AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

« Notre merveilleuse amitié » • w/ SCIPIO [TERMINÉ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aamon
avatar
Messages : 86
Date d'inscription : 23/07/2015
« Notre merveilleuse amitié » • w/ SCIPIO [TERMINÉ] écrit le Sam 25 Juil - 20:49



SCIPIO & AAMON
Notre merveilleuse amitié
Ces entraînements à la chasse ont le don de m'insupporter lorsqu'un chasseur m'accompagne. Il faut faire ceci, faire cela, ne pas faire fuir la bête, bla bla... Merde. Je sais que je dois retenir les bases, mais je chassais déjà bien avant eux. La différence était simplement la proie : c'était l'Homme que je visais. Et bien encore, j'aime trouver de nouvelles cibles pour mes plaisirs personnels... Rien de mal à ça, non ?  

Je sautille dans la forêt, presque comme une petite fée des bois. Des ailes m'iraient bien, tiens. Je suis sûr que mes amis, si j'en avais réellement, seraient d'accord avec moi. Soit, je cherche une nouvelle créature à ruer de coups de couteaux et à ensanglanter mais, étrangement, quelque chose d'autre attire mon regard. Je remarque une chevelure longue et foncée près du sol, de dos, en train de cueillir des herbes médicinales. Enfin, ça, ce n'est que ma déduction. Peut-être coupait-il un vers de terre comme je le fais parfois entre deux parties de chasse...

Mais... attendez une seconde. Je reconnais cette silhouette efféminée.  

En quelques pas sourds, retenant mon souffle pour ne pas rire, je m'approche lentement de ma proie et, une fois assez proche, pose chacune de mes mains sur ses yeux. D'une voix rauque, mes lèvres s'approchent de son oreille pour jouer aux devinettes.

- « Coucou ! Devine qui c'eeeeest ! »

Je connais cette personne. Comment ne pas la connaître ? C'est celle qui m'a fait visité Earthea et tous les recoins importants lorsque je suis arrivé. J'avais décidé de jouer la carte de la gentillesse avec lui, mais comment vous dire que j'ai éclaté de rire au bout de quelques heures de plaisanteries ? Ce personnage tout doux comme un nounours était bien trop amusant pour rester sérieux.

Hein, mon petit Scipio ?
& M


Rhéa N. Tomeïn = Ewen Raijin = Aamon
#535894
Scipio
avatar
Messages : 105
Date d'inscription : 30/06/2015
Re: « Notre merveilleuse amitié » • w/ SCIPIO [TERMINÉ] écrit le Sam 25 Juil - 21:53
ft. aamon


Il est des jours où l'on ferait mieux de rester couché. Malheureusement, dans la vie de Scipio, ces journées avaient tendance à se répéter, voir à constituer la majeure partie des semaines. 

La grisaille de la forêt allait de pair avec cette énervante pâleur, cette particularité qui l'isolait dans la foule et attirait sur lui les regards.
Il était seul. Les arbres n'était pas assez nombreux pour que l'on perde son chemin, la pénombre pas assez épaisse pour craindre les dangers qui rôdent. La première plante était la plus difficile à trouver. Il balayait les lichens des yeux, à la recherche de l'ingrédient pour concocter sa médecine, une préparation vitale qui l'aidait à apaiser la maladie qui affaiblissait son corps et lui causait de formidables migraines. Il pouvait remercier Elio pour lui avoir appris à discerner, patiemment et petit à petit, les herbes qui sauvaient la vie de celles qui vous tuaient.
Là, il avait trouvé. Il fallait saisir la plante à la racine et couper délicatement. Comme ç...

Deux mains couvrirent ses yeux sans prévenir. Le contact n'avait rien de chaleureux et Scipio sursauta brusquement. Le couteau dérapa, traçant une coupure douloureuse sur les doigts fins. Il ignorait s'il avait crié parce qu'il s'était blessé, ou parce qu'il avait reconnu la voix doucereuse dès le premier mot.

Aamon, ce dégénéré mielleux, cette ordure manipulatrice dont il s'était juré de se tenir éloigné.

Scipio, comme souvent, semblait avoir vu un fantôme, sauf que malheureusement pour lui, l'être en face de lui n'avait rien d'immatériel. Sa première impulsion fut de se retourner vivement. La seconde, de faire suivre la même trajectoire au couteau qu'il avait dans la main - un instrument qui était plus bon à couper des tiges qu'à trancher des chairs. Mais Aamon n'avait pas besoin de savoir ça.

- Toi, malheureusement. Il serra son couteau si fort qu'il sentit ses maigres phalanges blanchir. Dégage, Aamon.


Aamon
avatar
Messages : 86
Date d'inscription : 23/07/2015
Re: « Notre merveilleuse amitié » • w/ SCIPIO [TERMINÉ] écrit le Sam 25 Juil - 23:30



SCIPIO & AAMON
Notre merveilleuse amitié
Je mime un geste de peur intense. Ma main atterrissant sur mon front, mes pas reculant pour lui montrer mon jeu d'acteur extraordinaire. Il adore, j'en suis sûr. J'espère que j'aurai droit à des applaudissements pour un tel numéro !

- « Oh mon Dieu, juste ciel ! Scipio, oses-tu me menacer avec une arme ?! Et moi qui croyait que nous étions fait l'un pour l'autre... »

Sans crier gare, je le plaque au sol et sort l'un de mes couteaux pour coller la lame froide sur la joue de mon meilleur ami. Mon doux Scipio sent la froideur du métal contre sa douce peau... son visage est magnifique. Il a peur ? Il se questionne ? Je ne sais pas. Je veux savoir, je veux m'amuser encore et encore...

- « Ça, c'est un vrai couteau. Ça, c'est une véritable menace, Scipio. Je devrais te donner des cours, un de ces jours... »

Je m'écarte pour le laisser à nouveau libre, sans pour autant lui montrer un geste d'abandon. Au contraire, je prends sur mon chemin une mèche de ses longs cheveux pour l'amener contre ma narine, et y humer l'odeur estivale qui s'en dégage. C'est doux et répugnant, exactement comme je le pensais.

- « Dis-moi Scipio, de quel bord es-tu ? Je me suis toujours posé cette question... »

Tiens, il n'a pas encore fui ? Lui qui a pourtant peur de sa propre ombre. Je me rappelle encore de sa réaction lorsqu'il a découvert ma véritable identité après sa mignonne balade dans Démétrio. Scipio était joyeux et confiant. Il ne voyait rien venir... et là PAF ! Je ris, j'hurle, je le menace, je l'admire. C'était un spectacle ahurissant.

Scipio m'adore. Scipio m'aime comme j'aime les humains. Et même si cela est faux - car nous savons tous que ça l'est - tant que mon âme le dicte, je peux déformer la vérité.
& M


Rhéa N. Tomeïn = Ewen Raijin = Aamon
#535894
Scipio
avatar
Messages : 105
Date d'inscription : 30/06/2015
Re: « Notre merveilleuse amitié » • w/ SCIPIO [TERMINÉ] écrit le Dim 26 Juil - 2:13
ft. aamon


Scipio ne répondit pas tout de suite pour plusieurs raisons, mais dont la principale restait la lame de couteau qui se pressait contre sa joue et menaçait de cisailler sa chair.

Il étira ses lèvres en une idée de sourire, et répliqua d'une voix où perçait la tension:

- ...T'es vraiment pas mon genre.

Ses yeux couleur sang et sa peau légèrement translucide ne suffisaient pas à réduire son insignifiance apparente. Le messager était devenu un expert du profil bas. Cela résultait d'un entrainement destiné à survivre à la connerie hautement répandue consistant à molester quiconque avait le défaut de combiner en lui la différence et la faiblesse.

De toutes les créatures qu'il aurait pu croiser dans ce bois, il faisait face à la plus malsaine.

Une vague de terreur s'était emparée de lui et elle n'en cessait de s'en aller et revenir au rythme de sa respiration saccadée. La promiscuité avec ce type lui filait la chair de poule. Il ne lui ferait pas le plaisir de fuir comme un gibier. Qu'est-ce qu'il lui voulait ? Qu'est-ce qui justifiait un tel acharnement ? Ce type était malsain. Garder un minimum de sang-froid pour ne pas s'en aller immédiatement demandait l’attention du moindre nerf, les susnommés nerfs ayant atteint leur limite à la seconde où il Aamon avait saisi une de mèche de ses cheveux pour la renifler. 

- Ne me touche pas !

Il l'avait violemment poussé en arrière, avec la force de celui qui se sent acculé. Il fit un pas de recul, alerte, les veines glacées. Il ne pigeait rien à son soudain changement de comportement. Mais ça ne lui disait rien qui vaille.

Il n'y a rien de bon à attendre d'une saison instable ou d'un ciel incertain. Il en va de même pour les humains.

- Garde tes sales mains où je peux les voir, et ne me touche jamais. Jamais.

Aamon
avatar
Messages : 86
Date d'inscription : 23/07/2015
Re: « Notre merveilleuse amitié » • w/ SCIPIO [TERMINÉ] écrit le Dim 26 Juil - 3:05



SCIPIO & AAMON
Notre merveilleuse amitié
Je décide de lever mes mains au ciel, comme un criminel pris en flagrant délit. Tombant sur mes fesses, je grimace un peu, et émet un sourire en coin qui montre ma satisfaction d'une telle scène. Scipio réagit d'une façon que j'avais tellement prévu à l'avance que ça en devenait presque ennuyant. Je ne veux pas perdre mon amusement envers ce jeune garçon. C'est bien trop précieux pour que cela s'arrête en si bon chemin !

- « Je me rends, je me rends... Je ne te savais pas si agile, toi qui est pourtant tout raplapla avec tes os fragiles. »

Et en plus, je fais des rimes. Mon talent de poète devrait en charmer plus d'un. Peut-être devrais-je me lancer dans la poésie ? Mon cher petit botaniste en carton serait rassuré en écoutant quelqu'un parler en alexandrins. Ou alors, il s'en battrait littéralement les noisettes.

- « Regarde, mes mains sont devant toi, hop. »

Je tends mes bras pour positionner mes deux mains face au nouveau policier proclamé. Son regard est aussi foudroyant que les Dieux. Par Earthea, vais-je donc mourir aujourd'hui pour mes pêchés ?

- « Bon, du coup, on fait quoi pour s'amuser maintenant ? Je voulais juste profiter du temps avec mon ami de toujours, et tu m'empêches d'agir avec mes mains. Je suis triste, je songe fortement à éclater en sanglots devant toi. »

Une moue se forme avec ma lèvre inférieure alors que je gigote mes doigts proche du nez de Scipio pour le terroriser un peu plus. Il va sûrement fuir, appeler sa maman ou me faire bouffer ses herbes étranges. J'espère en tout cas qu'il va me surprendre. Je ne lui accorde pas mon temps pour rien...
& M


Rhéa N. Tomeïn = Ewen Raijin = Aamon
#535894
Scipio
avatar
Messages : 105
Date d'inscription : 30/06/2015
Re: « Notre merveilleuse amitié » • w/ SCIPIO [TERMINÉ] écrit le Mar 28 Juil - 15:17
ft. aamon


Ce type lui faisait peur. Il ne savait pas ce qu'il pensait, il ne savait pas ce qu'il ressentait, mis à part sa volonté de jouer avec lui comme avec une araignée à qui l'on arrache les pattes. Est-ce que ça allait toujours être comme ça ? Est-ce qu'il était condamné à courber l'échine à chaque fois qu'un type le menaçait avec un couteau sous prétexte qu'il était plus fort ?
Non, lui, il ne lâchait pas le regard d'Aamon. Il y lisait la raillerie et la concupiscence, mais existaient-elles réellement au fond de ces pupilles insondables? Si ce n'était que ça, s'il avait pu comprendre l'être qui lui faisait face, il ne se serait pas senti si...

Scipio serra les dents —

- Boucle-la.

Il savait. Cette petite enflure pernicieuse, il savait ! Et il n'allait pas le laisser tranquille. Il détestait ça. Cette apparente faiblesse, cette maladie qui le rendait vulnérable, à la merci de n'importe quel abruti avec une arme ou des biceps un peu plus gros que la moyenne. Il tenta d'ignorer le léger tremblement de ses mains, preuve qu'il ne s'était pas tout à fait remis de la frayeur que lui avait faite Aamon. Sa coupure était devenue le cadet de ses soucis. Il voulait juste qu'il s'en aille... respirer le même air que lui lui donnait la nausée. Non, ce qu'il ne comprenait pas, c'était cet acharnement, cette obsession à venir le chercher même dans les coins les plus reculés.

- Visiblement, on te veut plus mort que vif à Okeanos. Ca ne m'étonne même pas.

Je me demande comment j'ai pu être aveugle au point de gaspiller mon temps avec toi.
Il avait lu son dossier. Et ce n'était pas joli-joli. Si Scipio avait commencé à lentement à voir en autrui autre chose qu'une menace potentielle, les cicatrices de cet événement récent avaient réduit à néant tous les efforts qu'il avait pu faire dans ce sens. Il avait été si stupide. Pire ! Il avait participé à installer Aamon, l'avait aidé, sans se douter une seconde de ce qu'il faisait rentrer à Earthea.

- Je me demande si tu pleureras pour de vrai quand je t'y aurai fait renvoyer.

Aamon
avatar
Messages : 86
Date d'inscription : 23/07/2015
Re: « Notre merveilleuse amitié » • w/ SCIPIO [TERMINÉ] écrit le Mer 29 Juil - 2:50



SCIPIO & AAMON
Notre merveilleuse amitié
Il ose me défier du regard. Cet homme - enfin, si c'en est vraiment un - sait clairement garder son calme. J'aimerais lui offrir une médaille pour ça, mais mon attention est grandement attirée par autre chose...

Sa blessure.

Il blablate, essaie de me faire peur avec de gentils mots. En un soupir, je remets mes mains dans mes poches en commençant des petits pas que j'arrange en cercle pour tourner autour de mon petit Scipio. Il veut me balancer à la police, ou à je ne sais quoi qui renifle comme des chiens derrière moi pour me retrouver. Lui ? Devenir un héros car il aurait, comme la légende le raconte, arrêté un grand tueur à gages et informateur en cavale ? J'aimerais bien voir un tel film au cinéma. Je serais au premier rang. Et, bien évidemment, en ta compagnie, Scipio. Si tu veux me couler, je t’amènerai dans ma noyade avec grand plaisir.

- « Hm, je vois, tu aimerais bien devenir un super justicier en me renvoyant d'où je viens... Mais avec l'état de ta main, ça va être difficile. Laisse-moi te soigner ça. Un simple geste d'ami, d'accord ? Je ne blesserai pas ta jolie peau de bébé. »

Il a sûrement essayé de réagir. Je n'y pas fait attention. La seule chose que je me suis hâté de faire, c'est d'attraper subitement sa main pour y goûter son sang encore chaud. Je peux enfin apprendre à connaître mon nouvel ami d'Earthea. Je passe ma langue le long de la plaie, insistant avec la force de de muscle, pour le soigner. Avec candeur et honnêteté, bien sûr.

- « Ton sang est amer... Peut-être un reflet de la façon dont tu finiras, super justicier ? »

Je me permets, de toute la courtoisie qui me compose, de lui rendre sa liberté. Chose faite, je tire ma révérence, et tends ma joue très proche de lui afin de subir la correction que ce grand héros veut me faire.

- « Allez, chasse le grand méchant loup, mère-grand. Tu toucheras la récompense et tu pourras te payer toutes les herbes que tu veux. Même celles illégales. Ta famille sera contente, tu sais ! »

Avait-il réellement une famille ? C'est une chose que j'ai envie de savoir. Mais je vais sûrement mourir avant de découvrir ce détail, car mon cher ami a l'air très motivé à l'idée de me capturer !
& M


Rhéa N. Tomeïn = Ewen Raijin = Aamon
#535894
Scipio
avatar
Messages : 105
Date d'inscription : 30/06/2015
Re: « Notre merveilleuse amitié » • w/ SCIPIO [TERMINÉ] écrit le Ven 7 Aoû - 11:58
c dégolas


- Qu'est-ce que tu fa-AAAAAAAH!!!

On aimait à dire que les choses passaient sur Scipio comme l'eau sur la toile cirée, et Scipio aimait à prétendre que c'était vrai. Pourtant il ne put retenir son exclamation de dégoût, et encore moins le violent et enragé coup qu'il lui asséna pour l'éloigner, frémissant de colère à grand-peine contenue. La seule chose qui avait besoin d'être soignée, c'était LUI !
De partout, il souhaitait s'en aller – de leur bataille, de ses pas menaçants, de ses désirs malades dont il ne voulait rien savoir. Cet homme prenait trop de plaisir à pianoter sur ses nerfs, et il craignait qu'un jour ils ne lui claquent définitivement à la face.

- Charmant. Charmant, répéta Scipio en secouant sa main. Autant pour moi. J'ai eu tort de te porter la moindre attention. Ta place n'est pas à Okeanos mais dans un asile pour dégénérés.

Dans une camisole de force, plus précisément, pour empêcher ses sales pattes de toucher qui que ce soit. Sans jeter un regard à sa propre main où à Aamon, et se retournant pour reprendre le sac d'herbes mortes (desquelles il enviait le statut), il tourna les talons et s'apprêta à partir— loin, loin de ce bref échange qui lui rappelait qu'il n'était jamais en sécurité dans cette maudite Earthea.

Aamon
avatar
Messages : 86
Date d'inscription : 23/07/2015
Re: « Notre merveilleuse amitié » • w/ SCIPIO [TERMINÉ] écrit le Mer 12 Aoû - 15:24



SCIPIO & AAMON
Notre merveilleuse amitié
Le charmant Scipio venait de me frapper le visage avec son poing -  plus petit que moi, d’après ce que j’ai ressenti. Étonnant. J’aurais préféré un câlin, mais cette action sera pour plus tard.

- « Aie, méchant Scipio ! Tu me tapes, et en plus de cela, tu me traites de fou ! Et dire que j’étais si heureux lors de notre première rencontre… »

C’était grâce à Scipio que j’avais réussi à entrer ici sans trop de problèmes. Il m’avait fait même l’honneur d’une petite visite guidée. C’était un excellent moment… j’en ris encore. Ce pauvre dindon avait cru à mon sympathique sourire et nos discussions banales. Je ne le remercierai jamais assez.

Oh, mais… il fuit ! Il en a mis, du temps ! Je pensais qu’il aurait pris ses jambes à son cou dès mon arrivée vers lui. Mon Scipio m’épate de plus en plus.

- « Tu pars déjà ?! Dommage… »

Je décide de le suivre sans trop me soucier de ce qu’il pourrait oser faire. À vrai dire, je vais sûrement le laisser filer. Cela commence à m’ennuyer, ses réactions sont trop prévisibles. Cependant, je vais tenter une dernière petite blague. Comment arrêter une scène aussi drôle que ce moment dans la forêt ?

- « Bon, je te laisse partir, mais seulement si tu acceptes de m’héberger ce soir. Promiiiis jurééé crachéééé, je ne ferai rien. Ce sera une pyjama party super cool. Allez, laisse-moi venir avec toi. Je te laisserai même me coiffer. »

Je joins mes mains ensemble pour le supplier d’accepter, une mine boudeuse décorant mon visage. Je vais sûrement me prendre ses herbes mortes dans la tronche… mais qu’importe !
& M


Rhéa N. Tomeïn = Ewen Raijin = Aamon
#535894
Scipio
avatar
Messages : 105
Date d'inscription : 30/06/2015
Re: « Notre merveilleuse amitié » • w/ SCIPIO [TERMINÉ] écrit le Dim 16 Aoû - 0:43
ft. aamon


Le diplomate se retourna pour regarder Aamon comme s'il s'était agi d'une saleté sous sa chaussure— une saleté particulièrement collante, étant donné les circonstances. Ses cheveux ? Il voulait dire le nid à poux qui logeait sur sa tête sous forme capillaire ?
Sa main cuisait, le frapper lui avait probablement plus fait mal qu'à lui ; mais ça avait eu quelque chose de satisfaisant. Il eut une sorte de rire nerveux.
Ce type était complètement siphonné, mais il l'assumait avec une certaine superbe.

- Oui, je ne doute pas qu'on s'amuserait comme des petits fous, marmonna Scipio, qui commençait à se sentir très, très las. Va harceler quelqu'un d'autre au lieu de passer ton temps à m'importuner.

D'autres insultes menaçaient de franchir la barrière de ses lèvres, parce que l'autre homme l'agaçait, qu'il le voulait le plus loin possible de lui, mais il les retint car la crainte de se voir réduit en une pulpe sanguinolente pour avoir dit le mot de trop dépassait de loin l'envie de se débarrasser de lui.
Il n'y avait rien à attendre des gens imprévisibles, et il n'avait pas oublié la frayeur qu'il lui avait faite— c'était d'ailleurs la raison pour laquelle il s'éloignait maintenant à grands pas.

Il ne comprenait pas cette obsession. Il y avait des gens bien plus loquaces, bien plus attirants à Earthea, d'autres pauvres âmes qu'il aurait pu aller déranger à loisir. Ou peut-être était-ce à cause de cette apparente insignifiance qu'Aamon avait jeté son dévolu sur lui, bien qu'il ne doutait pas ne pas être le seul.
Scipio soupira.

Aamon
avatar
Messages : 86
Date d'inscription : 23/07/2015
Re: « Notre merveilleuse amitié » • w/ SCIPIO [TERMINÉ] écrit le Jeu 27 Aoû - 2:37



SCIPIO & AAMON
Notre merveilleuse amitié
Mon meilleur ami me quittait déjà... Et en refusant mon offre, en plus. Soit, je ne compte pas insister bien plus aujourd'hui. Je m'amuserai bien amplement lorsqu'il reverra mon apparition, tout proche de sa bouille féminine. Il sera sûrement content !

- « Bye bye, Scipio ! La prochaine fois, je te ramènerai des gâteaux à la fraise ! J'espère que la vue du rouge ne te gênera pas... »

Il part sans même daigner me répondre. Quel impoli. Qu'il en soit ainsi. Je le retrouverai, de toute façon. Je le chouchouterai et apprendrai à le connaître davantage, jusqu'à satiété. Et avec un phénomène comme lui, difficile de s'en lasser ! Il est si drôle lorsqu'il crie et qu'il prend peur !

Avant de quitter la forêt, je décide de le suivre un peu pour m'assurer du chemin qu'il prend, puis je quitte les profondeurs verdâtres à mon tour.

Ah, Scipio... Je t'adore.
& M


Rhéa N. Tomeïn = Ewen Raijin = Aamon
#535894
Contenu sponsorisé
Re: « Notre merveilleuse amitié » • w/ SCIPIO [TERMINÉ] écrit le

« Notre merveilleuse amitié » • w/ SCIPIO [TERMINÉ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Une crise de folie pour le fou, des liens d'amitié naissants [Isaac ft. Kalis] [Terminé]
» Notre amitié durera [PV Aube Etoilée]
» L'amitié n'a pas de prix...(PV : Petit Lagon)
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» L'amitié d'Herbert Pagani.

Nebula :: 
autres lieux
 :: zone terrestre
-