AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Step by step ••• feat. Aloys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Cosmos
avatar
Messages : 28
Date d'inscription : 09/10/2015
Step by step ••• feat. Aloys écrit le Sam 2 Jan - 22:49

Let's get lost in the rhythm of our steps.


Cela faisait si longtemps qu'ils n'avaient pas été ensemble pour un spectacle ! Son père nomade, Thym, l'avait invitée à se retrouver à Earthea, et Cosmos avait bien entendu sauté sur l'occasion. Les retrouvailles furent émouvantes, mais malheureusement elle n'eut pas le temps de se réjouir bien longtemps : elle savait que lorsque la troupe se réunissait comme ça, c'est qu'il allait y avoir une représentation dans la journée et ça allait être épuisant. Enfin, l'épuisement ne la dominerait certainement pas parce qu'elle était habituée à se vider de son énergie, elle n'aurait qu'à rentrer directement après ou à faire une sieste dans un coin d'herbe, à l'abri des regards. Cette liberté était ce qui lui plaisait le plus dans la vie de nomade, ce qui faisait que parfois elle remerciait presque sa mère de l'avoir emmenée loin de Caelestis pour devenir part du peuple du voyage. Ainsi elle avait pu voir toutes sortes de paysages, lire une grande diversité de livres et même rencontrer d'autres personnes avec qu'il elle pensait bien s'entendre. C'est que, mine de rien, elle y avait pris goût à l'aventure.

La nuit tombant la petite blonde prit une grande inspiration, étant tout de même un peu nerveuse - ou alors était-ce la montée d'adrénaline qui faisait cet effet sur son cœur ? La troupe s'était débrouillée pour ameuter du monde sur la place Soliculus, car pour qu'il y ait représentation il fallait nécessairement un public. Certes c'était un peu improvisé, elle-même n'ayant rien préparé au préalable : que voulez-vous, c'était ainsi que fonctionnait sa "famille". Alors que ses camarades défilaient elle les suivait du regard, les admirant tout autant que les spectateurs pouvaient le faire. Ils s'étaient énormément améliorés depuis la dernière fois qu'elle les avait vus, soit un an plus tôt ! Elle aussi s'était entraînée, cependant elle craignait tout de même de ne pas être à la hauteur.

Quand vint finalement son tour elle saisit son courage à deux mains et rejoignit deux autres danseuses déjà présentes, n'attendant qu'elle visiblement. Se mettant aisément dans le bain elle fut capable de suivre le rythme effréné de la danse. Leurs gestes étaient exécutés exactement au même moment, dans des dimensions plus gracieuses que jamais. Vint l'instant où notre chère Cosmos se retrouva seule à devoir improviser, faute de préparation : pourtant elle avait eu tout le temps d'y songer ! Mais elle ne paniqua pas, bien trop emportée par la joie pour songer ne serait-ce qu'une seconde qu'elle se trouvait dans une situation embarrassante. Sans hésitation elle tendit doucement sa frêle main vers un homme à la chevelure argentée. Pourquoi lui ? Aucune idée, peut-être parce qu'il semblait être un homme de prestance. Néanmoins que quelqu'un d'autre attrape finalement sa main ne la dérangeait pas.

« Si vous pouviez me faire l'honneur de m'accompagner le temps d'une danse, cela me ferait le plus grand plaisir. » déclara-t-elle, souriant chaleureusement à l'inconnu.



HRP:
 


Cosmos vous parle en #cc99cc.
Sometimes I can't even think properly. I wish I could understand everything that comes across my mind instead of being that clueless about the smallest things.

Crédit - Joy
Aloys van Meeteren
avatar
Messages : 82
Date d'inscription : 27/12/2015
Re: Step by step ••• feat. Aloys écrit le Sam 16 Jan - 19:43
désolé mais ton sourire me donne envie de vomir
ft. cosmos // color #003399 // © Kira
MusiqueTu passais beaucoup de temps à Demetrio en ce moment. Tu n’étais pas là pour le travail, enfin travail est un bien grand mot dans ton cas, mais simplement pour découvrir un peu plus cette culture. La capitale du domaine terrestre t’intriguait à chaque fois un peu plus. Ses petites ruelles mal éclairées, ses odeurs variées et ses habitants à la fois ignorants et gentils en faisaient un endroit de choix pour passer des vacances. Tu notais toujours tes journées loin de ta nation dans un carnet. Tout ce que tu avais croisé, vu, fait ou mangé y était proprement consigné. Tu ne savais plus très bien d’où te venait cette pratique. Personne de ton entourage ne tenait un journal intime, que ce soit ton père ou ta mère, ou si c’était le cas il avait disparu dans le tragique incendie. Peut-être n’avais-tu pas envie d’oublier tous ces voyages ? Perdre tes souvenirs, oublier qui tu étais, c’était la pire chose qui pouvait t’arriver. C’est ainsi que tout en réfléchissant au sens de la vie, tes pas te menèrent à la place Soliculus.

Quelques personnes s’y étaient rassemblées. Tu ne savais pas très bien pourquoi, car tu ne pouvais pas voir la scène, mais curieux tu te décidais à t’approcher. C’était un spectacle de danse. Tu te dis au début que cela devait certainement être du folklore local d’un clan d’Earthea. Mais tu n’avais jamais entendu parler de danses chez le peuple de la terre. Ils étaient certes doués pour faire des bijoux, chasser ou faire des vêtements mais leur culture s’arrêtait là. Jouant des coudes, tu finis au premier rang, pour assister au plus près aux festivités. Tout en observant la scène tu jouais avec une mèche de ta chevelure blanche argentée, tu faisais souvent cela lorsque tu réfléchissais. Cette danse était étrange pour toi. Il faut dire qu’il n’en existait aucun équivalent dans la culture d’Okéanos qui était largement plus porté sur la science et la connaissance. Tu remarquas rapidement une fille, plus jeune que toi, avec une longue chevelure blonde. Elle mettait beaucoup de cœur dans ses pas et sa danse effrénée ne semblait pas l’épuiser plus que cela. Virevoltant et tournoyant, le public autour de toi était charmé par sa démonstration. Tu tendais l’oreille, pour avoir quelques renseignements. Elle faisait partie d’une troupe de nomades qui venaient parfois faire des spectacles à Demetrio.

Tu sursautas lorsque tu la vis s’approcher de toi, pleine de joie et d’allégresse. Elle tendit sa main et te dit : « Si vous pouviez me faire l'honneur de m'accompagner le temps d'une danse, cela me ferait le plus grand plaisir. ». Tu l’observas rapidement des pieds à la tête. Ses vêtements n’étaient pas particulièrement riches, et elle transpirait l’innocence de la jeunesse par tous les pores de sa peau. Tu ne portais pas dans ton cœur les gens trop heureux et démonstratifs, pourtant tu n’arrivais pas à la détester. Sa condition de nomade aurait dû être une raison supplémentaire de la haïr mais ce n’était pas possible. Cette fille ne te voulait pas de mal, et tu le savais. Mais ce n’était pas une raison pour être gentil avec elle en retour. La regardant droit dans les yeux, un sourire amicale sur ton visage, tu lui répondis : « Désolé mais je déteste danser. ». Tu venais certainement de lui briser le cœur et elle t’en voudrait jusqu’à la fin de ses jours pour ce moment de honte, mais tu t’en fichais. Se savoir haït par une nomade ne t’empêcherait pas de dormir, bien au contraire. Il pourrait cependant bénir le jeune homme qui saisit sa main. Il devait avoir à peu près son âge, pur habitant d’Earthea à sa tenue et certainement sous le charme de la danseuse. Il était temps pour toi de continuer ton chemin, mais tu souhaitais voir comment tout cela allait se terminer. Alors tu restais là, sans un mot.

hrp : désolé pour le retard (et le vent) /o/

Step by step ••• feat. Aloys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Nebula :: 
domaine terrestre
 :: Demetrio :: Place Soliculus
-