AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Souls from the same universe [Thaleia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Hayden Knight
avatar
Messages : 460
Date d'inscription : 10/05/2015
Souls from the same universe [Thaleia] écrit le Lun 3 Aoû - 2:08







FEAT Thaleia

Venant tout juste de se rétablir de ses blessures, le général commençait à prendre de la vigueur. Le temps de guérison semblait plus lent que jadis. C’était à se demander si son état psychologique influençait d’une quelconque manière ses facultés naturelles. La mitose était naturelle et constante. Toutefois, une parcelle importante semblait être distribuée pour accomplir d’autres fonctions visant la conversation d'un état d'équilibre. Malgré tous les efforts de son corps, son esprit n’y était pas, le plaçant dans un état semi-agréable. Cependant, il continuait tout de même sa marche vers la compréhension. Ce pèlerinage indirect semblait lui faire plus de bien qu’il ne le pensait. En fait, son état semblait se stabiliser, mais le cœur du problème restait un casse-tête. Ce faisant, il reprenait sa marche, armé de ses habits sombres. Ceux-ci avaient subi de nombreux dégâts lors de l’affrontement. Ne représentant plus que l’ombre d’eux-mêmes, ils étaient à l’effigie du général. Sa mine était moins sombre, mais il restait tout de même voilé par le couvert de l’anonymat. Seuls ses iris de sang révélaient son existence. Quelques mèches blondes dépassaient la zone cachée par la capuche à l'effigie de l'ombre qui planait sur sa vie.

-Combien de temps me reste-t-il…?

Se parlant à lui-même, il se questionnait sur la durée restante du trajet. À vrai dire, ce phénomène était étrange compte tenu du fait qu’il ne savait pas à quel endroit il devait précisément aller. Toutefois, il suivait son instinct, attendant patiemment d’atterrir dans le lieu vers lequel son âme le guidait. Généralement, il n’était pas du genre à suivre ses sens de cette manière. Or, il commençait de plus en plus à céder la place à cet instinct qui vivait en lui. Pourtant fort, son esprit semblait s’être calmé pour laisser place aux aspects un peu plus innés chez lui. Le général avait la vague impression que sa force mentale ne l’aiderait qu’à condition qu’il accepte de suivre ses instincts. Ainsi, il avançait, parcourant de nombreuses distances. De temps à autre, il prenait le temps de se reposer, mais arborait constamment cette mine épuisée. Le corps était en forme, mais l’esprit restait brisé. Il devait à tout prix trouver de l’aide, même s’il risquait de l’éloigner du revers de la main. L'homme égaré n’était plus, laissant place à une créature en quête d’un sens précis.

©Cain




Mérites:
 

Merci Hestia  amour
Cadeau d'Esel:
 
Thaleia Nilyme
avatar
Messages : 62
Date d'inscription : 17/07/2015
Re: Souls from the same universe [Thaleia] écrit le Mar 18 Aoû - 15:15
Cela faisait quelques heures déjà que tu avais quitté la demeure de Vesper et à peine une heure que tu venais de sortir de l'Hospitium pour certains soins physique. On t'a même fournis quelques médicaments aux sauges pour favoriser la cicatrisation de certaines cicatrices ; une crème que tu devras passer sur tes blessures une fois par jour, en plus de cela, ça sent bon, ce qui n'est donc donc absolument pas dérangeant. Actuellement, tes pas t'emmènent dans un coin en-dehors de la capitale mais assez proche tout de même, tu souhaitais t'entraîner mais également profiter de tes nouveaux habits, c'est plus agréable d'avoir un vêtement à sa taille que de nager dedans.

Les tiens sont assez vieux et usés, mais surtout trop grands. Oui trop grand ; tu as perdu du poids lors de ton séjour en prison, tu ne peux plus entrer dans un vêtement sans qu'il ne tombe à tes pieds. Du coup, il te fallait quelque chose de nouveau et à ta taille ; tu étais donc aller récupérer une commande à un couturier d'Earthea que tu avais faites à peine cinq jours après que tu sois sortie de prison.

De plus, ton style vestimentaire a toujours été celui de cette nation, même lorsque tu étais Général du secteur d'Earthea et Généralissime de Caelestis, tu n'as jamais porter d'armure. Tu ne souhaitais pas t’encombrer de ces bouts de métal bien trop lourd, on n'arrive pas à bouger dedans et ton style de combat est beaucoup trop fluide et artistique pour que tu puisses manier deux katanas avec une armure. Et il était hors de question que tu aies un bout de métal et de fer protégeant ton corps ; le peuple d'Earthea n'en ont pas lorsqu'ils vont à la chasse et en tant qu'adoratrice de ce peuple, tu ne souhaitais pas en avoir, tu n'en avais nullement besoin.

Cependant ce qui t'avait étonner, c'était que la nouvelle d'il y a six ans s'était certainement fait entendre jusqu'à Earthea, le couturier de la boutique te pensait morte ; « L'ancienne Général du secteur d'Earthea et ancienne Généralissime, enfermée pour avoir couper le bras de la princesse. »

Stupidité, c'était l'enfant qui désirait un entraînement sérieux avec de véritables armes et non en bois ou bien en lame non aiguisé ; tu lui avais offert un combat sérieux, elle a payé le prix d'un manque d'inattention. Tu ne l'avais pas ménagé et pourtant, tu n'étais pas non plus à tes pleines capacités lors de cet affrontement ; elle avait son épée, tu n'avais qu'un seul de tes deux katanas.
Katanas, que tu n'as plus désormais.

Cela t'arrache une grimace et un grognement à cette pensée, cela t'agace de ne pas savoir ce qu'est devenu le second, on t'a mise au courant de ce qu'est devenu le premier, ce qui t'avait relativement énervé. Satanée Reine, si elle était encore en vie, tu te serais probablement occupée de cette femme. Elle pouvait t'enfermer en prison pour avoir couper le bras de sa fille, mais elle n'avait pas à toucher à tes deux katanas qui étaient ta vie, ton honneur, ta fierté.

Enfonçant doucement tes ongles dans ta peau en grinçant légèrement des dents, tu arrivas finalement à destination ; une forêt proche de la capitale où il n'y a que des bambous aux alentours avec une petite cascade à côté, un excellent endroit pour méditer.

Déposant tes affaires contre un arbre, tu retires tes chaussures et ton nouveau katana de ta ceinture, ainsi que ton haut pour n'avoir que les bandes sur ta poitrine. Le dégainant tranquillement, tu observes longuement la lame de l'arme ; elle n'a strictement rien n'a voir avec les deux anciens katanas que tu avais, mais il va falloir t'entraîner un peu avec. Elle ressemble aux armes de Caelestis ; ce qui est normal, étant donné que c'est un forgeron de l'île céleste qui l'a forgé. Qu'elle est gentille la Chef de la Sécurité Civile de Caelestis, de t'avoir offert cette arme à ton retour sur l'île Céleste. Décidément, toute tes armes t'ont été offert par des connaissances mais aussi ta famille.

Tranquillement, tu avances vers la cascade en glissant tes pieds dans l'eau, rengainant tranquillement le katana dans son fourreau, tu fermes tes yeux, inspirant une longue bouchée d'air frais. Puis tu t'assieds sur un rocher se trouvant presque sous la cascade, glissant ta tête sous cette dernière en fermant les yeux en te mettant en tailleur, joignant tes mains ensemble pour faire un peu de méditation. Tu as d'ailleurs déposer le katana sur tes jambes, c'est toujours mieux d'avoir son arme près de soi au cas où. Tu comptais bien rester ainsi pendant une bonne heure, tu souhaites te familiariser avec l'environnement qui t’entoure et puis l'eau tombant sur le corps aide bien à la concentration.
feat. Hayden Knight ▲ dialogue #791c48▲ hrp Y a pas de parole pardon, je ne savais pas trop comment faire pour qu'ils puissent se rencontrer, donc je te laisse faire qu'il passe dans le coin par exemple !
Hayden Knight
avatar
Messages : 460
Date d'inscription : 10/05/2015
Re: Souls from the same universe [Thaleia] écrit le Mer 19 Aoû - 4:13







FEAT Thaleia

Un bruit constant se faisait entendre, comme si un fort courant d’eau était déversé. Sans raison apparente, il avait l’espoir que ce lieu saurait amener une paix intérieure dans son esprit. Le peu de force physique qu’il lui restait le transporta dans cette marche sempiternelle. Ce fut qu’au bout d’une demi-heure que ses yeux purent caresser le calme et la pureté qui se dégageaient du phénomène naturel. Lentement, Hayden s’avançait, entrant dans l’eau. Il se dirigeait en sens contraire du courant pour tenter d’atteindre les rochers. Son but était inconnu. Dans sa tête, le simple fait d’aller vers la chute était suffisant pour qu’il y trouve une réponse. Malheureusement, son corps était faible et chancelant. Ainsi, le faible courant le renversa, lui faisant comprendre qu’il ne risquait pas d’aller plus loin. Or, contrairement aux autres, cette chute se déclara comme étant une bénédiction puisqu’elle força le général à lever les yeux. Ce qu’il vit le força à se débattre pour se redresser. Devant lui s'érigeait une femme qu’il reconnaissait. Étrangement, il n’arrivait pas à mettre un nom sur ce visage, mais il ne lui était pas inconnu. Par sa prestance et par le calme qu’elle dégagea, le cœur tourmenté d’Hayden eut l’effet instantané de se calmer. Étrangement, le courant n’emportait plus le général qui entrait dans un état de stase. Il ne bougeait plus, fixant la femme sur le rocher.

-Thaleia…?

Cette fois-ci, ce fut son corps qui prit le dessus, car son esprit ne comprenait même pas d’où venait ce nom. Tout ce qu’il savait c’est qu’il le connaissait. Sur le coup, Hayden avait l’air d’un assassin ou d’un être sans nom dans ses habits sombres et détrempés. Pire encore, il semblait désespéré et était tout sauf une proie difficile. À aucun moment, il n’avait songé à se cacher ou à se mettre en positi défensive. L’idée que l’ancien généralissime sorti de prison soit là pour le tuer ne lui avait pas même pas effleuré l’esprit. Il n’avait pas la force d’y penser ni le courage d’accepter cette possibilité. Tout ce qu’il savait, c’est qu’il avait besoin d’aide et cette méditation venait de le mettre sur une piste.

-Vous vous êtes évadé de prison…?

Ce fut tout ce qu’il arriva à dire. Sur ses dernières paroles, il dut fléchir le genou dû à une importante faiblesse qui traversait son corps. Le périple vers cette destination avait été un grand sacrifice, mais peut-être que ceux-ci n’allaient pas être vains.


©Cain




Mérites:
 

Merci Hestia  amour
Cadeau d'Esel:
 
Thaleia Nilyme
avatar
Messages : 62
Date d'inscription : 17/07/2015
Re: Souls from the same universe [Thaleia] écrit le Lun 21 Sep - 23:20
La mélodie de la nature te berce, la chute d'eau qui te tombe toujours dessus te détend & tu retrouves cette tranquillité que tu arborais souvent autrefois lorsque tu venais à ce même endroit. Cela te rend quelque peu nostalgique, tu te remémores quelques souvenirs ; tu passais quasiment toute ton adolescence ici, tout du moins, lorsque tu ne passais pas ton temps à Démétrio en voulant aider les habitants du peuple d'Earthea. Ton amour pour cette nation est, très certainement indescriptible, à vrai dire, tu ne saurais le dire toi-même du pourquoi et du comment tu aimes tant cet endroit ; tu es simplement tomber sous le charme de la faune et de la flore de ce peuple qui aurait pu être le tiens, voilà tout, tu n'as que cette réponse à la bouche et c'est suffisant à tes yeux.

Un souffle s'extirpe d'entre tes lippes et tu cambres légèrement ton dos pour qu'il soit légèrement creux, tirant doucement la tête en arrière pour sentir l'eau de la cascade tomber sur ton front, celle-ci longeant par la suite tes tempes, tes joues puis ton cou. Continuant finalement sa route sur le reste de ton corps, alors que chaque parcelle de tissus que tu portes se retrouve imbibé d'eau. Cela te fait frissonner ; tu sens le liquide froid couler dans ton dos, caressant le tatouage qui recouvre tes cicatrices.

Pourtant, la tranquillité de cet endroit se brisa d'un instant à l'autre. On venait de rompre ton instant de paix et de sérénité. Un homme, portant des vêtements sombres et totalement délabré se trouve en face de toi, les pieds dans l'eau, dans un état presque déplorable. Tu t'étais contenté d'ouvrir qu'un seul œil pour l'observer tranquillement ; après tout, tu l'avais entendu se relever subitement de l'eau. De ce même œil, tu baisses le regard, observant légèrement l'état dans lequel il est. Qu'avait-il donc fait ? S'était-il battu ? Tu l'ignores, mais cela en avait tout l'air.

Clignement de paupières, il vient de prononcer ton prénom. Tu l'observes alors de tes deux pupilles dorés ; cet homme caché par ses vêtements semble te connaître ? Étrange, sa voix ne t'es pas familière, tu as du mal à poser un nom sur cet inconnu. Peut-être un jeune garçon d'autre-fois qui a mué entre-temps ? C'est une possibilité, tu ne vois que quelques mèches blondes qui dépassent et ses pupilles écarlates.

La question qui suivit, te surprit quelque peu. Toi, t'être évadé de prison ? Tu avais eu maintes et maintes fois la possibilité de le faire, mais tu n'as jamais profité d'une quelconque occasion. Arquant doucement un sourcil, tu plaques subitement le manche de ton katana contre son épaule lorsque tu le vois fléchir légèrement en avant ; aucune délicatesse dans cet acte, pourtant, cela l'empêche de tomber sur le rocher et qu'il se blesse. Tu te redresses doucement, lui retirant cependant le tissu qui recouvre son visage assez rapidement afin de le distinguer plus clairement.

« Nullement, on m'a redonné ma liberté. » Tu retires doucement le katana de son épaule après t'être relevé, posant doucement ta main dessus à la place pour le garder debout, le retenant alors pour l'empêcher de tomber. Son corps est lourd, il semble exténué. Tu l'aides alors à se poser sur le rocher où tu étais assise il y a encore quelques secondes, puis tu retires sans délicatesse le tissu cachant son visage, afin de distinguer plus clairement le faciès de cette personne qui semble te connaître.

« Je suis cependant étonnée, qu'un homme dont j'ignore l'identité me connaisse. Caelestis je suppose ? Cela dit... » Tu plisses légèrement les yeux, le fixant longuement ; il correspond à la description qu'on t'a faite du général d'Earthea, serait-ce donc lui ? Il n'y a que cette possibilité, tu ne vois pas comment une personne dont tu ignores le nom puisse savoir que tu étais en prison et encore moins connaître ton prénom. « Vous êtes le Général Knight, celui qui s'occupe du secteur d'Earthea, je me trompe ? Vous correspondez à ce qu'on m'a dit de vous. Tout du moins physiquement. » Dis-tu en accentuant légèrement en baissant le regard sur ses vêtements, si il est général, comment se fait-il qu'il soit dans cet état-là ? C'est réellement étrange, en tant que général, il devrait plutôt porter soit une armure comme quasiment tous les soldats de Caelestis, ou bien une tenue digne d'un habitant de la nation du ciel.

Retournant tranquillement vers la rive, tu sors de l'eau, attrapant tes nouveaux habits que tu renfiles bien rapidement ; tu ne comptais pas rester dans cette tenue plus longtemps, un peu de dignité tout de même et puis, tu ne souhaites pas spécialement montré ce qui se trouve dans ton dos à tous les passants. Plaçant ton katana à ta ceinture une fois ton haut remis, tu renfiles le reste de tes accessoires et tes chaussures, les questions arriveront en temps et en heure, ne pressons pas les choses, tu as tout ton temps. Laissons-lui un peu de repos, surtout avec une bonne douche froide sur la tête ; la chute d'eau va le rafraîchir.
feat. Hayden Knight ▲ dialogue #791c48▲ hrp EN RETARD. PARDOOOOON. J'espère que ça t'ira gngngn
Hayden Knight
avatar
Messages : 460
Date d'inscription : 10/05/2015
Re: Souls from the same universe [Thaleia] écrit le Mar 22 Sep - 1:43







FEAT Thaleia

Le corps d’Hayden était l’objet des moindres interactions externes qui pouvaient l’influencer. En résumé, il n’avait aucune emprise sur sa manière d’être ou de se mouvoir. Si le vent décidait soudainement de se lever, il deviendrait semblable à une feuille. Si le courant devenait fort, il se ferait emporter aisément sa force. Par chance, l’ancienne détenue lui était venue en aide, l’aidant à se positionner de manière à assurer son bien-être. Déjà, il avait l’impression de pouvoir se reposer, mais quelque chose le tenait éveillé. Là où son dos était posé s’écoulait un large filet d’eau glaciale. Au début, il eut le réflexe de se crisper. Peu de secondes s’écoulèrent avant que le confort ne se mette à remplir les moindres pores de son être. Si le liquide était bien souvent considéré comme étant glacial, Hayden le trouvait simplement rafraichissant. Il avait l’impression que toutes ses courbatures étaient sujettes à une guérison miracle. Malheureusement, le phénomène n’était qu’illusoire. En fait, ses muscles lui faisaient si mal que l’eau agissait comme compresse froide et déliait les nœuds qui s’étaient formés. Ainsi, il avait un faux sentiment de repos qui était amplifié grâce à l’endorphine qui commençait de plus en plus à faire le tour de son organisme. S’il y avait bien un signe de réjouissance, c’était bien le fait que son instinct avait raison. Bien que banal, cet endroit ressemblait en tout point au lieu que son intuition avait visualisé.

-Il a bien fallu que quelqu’un remplisse le poste vacant…

L’espace d’un instant, une expression positive se forma avant de se dissiper pour laisser place au cynisme. Sur le coup, Hayden se demandait pourquoi ils l’avaient choisi en tant que général si c’était pour le tenir en muselière d’autant plus qu’il était un sang mêlé et que la royauté devait probablement être au courant. Après tout, son père était connu par la famille de la reine. Il était donc impossible que la reine ne sache pas la vérité sur lui.

-Disons qu’en ce moment, mes habits représentent le cadet de mes soucis. J’ai eu droit à quelques impertinences depuis mon retour à Earthea et en ce moment, j’ai besoin de tout sauf de remarques sur l’état dans lequel je suis.

Voulant serrer les dents, il ne put aller jusqu’au bout de ses intentions. La délicatesse et la fraicheur de la chute étaient beaucoup trop apaisantes pour qu’il laisse libre cours à sa haine. Quant à ses paroles, elles semblaient fortes, mais elles étaient très délicates en comparaison de ce qu’il pensait vraiment.

-Je pensais que l’ancienne générale d’Earthea comprendrait qu’il est très inapproprié de porter des armures à Earthea…à moins que vos années sur cette Terre aient été contrôlées par les ficelles de la royauté…

Il voulait en ajouter davantage, mais une faiblesse soudaine s’empara de ses membres. Le cumul entre le manque de sommeil et le besoin de repos imposait sa triste réalité au corps du sang-mêlé et lentement il commençait à perdre conscience.Il planait entre le rêve et la réalité, un duel acharné dans lequel il risquait tôt ou tard de finir perdant.


©Cain




Mérites:
 

Merci Hestia  amour
Cadeau d'Esel:
 
Contenu sponsorisé
Re: Souls from the same universe [Thaleia] écrit le

Souls from the same universe [Thaleia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» SG-Universe, saison 1 [SPOILERS]
» WRESTLING UNIVERSE
» WANDERING SOULS ★ humanity is endangered.
» ✝ I'M JUST HAVING AN ALLERGIC REACTION TO THE UNIVERSE.
» DC Universe : LE nouveau MMORPG ?

Nebula :: 
autres lieux
 :: zone terrestre
-