AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Expédition en terres estranges || Eden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
Expédition en terres estranges || Eden écrit le Dim 2 Aoû - 16:40


❝ Expédition en terres estranges
• feat. Eden •



Quand mes talons claquent, je vois les têtes se retourner. Ces gens me toisent d’un regard vaguement interloqué, surtout méfiant. Tous ces yeux me lancent la même injonction sans pourtant le dire de vive voix : la Caelestis, dehors ! Je ne peux toutefois pas dire que j’en sois étonnée, je m’y attendais déjà alors que je n’avais pas encore foulé le sol terrestre de ces barbares. Oui, je suis bien en Earthea. Dans le Marché Medicina pour être précise. Ce n’est pourtant pas de ma propre volonté !

Pourquoi voudrais-je, de mon gré, quitter la beauté étincelante et fastueuse de Cassiopeia pour venir m’échouer dans ce trou rustique ? Un trou, c’est le cas de le dire ! Puisqu’il faut s’engouffrer dans les entrailles d’Atlas pour parvenir aux terres de cette nation. Je plains ceux de mes camarades soldats qui ont volontairement choisi d’être affecté à la garnison d’Earthea et ne les comprends pas. Hélas, moi, je n’ai pas eu vraiment le choix ! Les Jeux ont nécessités quelques réorganisations le temps de leur duré et évidemment, c’est dans ce moment-là que de charmants trafiquants décident d’étendre leur réseaux vers le Ciel. Bref, tout ça pour dire que j’ai été réquisitionnée, avec d’autres, le temps que cette affaire soit tirée au clair.

Voilà donc ce qui explique ma présence ici, pour glaner quelques informations et surtout surveiller toutes activités suspectes, pour le bonheur des locaux. Bonheur partagé, évidemment ! En réalité, je ne suis pas la seule dans ce marché, mais pour couvrir sa surface, nous nous sommes séparés. J’aperçois d’ailleurs un autre de mes comparses au loin, il me fait une bouche à l’envers avant de s’engouffrer dans une autre ruelle. Bien, au moins, je ne suis pas la seule à ne rien trouver !

En toute franchise, je me sens un peu mal ici. Pour ne pas attiser trop d’hostilité, j’ai laissé ma lance à la garnison. Je n’ai donc que mon épée – dans son fourreau. Je ne porte pas non plus mon heaume sur ma tête, mais le coince sur le côté entre mon corps et mon bras droit. J’étais bien naïve de penser  que cette attitude, que je pense non agressive, suffirait pour ne pas me faire dévisager ! Je ne suis pas à ma place ici. Ma belle armure rompt avec le côté rustique et champêtre du reste du tableau. Je n’aime vraiment pas cette sensation d’être le mouton noir et j’avoue que l’idée d’enfiler mon heaume pour me cacher est des plus attractives !

Je m’arrête devant une boutique et regarde la vitrine qui expose différents remèdes et plantes bizarres. Le propriétaire sort pour me rejoindre. Nous échangeons quelques mots qui ne m’avancent pas. Léger soupir. Je le remercie toutefois d’avoir pris la peine de répondre à mes questions et appelle à la collaboration. Traduction : plus vite cette histoire sera terminée, plus vite ils auront le plaisir de nous voir partir des environs et moi rejoindre la civilisation ! Je fais claquer mes talons à la manière militaire pour le saluer et je continue mon chemin.

Grosse ambiance !

•••

code par Skank aka Achiavel sur Apple-Spring
Eden
avatar
Messages : 198
Date d'inscription : 09/05/2015
Re: Expédition en terres estranges || Eden écrit le Ven 7 Aoû - 13:33
« Is having fun such a bad thing, my darlin ? »


Elle était belle cette armure quand même. Toute rutilante, luisante sous la lumière artificiel qui inondait Earthea. On ne pouvait que la remarquer au milieu des tissus et des soies du marché. On voyait tout de suite qu’elle était singulière, elle sortait de l’ordinaire. Les gens se retournaient au son métallique des pas de celle qui la portait. C’était amusant de regarder les badauds lever ainsi la tête de leurs ouvrages pour contempler d’un œil froid cette massive et scintillante cuirasse qui avançait parmi eux. A cette heure-ci de la journée, le Marché Médicina grouillait de monde. Les uns erraient dans les allées, les yeux rivés sur les étalages, tandis que les autres, les marchants bien fiers de leurs marchandises, en vantaient les mérites à gorges déployées. Un parfum entêtant noyait les sens des visiteurs, mélange des fragrances de toutes les plantes sécher et autres cataplasmes vendus ici. Ce jour-là cependant, ce n’était pas l’arôme acre des remèdes qui faisait sensation mais bien cette femme du ciel qui foulait les allées.

Dissimulé dans la foule suspicieuse, Eden suivait la belle armure depuis de longues minutes déjà. Il l’avait repéré dès son arrivée, au milieu de la foule, guidé par les regards de ses compatriotes. Sa mère l’avait envoyé récupérer quelques plantes pour confectionner ses potions. Il portait simplement une petite besace en toile de jute et une liste griffonnée à la va vite sur un morceau de papier. Alors qu’il était en quête de consoude, les murmures dénonciateurs et l’agitation croissante des gens autour de lui avait attiré son attention. Depuis, il suivait la grande femme et son blindage métallique, admirant l’épée qu’elle portait à sa ceinture. C’était un membre de la garde de Caelestis, ça ne faisait aucun doute. Il n’était pas rare d’en croiser par ici, mais jamais Eden n’avait eu la chance d’en voir un d’aussi près, et qui plus est en uniforme. Oubliant sa mission, il glissait dans la foule telle une anguille pour ne pas perdre de vue l'objet de son admiration.

Le peuple de la Terre bougonnait à mi-voix. La plupart des badauds voyaient d’un très mauvais œil la présence de cette femme ici. Pour beaucoup, Caelestis prenait trop la liberté de s’aventurer jusque dans la capitale, sécurité ou pas. Earthea savait se défendre seule. Eden n’était pas spécialement en désaccord avec ces rumeurs indépendantiste, mais il se gardait de prétendre avoir une opinion. Pour l’heure, il était bien trop fasciné par cette fastueuse nation pour songer à entrer en conflit avec elle.

Après quelques minutes de filatures, Eden finit par se stopper. La femme s’était arrêtée devant une vitrine et s’entretenait avec un commerçant. Le blond se glissa au coin de la boutique, guettant les paroles noyées par le brouhaha constant du marché. Il n’en saisit que quelques brides, des remerciements notamment. Frustré, il attendit qu’elle reprenne sa route avant se s’élancer à sa suite. Il slaloma maladroitement entre les passants, ignorant les jurons qui fleurissaient à son passage. Handicapé par sa petite taille, il peinait à voir au dessus des têtes, et ne se guidait qu’au cliquetis lointain de l’armure. Après quelques minutes de lutte, les coudes écartés pour se frayer un chemin, Eden se résigna à emprunter une allée parallèle, moins bondée. Courant à demi, il remonta l’enfilade de stands avant de bifurquer à nouveau dans une ruelle pour rejoindre l’artère principale. Il parvint enfin à la rattraper, un peu trop vite sembla-t-il car il déboula littéralement devant elle. Silence. Il était sur son passage, peu l'importait, il n’avait pas l’intention de bouger maintenant qu’il était là. Il lui lança un regard aussi curieux que défiant. Aussi admiratif fut-il de son attirail, cette femme restait une étrangère à sa nation, et était visiblement en mission – il doutait qu’elle se promènerait en uniforme si elle avait été ici pour faire du tourisme.

Qu’est-ce que vous cherchez dans votre bel équipement ? Demanda-t-il sans détour, fronçant les sourcils pour la dévisager.





EDEN
dc de kuon ; relationship ; color : #99cccc

Spoiler:
 
Invité
Invité
Re: Expédition en terres estranges || Eden écrit le Jeu 13 Aoû - 20:44


❝ Expédition en terres estranges
• feat. Eden •



Un soupire à peine dissimulé et des yeux levés au ciel plus tard, je reprends mon chemin jusqu’à la prochaine boutique. Toujours autour de moi les regards continuent de m’épier. Pourquoi donc me regarder comme une malotrue qui aurait pas sa place dans votre rue ? Croyez-vous que j’éprouve du plaisir à être ici ? Certainement pas ! Par Caelestis, qu’est-ce que j’ai bien pu faire pour mériter ça ?

Allons, sois forte Janne. Plus vite cette mission sera terminée, plus vite je rentrerai chez mes parents. Raison de plus pour m’applique ! Encore faut-il, toutefois, que ces indigènes soient coopératifs. Etrangement, j’ai quelques doutes. Hélas ! Bien sûr, je serais tout aussi outrée de voir un Earthea tout en armes chez moi, mais ce peuple n’assure pas la sécurité. Ma présence ici-bas n’est donc pas totalement illégitime.  

Mes pas me portent aux abords d’une nouvelle vitrine tout aussi bizarre que la précédente. Ou presque ! Soudain, un jeune garçon déboule sans crier gare juste en face de moi. Je manque de lui faire du rentre dedans. Au sens littéral ! « Faites attention où vous allez. » Lui dis-je sans méchanceté, simplement pour l’avertir. Je fronce les sourcils quand il me demande la raison de ma venue, mais j’étire bien vite un sourire face à sa flatterie sur mon armure. « Et encore, vous ne m’avez pas vu en action ! »

Je reprends toutefois très vite mon sérieux, je ne suis pas là pour me la jouer dans mon armure. « Caelestis enquête sur un trafic de drogues. Si vous savez quelque chose, dites-le-moi. La collaboration est importante. »

•••

code par Skank aka Achiavel sur Apple-Spring
Eden
avatar
Messages : 198
Date d'inscription : 09/05/2015
Re: Expédition en terres estranges || Eden écrit le Dim 23 Aoû - 18:56
« Is having fun such a bad thing, my darlin ? »


Quelle prétention songea Eden. Il n’avait aucune envie de la voir en action. La guerre, les combats, ça n’était pas vraiment sa tasse de thé. Enfin si, il aimait bien se bagarrer, depuis tout petit, avec les autres gamins de Démétrio, et le moins gamins aussi. Mais il douta que son interlocutrice ne se serve de son armure que pour se chamailler avec ses copains de quartier. C’était une machine de guerre ! Certes il extrapolait, mais tout de même. On devait se sentir bien supérieur dans un attirail pareil. Les gens d’en haut avaient vraiment le chic pour attirer les attentions sur eux. Une belle brochette de paons aux plumes colorés et aux blindages rutilants. Un autre monde. Totalement. C’est vrai qu’à côté, Earthea faisait miséreuse avec ses vêtements de toiles et ses rues poussiéreuses.

La femme se mit à lui causer de collaboration. Il la dévisageait comme si elle venait de dire un gros mot. Collaboration. Et puis quoi encore ? Eden avait beau avoir de l’estime pour la nation d’en haut, il les préférait largement dans leur habita naturel, c’est à dire ailleurs que chez lui. Sa fierté l’empêchait d’accepter que des inconnus se permettent de faire la loi ici. Il prit un air nonchalant, les mains enfoncées dans ses poches tandis qu’il traçait du bout du pied des formes hasardeuse sur le sol poussiéreux.

« Oh vous savez, les herbes ici, c’est pas ce qui manque. Difficile de dire lesquelles sont légales… » Hasarda le petit blond, la mine renfrognée. « Puis même si je le savais, je ne crois pas que je vous le dirais. On peut gérer ça tout seul ici. On est des grands. »

Il lui adressa un large sourire presque insolent, avant de saisir son chapeau d’un geste théâtral pour s’incliner bien bas devant la demoiselle.

« Je m’appelle Eden, Eden Sumeragi, bienvenue à Earthea. »




EDEN
dc de kuon ; relationship ; color : #99cccc

Spoiler:
 
Contenu sponsorisé
Re: Expédition en terres estranges || Eden écrit le

Expédition en terres estranges || Eden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Expédition vers le Harad.
» Numenor et l'Atlantide
» Première expédition, longue route à endurer ...
» Les coulisses de l'expédition
» L'expédition naugrim

Nebula :: 
autres lieux
 :: zone terrestre
-