AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

wretchedly blind

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Eridan
avatar
Messages : 1
Date d'inscription : 03/01/2016
wretchedly blind écrit le Lun 4 Jan - 0:35




eridan
30 ans
10 mars
1m80
80 kilos
des yeux et des cheveux noirs
caelestis
chef juridique
cassiopeia

empirisme ou désintérêt, éridan ne s'occupe pas des siècles passés par égard pour l'avenir


i'm living in
that 21st century
doing something
mean to it
do it better
than anybody
you ever
seen do it



ne plus dormir, ne plus manger.
trouver le plus exact poids et sa parfaite mesure.
que le fil droit jamais ne se brise et que la première masse ne dépasse jamais la charge de la deuxième masse. le plus proche ça ne suffit pas, ce n’est pas assez bon, et s’il faut que la tension du fil droit soit la même que la tension entre deux pays limitrophes qui se ferment leur frontières, alors ainsi soit-il.

eridan n’est pas là pour plaisanter. la quintessence ne se trouve pas dans un sourire. il n'a pas choisi de vivre pour lui, il a posé son regard sur l’autre, et en toute conscience, il s'est abandonné.

eridan aurait aimé être un héritage, celui qui se transmet aux autres comme un baiser ou une main, celui qui s'offre comme un présent ou un regard, celui qui se porte comme une cape pour protéger du froid. mais eridan est un fardeau, celui qui se transporte dans la poussière, celui qui se traîne sur les pourtours de la nuit, celui que l’on tracte, avec bruit et fureur, et que même sisyphe aurait abandonné.

eridan à travers les lames opalines de ses lunettes a voulu voir la justice : il n’a jamais su que la regarder vitreusement. elle lui apparaît de profil avec un air gourmé, se refusant à sa vision, car eridan n’a jamais compris que la vertu se soustrayait à la cornée humaine. chercher le visage de celle qui n’en a plus, celle qui a transvasé son visage unique dans une multitude d’autres visages pour le rendre ubique, se fourvoyer autant dans la quête de la vertu : c’est une idée fixe qui se décline en psychose.

grandir sur un substratum de bonté, grandir et tomber malade ; parmi les hommes eridan est des pires : de ceux qui ne savent pas que le mal existe au fond de leur ventre. comment est-ce que l’innocence devient terrible ? est-ce parce qu’on la polit comme un diamant jusqu’à ce qu’elle devienne un rasoir ? eridan a des murènes tapies jusque dans le lit de ses veines et la queue d’un scorpion à l’intérieur du coeur. le scorpion se tient menaçant, comme en semi-vie, et ne pique pas encore, mais le poison est là, dans une discorde atroce.

il y a des poisons qui tuent en une fois, mais il y a des cigües douces qui s’accrochent plus longtemps : comme de petites puces telluriques sorties des entrailles de la terre, des sangsues de feu suspendues à un cou.

le cou d’eridan est de fer, comme sa peau est d’acier, comme son corps est de glace. eridan est le froid quantique de la glace. d’abord on approche sa main de lui et on se heurte au gel, ensuite on essaie de lui dire un mot et ce mot disparaît dans le blizzard. la glace est dans ses yeux. la glace est dans son sang. c’est comme s’il n’était qu’un meuble, ou une pierre, ou un manoir d’hiver : un contenant immense dont toutes les portes sont fermées.

la tête nichée dans le creux de ses mains, le liseré de ses cheveux noirs dépassant de ses doigts de martyr, eridan creuse sa propre stèle et espère que caelestis viendra l’y pleurer. eridan espère, et il espère sincèrement, il se demande quand il la trouvera enfin, la substantifique justice. il se demande quelle locution il pourra bien graver à la pointe diamantée au-dessus de sa tombe.

eridan dit qu’il aime les autres. mais ce qu’il aime c’est dire qu’il aime les autres. car eridan n’aime rien, ni personne, puisqu’il est fait d’airain, et qu’importe la chaleur ou le sentiment, il travaille comme un orfèvre à l’amenuisement des liens.

dans sa mauvaise bienveillance eridan est la racine même de ce qu'il y a d'humain en l'humain et d'humain en le monde : il est le démiurge, le médiateur, la sentence, le marteau qui s’abat, il est ponce pilate. il est le cri viscéral : le cri de l'homme. l'enfant de l'homme. l'homme.

il n'y a pas de manichéisme. il n'y a pas de bien ou de moins bien. il n'y a que des corps plongés dans l’air qui croient s’élever, et tout ce qui s’élève doit retomber un jour.


j'ai pas un gros balai dans le rectum comme eridan si ça peut vous rassurer sur ma personne
Esel Vaughan
avatar
Messages : 276
Date d'inscription : 09/05/2015
Re: wretchedly blind écrit le Lun 4 Jan - 0:39
Ton perso est fascinant et ta fiche est magnifique je wtf beo BIENVENUE


Thème musical d'Esel choisi par Aleksei le bg
« Esel notre Diva, notre Beyoncé des Cieux » — Rozen

June Von Rosenbach
avatar
Messages : 344
Date d'inscription : 02/06/2015
Re: wretchedly blind écrit le Lun 4 Jan - 2:03
Caelestis se repeuple les enfants aiden il rit comme u ; enfin enfin !

Et je suis d'accord avec Esel, tu pues la classe !
Bienvenue !


 
Suspended in a compromise
Yesterday I died, tomorrow's bleeding. The future's open wide, beyond believing. To know why, hope dies. Losing what was found, a world so hollow. As reason clouds my eyes, with splendor fading. And this day's ending is the proof of time killing, all the faith I know. Knowing that faith, is all I hold.  ©endlesslove
Svea
avatar
Messages : 260
Date d'inscription : 12/06/2015
Re: wretchedly blind écrit le Lun 4 Jan - 10:28
......
Nine
ZNT
Perso si badass
Fiche si classe
Bienvenue à toi ;;
(Je te demanderais en mariage un jour /Die/)



Rhéa N. Tomeïn
avatar
Messages : 860
Date d'inscription : 14/05/2015
Re: wretchedly blind écrit le Lun 4 Jan - 16:10
UN CHEF JURIDIQUE YEAH
Bienvenue parmi nous ! Hâte d'en voir plus sur ton perso !


Rhéa N. Tomeïn = Ewen Raijin = Aamon
mes médailles d'or:
 
Zackary Wise
avatar
Messages : 753
Date d'inscription : 24/04/2015
Re: wretchedly blind écrit le Lun 4 Jan - 21:28
BIENVENUE A TOI ! Déjà, j'adore tes hovers, surtout sur celui de ton image tout en haut, je, voilà, amour please ! Et, étant complètement crevé et naze, je suis parti en fou rire face à ta fiche parce que t'utilises des mots que j'ai JAMAIS VU DANS MA VIE MDRRR. Du coup, pour être sûr (parce que mon cerveau l'est pas du tout), je voulais savoir si ta fiche était terminée, si il y avait une histoire ou non ? Car ça serait intéressant d'en avoir une pour ton personnage qui possède un rôle important C8





Spoiler:
 

Kohe Nashoba
avatar
Messages : 467
Date d'inscription : 22/05/2015
Re: wretchedly blind écrit le Mar 12 Jan - 22:33
Ton code edosedius.
BIENVENUE.


Kohe = Lindberg & Soren
Infirmière:
 
Contenu sponsorisé
Re: wretchedly blind écrit le

wretchedly blind

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» règles floues sur le nob qui dirige les blind'boyz
» Les Blind'boyz: un gadget ?
» Blind Test [Nouveau Jeu]
» Blind-Test du forum - Thématique "Chansons pourries"
» cout d'un nob blinboyz

Nebula :: 
Le début d'une nouvelle histoire
 :: Création du personnage
-