AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Une fenêtre sur le monde. — Rhéa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Esel Vaughan
Esel Vaughan
Messages : 276
Date d'inscription : 09/05/2015
Une fenêtre sur le monde. — Rhéa écrit le Sam 23 Mai - 14:41



L'heure était déjà bien tardive. Esel avait terminé ses rondes pour la journée, et la Reine s'était retirée dans ses quartiers. A lui le loisir d'aller et venir à sa guise.  

Il emprunta les escaliers jusqu'à l'étage supérieur, proche de l'aile interdite du château. Il était arrivé devant une arche sculptée : l’entrée de la bibliothèque royale. La vaste salle silencieuse semblait vide. Toutefois, les rangées d’étagères dressées dos à dos entre les colonnades pouvaient dissimuler n’importe qui. Cela l'arrangeait. La douce lumière des lanternes coulait sur les rouleaux de parchemins, illuminant les alcôves destinées à la lecture réparties le long des murs. Faisant son chemin entre les rayonnages, prenant garde à ne faire aucun bruit, Esel regarda les livres alignés le long des étagères, l'air impressionné. Il n'avait jamais eu le droit de poser le pied ici quand il était domestique, et depuis qu'il était dans l'armée, il n'avait plus de temps.

Une courte échelle était placée à côté de l'étagère et il plaça un pied assuré sur le premier échelon. Même Esel, qui pouvait se vanter d'avoir une taille respectable, ne pouvait atteindre les plus hauts rayonnages. Pourtant, c'était là que se situaient les livres les plus intéressants : ceux qui parlaient des Siècles Abandonnés. Arrivé au milieu, il sentit l'échelle produire un grincement fort déplaisant. Esel tendit le bras pour attraper un livre à la reliure dorée lorsque la plateforme en bois, sous l'effet d'un coup du sort facétieux, perdit son équilibre.

Des vingtaines de livres, une échelle et un Champion chutèrent en même temps sur les dalles glacées dans un fracas à réveiller les morts.

Le sol glacé contre sa joue et le poids douloureux de douzaines de livres au-dessus de lui, Esel relativisait. Il avait mal partout et il était enseveli sous des ouvrages dont un seul d'entre eux pourrait suffire à payer une villa à sa famille dans les quartiers riches de Cassiopeia. Si quelqu'un le trouvait, il était fait comme un rat, si tant est qu'il y avait des rats dans cette bibliothèque. Il n'avait même pas envie de se lever, malgré la douleur de la chute qui lui donnait l'impression de s'être fait rouler dessus par trois chars de guerre. Il pourrait dormir là et attendre de se faire trouver par un servant le lendemain, à qui il expliquerait qu'il voulait simplement lire parce qu'il n'était qu'un résidu de servant peu cultivé qui n'avait jamais eu le temps ni l'argent de lire et de connaître l'histoire du pays qu'il était sensé servir parce qu'il était INCULTE et qu'il en avait HONTE.

Mais il y avait mille raisons plus suspectes de se trouver dans une aile interdite du château à une heure du matin, et les gens ne le croiraient pas, de toutes façons.
Tout était silencieux, peut-être que personne n'avait entendu ce boucan ? Peut-être qu'il avait le temps de ranger chaque livre dans l'ordre exact où ils étaient avant qu'il ne perde l'équilibre et envoie la culture royale du château Regem faire plus ample connaissance avec le sol ? Peu probable. Esel s'extirpa du tas de livres et tendit l'oreille. Plus loin, on entendait déjà quelqu'un approcher. Il plissa les yeux puis, dans les profondeurs obscures de la bibliothèque, il perçut des cheveux vermillon et une lance familière.

Alors il se contenta de regarder Rhéa approcher, des douzaines de livres éparpillés autour de lui, d'un regard où l'on voyait distinctement se dessiner l'équivalent oculaire d'un haussement d'épaules désabusé.  





Thème musical d'Esel choisi par Aleksei le bg
« Esel notre Diva, notre Beyoncé des Cieux » — Rozen

Rhéa N. Tomeïn
Rhéa N. Tomeïn
Messages : 860
Date d'inscription : 14/05/2015
Re: Une fenêtre sur le monde. — Rhéa écrit le Lun 25 Mai - 18:14
Une fenêtre sur le monde. — Rhéa 709609rhesel
UNE FENÊTRE SUR LE MONDE
Rhéa N. Tomeïn & Esel Vaughan
Ce soir, c'était autour de Rhéa de patrouiller à l'aile est du château. Heureusement, aucun danger ne pointait son nez. Cependant, qui dit aucun danger, dit ennui pesant. Elle faisait sans cesse le même chemin, en allant, en revenant, encore et encore depuis deux bonnes heures, sans s'affaiblir face à une quelconque forme de fatigue.

Mais elle sursauta violemment en entendant un énorme bruit venant de la bibliothèque principale du château.

La jeune femme, prise d'une énorme montée d'adrénaline, accourra sans crainte vers le lieu, sa fidèle lance armée dans sa main et prête à l'utiliser dès que le moment s'y présentait. Elle entra avec discrétion dans la bibliothèque après avoir arrêté sa course proche de la porte, qui était ouverte alors qu'elle était obligatoirement fermée après le couvre-feu. Rhéa marcha avec prudence, regardant devant et derrière elle en changeant l'angle de sa marche, et finit par poser son pied sur un livre à moitié ouvert par terre. Son regard continua de voyager vers les nombreux autres ouvrages qui accompagnaient celui qu'elle avait touché, jusqu'à apercevoir une tête familière au beau milieu de cette pagaille.

- « ...Esel Vaughan ? »

Elle le regarda avec stupéfaction, baissant son arme aussitôt.

- « Mais que faites-vous ici ? »




FICHE PAR DITA | EPICODE


Rhéa N. Tomeïn = Ewen Raijin = Aamon
mes médailles d'or:
 
Esel Vaughan
Esel Vaughan
Messages : 276
Date d'inscription : 09/05/2015
Re: Une fenêtre sur le monde. — Rhéa écrit le Lun 25 Mai - 19:11


Si un gouffre béant s'était ouvert sous ses pieds, là, tout de suite, il serait volontiers tombé dedans.

« Il serait préférable de ne pas pointer votre arme sur moi, oui. »

Esel s'efforça de rester impassible et ramassa quelques livres dans la plus grande dignité— ce qui constituait un véritable exploit. Puis, en pensant aux explications que Rhéa ne manquerait pas d'exiger, il reprit :

« Je suis venu emprunter quelques ouvrages », poursuit Esel en essayant d'ignorer la honte qui lui brûlait les joues, « hors des horaires réglementaires, certes, mais... »

Le reste de sa phrase mourut dans sa gorge. Il aurait préféré être n'importe où d'autre. Mais il ne la laisserait pas raconter à qui veut l'entendre qu'il fabriquait des trucs suspects dans une bibliothèque interdite à une heure du matin ! Peut-être que la pénombre le sauverait et qu'elle ne remarquerait pas que ses joues avaient pris une légère teinte écarlate. Peut-être. Par Caelestis, il ne méritait pas ça.
Il y avait, en effet, des milliers d'hypothèses possibles et inimaginables à ce bordel, et aucune ne semblait exactement bénéfique pour lui. Peut-être qu'elle croyait qu'il était entré dans une sorte de rage vengeresse et avait renversé une étagère dans un aussi violent que téméraire geste de rébellion envers la culture Cassiopéienne. C'était plus innocent que ça, il était simplement venu prendre les livres qu'on lui avait interdit de lire en sa qualité de servant puis de soldat, les ouvrages qui le narguaient depuis leurs étagères depuis tout petit.

Eh, il valait mieux lui qu'un quelconque voleur. Sans compter qu'il était extrêmement chanceux d'être tombé sur elle. Il aurait pu tomber sur Rozen, ou l'autre blond suicidaire. Au moins, elle ne l'avait pas trouvé au rayon des romans à l'eau de rose. Oui, il fallait qu'il voie la situation d'un oeil positif.
Esel détourna le regard vers l'étagère vide et les ouvrages éparpillés.

« Vous...vous voulez bien m'aider à ranger ? S'il vous plaît ? »


HRP:
 


Thème musical d'Esel choisi par Aleksei le bg
« Esel notre Diva, notre Beyoncé des Cieux » — Rozen

Rhéa N. Tomeïn
Rhéa N. Tomeïn
Messages : 860
Date d'inscription : 14/05/2015
Re: Une fenêtre sur le monde. — Rhéa écrit le Lun 25 Mai - 19:28
Une fenêtre sur le monde. — Rhéa 709609rhesel
UNE FENÊTRE SUR LE MONDE
Rhéa N. Tomeïn & Esel Vaughan
Rhéa resta silencieuse et immobile pendant quelques secondes, puis ne put s'empêcher d'éclater de rire. Voir Esel Vaughan, le Champion de la Reine, dans un tel état de détresse était une situation réellement amusante ! Et puis, tant que ce n'était pas un bandit ou une secte voulant la mort de la Reine, pourquoi sermonner ce jeune homme pour l'heure à laquelle il se trouvait dans la bibliothèque alors qu'elle savait très bien qu'il ne voulait aucun mal à personne ?

- - « Bien sûr, je vais vous aider, » accepta la rousse en s'abaissant pour prendre les livres qu'Esel n'avait pas encore ramassés.

Un petit sourire se dessina sur son visage lorsqu'elle alla remettre les ouvrages à leur place. Son ennui s'était enfin dissipé, et en plus de cela, elle aidait quelqu'un. D'autant plus que ce quelqu'un n'était pas n'importe qui, il s'agissait du Champion de la Reine qu'elle trouvait extrêmement talentueux au combat, et qu'elle appréciait regarder lorsqu'une minute de répit s'offrait à elle dans son travail.

Rhéa descendit de l'échelle pour récupérer les derniers livres que le jeune homme tenait dans ses bras, et remonta afin de terminer le rangement. Elle retourna auprès de lui, tout de même un peu curieuse de la raison pour laquelle il se trouvait ici si tard.

- « Dites moi, Champion Vaughan, que cherchiez-vous à une heure aussi tardive ? Non pas que je veuille m’immiscer dans votre vie personnelle, mais peut-être que je peux vous renseigner ? »



FICHE PAR DITA | EPICODE


Une fenêtre sur le monde. — Rhéa Fz7j


Rhéa N. Tomeïn = Ewen Raijin = Aamon
mes médailles d'or:
 
Esel Vaughan
Esel Vaughan
Messages : 276
Date d'inscription : 09/05/2015
Re: Une fenêtre sur le monde. — Rhéa écrit le Lun 25 Mai - 20:53


Voir Esel Vaughan, Champion de la Reine, soldat émérite et présomptueux, se confondre en phrases balbutiantes relevait purement et simplement de la science-fiction. Pourtant, il devint encore plus rouge quand Rhéa éclata de rire. Elle se moquait de lui !

« Hé », protesta Esel en pointant le livre qu'il avait en main ("La métaphysique pavillonaire au fil des siècles") vers Rhéa, « Il n'y a rien de drôle ! »

Il avait l'impression d'être redevenu un jeune domestique, tétanisé par son erreur, attendant la sentence dont la cause était son attitude turbulente. S'il ne le montra pas, l'attitude de Rhéa le soulagea instantanément. Ca aurait pu être bien pire. Si elle réagissait comme ça à chaque infraction au règlement, par contre, l'armée avait du souci à se faire.
Il ne savait pas grand-chose à propos de Rhéa. Il savait seulement qu'elle était athée ; l'idée était si étrange qu'il lui avait fallu un moment pour en saisir la signification, mais en lui parlant, il avait pu comprendre davantage son choix, à défaut d'y adhérer. Esel lui-même avait gagné un certain degré de scepticisme en grandissant, mais il ne pouvait pas ne rien y avoir...
Les soldats avaient parfois vu son caractère chavirer d'une seconde à l'autre, passant de la mer paisible à la tempête furieuse. Mais Rhéa avait toujours été amicale avec lui, ce qui l'amenait à prendre les rumeurs avec un grain de sel... tout en maintenant une certaine prudence.

« Attention à l'échelle, elle est un peu bancale » grimaça Esel alors qu'elle grimpait pour remettre les livres à leur place. Ses os sentaient toujours la douleur de la chute. Il marqua un temps d'arrêt à la question de la Générale, pour détourner le regard une nouvelle fois.

« Eh bien, je... » J'ai la culture générale d'un bulot illettré. « Je cherchais des ouvrages sur notre pays, son histoire... Entre autres. Je n'ai pas vraiment l'habitude de lire », admit-il, le teint cramoisi faisant son retour.




Thème musical d'Esel choisi par Aleksei le bg
« Esel notre Diva, notre Beyoncé des Cieux » — Rozen

Rhéa N. Tomeïn
Rhéa N. Tomeïn
Messages : 860
Date d'inscription : 14/05/2015
Re: Une fenêtre sur le monde. — Rhéa écrit le Lun 25 Mai - 21:47
Une fenêtre sur le monde. — Rhéa 709609rhesel
UNE FENÊTRE SUR LE MONDE
Rhéa N. Tomeïn & Esel Vaughan
La jeune femme répondit à sa question par un sourire, et se dirigea vers les étagères afin de trouver ses ouvrages préférés sur le sujet. Bien qu'elle n'ait pas lu l'intégralité de la bibliothèque - il lui faudrait des siècles, elle avait ses préférences.


- « Hmm, celui-ci... Et puis celui-là... » murmura-t-elle en dévalisant les rayons.

Rhéa fit un signe de la main à Esel pour qu'il la suive, et marcha jusqu'à un petit bureau. Elle posa les livres dessus, et alluma la bougie qui se trouvait sur le meuble afin de mieux y voir. Rhéa se tourna ensuite vers le jeune homme pour l'éclaircir un peu plus.

- « Ne pensez pas que je laisse passer ce que vous avez fait ! Mais je vous connais, je sais que vous ne voulez aucun mal à cet endroit, avoua-t-elle en amenant une seconde chaise pour que le concerné puisse s'asseoir, alors je vais vous montrer un peu de ce que je sais. Ce sera une sorte de petit secret. »

Rhéa n'était absolument pas du genre à se créer des secrets, encore moins dans le domaine de son travail, qui était sacré pour elle. Mais aider une personne dans le besoin valait encore plus... Et puis, cette nouveauté était excitante. Elle ressentait quelque chose qui ne lui arrivait jamais. Et, bizarrement... cela la rendait heureuse de penser légèrement à autre chose.



FICHE PAR DITA | EPICODE


Rhéa N. Tomeïn = Ewen Raijin = Aamon
mes médailles d'or:
 
Esel Vaughan
Esel Vaughan
Messages : 276
Date d'inscription : 09/05/2015
Re: Une fenêtre sur le monde. — Rhéa écrit le Mar 26 Mai - 20:19



La familiarité avec laquelle elle repéra les ouvrages nécessaires impressionna Esel, bien qu'il n'en montrât rien. Lui avait grandi dans un monde ou la culture n’était pas primordiale... maintenant, même lui qui n’avait pas reçu cet enseignement savait à quel point ça pouvait manquer.

L'air intrigué, il la suivit jusqu'à la table de travail. « Vous dites ça, mais vous en êtes complice, maintenant ! Vous comptez me dénoncer aux hautes instances ? » lança Esel, qui avait repris son aplomb habituel, l'air amusé.

Elle n'en donnait pas l'air, comme ça, à arpenter les couloirs et se démener pour son travail jour après jour. Il réalisa que peu de personnes connaissaient ses occupations... tout comme lui était secret sur les siennes. Lui-même ne s'était jamais arrêté pour se demander ce que ses collègues faisaient pendant leur temps libre, s'ils lisaient, qui ils étaient. Comme s'ils cessaient d'exister hors des confins du château.

Le constat le fit se sentir un peu bête. Elle était prête à se plier en quatre pour lui venir en aide, alors qu'il venait de causer l'équivalent d'un tremblement de terre miniature dans la bibliothèque. Voilà quelqu'un qui inspirait la gentillesse et la sympathie autour d'elle, un esprit prêt à se dépasser pour aider les autres. Il ne pouvait prétendre à un tel dépassement de soi.
Il jeta un oeil aux ouvrages qu'elle avait sélectionné, à moitié avachi sur la table, l'oeil curieux cependant. « J'ai cru voir que vous étiez familière avec l'endroit. Je vous écoute donc, Générale. » Malgré l'air jovial, il ne savait pas exactement comment s'adresser à elle - peut-être était-ce un peu formel. Mais il estimait cette distance nécessaire.



Thème musical d'Esel choisi par Aleksei le bg
« Esel notre Diva, notre Beyoncé des Cieux » — Rozen

Rhéa N. Tomeïn
Rhéa N. Tomeïn
Messages : 860
Date d'inscription : 14/05/2015
Re: Une fenêtre sur le monde. — Rhéa écrit le Mar 26 Mai - 22:48
Une fenêtre sur le monde. — Rhéa 709609rhesel
UNE FENÊTRE SUR LE MONDE
Rhéa N. Tomeïn & Esel Vaughan


- « Je ne vous dénoncerai pas, n'ayez crainte, rassura aussitôt la Générale en s'asseyant à côté du concerné, comme vous le dites, je suis complice. C'est avec joie que je vous aide ! »

Elle lui offrit un sourire, puis s'arma d'un premier livre, sûrement le plus « léger » de ses choix. Après l'avoir ouvert sur certaines pages assez intéressantes, elle attira l'attention d'Esel en pointant certains passages, et en les lisant à voix haute avant d'expliquer avec ses propres mots pour que le sujet soit plus simple et moins ennuyeux. Elle vérifiait toujours si rien n'était trop compliqué pour son nouvel élève pour pouvoir continuer dans son explication, et lui inculquer un peu de ce qu'elle savait dans un domaine général. Rhéa était très impliquée dans sa nouvelle mission nocturne, aucune pointe de fatigue ne l'affaiblissait.
Alors qu'elle s'apprêtait à prendre un second bouquin pour approfondir ses explications sur l'Histoire d'Atlas, elle se stoppa brusquement pour se tourner vers Esel.

- « Hm, peut-être voudriez-vous des précisions sur quelque chose en particulier? Qu'est-ce qui vous intéresse le plus ? Nous pouvons parler de tout et n'importe quoi, tant que c'est bénéfique ! » proposa la jeune femme en riant doucement après sa dernière phrase.



FICHE PAR DITA | EPICODE


Rhéa N. Tomeïn = Ewen Raijin = Aamon
mes médailles d'or:
 
Esel Vaughan
Esel Vaughan
Messages : 276
Date d'inscription : 09/05/2015
Re: Une fenêtre sur le monde. — Rhéa écrit le Sam 30 Mai - 1:02



Esel se cala sur son siège, décidé à ne pas perdre un mot de ce que Rhéa allait lui apprendre. Il avait beau être bon parleur et exceller dans le domaine du combat, son ignorance des bases même de l’histoire de son pays était flagrante. Du temps où il avait grandi parmi les servants, sa mère s’était efforcée de lui faire apprendre des listes de faits importants dont il aurait besoin pour ne pas passer pour un idiot aux yeux des nobles, ainsi que quelques dates. Sa connaissance n'allait pas plus loin. Si ces lacunes dans son éducation frustraient Rhéa, elle ne le montra pas.
Esel mit cette question de côté et revint sur un point du récit de Rhéa ; ou, plutôt, sur un point qui manquait dans le récit de Rhéa…

« J'imagine que ces livres ne nous renseignent pas sur ce qu'il est advenu des Dieux, ou même ce qu'ils étaient. Tous les textes font références aux Siècles Abandonnés, donc autour d'eux et de leurs querelles. La plupart des gens que je connais souhaitent ardemment le retour de Caelestis. »
Il se retint d'ajouter « mais pas vous » : il n'avait aucune envie d'aborder ce sujet avec elle, alors qu'elle venait de lui offrir son récit -et son aide- sans rien attendre en retour.
Cette histoire de divinités disparues le chiffonnait, au fond. Pas qu'il se sente une âme d'archéologue : il avait autre chose à faire que d'enquêter sur leur passé disparu, le présent lui donnant bien assez de fil à retordre. Il laissait ça aux Nomades. Il resta songeur un instant, puis ajouta :

« Vous avez un talent de conteuse insoupçonné ! Ha, j'ai beaucoup de questions, mais on y serait encore demain matin. » Aussi rare fût-il de voir un compliment sortir de la bouche d'Esel, il appréciait Rhéa. Elle ne rechignait jamais à l'aider, malgré leur léger différend et son propre comportement. Un jour que des soldats parlaient entre eux, il avait entendu l'un d'eux se demander d'où elle venait, et l'autre répondre à demi-mot que c'était un secret bien gardé. Cela avait piqué sa curiosité. Après des années à observer les occupants du château et même ceux des hautes sphères, rares étaient les histoires, les passés obscurs qu'Esel ne connaissait pas. Celui de Rhéa en faisait partie.

« C'est amusant que vous soyez celle qui me conte l'histoire, alors que la vôtre suscite tant de curiosité parmi les soldats. », ajouta Esel avec l'air de ne pas y toucher.

Rhéa N. Tomeïn
Rhéa N. Tomeïn
Messages : 860
Date d'inscription : 14/05/2015
Re: Une fenêtre sur le monde. — Rhéa écrit le Sam 30 Mai - 15:08
Une fenêtre sur le monde. — Rhéa 709609rhesel
UNE FENÊTRE SUR LE MONDE
Rhéa N. Tomeïn & Esel Vaughan
Rhéa écouta Esel lancer un sujet sur les Dieux et leur disparition. Elle aussi était assez perturbée de cet énorme trou dans l'Histoire de leur monde, et malgré les innombrables écrits sur eux, personne ne savait réellement ce qui s'était produit pour qu'ils disparaissent aussi soudainement.

- « Personne ne sait ce qu'il est advenu des Dieux. Bien que nombreux veulent le retour de Caelestis ici, nous ne savons même pas s'il fait encore parti des divinités. Nous ne savons également pas s'il est réellement parti de notre contrée. Les Siècles Abandonnés sont source de curiosité... »

Même si la jeune femme n'était pas énormément croyante, elle avait tout de même de nombreux doutes sur cette période, énigmatique pour tout Atlas. Esel, qui était croyant, devait sûrement penser que Caelestis allait revenir un jour, coûte que coûte. Rhéa semblait plus hésitante. Mais elle préféra rester sur le domaine culturel et non religieux. Surtout que le Champion venait de la complimenter ! Chose qui ne lui arrivait pas si souvent que cela... Elle sentit ses joues chauffer un peu.

- « Je narre si bien que ça ? Eh bien, merci... remercia la concernée en souriant, Ce n'est pas tous les jours que j'exerce ce genre de domaine ! Et pour ce qui est de vos questions, n'hésitez pas. Si vous êtes encore en forme pour continuer, moi aussi !
»


Cependant, la bonne humeur de Rhéa se refroidit légèrement lorsque Esel évoqua les intrigues sur son passé, qu'elle-même ne connaissait pas. C'était un trou noir, et personne ne savait la renseigner sur ce sujet. Elle laissa échapper un léger soupir, tenant sa tête en équilibre avec son bras accoudé au bureau.

- « C'est vrai que c'est étrange, si on le voit comme ça. Mais j'ai été victime d'amnésie à mes cinq ans, et les souvenirs de cette période ne sont jamais revenus. Mais je vis avec, et désormais j'ai créé ma propre histoire, tout en apprenant celle avec un grand H. »

Elle marqua une petite pause dans ses paroles pour attraper un autre livre, puis, laissant un peu parler sa curiosité sur ce qu'il pouvait penser d'elle, elle décida de le taquiner.

- « Vous n'avez pas l'air curieux uniquement sur les Siècles Abandonnés, à ce que je vois, alors que moi je ne sais pas grand-chose non plus sur vous en dehors de votre statut de champion. »

La Générale eut un sourire amusé, qu'elle dissimula en tournant la tête vers les ouvrages historiques pour reprendre un peu son sérieux.


FICHE PAR DITA | EPICODE


Rhéa N. Tomeïn = Ewen Raijin = Aamon
mes médailles d'or:
 
Esel Vaughan
Esel Vaughan
Messages : 276
Date d'inscription : 09/05/2015
Re: Une fenêtre sur le monde. — Rhéa écrit le Sam 30 Mai - 16:09




« Oh. » fut la réponse d'Esel. Il n'avait aucune idée ! « Mon intention n'était pas d'être indiscret... Je veux dire... ah, oubliez. »
Il la vit se rembrunir et ne poursuivit pas sur cette voie : quelque chose avait dû se produire dans son passé, quelque chose d'assez fort pour qu'elle oublie totalement.

Toute personne a un besoin, plus ou moins modéré, d'attirer l'attention des autres et de la garder. Ce besoin étant extrêmement développé chez Esel, son visage s'illumina quelque peu lorsque Rhéa lui retourna sa question. Ce n'était pas souvent qu'on lui demandait ce genre de chose. Ses capacités à l'épée, ses haut-faits, son rang, certainement, à longueur de journée... tant et si bien que durant un infime instant, il se retrouva bête au moment de parler de lui. Cette hésitation ne dura pas longtemps.

« Ah, nous y sommes ! Mais d'où vient ce mystérieux et talentueux Champion qui... », déclama Esel d'un ton théâtral avant de remarquer que Rhéa le regardait. « Bon, bon, d'accord. »
« Je suis né et j'ai grandi ici, au château ; ma mère était une domestique au service de la famille Royale. Quand j'ai compris que je préférais me battre plutôt que de servir le couvert à des nobles, je me suis engagé dans l'armée. Je suis au service de Sa Majesté depuis trois ans, maintenant. Pour toute ma vie. »

Il ne mentionna pas son père, même s'il était reconnaissant à l'homme pour ne pas avoir répudié son fils illégitime. Il habitait toujours entre les murs du château, mais Esel préférait l'éviter. Et son frère... Il préférait ne pas penser à son frère.
A aucun moment il n'avait mentionné des occupations, ce qu'il aimait faire, ce qui le définissait en tant que personne et pas en tant que serviteur. Esel lui-même n'était pas certain de le savoir. Avait-il une vie en-dehors de tout ça ? Il passa sa main dans ses cheveux - un geste nerveux ? Non. Impossible. Esel Vaughan n'était pas nerveux.


Rhéa N. Tomeïn
Rhéa N. Tomeïn
Messages : 860
Date d'inscription : 14/05/2015
Re: Une fenêtre sur le monde. — Rhéa écrit le Sam 30 Mai - 16:37
Une fenêtre sur le monde. — Rhéa 709609rhesel
UNE FENÊTRE SUR LE MONDE
Rhéa N. Tomeïn & Esel Vaughan
Le côté théâtral et plaisantin d'Esel l'amusa, mais elle voulait réellement en savoir un peu plus sur son nouvel élève. La jeune femme fut assez surprise de connaître la situation de la mère d'Esel, pensant qu'il était issu d'une famille noble, et non pas à en servir une.

- « Votre parcours est impressionnant. Votre mère doit être fière de vous ! Être le Champion de la Reine est vraiment la preuve que vous êtes un combattant hors-pair. Surtout que c'est son Altesse Svetlana qui vous a choisi. »

Rhéa remarqua le geste nerveux du concerné, et se demanda si elle n'avait pas heurté un point sensible. Se sentant coupable, elle s'inquiéta.

- « Tout va bien, Champion Vaughan ? J'espère que ce changement de sujet ne vous a pas froissé... »



FICHE PAR DITA | EPICODE


Rhéa N. Tomeïn = Ewen Raijin = Aamon
mes médailles d'or:
 
Esel Vaughan
Esel Vaughan
Messages : 276
Date d'inscription : 09/05/2015
Re: Une fenêtre sur le monde. — Rhéa écrit le Dim 31 Mai - 3:24


« Sa Majesté vous a choisie aussi. Vous avez sa confiance. Vous avez la mienne, aussi. » Il n'aurait pas dit ça à la légère ; les talents de Rhéa étaient incontestables. Cette femme avait une pureté d'intention remarquable.

Le transport qu'il avait ressenti à l'enthousiasme de la Générale retomba à sa phrase suivante. Il devait avoir l'air ridicule. Ridicule, oui, et ampoulé. « Pas du tout. C'est que... »

Se décrire peut constituer un obstacle farouche, surtout quand on est habitué à se définir par une épée et une rangée de dents étincelantes dévoilant un sourire fanfaron, rien d'autre. Il était frappé par une amnésie, détresse mentale abominable, qui le laissait incapable d'aligner deux mots sur son propre compte. Parler de tactiques, de passes d'épée, c'était facile ; parler de lui ? nettement moins. Apprivoiser ce nouvel aspect d'une relation sociale aussi rapidement le prit un peu trop sur le fait.
Il hésita un instant. Il n'y avait aucune lueur maligne dans ces yeux carmin. Il pouvait bien parler librement, personne n'était là pour décortiquer ses propos. En un sens, c'était agréable. « Je ne sais pas quoi dire à part ça, Rhéa. Je suis le Champion, avant d'être Esel. Mais il s'agit de ma propre décision. Nous avons tous sacrifié une partie de notre vie pour défendre celle du peuple... et dans mon cas, celle de la Reine. »

Le sourire revint aussi vite qu'il était parti et il ajouta : « Je suis certain que vos collègues ne tarissent pas d'adjectifs colorés à mon égard, de toutes façons. Assez pour remplir dix étagères de cette bibliothèque. » Pas qu'il ait à se plaindre de l'attention.


Rhéa N. Tomeïn
Rhéa N. Tomeïn
Messages : 860
Date d'inscription : 14/05/2015
Re: Une fenêtre sur le monde. — Rhéa écrit le Dim 31 Mai - 14:28
Une fenêtre sur le monde. — Rhéa 709609rhesel
UNE FENÊTRE SUR LE MONDE
Rhéa N. Tomeïn & Esel Vaughan
Rhéa esquissa un sourire en l'entendant se confier. Elle pensait la même chose, mais ne le disait presque jamais. Voir que quelqu'un avait le même problème la rassurait.


- « Nous avons tous sacrifié quelque chose pour notre devoir. Pour les autres, je suis la Générale de Caelestis avant d'être Rhéa. Je comprends ce que vous ressentez, mais pensez que même derrière votre arme, il est possible que d'autres personnes veuillent savoir qui est cette personne sous le Champion. »

La jeune femme savait trouver les mots pour détendre les gens. Même si elle-même ne savait pas se gérer moralement, au moins avait-elle cet avantage de servir aux autres.


FICHE PAR DITA | EPICODE


Rhéa N. Tomeïn = Ewen Raijin = Aamon
mes médailles d'or:
 
Esel Vaughan
Esel Vaughan
Messages : 276
Date d'inscription : 09/05/2015
Re: Une fenêtre sur le monde. — Rhéa écrit le Mer 3 Juin - 15:41




« Des personnes comme vous ? » Une ombre de sourire plana sur son visage avant qu'il ne continue :
« Les deux sont indissociables. On vous appelle Générale parce que vous le méritez. Un héros fait passer le bien des autres avant le sien, sinon il n'en serait pas un. »

Même si leur discussion restait dans le champ de leurs postes respectifs, Esel appréciait cette conversation. Il ne discutait pas avec ses collègues de l'armée ; ça ne se faisait pas. Mais Rhéa ne lui faisait pas d'oeillades hostiles ni de remarques sur son comportement. Il en était étonné et confus.

« Ce n'est pas un hasard si je suis Champion et pas Général. Je ne suis tout simplement pas fait pour commander. »
Avoir la responsabilité de centaines d'hommes sous son commandement, la vie de ses soldats à la merci des moindres de ses gestes et décisions ? L'Enfer sur terre. Esel ne l'avouerait jamais, mais il avait horreur de prendre des risques. Il préférait laisser cela aux autres, plus capables, plus responsables que lui... Malgré tout ce qu'il reprochait à Hayden et Rozen, il respectait le simple fait qu'ils prennent les décisions. Lui, ses prétentions ne concernaient que lui. Était-ce ce que Mihael avait perçu dans son caractère au moment de le choisir ? « Pensez-en ce que vous voulez. » C'était tellement plus facile. Il fixa la bougie qui mourait lentement, avant d'ajouter :

« Mais, dites-moi, vous ne m'avez pas l'air de quelqu'un qui aime hurler pour se faire respecter. Simple politique personnelle ? » Sans détour ni rien pour l'annoncer, Esel venait de faire tomber son indiscrète remarque. La réponse l'intriguait.





Thème musical d'Esel choisi par Aleksei le bg
« Esel notre Diva, notre Beyoncé des Cieux » — Rozen

Rhéa N. Tomeïn
Rhéa N. Tomeïn
Messages : 860
Date d'inscription : 14/05/2015
Re: Une fenêtre sur le monde. — Rhéa écrit le Mer 3 Juin - 16:51
Une fenêtre sur le monde. — Rhéa 709609rhesel
UNE FENÊTRE SUR LE MONDE
Rhéa N. Tomeïn & Esel Vaughan
La jeune femme sentit ses joues chauffer lorsqu'Esel lui fit des compliments. Elle n'était absolument pas habituée à ce genre de réponses, et encore moins à y rétorquer. Heureusement que la pièce était sombre, il ne verrait pas l'état de son visage ! Rhéa se contenta simplement de sourire, le regard tourné vers les lignes des livres posés sur le bureau. Finalement, ce cours improvisé se transformait en un apprentissage de chacun d'eux. Ce qui n'était pas plus mal. Rhéa profitait de ces moments de détente qu'elles vivaient que très rarement.  

- « Commander est une fonction très ardue, avoua la jeune femme en se tournant à nouveau vers le concerné, je comprends que vous ne vous voyez pas dans ce genre de poste. Personnellement, moi, je ne me vois pas en tant que Championne... je pense que je m'ennuierais facilement.  »

Et si elle avait été Championne de la Reine, sa vie aurait-elle été totalement chamboulée ? Rhéa aurait-elle pu être aussi comblée et impliquée dans sa vocation comme maintenant ? Ce fut des questions bien trop vastes pour y réfléchir maintenant. Elle se concentra simplement sur la question que venait de dire Esel. Question qui la fit légèrement rire.

- « Disons que je suis plutôt de nature calme quand je suis de bonne humeur. Je n'aime pas agir par violence ou en hurlant sans cesse. Je préfère prendre les choses calmement, tout en gardant une dose d'autorité. Cependant, je dois vous avouer que lorsque je suis mal lunée, il ne vaut mieux pas me croiser... »

Elle détestait parler de cette facette de son comportement, mais il fallait bien l'assumer. Surtout envers une personne de son entourage qu'elle apprenait à connaître. S'il advenait à ce qu'ils combattent ensemble durant une de ses crises de bipolarité, au moins il serait prévenu. Elle en aurait terriblement honte, certes, mais il était prévenu. Si les Dieux existaient bel et bien, ils devaient sûrement bien rire en la regardant !


FICHE PAR DITA | EPICODE


Rhéa N. Tomeïn = Ewen Raijin = Aamon
mes médailles d'or:
 
Esel Vaughan
Esel Vaughan
Messages : 276
Date d'inscription : 09/05/2015
Re: Une fenêtre sur le monde. — Rhéa écrit le Jeu 4 Juin - 11:44


« Vous êtes bien où vous êtes. L'armée a besoin de gens pour prendre les décisions. J'espère seulement que vous prendrez les bonnes. »
Esel n'imaginait nul autre que lui à ce poste. C'était un travail sédentaire qui lui convenait, et qu'il défendrait bec et ongles. Le poste de Champion était gagné par l'homme ou la femme qui sortait vainqueur, qui s'était entraîné le plus dur. Et cet homme avait toujours été Esel.
Il écouta la suite des paroles de sa collègue en acquiescant vaguement ; l'armée avait besoin d'une main de fer dans un gant de velours pour la gouverner. C'était quelque chose qu'il respectait. Pour son bien, il espérait qu'elle ne perde pas cette candeur.

« J'en ai entendu parler, oui. » Esel dissimula son ton amusé. « Je n'aurais pas envie de déclencher votre ire. »

Esel croyait fermement en l'adage selon lequel les gentilles personnes étaient les plus redoutables une fois mises en rogne. Il n'aurait pas vraiment envie d'avoir affaire à une Rhéa en colère... Il avait du mal à s'imaginer la chose, à voir cette jeune femme aimable en face de lui. Mais il ferait mieux de se souvenir qu'elle n'était pas là par hasard.
Ce côté imprévisible lui faisait cependant garder une réserve dont il avait du mal à se départir. « Dois-je comprendre que vous m'auriez réduit en un petit tas de cendres fumantes si vous m'aviez trouvé ici dans l'un de vos mauvais jours ? Quelle chance j'ai eue ! »



Thème musical d'Esel choisi par Aleksei le bg
« Esel notre Diva, notre Beyoncé des Cieux » — Rozen

Rhéa N. Tomeïn
Rhéa N. Tomeïn
Messages : 860
Date d'inscription : 14/05/2015
Re: Une fenêtre sur le monde. — Rhéa écrit le Jeu 4 Juin - 20:19
Une fenêtre sur le monde. — Rhéa 709609rhesel
UNE FENÊTRE SUR LE MONDE
Rhéa N. Tomeïn & Esel Vaughan

- « La réaction n'aurait pas du tout été la même, en effet... Heureusement que tout va pour le mieux, aujourd'hui. »

Rhéa fut sévèrement embarrassée. Mon Dieu, Esel l'aurait prise pour une folle furieuse si une telle chose s'était produite ! Parfois, elle remerciait ses problèmes sentimentaux de lui laisser la chance d'avoir de bons moments inattendus dans sa vie.

- « Au final, nous ne parlons pas trop des Siècles Abandonnés... Voulez-vous peut-être revenir là-dessus ? Pas que je veuille arrêter notre discussion qui est tout aussi agréable, bien au contraire... »

De quoi avait-elle l'air, là, tout de suite ? Elle se frappa le front intérieurement. Pourquoi agissait-elle de cette façon, au juste ? Elle ne comprenait rien. Absolument rien. La seule chose qu'elle percevait en elle fut de la gêne. Pour essayer de dissiper ses pensées qui la rendaient mal à l'aise, elle fouilla - encore une fois - dans les livres puis montra une illustration des Dieux au Champion. Peut-être que cela pouvait éviter d'élargir la bourde qu'elle avait commise...


FICHE PAR DITA | EPICODE


Rhéa N. Tomeïn = Ewen Raijin = Aamon
mes médailles d'or:
 
Esel Vaughan
Esel Vaughan
Messages : 276
Date d'inscription : 09/05/2015
Re: Une fenêtre sur le monde. — Rhéa écrit le Mar 9 Juin - 3:09




Les convenances et la politesse sont de curieuses maîtresses, de celles qui vous poussent parfois dans les bras de l'embarras pour des broutilles. Esel ignorait si cette dernière réponse était censée le rassurer, mais il semblait que cette partie de leur conversation était terminée, ou du moins, qu'elle voulait y mettre fin. Elle allait bien, au moins ? Elle tirait une drôle de tête.

Il n'aurait pas dû plaisanter sur son trouble bipolaire : glaner des bribes de la vie de ses collègues n'était pas désagréable, mais il l'avait toujours fait par intêret, pour neutraliser la menace qu'ils pourraient devenir si jamais l'idée leur venait de lui nuire ou de le concurrencer... Sauf maintenant. De simples mots murmurés à la bonne personne étaient parfois aussi efficaces qu'un coup d'épée dans le coeur, et Esel avait appris cela dès le plus jeune âge. Il ne sentait pas la pression habituelle qu'il traînait depuis le plus jeune âge lorsqu'il parlait à des haut gradés, et en était reconnaissant.
Un vague doute l'envahit cependant. Dans le fond, malgré toute l'assurance qu'il étalait à la vue de tous, la partie de lui qui habitait cet horrible, énervant complexe de l'imposteur lui hurlait qu'au fond, elle faisait ça par politesse et n'avait qu'une hâte, celle d'aller dormir et de mettre fin à cette conversation ennuyeuse.

Il regarda la lancière pendant une poignée de secondes, incertain de comment s'adresser à elle sans la dissuader davantage de lui parler. « L'un et l'autre me vont », finit-il simplement par répondre. Il se pencha pour regarder l'illustration et sentit son coude heurter quelque chose. Il n'y prêta pas attention, car - chose rare ! - il connaissait l'image sur le livre.

« Ha ! Je connais celle-là ! Je me souviens l'avoir vue quand ma mère nous achetait des livres de prières. » Ces textes-là faisaient d'ailleurs partie des rares qu'Esel réussissait à mémoriser correctement. Dans son enthousiasme, il commença à expliquer à Rhéa, qui n'était sans doute pas vraiment férue de textes religieux, à quoi chaque symbole correspondait. Esel s'interrompit soudain en plein milieu d'une explication plus ou moins bancale, et fronça légèrement les sourcils.

« Vous sentez cette odeur de roussi ? »

Il n'eut pas à chercher bien loin. Esel se retourna sur sa chaise et mit quelques secondes à réaliser que l'objet que son coude avait renversé une minute plus tôt n'était autre que la bougie qu'il avait posée à côté de lui... et qu'elle était en train d'enflammer les livres mis de côté par la lancière.





Thème musical d'Esel choisi par Aleksei le bg
« Esel notre Diva, notre Beyoncé des Cieux » — Rozen

Rhéa N. Tomeïn
Rhéa N. Tomeïn
Messages : 860
Date d'inscription : 14/05/2015
Re: Une fenêtre sur le monde. — Rhéa écrit le Mer 10 Juin - 14:02
Une fenêtre sur le monde. — Rhéa 709609rhesel
UNE FENÊTRE SUR LE MONDE
Rhéa N. Tomeïn & Esel Vaughan
Cette fois, c'était au tour d'Esel d'apprendre quelque chose qui n'était pas du rayon de connaissances de Rhéa. Dans le domaine religieux, elle ne brillait pas de culture bien qu'elle s'y intéressait uniquement pour ne pas être ignorante. Elle écoutait le jeune homme parler d'un domaine où il semblait être à l'aise avec le plus grand intérêt, et commençait à regretter de trop paniquer et de ne pas savoir comment agir correctement avec lui. Leur discussion légèrement personnelle de toute à l'heure éveillait de nouvelles sensations chez Rhéa, des émotions et des plaisirs qu'elle n'avait jamais connu auparavant. À vingt-quatre ans, son expérience sur les relations humaines ressemblait à celle d'un pré-pubère... mais elle ne s'en rendait pas compte.

Malgré tout, à ce moment-même, elle était heureuse et détendue.

- « Vous m'apprenez quelque chose Esel, avoua Rhéa en ayant autre chose en tête, au final je ne suis pas l'unique professeur ici ! Mais... non pas que je veux encore changer de sujet, mais je... »

Le Champion la coupa pour souligner l'étrange odeur qui guettait le lieu. En effet, après quelques reniflements, Rhéa sentait une odeur de brûlé... Oh, ciel, LES LIVRES ! Rhéa se précipita sur les flammes qui les détruisait afin de les éteindre avec la première chose qui lui passait sous la main. Oh, quelle erreur, quelle faute... Si la Reine apprenait ça, sa réputation et son travail serait fichus ! Pire encore, elle serait chassée du pays ! Non, non, il fallait se ressaisir. Elle pouvait facilement trouver une excuse, comparé au jeune homme qui avait fait tomber l'une des bougies. Rhéa ne voulait que rien ne gâche cette soirée imprévue... Et ressentir cela après avoir éteint les livres au lieu de piquer une crise de bipolarité la surprit intérieurement.  Comme d'habitude, elle ne savait pas comment l’interpréter.



FICHE PAR DITA | EPICODE


hrp:
 


Rhéa N. Tomeïn = Ewen Raijin = Aamon
mes médailles d'or:
 
Esel Vaughan
Esel Vaughan
Messages : 276
Date d'inscription : 09/05/2015
Re: Une fenêtre sur le monde. — Rhéa écrit le Lun 15 Juin - 2:28


Esel avait toujours été un servant maladroit. Plus habile avec une épée qu'avec l'argenterie, qu'on avait cessé de lui confier parce qu'il la brisait tout le temps, il restait des traces de son passé dans ses mouvements grossiers et malhabiles.
De la précieuse culture que Rhéa venait de lui enseigner, il ne restait qu'un petit tas à moitié calciné sur une table elle-même noircie par l'accident qui venait de se produire. Il la laissa éteindre les flammes en s'éloignant quelque peu du désastre - l'idée ne l'aurait même pas effleuré de vouloir la protéger tant une telle initiative était inutile.
Il essaya de jauger son humeur avec appréhension et constata avec soulagement que Rhéa était plus paniquée qu'en colère contre lui.

Esel se racla la gorge. « Mes plus plates excuses, Générale. Je m'occuperai de rembourser ça. » , fit-il en désignant le petit tas calciné d'un geste.
En voyant l'air mortifié de Rhéa, il s'empêcha à grand-peine de sourire. « Regardez votre tête, on dirait que j'ai brûlé le château entier ! Détendez-vous, Rhéa ! »

La boutade avait été lancée sans animosité aucune et avec la finesse qui le caractérisait. Esel n'avait pas dit cela au hasard.
Rhéa paraissait tout le temps tendue. En permanence concentrée sur ses actes et ses paroles pour ne laisser passer aucune erreur, elle semblait tout le temps sur une corde raide, obligée d'éviter toute incartade afin de ne pas risquer sa peau. Malheureusement, la tranquillité n'était pas souvent à son programme... S'il lui arrivait seulement de se détendre, ou si la tension était si profondément ancrée dans son être qu'elle avait fini par devenir une seconde peau.

« Je crois que ça marque la fin de notre pause, du coup... »


Thème musical d'Esel choisi par Aleksei le bg
« Esel notre Diva, notre Beyoncé des Cieux » — Rozen

Rhéa N. Tomeïn
Rhéa N. Tomeïn
Messages : 860
Date d'inscription : 14/05/2015
Re: Une fenêtre sur le monde. — Rhéa écrit le Lun 15 Juin - 21:41
Une fenêtre sur le monde. — Rhéa 709609rhesel
UNE FENÊTRE SUR LE MONDE
Rhéa N. Tomeïn & Esel Vaughan
Le fait qu'Esel la rassure en lui conseillant de se détendre la fit rire nerveusement. Il avait raison, s'il pouvait régler ce souci, pourquoi s'inquiétait-elle encore ? Il n'y a pas à chercher plus loin : c'est uniquement car elle veut que tout soit toujours bien fait, et que chacun soit heureux. Même dans une pauvre histoire de maladresse et de livres...

Pourtant, son soulagement se stoppa lorsque le Champion évoqua la fin de cet événement. Toutes bonnes choses ont une fin, elle commençait à comprendre l'un des vieux dictons de sa mère adoptive. Étrangement, elle arrivait pour une fois à penser légèrement à autre chose qu'à sa mission nocturne. Pensée qu'elle tentait de négliger pour ne pas faillir dans les objectifs que la Reine lui confiait chaque soir : protéger le château.

- « Oh... Oui, sûrement. Mais, peut-être pourrions-nous retourner ici un jour où nous n'avons rien de prévu ? Pour continuer cet enseignement, bien sûr. »

Même un débile aurait compris le double-sens de cette phrase. Mais Rhéa elle-même ne le saisissait pas. Elle se gratta la joue, légèrement confuse, puis plongea accidentellement son regard dans les yeux azurs d'Esel. Une énorme gêne se fit sentir dans tout le haut de son corps, et notamment dans son coeur qui commençait à éprouver une certaine douleur. Cette douleur se manifestait rarement, du moins, Rhéa la percevait uniquement dans certains moments de l'année, et les docteurs ne s'en souciaient pas plus.

- « Euuuh, je ne veux pas vous déranger plus longtemps, déglutit-elle maladroitement, Je devrais peut-être retourner à mes occupations... bien que le château soit calme presque toutes les nuits. Mais pas cette nuit, du coup on est jamais à l'abri d'une telle éventualité que... Bref... »

Enfoncer le couteau dans la plaie ? La Générale était la reine pour ce genre de choses.


FICHE PAR DITA | EPICODE


Rhéa N. Tomeïn = Ewen Raijin = Aamon
mes médailles d'or:
 
Esel Vaughan
Esel Vaughan
Messages : 276
Date d'inscription : 09/05/2015
Re: Une fenêtre sur le monde. — Rhéa écrit le Mer 17 Juin - 2:05


Rhéa Tomeïn était imprévisible, mais le fait qu'elle apprécie sa compagnie flattait son ego ; car -regardons les choses en face- elle avait l'air d'être l'une des seules.
Peut-être que la patience à toute épreuve de Rhéa y était pour beaucoup, ou que son tempérament calme avait une action apaisante sur le sien. En ce qui concernait Esel, les relations entre collègues étaient à sens unique, il les traitait avec plus ou moins de respect, et ils n'avaient aucune obligation de l'aimer. Évidemment, s'ils voulaient le revoir, c'était la cerise sur le gâteau. Mais est-ce qu'elle voulait le revoir parce qu'elle l'appréciait, ou qu'elle y trouvait un quelconque intérêt ? Sa méfiance naturelle reprenait le dessus, tel un insecte dérangeant tassé dans un coin de son esprit. Non, il fallait qu'il chasse ces pensées de son esprit. Elle en était incapable.
Il se soucia un instant de la conduite à tenir : saluer d'un hochement de tête, ne rien faire ?  Il reprit : « J'essaierai de ne rien brûler la prochaine fois... à une seule condition : que vous écoutiez ce que j'ai à vous dire, et le gardiez à l'esprit pour la prochaine fois. » Esel était à cent lieues de se douter ce qu'il avait provoqué chez son interlocutrice quand s'approcha davantage et posa une main gantée sur l'épaule de la Générale dans un geste un peu raide - et somme toute, un peu trop formel pour l'occasion. « Écoutez-moi bien.

Vous avez accédé à votre poste tout récemment, alors que j’ai reçu le mien il y a des années. Si je peux vous donner un conseil, j’ai réalisé qu’il était essentiel pour ma santé mentale de consacrer une partie de mes journées à mes propres intérêts. Inutile de faire de longues pauses ; cinq ou dix minutes suffisent. Profitez-en pour voler sur le dos de votre... euh... cheval, explorez la ville, que sais-je, vous poursuivrez alors le même but d’une autre manière...

Ce dont je suis sûr, c'est que personne ne fonctionne correctement sans s’accorder quelques instants de paix et de silence. Vous ne rendez pas service à la Reine en vous surmenant. »
Son propre ton le surprit : le silence s'étira et avant qu'il ne devienne inconfortable (une habitude dans la soirée, semblait-il), Esel reprit son insouciance : « Sur ces conditions, je ne vous retiens pas plus. »


Thème musical d'Esel choisi par Aleksei le bg
« Esel notre Diva, notre Beyoncé des Cieux » — Rozen

Rhéa N. Tomeïn
Rhéa N. Tomeïn
Messages : 860
Date d'inscription : 14/05/2015
Re: Une fenêtre sur le monde. — Rhéa écrit le Mer 17 Juin - 2:55
Une fenêtre sur le monde. — Rhéa 709609rhesel
UNE FENÊTRE SUR LE MONDE
Rhéa N. Tomeïn & Esel Vaughan
Elle ne put rien répondre de plus. Ces mots et son contact si familiers la transformèrent en un vulgaire tronc d'arbre, raide et sans vie devant la tirade du champion. Elle ne savait pas comment l’interpréter... Esel en avait assez de son obsession pour le travail ? Ou au contraire devait-elle prendre cela comme une invitation à une prochaine fois ?

Rhéa, sans un mot, le regarda disparaître de la bibliothèque et s'enfoncer dans l'obscurité. Cette nouveauté prenait fin. Il le fallait bien, après tout.

Tout se chamboulait dans sa tête. Jamais personne n'avait été aussi proche d'elle dans ses mots, dans le tactile à part Rozen. Son expérience médiocre au sein des relations sociales se manifestait amplement ici ; tout était presque une première ce soir. Et elle se sentait obligée de se confier à quelqu'un, ne pouvant pas trouver une réponse à toutes ces questions. Rhéa était perdue.

La seule chose dont elle était certaine, c'était qu'Esel Vaughan venait de lui faire découvrir de nouvelles pensées et de nouveaux centres d'intérêts autre que son statut : il venait de lui ouvrir une fenêtre sur le monde.



FICHE PAR DITA | EPICODE


Rhéa N. Tomeïn = Ewen Raijin = Aamon
mes médailles d'or:
 
Contenu sponsorisé
Re: Une fenêtre sur le monde. — Rhéa écrit le

Une fenêtre sur le monde. — Rhéa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Tour du monde virtuel
» SOS pour le fleurissement de mes fenêtres !
» Tout le monde s'en fout...
» Le petit monde d'Angélique
» Le monde de l'Obscure

Nebula :: 
autres lieux
 :: zone céleste
-