AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

(terminé) scipio. bon d'accord j'ai peut-être débordé.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Edge Wellington
avatar
Messages : 140
Date d'inscription : 16/06/2015
(terminé) scipio. bon d'accord j'ai peut-être débordé. écrit le Mar 7 Juil - 3:58
bon d'accord j'ai peut-être débordé
SCIPIO & EDGE

je dessinerai un visage aux étoiles pour que tu ne te sentes jamais seul ✻✻✻ Voyager de Caelestis à Earthea n’était pas toujours plaisant, Edge n’était pas de ceux qui penseraient se plaindre du voyage en question. Non, lui, il était toujours à regarder le trajet avec ses yeux de grand enfant. Il se plaisait à découvrir une autre contrée. Il pensait déjà au moment où il serait dans la capitale de cette autre nation à la recherche de quelqu’un en particulier. Si la raison de sa venue était en vérité multiple, le forgeron pensait déjà à la première étape : son arrêt par la demeure de Scipio. Une étape hautement importante, à laquelle il tenait particulièrement et pas seulement pour l’utilité du diplomate. La preuve, c’était qu’il ne manquait jamais une occasion de faire un détour par la capitale pour se diriger chez ce dernier. Cette énième expédition en territoire souterrain ne manquait pas à la règle et il ne comptait pas perdre de temps avant d’y aller.
Du moins c’était sans tenir compte de son piètre sens de l’orientation, surtout dans une ville qui lui était inconnue. En effet, il prit un mauvais tournant, puis un autre et sans doute un dernier avant de se retrouver jusqu’à la place Soliculus, à savoir un endroit qui n’était pas sa destination initiale. Optimiste comme toujours, Edge décida de se faire confiance pour retrouver son chemin, ce n’était qu’un petit contretemps. Cette fois c’était sans prendre en compte un certain lot de malchance qui semblait s’acharner sur le pauvre bleu. Ses manières maladroites lui attirèrent des ennuis ce qui n’était pas plus étonnant que cela. Se tournant brusquement, il se retrouva contre une femme… assez volumineuse. « pardonnez-moi. » Il ne fallait pas douter du jeune homme pour si peu, il n’était pas trop mal élevé quand même. « ah mais c’est que vous êtes… grande. » Une petite hésitation bien innocente sur le terme à employer, rien de bien méchant ou tout au moins de mal intentionné. Edge n’était pas comme ça après tout. Seulement son commentaire attira l’attention du compagnon de la femme qu’il avait percuté et l’un comme l’autre ne semblaient pas bien impressionné par son comportement quelque peu rustre. Ils n’étaient pas les seuls, cette simple altercation semblait attirer le regard de plusieurs personnes qui fréquentaient la place. « Vraiment, excusez-moi. Vous êtes très jolie d’ailleurs. » Ce n’était certainement plus un simple contretemps.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Scipio
avatar
Messages : 105
Date d'inscription : 30/06/2015
Re: (terminé) scipio. bon d'accord j'ai peut-être débordé. écrit le Mer 8 Juil - 2:34
ft.edge


Paperasse importante et livres en main, Scipio prenait le chemin du retour, se faufilant parmi la foule. Il ne raffolait pas des endroits peuplés. Trop de gens, trop de bruit. Soudain, il entendit du tapage en provenance de la place.

« Elle peut répéter, la bleusaille ?! »

Le diplomate se mit sur la pointe des pieds pour regarder ce qu'il se passait et ce qu'il y vit lui fit prendre une expression de parfaite incrédulité. Cet assortiment de vêtements à faire tourner de l'oeil un styliste Caelien, et cette touffe de cheveux bleus en désordre reconnaissable entre mille... C'était Edge —
qui faisait... eh bien, du pur Edge. Comme d'habitude.

Qu'est-ce qu'il fabriquait ici ? Il savait que le forgeron passait de temps en temps à Earthea — il savait, parce qu'Edge prenait soin de passer par sa maison à chaque fois, et bien que Scipio n'en montrât rien, il était énormément reconnaissant de cette attention — mais il ne s'attendait pas à le voir ici...
La perspective de voir son ami le ravissait tellement qu'il en oublia un instant la situation de ce dernier.

Ses habits d'étranger le rendaient visible, si étrange au milieu de tous ces habits traditionnels que c'en était douloureux à regarder. Mais à Démétrio, quand on était un étranger, on faisait profil bas. Scipio ignorait ce qui l'avait amené à se retrouver le centre de l'attention des passants, mais il était prêt à parier que ça valait son pesant de sachets de thé.

Enfin, la situation exigeait des mesures immédiates. Il devait l'aider avant que les choses ne tournent au vinaigre !

« Tu retires ce que tu viens de dire sur ma copine ou... »

Surgissant comme un diable entre le couple et le jeune homme, Scipio agrippa le bras de ce dernier comme pour l'entraîner vers des eaux moins hostiles.

« Pardonnez-le, il... C'est mon cousin. Il... n'a pas l'habitude d'interagir avec des gens... » baratina-t-il en traînant Edge avec lui autant qu'il pouvait. Mais l'homme avait l'air d'être assez énervé pour ne pas l'écouter...





Edge Wellington
avatar
Messages : 140
Date d'inscription : 16/06/2015
Re: (terminé) scipio. bon d'accord j'ai peut-être débordé. écrit le Mer 8 Juil - 18:17
bon d'accord j'ai peut-être débordé
SCIPIO & EDGE

je dessinerai un visage aux étoiles pour que tu ne te sentes jamais seul ✻✻✻ « Elle peut répéter, la bleusaille ?! » Edge regarda celui qui avait dit ça avec une drôle de tête. Il n’avait rien dit qui méritait ce genre de réaction… si ? Silencieux pendant un moment, ce qui était en soit miraculeux, avant de reprendre la parole pour le meilleur ou pour le pire : « vous êtes grande ? jolie ? » Il ne voyait pas le problème et très franchement, il était bien inconscient qu’il risquait de regretter sa belle candeur. Si bien qu’il était là, dans une foule qui risquait de lui être hostile et dans laquelle il faisait bien tache. Il n’y voyait aucun inconvénient, toujours convaincu de n’avoir rien fait de mal. Il n’aurait probablement pas bougé d’un poil, malgré les menaces du type, si Scipio n’était pas arrivé tel un preux chevalier ! Surpris de voir son ami apparaitre comme ça, il écouta à peine ce que se dernier disait pour s’exclamer, tout joyeux : « Oh Scipio, te voilà ! » Peut-être qu’il était bien décourageant à ne pas comprendre ce qu’il avait causé, mais c’était du Edge tout craché et il ne fallait pas être surpris de son comportement. Il se laissa donc entrainer par son ami sans opposer la moindre résistance avant de remarquer que l’homme n’était pas satisfait de cette conclusion. Le forgeron se sentir alors obligé de stopper l’élan par lequel Scipio l’entrainait loin de sa propre bêtise pour faire ce qui lui semblait le plus approprié. Il s’inclina gauchement en tâchant de camoufler son sourire - qui était du à la présence du diplomate - avant de dire le plus sincèrement de monde : « Je suis désolé si je vous ai offensé. » Il marqua une brève pause avant de se tourner vers Scipio pour lui confier à voix basse : « je ne sais pas ce qu’ils ont contre moi. » On ne pouvait espérer que son ami avait été le seul à entendre cette confidence. Quiconque ne le connaissent pas pourrait croire qu’il jouait la victime, mais bon, Edge étant ce qui l’était, et il n’était pas étonnant qu’il pense ainsi. Au moins, tout découlait d’une bonne volonté. « Tu viens ? Je te cherchais. » Et oui, il passait rapidement à autre chose.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Scipio
avatar
Messages : 105
Date d'inscription : 30/06/2015
Re: (terminé) scipio. bon d'accord j'ai peut-être débordé. écrit le Mer 8 Juil - 22:05
ft.edge

Edge était d'une innocence meurtière.
Scipio regarda son ami s'excuser devant le couple puis revenir vers lui avec son éternel air ingénu.
Il n'avait pas beaucoup changé, hein... Complètement imperméable à tout signal hostile, le forgeron avait l'air équipé d'un filtre qui ne laissait passer que les bonnes ondes. Ce qu'il y avait de bien avec Edge, c'est qu'on n'était jamais à court de surprises.

En temps normal, Scipio se serait émerveillé du fait qu'Edge le cherchait lui. Oh, il l'était, mais il était aussi énervé par la situation dans laquelle il venait de trouver le forgeron, une fois de plus. Scipio tira son compagnon dans un coin de la place un peu plus éloigné du regard des curieux.

« Non mais enfin, Edge, il faut que tu fasses plus attention à... aux mots que tu choisis quand tu t'adresses à des étrangers ! »

Il le savait bien incapable de blesser, de faire le mal. Mais les gens se fichaient bien de ce qu'il y avait dans sa tête. Un jour, cette maladresse, aussi touchante soit-elle, lui poserait des problèmes, et c'était bien la dernière chose que Scipio voulait. Il soupira.

« Il n'y aura pas toujours quelqu'un pour te sortir de l'embarras. »

Edge Wellington
avatar
Messages : 140
Date d'inscription : 16/06/2015
Re: (terminé) scipio. bon d'accord j'ai peut-être débordé. écrit le Jeu 9 Juil - 3:30
bon d'accord j'ai peut-être débordé
SCIPIO & EDGE

je dessinerai un visage aux étoiles pour que tu ne te sentes jamais seul ✻✻✻ Loin du danger grâce à Scipio, Edge ne comprenait pas tout ce qui venait de se passer, mais tout ça était à présent loin dans son esprit. Il ne voyait pas ce qu’il avait pu faire de mal, il avait fait remarquer l’évidence, sans même vouloir insinuer quoi que ce soit de désobligeant, et il avait complimenté la femme. Que demander de plus ! Ainsi il ne fallait pas s’étonner lorsqu’il dévisagea son ami en entendant ce qu’il disait. « Mais je n’ai rien dit de méchant. » Le voilà qui citait l’évidence à nouveau. Ce n’était pas surprenant, il ne pouvait pas imaginer comment quelqu’un aurait pu lui prêter de mauvaises intentions. Ce qu’ajouta Scipio le fit sourciller si bien qu’il ne perdit pas un moment pour lui répondre avec toute sa candeur : « Tu étais là. » C’était bien grâce à lui qu’Edge n’avait pas fini écrasé comme ne crêpe sur le sol de la place à Demetrio. Quoi que ça aurait été une belle aventure à raconter. Enfin, il valait mieux passer à autre chose ce que fit le jeune homme quelques instants plus tard alors qu’il se décida à raconter ce qui l’avait mis dans cette situation, du moins outre son commentaire plus ou moins rustre. « En fait je cherchais ta maison, mais je me suis perdu. » Ce qui expliquait sa présence sur la grande place et la suite… eh bien rien ne nécessitait qu’il revienne sur la question. Il se permit néanmoins d’ajouter son opinion sur la question : « Franchement je ne comprends pas comment vous faites pour ne pas vous perdre. Comment tu fais ? » Après tout Scipio devait avoir l’habitude, bien qu’Edge ne pouvait pas imaginer son ami ne pas savoir comment se retrouver dans ce monde qu’il connaissait, ce monde si différent que celui que le forgeron connaissait. « Qu’est-ce que tu faisais sur la place... quelque chose ? » Oui c’était pratiquement un je t’ai dit tu me dis, mais bon il était attachant quand il faisait le gamin !

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Scipio
avatar
Messages : 105
Date d'inscription : 30/06/2015
Re: (terminé) scipio. bon d'accord j'ai peut-être débordé. écrit le Jeu 9 Juil - 11:02
ft. edge


On pourrait croire qu'il le faisait exprès, mais c'était mal connaître le jeune homme...

« Peut-être que ce n'était pas ton intention, mais ce n'est pas comment les gens peuvent le prendre. Il faut que tu fasses attention », répéta le diplomate sur un ton ferme. « Oui, j'étais là, mais si je n'étais pas arrivé, tu te serais pris un pain, ou pire ! Je n'ai pas envie de te retrouver en pièces détachées parce que tu as accidentellement insulté une femme et que son compagnon t'a refait le portrait ! S'il te plaît, fais preuve d'un peu plus de tact quand tu es en territoire étranger. »

Scipio émit un soupir agacé, ayant fini sa petite tirade. Ca lui ressemblait bien, d'accueillir son ami avec une leçon de morale. Surtout qu'il n'était pas le mieux placé pour donner des leçons de tact. Ah, elle était belle, l'hospitalité !

« Bon. Enfin... »

Il essayait de rester énervé, il essayait vraiment. Mais son enthousiasme prenait le pas sur tout ce qu'il s'était passé avant.

« Ça me fait plaisir que tu sois là. » Un sourire discret se dessina sur le visage du diplomate. Scipio n'était vraiment pas doué pour communiquer ses sentiments, mais malgré ses manières cavalières, il espérait qu'Edge ne pense pas qu'il était mécontent de le voir. Il avait déjà mentalement annulé ses tâches de la journée ; ceux qui toquaient à sa porte aujourd'hui pourraient aller se chercher un autre diplomate.
« Oui, c'est grand, on s'y perd facilement. Tu t'y retrouverais si tu y vivais depuis plusieurs années. » Il avait appris à connaître chaque dédale, chaque allée. Mais il comprenait à quel point cela pouvait être difficile pour un étranger ; il était soulagé d'être tombé sur Edge avant qu'il se perde davantage... « Et pour répondre à ta question, je reviens d'une entrevue avec le Général Knight. J'allais marcher un peu pour... m'aérer la tête et faire quelques courses. » En fait, il était sorti pour se calmer parce qu'il avait failli à plusieurs reprises écraser son service à thé sur la tête de son interlocuteur. L'entrevue avait été un désastre du point de vue de Scipio, qui aimait que tout se déroule comme il faut, sans accroches ni surprises. Inutile de dire que maintenant que c'était fini, il souhaitait enterrer l'épisode dans un coin de sa tête.
Il se garda de mentionner tout cela à Edge, qui ne manquerait pas de demander pourquoi son ami avait l'air troublé et un peu nerveux... Il savait à quel point Edge tenait en estime les généraux Caelestis.

« Et toi, qu'est-ce qui t'amène ? Tu n'es pas venu uniquement pour me voir, j'imagine. »


Edge Wellington
avatar
Messages : 140
Date d'inscription : 16/06/2015
Re: (terminé) scipio. bon d'accord j'ai peut-être débordé. écrit le Jeu 9 Juil - 18:10
bon d'accord j'ai peut-être débordé
SCIPIO & EDGE

je dessinerai un visage aux étoiles pour que tu ne te sentes jamais seul ✻✻✻ Malheureusement pour Scipio, la leçon qu’il proférait ne trouvait pas une oreille attentive. Oh, Edge écoutait ce que son ami lui disait, seulement, il ne fallait pas s’attendre à ce que ces conseils se voient appliqués de sitôt. Ce n’était pas non plus qu’il était de mauvaise volonté, bien au contraire, mais il restait égal à lui-même si bien qu’appliquer de tels conseils étaient tout bonnement impossible. Le tact ne faisait pas partie de ces qualités, il était toujours outrageusement honnête, mais bon son charme en découlait très certainement. « J’essaierai promis. » C’était tout ce qu’il pouvait promettre sans devoir mentir complètement. Le tout fut rapidement oublié lorsque Scipio lui dit qu’il était content de le voir ce qui fit sourire le jeune bleu. Il était bien content de l’entendre et il ne le cachait pas du tout. La question fut néanmoins reléguée le temps qu’ils ne s’attardent au labyrinthe qu’était Demetrio. Étranger à tout ce monde, il n’était pas surprenant que’Edge se perde facilement ce que le diplomate confirma en lui disant que des années d’expérience permettaient de s’y retrouver. « Si je viens plus souvent je m’y retrouverais mieux tu pense ? » Après tout venir à Earthea ne l’avait jamais déranger et venir plus souvent ne le dérangerait pas davantage ! Ce fut néanmoins la réponse à sa question qui attisa le plus la curiosité du forgeron. Le général Knight ? Quelle chance d’avoir pu avoir une entrevue avec lui ! « Ça s’est bien passé ? » Pour une fois, il eut un minimum de tact pour épargner à son ami ses moments de fanboy en puissance. Personne ne pouvait ignorer qu’il avait les généraux de sa nation en haute estime si bien qu’il ne sentit pas le besoin de le faire savoir encore une fois. À la place il se concentra sur son ami qui lui retourna alors la question au sujet de sa présence. Edge fit mine de réfléchir, les raisons de sa visite avaient rapidement été éclipsées lorsqu’il avait retrouvé son ami. « Je venais chercher des minéraux, puis voir si quelqu’un a des informations sur mon oncle. » Les raisons habituelles en quelque sorte, mais il ne perdit pas temps avant d’ajouter : « Mais ce n’est pas grave, maintenant je suis avec toi. » Ses autres occupations pouvaient attendre, voilà ce qu’il fallait comprendre.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Scipio
avatar
Messages : 105
Date d'inscription : 30/06/2015
Re: (terminé) scipio. bon d'accord j'ai peut-être débordé. écrit le Lun 13 Juil - 23:24
ft. edge



Dépité devant l'honnêteté limpide qu'Edge affichait, Scipio fit une petite moue. Il ne le disait jamais tout haut, mais il était plutôt inquiet quand il n'en faisait qu'à sa tête.

« Ca s'est très bien passé. »

Un pieux mensonge, que ça s'appelait. Ca s'était bien terminé, mais il avait perdu son sang-froid comme un crétin. Il ne voulait pas y penser, encore moins mentionner l'événement, mais l'intêret qu'il voyait dans le regard de son compagnon rendait la tâche difficile.
Scipio eut grand mal à contenir son propre enthousiasme à la question suivante du forgeron.

« Tu devrais venir plus souvent ! Tu connaîtrais l'endroit comme ta poche. Je t'hébergerai si tu veux ; tu sais que tu es le bienvenu. »

Scipio aurait tout aussi bien pu le supplier en disant S'il te plaît, viens plus souvent, Edge, je n'en peux plus de passer des journées à boire du thé en écrivant des lettres avec mon chat pour seul compagnon , le ton serait resté le même. Mais il avait une image à maintenir, hé.
Edge était l'un - non, son seul ami, et il ressentait une espèce de jalousie, sentiment aussi larvé qu'insupportable, dirigée vers les personnes qui le voyaient quotidiennement sans réaliser leur chance. Il n'avait aucune idée de vers qui il dirigeait cette inimitié mal placée, bien sûr, mais ça n'empêchait pas le sentiment d'être là.

« Je vais t'aider. De quoi as-tu besoin ? Je peux t'indiquer des endroits, tu n'as qu'à me dire ce que tu cherches, et il faudra aussi t'habiller comme les gens d'ici, et je te montrerai... ah, je vois. » Stoppé net dans sa liste de choses à faire, Scipio acquiesca quand le forgeron lui parla de son oncle. « Tu me surprendras toujours, tu sais. »

L'oncle de Edge était un sujet délicat, que Scipio ne savait pas comment aborder sans blesser le jeune homme ; il le laissait tout simplement dans un coin, la plupart du temps.
Pour Scipio, ce genre d'histoire était simple : certaines personnes ne voulaient pas qu'on les trouve. N'importe qui aurait abandonné. Mais pas Edge. Malgré les nombreux échecs et les relances perverses de la vie, il était toujours revenu.

« Dis-moi : qu'est-ce qui te fait dire que ton oncle est à Earthea ? Je veux t'aider, mais il faut que tu m'en dises plus. »

Il fallait qu'il se rende utile. Il n'avait pas l'intention de se poser tranquillement à regarder les mouches voler alors que son ami avait besoin d'aide !
Et puis il préférait rester avec Edge, au cas où celui-ci décidait d'aller poser des questions à des gens...


Edge Wellington
avatar
Messages : 140
Date d'inscription : 16/06/2015
Re: (terminé) scipio. bon d'accord j'ai peut-être débordé. écrit le Mer 15 Juil - 21:11
bon d'accord j'ai peut-être débordé
SCIPIO & EDGE

je dessinerai un visage aux étoiles pour que tu ne te sentes jamais seul ✻✻✻ Naïvement, Edge crut son ami sur parole lorsque Scipio lui dit que ça s’était bien passé. Il fallait savoir que c’était tout ce qu’il voulait entendre de toute façon et qu’il n’aurait pas été étonnant qu’il ait compris que tout s’était bien passé si le diplomate avait été moindrement évasif. Cela dit, il devait avouer être bien déçu de ne pas avoir droit à plus d’information, mais bon, peut-être que c’était le genre de chose que Scipio ne pouvait pas partager, un secret professionnel en quelque sorte. Ça importait peu au final, son attention passait d’une chose à une autre sans s’y attarder davantage. Comme d’habitude en quelque sorte. Même son importante estime pour les généraux de sa nation ne faisait que pâle figure vis-à-vis une proposition comme celle que son ami venait de lui faire. Son regard s’illumina et un sourire s’installa sur le visage du forgeron. Peut-être que quelqu’un d’autre aurait au moins fait semblant de ne pas vouloir déranger le diplomate, peut-être qu’une autre personne se serait assuré que l’invitation venait du coeur et pas d’une obligation découlant d’une amitié. Mais pas Edge. Non, lui il prit le tout au mots et s’approcha du diplomate pour le serrer dans ses bras (virilement) avant de lui dire : « Avec plaisir dans ce cas. Faudra que je m’arrange pour la forge, mais j’ai déjà hâte. » Le problème d’avoir un commerce c’était bien le fait qu’il ne pouvait pas partir pour bien longtemps, mais il trouverait une solution, quitte à devoir demander quelques faveurs à des gens qu’il connaissait. La chose fut mis en plan dans son cerveau lorsqu’il se concentra sur les raisons de sa visite. Reconnaissant du fait que Scipio lui proposait une aide qui serait assurément précieuse, il fut pris de court lorsque ce dernier lui avoua qu’il le surprenait. « Pourquoi donc ? » Il n’avait rien de surprenant… si ? Enfin ça importait peu, il avait d’autre chose plus importante à déterminer, à savoir accepter l’aide qu’on lui offrait. « C’est gentil de vouloir m’aider ! Et tu veux dire quoi par m’habiller comme les gens d’ici ? » Non pas qu’il ne réalisait pas la différence entre ses vêtements et ceux que portaient les habitants d’Earthea, pourtant, il était aussi très attaché à son style vestimentaire particulier. Cela dit, il valait sans doute mieux répondre aux questions que lui posait alors Scipio. « Je ne sais pas s’il est à Eartha, mais je pense qu’il aimerait ça ici. Je ne sais rien du tout en fait. » Triste admission de son ignorance. Il fallait bien savoir que ça ne le gênait pas vraiment, voir pas du tout. Seulement, il ne pouvait pas aider son ami à l’aider puisque la seule chose qu’il savait, c’était que son oncle avait disparu du jour au lendemain. Il le cherchait donc partout et toujours à l’aveuglette.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.


But you could cloud my mind with love
il parle en #3f515e & signature by emi burton
edge = isis

Scipio
avatar
Messages : 105
Date d'inscription : 30/06/2015
Re: (terminé) scipio. bon d'accord j'ai peut-être débordé. écrit le Dim 19 Juil - 23:11
ft. edge


Scipio était mal habitué à ce genre de manifestation d'affection. Trahi par ses gestes maladroits —pas qu’il ait quelque chose contre Edge, au contraire, mais le simple fait d’enrouler ses bras autour d'un autre être humain était déjà en train de lui faire prendre la même couleur qu'un homard vapeur, alors le serrer ? carrément au-delà de ses compétences—  il fit de  même, en espérant que son ami ne remarque pas son embarras, que son teint d'ordinaire blafard rendait pourtant cruellement évident— la couleur se frayait rarement un chemin jusqu'à son visage. Le plus souvent, elle se perdait en route.

« Peu de gens possèdent ta ténacité. » finit-il par dire. Edge ne le savait pas, sans doute.

Le convaincre de se débarrasser de ses vêtements habituels pour quelque chose de plus neutre, même pour quelques jours, ne serait pas chose aisée. Avec son sérieux habituel, Scipio s'expliqua : « Si tu comptes rester un moment, il va falloir te fondre dans la masse, comme ça tu n'auras pas d'ennuis. Les gens se méfient facilement des étrangers. » Et il savait de quoi il parlait. Il avait été aussi stupide qu'eux.

Ils montèrent une volée de marches en pierre, qui les amena dans des quartiers plus calmes, construits eux-mêmes sur les flancs de l'immense grotte. Il ralentit sa marche pour passer distraitement la main le long d'un muret en pierre, avant de s'y appuyer. De là, on pouvait le plus gros de Démétrio, des dizaines de toits fleurissant au milieu de jardins verdoyants jusqu'à l'immense arbre qui leur offrait lumière et air pur. Puis il dirigea de nouveau son visage vers Edge, pour poser l'indélicate question qu'il avait à l'esprit depuis un instant déjà.

« Peut-être que ton oncle ne veut pas être trouvé. Tu y as déjà pensé ? »


Edge Wellington
avatar
Messages : 140
Date d'inscription : 16/06/2015
Re: (terminé) scipio. bon d'accord j'ai peut-être débordé. écrit le Jeu 23 Juil - 3:57
bon d'accord j'ai peut-être débordé
SCIPIO & EDGE

je dessinerai un visage aux étoiles pour que tu ne te sentes jamais seul ✻✻✻ Inconscient de ce que l’étreinte (viril encore) pouvait provoquer chez Scipio, Edge eut au moins la présence d’esprit de ne pas faire remarquer son embarras, même si ce souci venait tout particulièrement du fait qu’en fait… bien il n’avait rien vu. Une fois le câlin terminé, son attention passa sur ce qui les entourait avant de revenir sur le diplomate lorsque ce dernier prit la parole. Ce que lui disait Scipio le troubla légèrement, le forgeron n’avait jamais considéré son entêtement à retrouver son oncle comme étant particulièrement surprenant ou digne d’être relevé. « Il a toujours été là pour moi. » Edge avait beau présenter les choses ainsi, comme s’il sous-entendait que sa ténacité était la moindre des choses aux vues de l’information, mais il fallait plutôt comprendre la chose sous le sens que le forgeron avait cruellement besoin de son oncle, de sa présence.
Tout de même, il fallait noter que Scipio occupait en partie le rôle que son oncle avait si vaillamment occupé pendant des années. Il était généralement celui qui permettait à Edge de ne pas finir battu dans le fond d’un fossé. Cela dit, le coup des vêtements, c’était moins plaisant et la moue du forgeron montrait son hésitation à son égard. D’un côté, il faisait confiance au diplomate, s’il disait qu’il fallait le faire, c’était surement le cas, mais de l’autre côté ses vêtements étaient pratiquement sa marque de commerce ! Puis, il fallait dire qu’il ne comprenait pas vraiment l’intérêt de se montrer méfiant vis-à-vis des étranger… « C’est vraiment nécessaire ? » Ce n’était pas de la mauvaise foi, c’était de toute façon une chose pratiquement impossible venant d’Edge, simplement, il y tenait à ses vêtements (peu importe leur laideur) !
Suivant Scipio, il fut particulièrement impressionné par la vue qui s’offrait à lui. Sans doute qu’on pouvait le voir vu les étoiles qui brillaient dans ses yeux. Sa descente fut néanmoins brutale lorsqu’une question lui fut posée. Il devait avouer avoir envisager l’hypothèse, mais non. « Je ne peux pas croire qu’il serait parti du jour au lendemain sans rien me dire. » Comprendre ici, je ne veux pas croire. Le forgeron enchaina néanmoins : « S’il ne veut pas de moi quand je le retrouverai, je le laisserai tranquille. » Mais il le retrouverait, ça c’était sur.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.


But you could cloud my mind with love
il parle en #3f515e & signature by emi burton
edge = isis

Scipio
avatar
Messages : 105
Date d'inscription : 30/06/2015
Re: (terminé) scipio. bon d'accord j'ai peut-être débordé. écrit le Ven 24 Juil - 21:31
ft. edge


Il le pensait pour de vrai, de vrai. Scipio l’admirait, parce qu'il persévérait, il essayait et il restait toujours si simple. Il n'avait pas besoin d'autre raison. Son cœur était en or et ça lui faisait plaisir qu'il veuille bien le laisser être avec lui.

« Fais comme tu veux Edge, je ne te force à rien. »

Mais au moins, je t'aurai averti.
Pour Scipio, la vie était rude et froide. Lorsqu'il avait vu le forgeron sur la place, il avait été d’abord surpris, puis heureux, et enfin inquiet. Il ne fallait pas qu’Edge se taille une mauvaise réputation dans la Capitale. Il se souvenait du traitement qu'on lui avait réservé à son arrivée — les Earthea lui avaient fait payer cher son statut de pièce rapportée. Il en allait de même pour les étrangers. Il n'en voulait à personne, maintenant. Mais pour lui, être sur ses gardes était aussi naturel que de respirer.

Il venait de l'arracher à sa contemplation et ressentit aussitôt un horrible remords. Il devinait ce que l'oncle d'Edge représentait pour lui : un être dont la présence chaleureuse avait fini par s'imposer comme une évidence telle que son absence soudaine sonnait comme un déchirement. Alors de quel droit il se permettait d'émettre des hypothèses sur ceci ou cela ? Hein ?

« Je n'aurais pas dû dire ça, ça ne t'avance à rien. » , répondit-il simplement, ses yeux impassibles rivés sur le grand arbre. Il étira un sourire, si discret qu'il était facile de le manquer. « Excuse-moi. Je ne veux pas gâcher ton séjour avec mes suppositions idiotes. » Voilà pourquoi Scipio se demandait toujours pourquoi il l’appréciait. Pourquoi il était si gentil avec lui, pourquoi il revenait le voir. Ne devait-il pas lui peser, lui, l'insupportable je-sais-tout qui gâchait toujours le paysage avec ses préoccupations morbides et le pessimisme qui lui coulait par tous les pores de la peau ? « C'est quand même curieux... » dit-il à mi-voix, un peu pensif.
Il fallait donner à Edge un moyen de poursuivre ses recherches plus facilement.

« Passons chez moi, tu veux ? »

Le diplomate avait déjà entamé sa marche avant même d'entendre la réponse de l'intéressé.

Edge Wellington
avatar
Messages : 140
Date d'inscription : 16/06/2015
Re: (terminé) scipio. bon d'accord j'ai peut-être débordé. écrit le Dim 26 Juil - 4:41
bon d'accord j'ai peut-être débordé
SCIPIO & EDGE

je dessinerai un visage aux étoiles pour que tu ne te sentes jamais seul ✻✻✻ Tout de même sans comprendre l’enjeu qui découlait de ses vêtements, Edge comprit l’insistance de Scipio, sans en comprendre la cause. Il ne se sentit pas forcé de le faire, mais il s’y résigna tout de même en rendant les armes : « Je veux bien changer de vêtements. » C’était peut-être le fait que son ami lui avait dit qu’il ne cherchait pas à le forcer qui l’avait motivé à accepter. Le résultat était le même, le reste n’avait que peu d’importance. Scipio était l’expert, autant l’écouter, ce qui n’empêchait pas le forgeron d’espérer que ses vêtements ne seraient pas trop différent de son air habituel.
Ces espérances fut néanmoins mises de côté assez rapidement lorsque le diplomate aborda un sujet plus délicat. Edge ne pouvait pas lui en vouloir, il en était bien incapable de toute façon. Le point que son ami avait amené était très juste et il fut bien surpris de l’entendre s’excuser. « Mon séjour ne pourrait pas être gâché comme ça. » et miracle, le forgeron avait retrouvé son sourire. Rien de bien étonnant, il voulait rassurer son ami, lui montrer que jamais au grand jamais il ne lui en voudrait pour si peu. Son optimisme tranchait avec les suppositions du diplomate, mais il n’en avait rien à faire. « Ne t’en fais pas. » Pourquoi disait-il cela ? Allez savoir, peut-être qu’il réalisait la détresse de son ami sans la comprendre. Oh ça ne changeait pas grand chose puisqu’il passa à autre chose, rapidement, comme il le faisait toujours. Il suivit Scipio pendant un moment avant de dire, de façon joyeuse : « Bien sur, je te laisse guider. » Comme si ce n’était pas évident, Edge serait bien incapable de guider même s’il avait eu soudainement envie de le faire. Non, il valait mieux laisser, ça leur épargnait bien des risques. « Mais tu n’as rien d’autre à faire ? » Il fallait comprendre que c’était une soudaine réalisation que peut-être, qu’il dérangeait Scipio dans son travail. Loin de lui de sous-entendre que son ami le dérangeait et qu’il devrait partir faire autre chose. Il ne voulait pas déranger, il le réalisait juste un peu en retard.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.


But you could cloud my mind with love
il parle en #3f515e & signature by emi burton
edge = isis

Scipio
avatar
Messages : 105
Date d'inscription : 30/06/2015
Re: (terminé) scipio. bon d'accord j'ai peut-être débordé. écrit le Lun 27 Juil - 1:56
ft. edge


Scipio réprima un sourire. « Sage décision ! » Il devinait la principale raison derrière son hésitation— Edge tenait beaucoup à son style vestimentaire. Les habits d'Edge ressemblant à un carnaval ambulant qui aurait soudainement décidé de prendre la forme d'un forgeron très naïf (en tout cas c'est ce que le diplomate pensait— mais il ne l'aurait jamais, au grand jamais avoué), il se creusa la tête en marchant pour trouver des habits traditionnels qu'il pourrait aimer et qui ne s'éloignerait pas trop de l'idée que son ami se faisait de beaux habits. Edge sans son goût bizarre, ce n'était pas Edge. Cependant, il n'eut pas le temps de poursuivre son train de pensée, car le susnommé venait de lui parler à nouveau.

« Ah... Ah. »

Après cette déclaration éloquente, le diplomate se contenta de hocher la tête; il n'y avait rien à ajouter. Il suffisait de quelques mots pour dissiper ses doutes. Oh, ils reviendraient plus tard, assurément, sous une autre forme; mais pour le moment... Rassuré, il lui rendit un sourire sincère, qui éclaira ses traits. Les petits bonheurs comme celui-ci n'avaient pas vraiment été son lot quotidien.

« Mais tu n’as rien d’autre à faire ? »
« Tu viens très rarement, Edge. Je ferais un bien mauvais hôte si je te laissais planté là pour aller régler des choses que je peux parfaitement remettre à plus tard, tu ne trouves pas ? »


Cela faisait deux ans que Scipio était diplomate. A lui seul, il abattait un travail monstre. Pour le cas où il y aurait des choses officielles à négocier avec le gouvernement Caelestis, des mésententes commerciales à régler, ou même une reconstruction à organiser suite à un sinistre. Et jusque là, personne encore n'avait trouvé matière à se plaindre du service qu'il rendait à la communauté. Il pouvait bien profiter de cette confiance, et faire ce qu'il ne faisait jamais pour quelques journées : être égoïste. « Je m'en fiche bien que tu arrives à l'improviste. Tu ne me déranges pas. »

Quelques volées de marches plus tard, le long de murs colorés et pour la plupart couverts de lierre verdâtre, Scipio arriva enfin devant chez lui. Il sortit un trousseau de clés tout à fait sobre et ouvrit grand la porte.
Le parquet de cette maison était parsemé de bougies qui se consumaient là où il n'y avait pas d'assiettes d'une pâtisserie ou d'un plat entamés (à se demander comment leur propriétaire parvenait à maintenir une masse corporelle si ridicule), de piles de livres ou de malles immenses en bois, de dossiers ou cartes abandonnés. On avait laissé un livre à moitié ouvert sur le bureau en chêne, dans un coin de la pièce à vivre— qui occupait, par ailleurs, le plus clair de l'espace de l'habitation. Un escalier menait à une mezzanine dans la plus pure tradition Earthienne. L'endroit était tranquille, à l'image de son propriétaire, mais étrangement impersonnel malgré le capharnaüm qui y régnait. Comme si le diplomate ne possédait pas d'effets personnels qui ne soient pas de papier et d'encre.

« Tu peux poser tes affaires » il fit un vague geste vers un coin du salon qui n'était pas encombré « par ici, ou... là où il y a de la place, en fait. Ce n'est pas très rangé, désolé... » Scipio passait tellement de temps à garder les affaires des autres en ordre qu'il en oubliait de s'occuper des siennes.


Edge Wellington
avatar
Messages : 140
Date d'inscription : 16/06/2015
Re: (terminé) scipio. bon d'accord j'ai peut-être débordé. écrit le Mer 29 Juil - 3:40
bon d'accord j'ai peut-être débordé
SCIPIO & EDGE

je dessinerai un visage aux étoiles pour que tu ne te sentes jamais seul ✻✻✻ Perdre ses vêtements, enfin son style vestimentaire en entier, revenait très certainement à perdre une partie de son identité. Pourtant la réaction de son ami suffit à le convaincre qu’il avait pris la bonne décision, autant lui faire plaisir ou tout du moins lui faire confiance. Edge se contenta donc de faire ce qu’il faisait le mieux et esquissa un beau sourire pour la peine. Scipio saurait sans doute lui trouver des vêtements à la hauteur ou du moins c’était ce qu’il espérait. L’inquiétude quitta rapidement son esprit alors qu’il passait à autre chose, dissipant par la même occasion les doutes de son ami. Edge fut soulagé à nouveau, rien de plus simple avec le forgeron. « Ça me fait plaisir alors ! » Il n’avait certes pas répondu à la question qu’on lui avait posé, mais il n’en avait pas la réponse, aucune idée ne lui venait en tête. Du moment qu’il pouvait passer du temps avec son ami ça lui convenait parfaitement. Encore plus quand ce dernier lui dit qu’il ne lui dérangeait pas. Rien de mieux pour s’assurer un autre beau sourire de sa part. « D’accord. Je voudrais bien venir plus souvent, mais avec la forge c’est difficile. » La triste réalité, mais il n’avait pas tellement le choix en étant le propriétaire (par défaut) et le forgeron. Enfin, autant ne pas penser à ça et profiter des moments passé à Demetrio en sa compagnie. Puis, ils arrivèrent finalement à la demeure du diplomate et Edge fut surpris de la voir si peu en ordre. Il pouffa donc en entendant la vague directive qui lui était adressée. Il laissa tomber ses choses au premier endroit qui lui semblait moindrement ordonné. « T’arrives à te retrouver dans tous ça ? » Edge était plutôt habitué à un certain ordre, mais il n’osait pas tellement déplacer quoi que ce soit. À la place, il se contenta d’avancer en silence en observant autour de lui. Il ne comprenait pas grand chose à ce qui tombait sous son regard, mais il préféra ne pas poser de questions. Non, il préféra faire remarquer : « Tu dois être quelqu’un d’important ici, non ? » L’occupation de son ami était quelque chose de bien nébuleux pour lui. Il n’en savait pas tellement la teneur, c’était simplement quelque chose de bien différent de ce qu’il connaissait. Si lui il forgeait le faire en suant à grosses goutes… Scipio devait… forger les mots ? En fait il n’en savait trop rien. « Tu ne t’ennuie pas seul ici ? » Ce n’était pas une façon de s’inviter, ça en avait peut-être l’air et il ne serait définitivement pas contre, mais ce n’était tout de même pas le but.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.


But you could cloud my mind with love
il parle en #3f515e & signature by emi burton
edge = isis

Scipio
avatar
Messages : 105
Date d'inscription : 30/06/2015
Re: (terminé) scipio. bon d'accord j'ai peut-être débordé. écrit le Mer 29 Juil - 21:53
ft. edge


« Ca dépend des jours... »

Bien sûr, il n'en croyait pas un mot. Les étagères qui croulaient sous les dossiers importants, à vrai dire, étaient les seules à être organisées de manière quasi fanatique. Un étranger s'y serait perdu, mais cette méthode de rangement, aussi étrange soit-elle, lui convenait. Le reste de l'appartement tenait plus du capharnaüm.

« Tu es le seul en charge ? Tu n'as pas d'assistant ? » interrogea-t-il en remettant un livre à sa place.

Il avait une leçon de morale toute prête sur le fait que laisser un commerce à l'abandon, même pour un jour, était un formidable gâchis d'argent, mais il était trop content d'avoir Edge ici pour lui en toucher un mot.
Quelqu'un d'important ? Il ne voyait pas la chose sous cet angle, bien qu'il y ait de la vérité là-dessous. Il n'avait pas à se plaindre de sa situation.

« J'aide à régler les conflits, quelque soit leur échelle et leur ampleur. Earthea n'a pas de vrai gouvernement, ce n'est pas comme à Caelestis. Ici, il n'y a que des tribus et des clans qui commercent entre eux, et des chefs pour chaque corps de métier. En pratique, j'écris juste beaucoup de lettres et je remplis beaucoup de paperasse. »

N'avait-il pas des contacts avec tous les chefs de tribus et bien plus encore ? N'était-il pas l'un des Earthiens qui connaissaient le plus de monde tout en ne connaissant personne à cause de sa flagrante inaptitude à maintenir des relations qui dépassent le cadre formel ? Être poli et distant, c'était facile. C'était une danse que l'on maîtrisait au fil des années. Pour un jeune homme avec un vocabulaire fort étendu, il ne l'utilisait pas fameusement pour se faire des amis. Il songea un instant à l'ironie que cela représentait.

« Je ne m'ennuie pas. », mentit le diplomate, sur un ton plus sec qu'il ne l'aurait voulu.

Il y avait des facettes du forgeron qu'il ne connaissait pas encore, mais il était sûr d'une chose : Edge détestait la solitude autant que Scipio l'estimait nécessaire.

Il mit de l'eau à bouillir dans le petit évier, et alla fouiller dans une boîte posée entre une pile de livres et une plante à moitié mourante. Il en sortit un parchemin aux grandes dimensions, roulé pour ne pas prendre de place, de quoi écrire et une bouteille d'encre. Quelques minutes plus tard, le matériel à l'usage mystérieux -pour l'instant- et deux tasses de thé furent posées sur la table basse, où il enjoignit son invité à s'asseoir.

« Parle-moi de ta vie à Cassiopeia. », dit Scipio en prenant sa propre tasse. Il ne portait pas la ville dans son coeur, Edge le savait —en avait fait les frais— mais son intérêt était sincère.
« Tu dois avoir fait beaucoup de choses depuis la dernière fois qu'on s'est vus. »


Edge Wellington
avatar
Messages : 140
Date d'inscription : 16/06/2015
Re: (terminé) scipio. bon d'accord j'ai peut-être débordé. écrit le Lun 3 Aoû - 4:37
bon d'accord j'ai peut-être débordé
SCIPIO & EDGE

je dessinerai un visage aux étoiles pour que tu ne te sentes jamais seul ✻✻✻ Edge aurait pu proposer de faire un brin de ménage, de ranger ce qui tombait un peu partout, mais Scipio disait qu’il se retrouvait parfois et c’était suffisant. Parce qu’il était déjà une variable incontrôlable, il était celui qui apparaissait par moment avant de repartir dans sa propre nation. Oh ce n’était pas une question d’égoïsme particulière, non, à vrai dire, c’était plutôt les aléas de leur vie, si bien qu’il n’allait pas en plus venir lui dire comment ranger ses choses. À la place, il eut un sourire gêné en entendant ce qu’il lui demandait. « J’étais l’assistant à la base, maintenant c’est un peu compliqué. » Oh c’était un euphémisme total, mais Edge s’en fichait bien. Il ne travaillait pas pour l’argent, pour ce genre de chose il pouvait remercier sa famille, comme la majorité des gens de Caelestis qui avait une fortune considérable. Puis, il forgeait pour le plaisir, ce qui voulait dire qu’il pouvait arrêter en cas de besoin. À la place il se concentra sur le travail de Scipio qui semblait beaucoup plus important que le sien. L’explication qui s’en suivit le surprit, notamment dans la quantité de travail qu’il semblait avoir. Si bien que lorsque son ami lui assura qu’il ne s’ennuyait pas, le forgeron en douta. Non pas parce qu’il lui avait répondu de manière sèche ou quoi que ce soit, mais bien parce qu’il ne pouvait pas comprendre comment quelqu’un ne pouvait pas s’ennuyer en écrivant des lettres comme principale occupation. « Tu t’occupes seulement des conflits d’Earthea ? » Oh pour une fois il y avait une raison derrière sa question, une intention qu’il cachait. Enfin, autant ne pas s’avancer trop rapidement. Il préféra s’exécuter lorsque Scipio l’invita à s’assoir et observa ses faits et gestes. « Oh tu sais, je ne fais rien de si intéressant. » Ce n’était pas de la fausse modestie, sa vie restait ennuyeuse, plus que satisfaisante pour lui, mais pas très intéressante à raconter. « Je fais des pique-niques sur les champs des nubes. J’essaie d’apprendre à me battre… je forge. » Soyons francs, il avait l’impression de décevoir son ami en lui disant des choses si peu intéressantes. Pourtant c’était tout ce qui se passait dans sa vie, des choses banales qui le comblaient parfaitement, complétée par quelques aventures dans les autres contrées. Sauf que ce n’était pas beaucoup de chose à raconter.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.


But you could cloud my mind with love
il parle en #3f515e & signature by emi burton
edge = isis

Scipio
avatar
Messages : 105
Date d'inscription : 30/06/2015
Re: (terminé) scipio. bon d'accord j'ai peut-être débordé. écrit le Lun 3 Aoû - 14:12
ft. edge



Il acquiesca à la question d'Edge, en prenant une gorgée de sa tasse.
« Si jamais Earthea avait un litige avec un autre pays, je m'en chargerais aussi... mais ce n'est jamais arrivé. » Et il espérait vivement que ça n'arrive jamais. « Mais sinon, je ne me mêle pas des affaires des autres nations. »

Il ne voulait pas avoir affaire à l'armée de Caelestis ou à la technologie d'Okeanos. Earthea n'avait que des chasseurs, bien peu de chose en comparaison des autres nations. En cas de guerre, les autres ne feraient qu'une bouchée de leur pays.
Scipio eut un sourire quand la première chose qu'Edge mentionna fut des pique-niques. Ca devait faire bien des années qu'il n'avait pas vu un nuage, ou le ciel.

Il pouvait comprendre la nécessité d'avoir à apprendre à se battre dans un pays comme Caelestis. S'il avait grandi là-bas, comme prévu, serait-il devenu soldat comme tant d'autres hommes ? Peu probable. Même avant d'avoir cette maladie, il avait toujours fui l'effort physique comme la peste.

« Je t'avoue, j'ai du mal à t'imaginer blesser quelqu'un de ton plein gré. » dit Scipio en souriant. C'était sans malice aucune; il ne doutait pas du fait qu'Edge soit capable de manier une épée —après tout il en forgeait tous les jours, ça paraissait juste...logique de vouloir les utiliser— mais le but premier d'une arme était de tuer. Leurs philosophies respectives sur le sujet différaient, là encore, très probablement. « Mais je suis sûr que tu t'en sortiras brillamment. »

Edge Wellington
avatar
Messages : 140
Date d'inscription : 16/06/2015
Re: (terminé) scipio. bon d'accord j'ai peut-être débordé. écrit le Mer 5 Aoû - 21:45
bon d'accord j'ai peut-être débordé
SCIPIO & EDGE

je dessinerai un visage aux étoiles pour que tu ne te sentes jamais seul ✻✻✻ En entendant Scipio lui expliquait ce qui devrait se passer pour qu’il s’occupe des conflits avec d’autres nations, Edge fut bien déçu. Après tout si son ami avait pu s’occuper des relations entre les deux pays sans qu’il n’y ait nécessairement de conflit, il aurait pu passé à Caelestis pour une raison quelconque. Le forgeron n’était pas déranger par le fait qu’il devait visiter Eearthea pour voir son ami, mais si le diplomate pouvait faire le déplacement lui aussi, ça leur permettrait de se voir plus souvent. Enfin, c’était peine perdue, il n’allait tout de même pas souhaiter une guerre pour voir son ami plus souvent. Il n’était pas capable d’espérer que les autres souffrent, pas plus qu’il pourrait faire volontairement du mal à quelqu’un. C’était d’ailleurs un avis que partageait Scipio vu ce qu’il disait. « Je voulais être soldat. » Ce n’était pas tellement une réponse à ce que son ami lui avait dit, mais c’était la vérité. Il voulait apprendre à se battre pour essayer de devenir soldat, pas pour faire du mal à qui que ce soit. « Merci. » Après tout, un vote de confiance ne pouvait que lui faire plaisir. Ce pourquoi, il avait un grand sourire sur les lèvres alors qu’il buvait une gorgée de son thé. « Vous apprenez à vous battre à Earthea ? » La question semblait idiote, mais pour Edge qui rêvait d’apprendre, c’était pratiquement important. « Oh. Si je dormais ici ce serait où ? » Ce n’était pas exactement le sujet de la conversation, mais la question lui était venu en tête alors qu’il regardait autour de lui. Scipio lui avait proposé, mais il aurait surtout l’impression de déranger vu l’ordre étrange qui régnait dans la demeure de son ami.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.


But you could cloud my mind with love
il parle en #3f515e & signature by emi burton
edge = isis

Scipio
avatar
Messages : 105
Date d'inscription : 30/06/2015
Re: (terminé) scipio. bon d'accord j'ai peut-être débordé. écrit le Ven 7 Aoû - 21:02
ft. edge


Être soldat... Certainement que ce devait être une bonne raison. Il n’était pas complètement d’accord, mais cela sonnait comme un argument sincère. Déjà, Edge passait à autre chose, et Scipio prit son air le plus sérieux.

« ... Ah, tu ne savais pas qu'on dormait par terre à Earthea ? » Il examina l'expression du forgeron et sourit: « Je plaisante ! Je t'installerai un matelas à l'étage. »

Scipio avait la chance de vivre dans un appartement plutôt spacieux— juste assez pour accueillir les quelques meubles gorgés et débordants de livres, et les piles de dossiers supplémentaires qui s'entassaient ça et là dans un ordre tout à fait relatif. Tel était le privilège lié à un poste important, à la hauteur de ses efforts. Il ne se sentait pourtant pas animé par une passion pour son métier, encore moins un sens du patriotisme. Lui, il voulait juste vivre sans être inquiété par la pauvreté. Vivre, et pouvoir étudier.
Avoir quelqu'un avec qui discuter n'était pas si désagréable; il lui faisait sans doute assez confiance pour relâcher le masque... surtout que le fait de voir Scipio plaisanter relevait —jusqu'à maintenant— purement et simplement de la science-fiction.

« Pas tout le monde —il fit un vague geste pour se désigner lui-même— mais beaucoup de gens. C'est un peu différent de Caelestis. Moins d'armures, et les gens chassent des bêtes sauvages. Elles sont vraiment terrifiantes, mais il faut les tuer si on ne veut pas qu'elles menacent les habitants. »

Il n'en avait vu qu'une fois, et l'apparition de la bête avait suffi à le convaincre de ne pas retenter l'expérience. Parfois, des chasseurs s'aventuraient un peu trop loin, un peu trop profondément dans la forêt, et disparaissaient. Ici, les enfants n'en étaient pour ainsi dire pas longtemps. On ne les habituait pas à vivre coupés du monde des adultes, monde qui demandait de la réserve, du self-contrôle, de la force et du courage.

« Edge, combien de temps comptes-tu rester ? On peut voir le marché, les jardins, et il ne faudrait pas oublier les galeries... Je pense que tu n'auras pas le temps de tout voir, mais on a de quoi faire quand même. » Le pays abritait des merveilles. Des minéraux dotés de propriétés spéciales qui feraient sûrement le bonheur d'un forgeron. Il ignorait si donner la localisation de ces gisements à un étranger contrevenait à un quelconque règlement (et il préférait ne pas y penser). « Si tu veux acheter des minéraux, les marchands d'ici te le feront payer une fortune. Il vaut mieux que tu ailles les chercher toi-même. »

Scipio déposa sa tasse pour saisir le parchemin et la plume précédemment déposés sur la table basse. Une carte sommaire d'Earthea, qu'il avait visiblement dessinée lui-même, était tracée à l'intérieur. Il avait passé du temps dessus, lorsqu'il était arrivé à Démétrio et qu'il cisaillait l'ennui en étudiant. Et puis il était devenu diplomate et la carte, ainsi que ses livres, avaient pris la poussière.
Il commença à y faire quelques annotations et encercla précisément les endroits qui, il n'en doutait pas, ne manqueraient pas d'intéresser Edge : des mines où se cachaient les pierres les plus tranchantes d'Atlas. Une fois son travail fini, il roula la carte et la tendit au forgeron.
« Elle est à toi. » C'était un maigre cadeau, pas à la hauteur de l'aide qu'il voulait lui prêter. Mais c'était un début.
Edge Wellington
avatar
Messages : 140
Date d'inscription : 16/06/2015
Re: (terminé) scipio. bon d'accord j'ai peut-être débordé. écrit le Sam 8 Aoû - 19:19
bon d'accord j'ai peut-être débordé
SCIPIO & EDGE

je dessinerai un visage aux étoiles pour que tu ne te sentes jamais seul ✻✻✻ Les yeux grands ouverts, Edge dévisagea Scipio sans savoir quoi dire. Ne sachant que très peu de choses sur Earthea, il ne put que croire son ami sur parole avant que ce dernier lui assure qu’il s’agissait d’une plaisanterie. Voilà qui était une bonne nouvelle, même si dormir sur le sol ne l’aurait pas fait changer d’avis. Il poussa tout de même un soupir de soulagement avant de se concentrer sur le diplomate qui répondait à la question qu’il avait posé précédemment. Apprendre à se battre faisait partie des valeurs de Caelestis où l’armée occupait une place importante. Il était donc étonnant pour quelqu’un qui avait grandi dans cette optique qu’à Earthea l’accent était mis sur la chasse. « Ça semble être dangereux de vivre ici. » Bon Caelestis était la proie de ses propres bêtes sauvages à savoir les moutons cloudiens, ces petites bêtes innocentes qui faisait mine d’être gentils avant de vous attaquer violemment, mais ça ne semblait pas être au même niveau que les bêtes d’ici. Peut-être qu’ici il aurait pu prouver sa valeur en affrontant une de ces créatures... ça aurait été risqué, mais peut-être que le pari en aurait voulu la peine. Enfin, il valait mieux ne pas y penser, à la place, il était plus juste de se concentrer sur la question qu’on lui posait. « Je peux rester quelques jours je pense. » Il ne s’était pas vraiment attardé sur la question à vrai dire. Le forgeron savait bien que son séjour était d’une durée limitée, autrement la forge serait fermée trop longtemps. Il n’avait pas particulièrement envie de rentrer, profiter d’un bon moment en compagnie de Scipio lui tentait davantage. D’ailleurs ce dernier semblait faire une liste d’activités qui avaient l’air toutes très intéressantes. Tenté par toutes, Edge se dit intérieurement qu’il laisserait son ami décider ce qui serait le plus amusant à faire. Avant tout, il fallait se concentrer sur ce qui l’avait amené à Earthea mis à part passer du temps avec un ami, à savoir les minéraux. « Ce n’est pas du vol si je vais les chercher moi-même ? » Il n’avait pas envie de payer une fortune pour des minéraux, mais il n’avait pas non plus envie de devenir un voleur dans une nation qui n’était pas la sienne. Ses doutes étaient de courte durée puisque Scipio attira son attention avec quelque chose de plus intéressant. Concentré sur les faits et gestes du diplomate, il l’observa préparer une carte et eut la surprise de voir son ami la lui offrir. « Pour moi ? C’est trop gentil ! » Il était bien content d’un tel cadeau, même s’il craignait que le fait qu’elle lui soit offerte voulait dire que Scipio ne serait pas avec lui pour visiter les diverses galeries. « Mais tu seras avec moi quand même ? » Une carte était bien utile, mais il préférait du bien la compagnie de l’autre jeune homme !

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.


But you could cloud my mind with love
il parle en #3f515e & signature by emi burton
edge = isis

Scipio
avatar
Messages : 105
Date d'inscription : 30/06/2015
Re: (terminé) scipio. bon d'accord j'ai peut-être débordé. écrit le Dim 9 Aoû - 0:47
ft. edge


« Ça l'est... Je t'avoue que j'ai toujours eu du mal à m'adapter ici. » répondit-il en traçant les annotations finales. Il avait un peu baissé la voix en disant ça, comme un aveu détesté.

« Ce n’est pas du vol si je vais les chercher moi-même ?
- Pas plus que si j'allais prendre un rocher à Caelestis. » Pas tout à fait exact, mais ce n'est pas comme s'il y avait qui que ce soit pour vérifier tout ça. Une fois la carte passée dans les mains du forgeron, Scipio regarda celui-ci d'un air anxieux, comme s'il attendait son opinion. Il acquiesca ensuite, rassuré par sa réaction, et ajouta : « C'est pour les prochaines fois aussi. » Parce qu'Edge voudrait revenir, hein ?

La question suivante le surprit. Il était parti du constat qu'Edge irait seul aux mines, probablement parce que lui n'était pas bon à faire grand-chose dans une galerie, à part peut-être se faire écraser par une pierre et mourir (Scipio était d'un naturel optimiste).
Le jeune homme opina, touché par l'invitation : « Ça me ferait plaisir de t'accompagner. Mais je ne serai pas très utile... » Du reste, il ignorait tout de ce qu'il pouvait s'y trouver. Scipio avait beau être un puits de connaissances sur certains sujets, il restait un parfait ignorant sur d'autres. Il évitait les zones forestières et les grottes comme la peste, par peur des créatures qui pouvaient s'y trouver.

« On ira quand tu veux. » La matinée se transformait lentement en milieu de journée tandis qu'ils discutaient, et Scipio se redressa. Il franchit le comptoir en bois qui séparait le salon de la cuisine : « Tu dois être affamé ! » C'était en général l'effet qu'un trajet d'une nation à l'autre avait sur l'estomac de quelqu'un, et il se fustigea intérieurement pour ne pas y avoir pensé plus tôt. Edge n'était pas du genre à réclamer, et lui n'avait définitivement pas l'habitude de recevoir. La barre était haute -il avait entendu parler de la nourriture de Caelestis, à côté de laquelle la sienne pâlirait en comparaison. Il espérait ne pas décevoir son ami, à moins que ce dernier ne veuille l'aider. « Qu'aimes-tu manger ? » demanda le diplomate en mettant de l'ordre dans les instruments de cuisine.

Edge Wellington
avatar
Messages : 140
Date d'inscription : 16/06/2015
Re: (terminé) scipio. bon d'accord j'ai peut-être débordé. écrit le Mer 12 Aoû - 17:31
bon d'accord j'ai peut-être débordé
SCIPIO & EDGE

je dessinerai un visage aux étoiles pour que tu ne te sentes jamais seul ✻✻✻ « Mais c’est mieux maintenant ? » La question relevait de l’évidence pour Edge. Il voulait que son ami se sente bien où il vivait. C’était une nécessité, il serait dommage que Scipio ait encore du mal à s’adapter encore aujourd’hui. Toujours en est-il qu’il n’insista pas, comme si, pour une fois, il avait compris que ce n’était peut-être pas le sujet sur lequel s’épancher. À la place, il s’attarda sur la question des minéraux, chose hautement importante du fait qu’il en avait besoin pour forger. Cela dit, la proposition de Scipio, le conseil d’aller se servir lui même le troublait. Parce qu’il avait l’impression que ce serait du vol et jamais, il ne pourrait être à l’aise avec une telle idée. La comparaison que le diplomate fit ne réussit pas à faire taire les inquiétudes et le forgeron ne perdit pas de temps avant de lui répondre avec une question : « Un rocher ne vaut pas grand chose, les minéraux oui, n’est-ce pas ? » Donc ce n’était pas la même chose et surtout, l’idée ne pouvait pas chasser ses doutes. Enfin, il avait le temps de se faire à l’idée ou de décider s’il le faisait ou non. Son regard restait fixer sur la carte qu’on lui avait offert. Il comptait bien la chérir autant que possible. En entendant ce que Scipio lui disait, il ne put s’empêcher de sourire : « Comme ça la prochaine fois je pourrai peut-être trouver ta maison sans aide ! » Il fallait espérer, sinon, il était destiné à causer des problèmes sur la place du marché et un jour ça risquerait de retomber sur Scipio. Restait maintenant la question de la mine qui revenait sur le terrain. Edge espérait que l’autre jeune homme l’accompagnerait, même qu’il l’avait assumé. Parce que la compagnie de son ami était plus plaisante et surtout parce qu’il était d’une aide précieuse, même si cette aide ne s’appliquait sans doute pas à déplacer des minéraux.Tout sourire lorsque Scipio accepta de l’accompagner, il se mit à réfléchir au moment où ils devraient y aller : « Il faudrait que ce soit avant que je reparte. » Autrement il devrait trainer les minéraux avec lui bien trop longtemps.
Une annonce de nourriture suffit à réveiller son estomac qui se fit entendre. Légèrement embarrassé, il ne perdit pas de temps pour répondre : « Je mange à peu près n’importe quoi… » Prenant une pause pour réfléchir à une indication plus concrète, il finit par dire : « Tu connais des spécialités d’ici ? » En avait-il seulement ? Edge n’en savait rien.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.


But you could cloud my mind with love
il parle en #3f515e & signature by emi burton
edge = isis

Scipio
avatar
Messages : 105
Date d'inscription : 30/06/2015
Re: (terminé) scipio. bon d'accord j'ai peut-être débordé. écrit le Jeu 13 Aoû - 3:32
ft. edge


« Mmh », fut la réponse de Scipio. « Un peu. » Il finit par exhumer des profondeurs d'un placard un paquet de riz. « Je ne sais pas. » (Pas trop.)

Il ne savait pas poser des mots sur ce sentiment et ça l'énervait, lui qui avait l'habitude d'être éloquent. Scipio avait toujours eu un goût étrange pour la solitude. Il accomplissait ce qu'il avait à faire tranquillement, au milieu d'une mécanique bien huilée dans laquelle il se confortait et qui l'empêchait de se poser trop de questions. Pourtant, il sentait qu'il y avait encore bien d'autres choses à faire. Cela était encore bien confus dans son esprit, comme une masse compacte qui diffusait émotions et sentiments. Un serrement de coeur au passage d'un Nomade ou d'un soldat étranger. Mais jamais il n'avait encore pensé donner corps et âme aux chimères qu'il brodait.

Du reste, Edge avait l'air inquiet de voler quelque chose par accident ou de faire un quelconque faux-pas. Scipio arqua un sourcil et se retourna pour regarda Edge : « Tu sais, aucune loi ne t'interdit d'aller te servir. Elles appartiennent à tout le monde, donc à personne. » S'il avait bien appris une seule chose en étudiant les lois d'Earthea, c'était qu'il n'y en avait quasiment pas, et que chaque chef de clan n'en faisait qu'à sa tête. N'importe quel juriste Caelien aurait pâli en voyant le patchwork administratif que représentait sa nation. « Ne t'en fais pas, d'accord ? »

Des spécialités ? « Quelques-unes. J'espère que tu aimes le riz. » En toute honnêteté, Scipio était un cuisinier moyen et ne cherchait pas à s'améliorer, parce qu'il ne recevait simplement pas beaucoup de monde chez lui. Voire jamais. Il serait juste content d'avoir rempli ses devoirs d'hôte. « Je crains que ça ne soit pas à la hauteur de ce que tu manges. », dit-il en préparant les aliments. Scipio se souvenait que même pour un pauvre, il avait eu droit à des repas décents. Edge devait avoir des standards à la hauteur de n'importe quel habitant du ciel.

Il releva le regard vers celui-ci alors qu'il réduisait une tomate à l'état de petits cubes, articulant la pensée qui, comme une bestiole un peu trop envahissante, tournait dans sa tête depuis qu'Edge lui avait posé la question. « ... Je pourrais retourner à Caelestis, mais pour quoi faire ? Ma place est ici, on dirait. » Elle aurait été là-bas, si les circonstances avaient été un peu différentes.
A peine eût-il fini de prononcer ces mots qu'il les regretta immédiatement. Il n'avait pas à embêter Edge avec ses ruminations. Il baissa à nouveau le regard, un peu embarrassé, et continua à s'occuper des légumes comme s'il s'agissait d'une tâche hautement absorbante.
Edge Wellington
avatar
Messages : 140
Date d'inscription : 16/06/2015
Re: (terminé) scipio. bon d'accord j'ai peut-être débordé. écrit le Sam 15 Aoû - 4:05
bon d'accord j'ai peut-être débordé
SCIPIO & EDGE

je dessinerai un visage aux étoiles pour que tu ne te sentes jamais seul ✻✻✻ Peu convaincu comme indiquait la moue qui ornait son visage, Edge eut cependant le mérite de ne pas insister. Ce n’était que partie remise, il aborderait le sujet à nouveau lorsqu’il aurait trouvé une façon de faire que Scipio se sente bien à Earthea. C’était chose ardue du fait qu’il ne faisait pas partie de cette station et qu’il n’avait aucune idée de ce qui manquait au bonheur de son ami, mais il y arriverait, ça il ne fallait pas en douter. Il trouverait, il lui faudrait juste un temps pour réaliser une merveille. (et un cerveau)
Enfin pour l’instant, il avait un objectif plus pressant à savoir l’histoire des minéraux. Le forgeron n’avait pas tellement envie de voler la propriété d’une autre nation. Il était donc surpris d’entendre qu’elles n’appartenaient à personne. Ça ne faisait pas tellement de sens pour lui, mais il n’allait certainement pas contredire Scipio qui en connaissait sans doute plus que lui sur le sujet. « Oh je vois. Donc n’importe qui peut les prendre ? » Ça lui semblait peut-être étrange, mais si le diplomate le disait, c’est que ça devait être la vérité. Hochant légèrement la tête lorsque ce dernier lui disait de ne pas s’en faire. « D’accord, si tu le dis. » C’était tout ce qu’il avait besoin, pour être rassuré. Dans tous les cas, Scipio serait là alors si jamais il y avait des problèmes ça devrait aller.
Tout comme l’état de son estomac qui allait être rempli sous peu. Il ne comprenait pas vraiment  les inquiétudes de son ami. Il ne se voyait pas comme étant difficile et à peu près n’importe quoi lui plairait sans aucun doute. « Du riz, c’est parfait ! » Oh, il n’en mangeait pas souvent, mais ce serait excellent, sans aucun doute. Tout sourire, il se releva et alla se planter près de son ami pour le regarder faire avec de grands yeux. « N’importe quoi me va, t’en fais pas. » Il n’allait certainement se plaindre de la nourriture qu’on lui servait. « Je peux aider ? » Oui quand même il n’allait pas forcer Scipio à tout faire.
« Oh mais tu pourrais totalement. Tu pourrais aider à la forge ou quelque chose chose comme ça ! » L’enthousiasme d’Edge pouvait être impressionnant quand on ne le connaissait pas, mais Scipio aurait du s’y attendre. Comme s’il ne sauterait pas sur l’occasion pour proposer à son ami de venir chez lui. C’était même la moindre des choses, il aurait évidemment envie de passer le plus de temps possible avec le diplomate. C’était le rêve ou quelque chose comme ça.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.


But you could cloud my mind with love
il parle en #3f515e & signature by emi burton
edge = isis

Contenu sponsorisé
Re: (terminé) scipio. bon d'accord j'ai peut-être débordé. écrit le

(terminé) scipio. bon d'accord j'ai peut-être débordé.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» [Terminé] "Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu."
» "Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu" [Ryujia Dragonstone/Iseul Yoon][Terminé]
» Peut-on se passer de la farine de blé ?
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]

Nebula :: 
autres lieux
 :: zone terrestre
-