Okeanos, par-ailleurs à celle des Nomades... — Dans le temps ; un poète l'aurait sans doute dépeint ainsi. Pas particulièrement rapide, pas particulièrement contraire, dans le temps, juste. Celui du vent, de la lune, celui des petites consciences. Ou celui du cycle éternel des choses, peut-être.

Sans doute aurait-il pu s'inventer, étirer de ses propres mains la silhouette arrogante de son futur, tisser au battement de ses doigts la trame de quelques expectances déjà retaillées dans la gloire. Pourtant, c'est encore là que Bienvenue ne se révèlerait pas davantage dans la lumière ; ceux qui voyagent de distinguent pas l'Ombre.

Rester autre.
Rester dans le temps.


ft. hibari kyōya — khr

Les ananas ça pique un peu la langue mais j'aime bien.
sinon euh slt moi c'est clémence, j'ai failli m'appeler géraldine et je le vis super bien. mon pseudo c'est Reunn ou DMD Lass' -ou un mix bâtard des deux- j'ai une compréhension des choses exceptionnellement restreinte du coup les admins des forums finissent toujours par me détester parce que je pose pleins de questions /alone/ (du coup j'ai développé des réflexes de victime genre dire aïe quand un truc m'effleure alors que j'ai pas mal)(mais ici je serai concentrée parce que vous avez l'air gentils)(en général loulz kohe )

j'aime les persos dark et virils avec des voix graves mais je sais pas les jouer du coup je fais des persos pas dark et pas virils (par contre j'en fais pas beaucoup qui s'appellent Bienvenue) et j'aime pas les papillons, surtout les papillons de nuit énormes qu'on voit en été qui font facile 6 centimètres tsé - j'en avais vu un en juillet, quand je lui ais mis du déo sur la gueule il volait bizarre après c'était marrant (mais après ma chambre sentait super fort le déo -donc le bébé qui pue)(du coup j'ai du dormir sur le canapé du salon =/)(les coups de pute de la vie tu vois ?)(bref)
voilà je vous aime vous êtes tous magnifiques
amen
dmd reunn


Esel Vaughan
avatar
Messages : 276
Date d'inscription : 09/05/2015
Re: bienvenue ••• dans le vide. (end) écrit le Sam 2 Jan - 17:16
Toi je t'aime wtf beo Welcome !


Thème musical d'Esel choisi par Aleksei le bg
« Esel notre Diva, notre Beyoncé des Cieux » — Rozen

June Von Rosenbach
avatar
Messages : 344
Date d'inscription : 02/06/2015
Re: bienvenue ••• dans le vide. (end) écrit le Sam 2 Jan - 17:28
Welcome à toi o/ un peu de repeuplement chez Caelestis ça fait plaisir !


 
Suspended in a compromise
Yesterday I died, tomorrow's bleeding. The future's open wide, beyond believing. To know why, hope dies. Losing what was found, a world so hollow. As reason clouds my eyes, with splendor fading. And this day's ending is the proof of time killing, all the faith I know. Knowing that faith, is all I hold.  ©endlesslove
Aloys van Meeteren
avatar
Messages : 82
Date d'inscription : 27/12/2015
Re: bienvenue ••• dans le vide. (end) écrit le Sam 2 Jan - 17:53
Bienvenue Bienvenue aiden il rit comme u
Bon t'es parti chez Caelestis, mais ton perso à l'air cool alors je te pardonne =w=
Baguette D. Pain
avatar
Messages : 111
Date d'inscription : 18/07/2015
Re: bienvenue ••• dans le vide. (end) écrit le Sam 2 Jan - 18:01
hibari kyoyaaaaa iiiiiih~~♡♡♡
bienvenue, j'approuve le métier ça me rappelle sheik awn
bon courage pour la suite ♡

Citation :
finissent toujours par me détester parce que je pose pleins de questions /alone/
*ouvre sauvagement sa boîte mp*
(non en vrai je suis une bille ne me demande rien)
(je suis une admin exemplaire yo)




felice did it:
 
Edelweiss Roselvia
avatar
Messages : 255
Date d'inscription : 10/05/2015
Re: bienvenue ••• dans le vide. (end) écrit le Sam 2 Jan - 19:43
Oh Hibariii. Bienvenue, Bienvenue...... ! (étrange de dire ça)
Les postes importants de Caelestis sont reprit petit à petit, ça fait plaisir de voir ça.. XD
Courage, ils sont terribles à caelestis. Courage avec la guerre Okeanos x Caelestis aussi hahahaha. ♥
Très jolie fiche d'ailleurs gngnng ♥


Boadicée
avatar
Messages : 18
Date d'inscription : 30/12/2015
Re: bienvenue ••• dans le vide. (end) écrit le Sam 2 Jan - 19:51
Ton écriture poétique m'a fait planer dans la douceur d'une brise nocturne. ♥
Bienvenue et bon courage pour le reste de ta fiche qui risque d'être grandement prometteuse. Ton écriture est un coup de cœur. ♥
Cain von Heimdall
avatar
Messages : 520
Date d'inscription : 06/05/2015
Re: bienvenue ••• dans le vide. (end) écrit le Sam 2 Jan - 19:53
Bienvenue a écrit:
j'ai une compréhension des choses exceptionnellement restreinte du coup les admins des forums finissent toujours par me détester parce que je pose pleins de questions /alone/

Ce moment où tu m'as fait vérifier ma boite MP 3 fois rip
SINON BIENVENUE...Bienvenue ? (C'EST TRES ETRANGE)
& c'est encore plus etrange un hibari qui s'appelle BIENVENUE alors que ça tête c'est plus "mdr degage" je pleure
Je t'aime deja mais je suis triste tu vas a cae & jfais la guerre à ce pays :(
Svea
avatar
Messages : 260
Date d'inscription : 12/06/2015
Re: bienvenue ••• dans le vide. (end) écrit le Sam 2 Jan - 21:41
Ok
Marry me serious
C'est tout ce que j'avais à dire
Adieu
(Ah oui et bienvenue quand même)


Beowulf
avatar
Messages : 62
Date d'inscription : 14/07/2015
Re: bienvenue ••• dans le vide. (end) écrit le Sam 2 Jan - 23:36
Bienvenue ♥
Caelestis pue
(et Esel à des action figures en parfaite condition de Beowulf)
Esel Vaughan
avatar
Messages : 276
Date d'inscription : 09/05/2015
Re: bienvenue ••• dans le vide. (end) écrit le Sam 2 Jan - 23:49
Beowulf a écrit:

(et Esel à des action figures en parfaite condition de Beowulf)

*rangeant précipitamment les dernières figurines dans mon sac* N'importe quoi je  *la sangle du sac pète et 20 figurines de Beowulf à 500 euros chacune chutent au sol* RAH MERDE

les écoute pas Bienvenue, ils sont médisants serious


Thème musical d'Esel choisi par Aleksei le bg
« Esel notre Diva, notre Beyoncé des Cieux » — Rozen

Bienvenue
avatar
Messages : 14
Date d'inscription : 02/01/2016
Re: bienvenue ••• dans le vide. (end) écrit le Dim 3 Jan - 0:13
OMGGGG UNE RIBAMBELLE DE PETITS CHATONS /slt

esel — merciii je t'aime aussi, et je suis contente que tu m'aimes (parce que si mon roi m'aime pas)(ça serait hard ptn)(merci encore ♥️)
june — sanks *w* et c'est cool si j'aide à repeupler un peu caelestis -genre pour être un peu moins useless, peut-être -loulz
aloys — merci t'es. trop gentil. Trop sexy. Vive les curlys. Que ta vie soit remplie de cookies-ok mg
le pain — MAIS OUAIS. (je sais pas pourquoi j'ai pris un haut grade je sens que ça va être un bide)(mais je l'ai fais quand même)(on va finir le cul cramé en enfer ;_; )(bref)
MÉGENRE NAN. WHUT
edelweiss — ouais du coup dans ma tête je l'appelle Bien -ou bibi-ou nunu-fin tu vois
et tkt je suis préparée psychologiquement, mon âme est forte (elle a la force de la langue de ce smiley chronos )
merci ♥️♥️
boadicée — OMG C'EST. JE SAIS PAS. JE SUIS RESTÉE COITE. GENRE COMME ÇA

merci mille foiiis. Faut pas me dire des trucs comme ça ptn *faible* ♥️
cain — NON MAIS NON GRFGHRTGG. ;;;;;;; /cellequisertàrienbjr/
sinon, bin écoute : MERCI DU FOND DU CŒUR. (et ouais en vrai il s'est fait jambon)(à la base il était sensé être crédible)(le fail)
ouais ;wwwww; (je suis en guerre contre un bg, on s'est tous carotte en fait ptn)(mais c'est du pipeau je t'aime moi slt serious )
svea — ok
c'est bon
je je /hey 2 de tension//elle aura ma peau//tiens ma peau/
merci infiniment, tu m'as touchée. Fort.
kohe
beowulf — ... SAINTE MÈRE DE DIEU J'ME DISAIS "ptn si ça se trouve esel va lui donner la fessée"
et genre il en a pour 10 000 de blé dans son propre sac /shot
mais merci hein vous êtes des anges à la vanille **

fiche finie ! Merci les gars vous êtes cutes tous autant que vous êtes ♥️


Cain von Heimdall
avatar
Messages : 520
Date d'inscription : 06/05/2015
Re: bienvenue ••• dans le vide. (end) écrit le Dim 3 Jan - 0:44

LES DIEUX SE PRONONCENT

BIENVENUE DANS LE MONDE DE NEBULA.
- CONGRATULATION ! -

J'AVAIS PAS VU QUE C’ÉTAIT FINI OMG PARDON
Alors t'as un super beau style d'écriture dskfnkgbkdjf; T'SAIS QUOI JE VAIS TUER TON ROI & DEVENIR TON NOUVEAU ROI ////OUT

Bon RP ♥

On te conseille de faire un tour dans le bottin des avatars, les carnets de relation, les demandes de RP, l'index des DC et TC si ce n'est pas ton premier compte. Amuse toi bien parmi nous ♥.

Rhéa N. Tomeïn
avatar
Messages : 860
Date d'inscription : 14/05/2015
Re: bienvenue ••• dans le vide. (end) écrit le Lun 4 Jan - 16:11
Ca fait du bien de voir de nouvelles têtes à Caelestis *w*
Welcome !


Rhéa N. Tomeïn = Ewen Raijin = Aamon
mes médailles d'or:
 
Hadès
avatar
Messages : 31
Date d'inscription : 12/06/2015
Re: bienvenue ••• dans le vide. (end) écrit le Lun 4 Jan - 16:30
Oho ton perso est cool. Me gusta kohe
Contenu sponsorisé
Re: bienvenue ••• dans le vide. (end) écrit le

bienvenue ••• dans le vide. (end)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Episode 1: Saut à l'élastique. Saut dans le vide. (Raph')
» « Les yeux perdus dans l'vide. » ft. Dougal Wennolds.
» Impression de déjà vu [Livre 1 - Terminé]
» Petit oiseau bleu
» Sécurité en highline

Nebula :: 
Le début d'une nouvelle histoire
 :: Création du personnage :: Validations
-