AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

C'est un rêve ou tu es bien de retour?[pv:Hawk]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
C'est un rêve ou tu es bien de retour?[pv:Hawk] écrit le Mer 5 Aoû - 9:44

    
C'est un rêve ou tu es bien de retour?

    
With — Hawk


    

Une autre journée passée dans les mines pour l'émeraude de ces lieux. Suant sous l'effort qu'elle fournissait pour briser la roche qui lui tenait tête, les autres mineurs prenaient leurs pauses à part un homme qui avait la jambe dans un mauvais état et qui aidait la mineuse en lui donnant des conseils. Tenant fermement sa pioche au bout du manche sculpté, la demoiselle finit par casser la roche qui lui résistait, s'ouvrant en deux pour laisser voir le trésor qu'elle contenait. Soupirant et frottant son front couvert de poussière, la jeune femme prit la roche qu'elle voulait avoir avec un grand sourire. Elle était fière d'avoir réussi car ça valait le coup. Dans sa main se nichait un rubis brute d'une taille conséquente. L'homme qui l'avait aidé lui tapota l'épaule et l'invita à sortir pour manger.

Une fois sortie de l'obscurité des mines, la mineuse s'étira à la lumière du soleil qui éclairait sa salopette verte foncée et son bustier orange clair couvert tout deux de poussière. Tapotant ses chaussures avec une coque en fer ,pour ne pas se blesser au niveau des pieds, contre une pierre, elle les délassa un peu avant de passer une main sur ses habits sales et sa peau légèrement bronzée. Ses jambes étaient découvertes, montrant les multiples cicatrices qui les parcouraient. C'est avec délicatesse qu'elle déposa la pierre à ses pieds et retira ses gants usés par le travail, montrant ses mains tout aussi abîmées que ce qui les avaient couverts. L'émeraude massa ses épaules endoloris après avoir posé sa pioche à côté d'elle et un des mineurs s'approcha pour regarder la trouvaille de la jeune femme. Un sifflement s'éleva et il se redressa pour sourire à la demoiselle

-Hé bien c'est une sacré pierre que tu as trouvé là l'émeraude!


Hochant la tête, elle le remercia et commença son repas en s'asseyant sur un rocher et croisa les jambes en regardant le ciel. Son esprit dériva vers son ami d'enfance, Hawk, et son visage prit un air peiné. Il lui manquait, lui et ses farces, ses blagues, son sourire joyeux... Secouant sa tête et faisant bouger ses mèches vertes, elle retourna travailler en remettant ses gants ainsi que des lunette d'aviateur pour retourner dans les mines.

La journée touchait à sa fin quand la mineuse termina son travail, ressortant avec encore plu de poussière que le matin. Passant une main dans sa tignasse courte pour y retirer la poussière et les petits bouts de cailloux qui s'y étaient nichés, elle salua les autres mineurs avant de s'en aller vers sa maison avec son rubis et sa pioche. Il faudrait qu'elle vérifie si le bijoutier était ouvert. Elle avait fini par aller chez un bijoutier précis, c'était plus simple. Il serait content de voir ce qu'elle lui rapporte! En cours de route, la demoiselle avait dérivé vers un endroit qu'elle fréquentait beaucoup quand elle était plus petite ainsi que son ami d'enfance. C'était ici qu'ils s'étaient connus en faite. Sans savoir exactement pourquoi, l'émeraude se posa sur une roche qui dominait l'endroit et soupira, replongeant dans ses souvenirs avant de sortir un petit couteau et de continuer de sculpter le manche de sa pioche. C'était un travail très minutieux et on pouvait lire dessus le surnom que tout le monde donnait à la jeune femme, celui-ci était entouré d'arabesque gracieuse et parfois complexe. Au moins elle ne risquait de confondre sa pioche avec une autre. Au fur et à mesure de son travail, elle se perdit dans ses souvenirs d'enfance. Une question revenait souvent quand elle repensait à Hawk: Pourquoi? Pourquoi il était parti comme ça, sans rien dire? Les yeux mouillées, l'émeraude finit par frotter rageusement ses yeux. Elle avait assez pleuré et il était parti et ne reviendrait sûrement jamais...

Après un long moment perchée sur la pierre, la mineuse finit par descendre doucement en serrant le rubis contre elle, le vent commençant à se lever pour souffler dans ses cheveux encore poussiéreux. Une fois les pieds sur le sol, la demoiselle s'apprêtait à reprendre sa route quand ses prunelles vertes se posèrent sur une personne qu'elle reconnaîtrait entre mille. Ses yeux s'écarquillèrent alors que sa bouche s'entrouvrait sous la surprise, laissant sa pioche tombe dans un bruit qu'elle percevait à peine. Figée, elle fixa celui qui se dressait devant elle. Elle devait rêver, c'était un rêve. L'émeraude se serait bien pincée mais elle était trop sous le choc pour esquisser le moindre mouvement. C'était lui. Cette chevelure rose, ses yeux dorés. Aucun doute, c'était lui. Au bout de quelques secondes plantée à le regarder en essayant d'assimiler ce qu'elle voyait, une larme coula sur sa joue sale, traçant un sillon propre pour rouler jusque son menton et s'écraser sur sa poitrine. Puis soudain elle fonça vers et le serra dans ses bras, pleurant à chaude larmes. La voix étranglée par les sanglots, elle arrivait tout juste à dire

-Pourquoi t'es partis sans rien me dire idiot!? Tu te rend compte du mouron que je me suis faite pour toi?! Pourquoi...


Le reste fut étouffé dans ses larmes qui coulaient encore et encore, tel un fleuve intarissable. Elle lui en voulait d'être partis mais elle était heureuse de le revoir. La demoiselle ne savait pas quoi dire ni quoi faire donc elle se contentait de le serrer dans ses bras en pleurant.
    



    

    
(c) MEI

    

    
Sugar
avatar
Messages : 69
Date d'inscription : 29/07/2015
Re: C'est un rêve ou tu es bien de retour?[pv:Hawk] écrit le Mer 5 Aoû - 17:43



I'm finally back.


ft. Yukiyo.





Cela faisait une année. Une année complète que tu avais disparu, que tu n'étais plus qu'un souvenir dans la mémoire des habitants d'Earthea. Un tourbillon qui avait disparu, un petit diable qui n'était plus. Tu n'étais plus un habitant de ce peuple ; tu n'étais plus qu'un étranger, depuis ton choix d'abandonné tout ce qu'il y avait pour toi ici. Mais c'était cependant plus fort que toi ; tu ne pouvais oublier ta famille, et encore moins ton amie d'enfance. Même si tu avais souhaité avancer et voyager le plus possible, profitant de ta liberté naissante, tu ne pouvais t'empêcher de penser à eux. Seulement une année, c'était ce qu'il t'avait suffit pour comprendre que tu n'aurais jamais dû laisser tout cela derrière toi.

Tu soupirais, fixant Démétrio. Oui, toi qui n'était plus venu ici depuis très longtemps, tu te sentais comme nostalgique. Chaque ruelle, chaque coin, tu te souvenais de tout. Tu reconnaissais chacun des habitants sans soucis. Le bijoutier qui t'avais hurlé dessus après que tu lui ai fait peur lors de son travail... Les médecins qui te hurlaient dessus à chaque fois que tu étais blessé... toutes ces personnes. Tu ne pouvais certainement pas les oublier. Tu avais décidé de venir rendre une petite visite à toutes ces personnes. Cependant, tu ne pouvais pas te montrer. Tu ne devais pas être vu. Comment pourrais-tu repartir s'ils venaient à faire renaitre en toi cette envie de vivre avec eux ?

C'était pour cela que tu portais une longue cape, accompagnée d'une capuche. Après tout, comment pourrait-on ignorer cette crinière rose ? Même si tu avais légèrement changé, et principalement ta coupe de cheveux qui était bien plus grande, c'était difficile de croire qu'ils ne te reconnaîtraient pas. Ce regard d'imbécile, personne ne pouvait le louper. Et encore moins ce sourire qui s'affichait constamment sur ton visage ; tu étais bien trop facile à reconnaître. C'était pour cette raison précise, que tu te cachais, mais aussi que tu te baladais silencieusement.

Tu avais décidé de passer par une ruelle que tu connaissais réellement bien. Une ruelle que tu avais déjà visitée à plusieurs reprises ; mais aussi un endroit important. C'était ici, la première fois que tu avais rencontré Yuki, ta plus précieuse amie d'enfance. Tu souriais simplement de nostalgie, alors que tu pouvais ressentir ton cœur se nouer. Elle te manquait... C'était difficile d'avancer sans penser à elle, surtout ici... Mais alors que tu souhaitais continuer ta route, le vent en décida autrement, tout comme le destin. Après une brise assez forte, ta capuche se retira de ton crâne, laissant ainsi ton visage à découvert.

Et c'est là, que le destin avait réussi à te piéger. Oui. Tout en relevant la tête, tu pouvais voir face à toi cette personne. Oui, elle était là. Devant toi. Ces yeux, cette chevelure, ce visage... C'était bel et bien elle. Tu restais sans voix, constatant la larme qui coulait d'un de ses yeux. Poussiéreuse, sans doute venait-elle de terminer de travailler, mais tu ne pouvais t'empêcher de la fixer. Mais tu ne pouvais plus bouger, assez rapidement. La raison ? Elle venait de te prendre dans ses bras, te serrant contre elle. Est-ce que tu pouvais faire cela ? Est-ce que tu pouvais la garder dans tes bras également ? Tu ne savais pas. Mais tu le faisais malgré tout.

-Je suis désolé, Yuki... J'aurais dû te prévenir de mon départ... Tu fermais les yeux, la serrant contre toi, souriant. Tu souriais de joie, par la simple idée d'entendre à nouveau sa voix. Je suis de retour...

Par simple réflexe, tu attrapas d'une main son visage, pour le lui relever. Tu la regardais finalement dans les yeux, arborant cet ancien sourire niais auquel elle avait été habituée. Tu passais lentement ton index sous chacun de ses yeux, pour sécher ses larmes. Moi qui voulait rester discret aujourd'hui... J'imagine que ce ne sera pas possible... Et bien évidemment, tes propres yeux commençaient à laisser tomber quelques larmes. Ces retrouvailles t'avaient beaucoup affectés. Oui, principalement parce que tu ne t'y attendais pas du tout. Mais tu étais heureux ; heureux de la revoir. C'était sans doute tout ce qui comptait à tes yeux.
C O D E © W H A T S E R N A M E .

Invité
Invité
Re: C'est un rêve ou tu es bien de retour?[pv:Hawk] écrit le Mer 5 Aoû - 19:44

    
C'est un rêve ou tu es bien de retour?

    
With — Hawk


    



Qui aurait cru que cette personne qui lui avait tant manqué serait revenu là où tout avait commencé? Sûrement pas la jeune Yuki. En temps normal, passer par ce chemin rallonger son temps de marche jusqu'au bijoutier mais son instinct lui avait soufflé de venir là. Elle avait bien fait en tout cas. Serrant contre elle son ami d'enfance, le tout premier ami qu'elle a eut alors qu'elle pleurait sans discontinuer. La jeune femme était tellement heureuse de le revoir que la colère qu'elle pensait ressentir suite au départ furtif de hawk n'était plus. Comment lui en vouloir? Impossible pour elle d'être en colère contre lui. Ils étaient si proche qu'elle ne pouvait pas.

Elle le sentit la serrer contre lui et ferma les yeux, espérant qu'elle ne rêvait vraiment pas. C'était trop beau pour être vrai à ses yeux. Pourtant ça semblait si réel qu'elle finit par y croire. L'émeraude sentit la main du jeune homme sur son visage et le relever avant de lui offrir son habituel sourire niais qui lui allait si bien, essuyant ses larmes de son index. C'est comme si il n'était pas parti, comme si rien n'avait changé. Ce qu'il dit lui tira un petit sourire et elle remarqua qu'il pleura à son tour, faisant renaître les perles d'eau qu'elle avait réussit à contenir. Le revoir, ici, au moment où elle pensait à lui... Elle se sentait comme revenue dans le passé, quand ils étaient encore des enfants insouciants qui s'adoraient. Maladroitement, car elle n'était pas vraiment habituée à ça, la mineuse essuya les larmes de Hawk de ses main calleuses et grimaça intérieurement en se disant que ce n'était pas forcément agréable de sentir une main abîmée à la peau dure.

Suite à sa phrase, la demoiselle eut un petit sourire et ébouriffa ses cheveux, se sentant vraiment heureuse de le revoir

-Comment être discret avec une couleur de cheveux pareil?/

Un petit rire s'échappa de ses lèvres et elle sortit un mouchoir qui, miracle, était d'un blanc immaculé, avant de le tendre à Hawk, gardant son sourire à travers ses larmes qui étaient devenues des larmes de joie

-Tu m'as manqué hawk....

L'espoir qu'il reste ici naquit au fond d'elle mais elle préférait ne pas le garder et le nourrir et ce un peu malgré elle aussi. Elle avait apprit qu'il ne fallait plus espérer sous peine de souffrir, donc elle espérait plus grand chose qui semblait impossible. Mais pourtant, cette petite flamme d'espoir resta tapit dans un coin, attendant le moment venu pour grandir et se manifester.

Une fois les larmes séchées et la vision redevenue nette, Yuki le détailla et constata qu'il n'avait presque pas changer à part ses cheveux qui avaient poussés. Il est resté fidèle à lui même et cela rassura la demoiselle. Elle se rendit compte qu'elle avait gardé le rubis brut à l'un de ses bras et regarda Hawk, les larmes coulant une nouvelle fois alors qu'elle les essuya

-On discute un peu avant que je ne donne le rubis au bijoutier? Et désolée pour les larmes, c'est bien la première fois que je pleure autant

Mais c'était compréhensible. Un an avant, elle avait tant espéré qu'il revienne, que son départ n'était qu'une farce comme tout celle qu'il faisait. Elle passait tout les jours voir chez lui en espérant le voir se tourner vers elle avec son grand sourire qui la faisait sourire également. Elle avait tant espéré.... Et c'est quand elle n'a plus cet espoir, quand elle a arrêté d'attendre qu'il revient. Quand elle pensait le plus à lui qu'il réapparaît juste devant elle. Les larmes ne pouvaient que couler et ce, que Yuki' le veuille ou non. Elle se sentait trop heureuse et triste à la fois en songeant qu'il repartirait probablement pour garder ce surplus d'émotion au fond d'elle...

Essuyant une dernière fois ses larmes dont l'eau avaient quasiment nettoyer son visage, la jeune femme montra le rocher sur lequel elle était et proposa à son ami de monter dessus pour discuter, comme avant.




    

    
(c) MEI

    

    
Sugar
avatar
Messages : 69
Date d'inscription : 29/07/2015
Re: C'est un rêve ou tu es bien de retour?[pv:Hawk] écrit le Mer 5 Aoû - 22:12



I'm finally back.


ft. Yukiyo.






C'était toujours aussi difficile pour toi, de cacher tes émotions. C'était toujours aussi difficile pour toi, de résister devant les larmes de ta précieuse amie d'enfance. Après tout, des amis comme elle, tu n'en aurais jamais d'autres. Elle était tout aussi importante à tes yeux, que ta propre famille. Tu pouvais même l'affirmer ; sans elle, tu aurais peut-être été une personne différente. Un garçon dangereux peut-être. Vivre dans la solitude t'aurais sans doute forcer à devenir plus violent que tu ne l'étais réellement ; une bien bonne chose que tu l'ais rencontré elle, dans cette ruelle. Rien qu'en te rappelant votre toute première rencontre, tu ne pouvais t'empêcher de sourire encore plus.

Ce sentiment qui t'envahissait ; c'était la joie. La joie d'avoir retrouvé une personne qui t'étais cher. Yuki était cette personne, et tu t'en voulais un peu, en fait. Tu te doutais qu'elle devait avoir souffert durant cette année, sans toi. Après tout, vous étiez toujours ensemble... Alors forcément, la solitude devait l'avoir frappé de plein fouet. Tu te devais de lui faire oublier tout cela. Tu te devais de la rendre heureuse à nouveau, de la faire rire comme au bon vieux temps. Mais cela ne serait peut-être pas aussi facile que tu ne l'espérais. Mais pour l'instant, le plus important pour vous, c'était de profiter de ce moment.

Cette réunion, pour rien au monde vous ne deviez être dérangé. Tu le savais ; tu avais besoin de te retrouver un peu seul, avec elle. Alors que tes larmes coulaient, tu pouvais sentir les mains de ton amie venir les sécher. Elle l'avait fait de manière assez maladroite, mais cela te faisait plaisir. Tu regardais au passage ses mains, souriant légèrement par la suite. Elles étaient usées... Elle devait réellement se démener au travail... Tu en avais profité pour jeter quelques mots, un peu stupide ; être discret. Elle avait raison, cela ne serait pas facile avec ta couleur de cheveux... Mais il en allait de même pour elle, en fait !

-Tu as raison.. Mais toi aussi ! On peut te reconnaître facilement !

Tu lui tirais la langue, affichant une magnifique grimace pour ne pas changer. Toujours aussi immature, mais c'était ce qui faisait ton charme. Sans que tu t'en rendes compte, bien évidemment. Tu la voyais d'ailleurs te tendre un tissu. Ou pour être plus exact, un mouchoir. Tu souriais à nouveau, avant de le prendre en main, pour finalement t'occuper de son visage à elle, plutôt que du tiens. Après tout, il fallait lui enlever toute cette poussière qu'elle devait sans doute avoir récupéré à la mine. Une fois son petit minois nettoyer, tu regardas le mouchoir, qui était blanc quelques secondes avant. Et ses mots, t'avaient tout simplement touché.

-Toi aussi tu m'as manqué... Je pensais justement à toi avant de te croiser... Ça faisait réellement longtemps qu'on ne s'était pas vu.

Elle te proposait ensuite d'aller t'installer sur ce fameux rocher, histoire de discuter. Elle avait également parler d'un rubis qu'elle devait remettre au bijoutier. Forcément, tu baissas le regard vers celui-ci, par simple réflexe. C'était une belle pierre dis-donc ! Tu étais impressionné, comme toujours, par ce qu'elle était capable de dénicher. Toi... Tu avais toujours été capable de chasser des créatures. Elle en profitait d'ailleurs pour s'excuser, pour les larmes, mais toi, tu n'y voyais pas d'inconvénient. Surtout que ce n'était qu'entre vous. Ce n'était pas comme si plusieurs personnes avaient vu cette scène touchante. Ce n'était... que vous.

Tu te dirigeas donc le pas déterminé, vers ce rocher, avant de t'y installer tranquillement. Tu laissais évidemment de la place à Yuki' ; hors de question que tu t'écartes de trop d'elle. Tu en profitais d'ailleurs pour enlever ta cape, qui cachait une bonne partie de ton corps. Elle ne te servait plus à rien, maintenant que tu avais été découvert. Comme toujours, tu étais presque autant dénudé. Un peu de tissu sur les épaules, mais la quasi totalité de ton torse à l'air. Le tout avec un simple pantalon blanc, accompagné de bottes. Elle pouvait d'ailleurs observer une toute nouvelle cicatrice, sur le flanc gauche de ton corps, en forme de croix.

-Avant tout... J'aimerais te présenter mes excuses, pour ne pas t'avoir prévenue de mon départ... Tu te frottais légèrement la nuque, alors que tu détournais le regard. Tu commençais à rougir légèrement, de honte. Ma famille m'ennuyait beaucoup trop avec mon prénom... Du coup j'ai décidé de partir sur un coup de tête...

Tu la regardais du coin de l’œil, espérant qu'elle n'allait pas se moquer de toi. Après tout, elle était la seule qui connaissait ton véritable prénom. Holly. Loin d'être masculin, n'est-ce pas ?
C O D E © W H A T S E R N A M E .

Invité
Invité
Re: C'est un rêve ou tu es bien de retour?[pv:Hawk] écrit le Mer 5 Aoû - 22:53

    
C'est un rêve ou tu es bien de retour?

    
With — Hawk


    



La jeune femme commençait à se reprendre, répondant à son ami qui se voulait discret et il enchaîna sur sa couleur de cheveu à elle avec une belle grimace qui ne pu que la faire rire. Il n'y a pas à dire, il n'y a que lui qui la fera rire alors qu'elle pleure.  Sa joie grandissait peu à peu et passant une main dans ses cheveux coupés court, elle rétorqua avec un sourire amusé

-Certes mais je ne me cache pas donc ce n'est pas si dérangeant

Suite à ça, elle lui avait tendu un mouchoir blanc et fut surprise de ce qu'il en fit. Au lieu de sécher ses larmes, il s'occupa de nettoyer sa figure à elle. Yuki était tout aussi surprise de voir le mouchoir viré au gris sale, se rendant compte que son minois était couvert de crasse avant que Hawk ne le nettoie. Sur le coup elle avait un peu honte d'avoir été aussi sale mais il l'avait dans un état de crasse pire et c'était lui donc au final, ce n'était pas si dérangeant que ça. Ce qu'il dit ensuite fit naître un sourire qui mélangeait peine et joie. Elle aussi pensait à lui avant de le voir. Elle aussi avait trouvé cette année si longue pourtant pour une autre personne une année ce n'est pas si long. Mais pour yuki, une année loin de hawk, son ami d'enfance le plus proche, son premier ami, la personne qui était tout aussi importante que pat' et sa mère. C'était comparable à dix ans pour elle tant la demoiselle s'était habituée à être avec lui chaque jour que dieu fait.

Elle le vit poser son regard sur le rubis qu'elle avait eut ainsi que le fait qu'il était impressionné. C'est vrai que dès qu'elle s'était mise à travailler dans les mines, elle trouvait des pierres dan ce genre là et parfois même des plus grosse mais c'était plus rare. Suite à ses excuses, la jeune femme remarqua qu'il n'y avait personne aux alentours et soupira en se disant que personnes ne les avaient vu. Tant mieux, d'un côté. Elle ne tenait pas à ce que tout le monde sache que Hak, le diablotin rose était de retour car si il se cachait c'est qu'il voulait évité que sa présence se sache.

L'heure des pleures était finie et il était temps de discuter maintenant. Savoir pourquoi, ce qui c'est passé pendant un an pour l'un comme pour l'autre. Grimpant sur le rocher en faisant attention au rubis, la mineuse s'installa juste à côté de lui, posant la pierre sur ses jambes qu'elle repliait un peu. Du coin de l'oeil, elle le vit retirer sa cape et fut très peu surprise qu'il était toujours aussi peu vêtu au niveau du torse. Au début ça l'avait gêné mais elle avait finit par s'y habituer. Yuki plissa néanmoins ses yeux verts en voyant une autre cicatrice en forme de croix sur le côté gauche de son corps, entre la taille et la hanche. C'est en penchant la tête sur le côté qu'elle se demanda d'où elle venait mais, niveau cicatrice, elle n'avait rien à dire avec celles qui parsemaient ses jambes. Il entama la discussion en s'excusant avant tout de son départ soudain et le pourquoi. Clignant plusieurs fois des yeux, l'émeraude eut du mal à y croire mais c'est vrai qu'il avait une répulsion étonnante envers son vrai prénom. Après un instant, un grand sourire digne de ceux qu'elle avait quand elle était une gamine qui s'amusait beaucoup naquit sur ses lèvres. Elle ne se moquait pas, loin de là, elle comprenait qu'il ait fini par en avoir marre. Holly n'est pas le prénom rêver pour un garçon. C'est donc d'une voix rassurante que la jeune femme lui répondit

-Je vois. En effet c'est compréhensible. Mais tu sais au lieu de partir un an tu aurais pu partir quelques jours et revenir en cachette et habiter chez moi. Ou on aurait aménager un endroit pour que tu puisse rester ici, à earthea. M'enfin... Tu as du voyager non? Tu peux me raconter s'il te plaît?

Sa curiosité refaisait surface et elle se tourna vers lui, impatiente d'entendre ses récits alors que ses yeux brillaient de cette curiosité qui était si souvent visible chez cette demoiselle.  Yuki s'installa en tailleur et se tourna vers lui, la pierre caler entre ses jambes et les mains sur les chevilles alors que le vent soufflait doucement, emportant avec lui la chaleur de fin de journée et faisant paresseusement flotter les deux longues mèches de la demoiselle.




    

    
(c) MEI

    

    
Sugar
avatar
Messages : 69
Date d'inscription : 29/07/2015
Re: C'est un rêve ou tu es bien de retour?[pv:Hawk] écrit le Jeu 6 Aoû - 23:03



I'm finally back.


ft. Yukiyo.






Tu avais donc finalement accepté l'invitation de ton amie ; t'installer sur ce rocher. Un endroit que vous connaissiez si bien, tout cela, dans la simple optique de discuter du passé, mais aussi de ce que tu avais traversé durant cette année. Un moyen efficace de rattraper le temps perdu, n'est-ce pas ? Tu souriais simplement, attendant Yuki'. Tu attendais bien évidemment qu'elle s'installe à tes côtés, pour ainsi lui raconter tout, lui expliquer tout. Tout cela en espérant toujours un peu, qu'elle ne t'en veuille pas pour cette absence non "justifiée" sans doute. Nerveux ? Oui, tu l'étais. Réellement même. Après tout, tu l'avais sans doute faite souffrir...

Bien évidemment, tu venais tout juste de lui donner les raisons puériles de ton départ. Des raisons digne du gamin que tu étais encore actuellement. Il était assez difficile de croire que tu avais vingt ans, n'est-ce pas ? À cet âge, n'importe qui dans Earthea était considéré comme un adulte ; mais toi non. Tu étais encore ce petit diablotin, que tout le monde trouvait "chou" par moment. Du moins, en dehors de ceux qui te trouvaient chiant, bien évidemment. Mais là n'était pas le sujet. Tu te devais de donner toutes les explications que désirais sans doute Yuki', et tu le ferais. C'était le moins que tu puisses faire pour te faire pardonner, un minimum.

Et une fois assise à côté de toi, tu remarquais son regard qui s'était attardé sur ta nouvelle cicatrice. Mais elle ne posait pas la moindre question. Peut-être qu'elle t'aurait engueulé, si elle savait ce que tu avais fait pour l'obtenir... Alors autant que cela reste un petit secret... Pour le moment. Tu attendais forcément qu'elle prenne la parole, tu savais qu'elle finirait par te poser une question. Mais ses premiers mots n'étaient pas présenté sous la forme de l'interrogation, non. Elle te parlait normalement, te donnant ainsi une solution qui aurait été peut-être plus... judicieuse en fin de compte.

-Ah... C'est vrai que je n'avais pas pensé à ça... L'air stupide, tu passais une main sur ta nuque en clignant des yeux, la bouche entrouverte. Mais je peux toujours vivre chez toi maintenant, si tu le souhaite ! Nishishishi !

Tu riais. Un rire qui était sans doute unique. Personne ne riait de cette façon. Du moins, pas dans ton entourage. Tu tirais la langue par la suite, avant de tourner le regard à nouveau vers elle. Ses yeux. Oui, ils avaient une lueur que tu ne connaissais que trop bien. La curiosité ; elle était curieuse de savoir ce que tu avais vu durant toute cette année. Tout ce temps passé loin d'Earthea. Et honnêtement, oui, tu en avais vu des choses. Tu avais pas mal voyagé, en dehors d'Atlas, justement. Le fait qu'elle s'intéresse justement à tes périples te faisait sourire. Tu ne pouvais t'empêcher de rougir cependant ; c'était la première fois que tu pourrais parler de ce que tu avais vu, de tout ce que tu avais ressenti, durant ton voyage.

-J'ai beaucoup voyagé, oui. Et... Tu te tournais totalement vers elle, les yeux brillant rien qu'en repensant à tout ce que tu avais pu voir durant ton absence. Earthea est si petit ! Je n'aurais jamais imaginé qu'il puisse exister des terres en dehors d'Atlas ! En plus des terres qui n'ont pas été frappée par les toxines ! Le paysage est magnifique en dehors d'Atlas ! Gigantesque ! Je n'ai pas eu le temps de visiter tout ce qui pouvait se trouver en dehors de cette région, mais j'ai vu énormément des choses ! Des terres différentes des nôtres ! Je ne sais pas s'il serait possible de trouver un endroit où l'on pourrait vivre à l'extérieur, mais j'espère pouvoir trouver cela !

Tu étais assis en tailleurs, alors que ton sourire c'était élargit. Laissant voir ta magnifique dentition. Tu déposais tes mains sur tes chevilles, tout en l'observant d'un air réellement heureux. Pour une fois, tu n'avais pas l'air stupide, quand tu parlais de ce que tu avais vu. Après tout, les autres Nomades étaient plus vieux que toi, et avaient découvert bien plus de choses que toi ! Tu en étais presque jaloux, mais tu ne pouvais t'empêcher de prendre cela comme un défit ; tu te devais d'en voir encore plus, tu te devais de découvrir un endroit où tu pourrais y faire vivre plusieurs personnes. Ta famille, ton amie, et bien d'autres personnes encore.

-J'ai même découvert des animaux qui n'existe pas ici, à Earthea ! Il y en avait des effrayants mais aussi des magnifiques ! Tu devrais réellement venir avec moi un jour, Yuki ! Je suis sûr que tu adorerais découvrir le monde, comme moi ! Tu marquais une pause, avant de lever le regard vers le ciel, le vent soufflant dans ta crinière. Et puis, on pourra passer du temps ensemble, comme avant !
C O D E © W H A T S E R N A M E .

Invité
Invité
Re: C'est un rêve ou tu es bien de retour?[pv:Hawk] écrit le Ven 7 Aoû - 9:22

    
C'est un rêve ou tu es bien de retour?

    
With — Hawk


    



La demoiselle se frotta les cheveux qui avaient poussés depuis un moment, recouvrant sa nuque à présent au lieu de la frôler de leurs pointes. Elle avait bien remarqué qu'il était nerveux et essayait de se faire rassurante tant par ses sourires, sa gestuelles ou par le regard. Elle ne voulait pas qu'il se sente mal à cause de son absence, car c'est probablement pour ça qu'il était nerveux. Elle le connaissait tellement bien qu'elle pouvait même confirmer qu'il était comme ça car il pensait qu'elle lui en voulait.

Il lui avait donné la raison de son départ et elle trouvait cela un peu puéril. Enfin si c'était venu de quelqu'un d'autre, venant de lui elle comprenait parfaitement. Et au lieu de l'engueuler comme l'aurait fait quelqu'un qui ne connaissait pas vraiment Hawk, la mineuse lui avait proposé une solution qui aurait évité tant de souffrance, pour l'un comme pour l'autre. Et il n'avait pas dû y penser en voyant sa tête qui fit rire la jeune femme. Ce qu'il dit ensuite la fit réfléchir et elle hocha la tête avec un grand sourire, ne se rendant que très peu compte de ce que pourrait penser les gens en sachant qu'ils dorment sous le même toit sans avoir un lien de famille. Mais pour elle c'était tout comme donc elle trouvait ça bizarre que les autres s'imaginent n'importe quoi en voyant à quel point ils étaient proche elle et hawk.

-Bien sûr! Maman serait absolument d'accord pour t'héberger ici quand tu viendra et le temps que tu reste.

Elle se doutait qu'il ne resterait pas éternellement ici donc elle préférait tourner sa phrase comme ça, ainsi il aurait un endroit où vivre tout le temps où il restera à earthea et elle n'avait même pas besoin de demander à sa mère car elle s'avait d'avance qu'elle serait d'accord. Son rire si particulier se fit entendre et elle se sentait à nouveau comme dans le passé.

Yuki lui avait ensuite demandé de lui raconter ses voyages et il sourit grandement avant de rougir un peu. Aussitôt elle se fit la remarque qu'il était tout chou quand il rougissait. Pleins de gens auparavant pensaient qu'ils étaient ensemble car il se parlait sans gêne et sans sous-entendu. Il avait à peine commencé qu'il se tourna complètement vers elle, les yeux brillants en repensant à tout ce qu'il avait vu et découvert. Et il raconta, faisant naître des images des lieux qu'elle imaginait. Son ami avait l'air tellement heureux de tout ce qu'il avait vu qu'elle se voyait très mal l'obliger à rester ici pour qu'elle ne soit plus seule. Son sourire allait jusque ses oreilles alors qu'il n'avait plus cet air stupide qu'il arborait si souvent. Sa dernière phrase la fit hausser un sourcil alors qu'elle s'imaginait vivre ailleurs qu'à earthea. Se serait étrange. Elle était tellement habituée à vivre sur cette terre qu'elle ne savait pas si elle était réellement capable de partir.

Puis Hawk ajouta qu'il avait des créatures, effrayantes et magnifiques. La demoiselle trouvait déjà celle d'ici magnifique alors en voir des plus magnifiques lui donnait envie de les voir. La suite la fit écarquiller les yeux alors qu'elle regarda l'horizon, l'air perdue

-Partir d'ici... pour découvrir le monde...

Elle se tourna vers lui avec le visage d'une désorientée. Elle voulait découvrir le monde, mais le fait de quitter cet endroit qui l'a vue naître la rendait triste. Pourtant tout avait l'air si merveilleux au delà de ces terres! Elle ne savait pas, c'était un pure dilemme qui se présentait à elle. La mineuse venait juste de retrouver son plus précieux ami qu'il lui proposait déjà de partir avec elle, de laisser sa mère ici, le peu d'amis qu'elle avait, tout, pour aller découvrir le monde avec lui. Elle ne savait pas... Baissant les yeux vers son rubis brute, elle passa son doigt sur l'une de ses arêtes, se coupant légèrement et regarda une goutte de son sang perler et glisser le long de la pierre avant qu'elle n'essuie le sang.

-Je ne sais pas... C'est tentant, très sincèrement, de découvrir le monde avec toi mais... Quitter cet endroit, y penser me fait bizarre... Pourtant je n'ai pas énormément d'attache ici...

Pour le moment elle ne se sentait pas capable de quitter cet endroit, pas maintenant. Yuki devait y réfléchir pour ne pas prendre une décision hâtive. L'air sombre, elle garda la tête baissée avant de relever le visage et de sourire pour ne pas risque d'inquiéter plus longtemps son ami

-Parle moi encore de tes voyages, qu'est-ce que tu as vu d'autres? À quoi ressemble ces autres endroits? Ils ont des noms? Et ces créatures comment sont-elles exactement?

Elle le bombardait de question pour l'orienté sur autre chose, un sujet qu'il aimait et elle se plaisait à l'entendre raconter toutes se péripéties.




    

    
(c) MEI

    

    
Sugar
avatar
Messages : 69
Date d'inscription : 29/07/2015
Re: C'est un rêve ou tu es bien de retour?[pv:Hawk] écrit le Sam 8 Aoû - 19:46



I'm finally back.


ft. Yukiyo.






Tu étais réellement heureux de pouvoir discuter à nouveau avec elle. Même si cela ne faisait qu'une année pour certain, c'était plus une impression d'une décénie, à tes yeux. Ce n'était pas toujours facile de tenir le coup, il faut bien l'avouer. Et d'autant plus quand il s'agissait d'une amie aussi précieuse. Yuki était pour toi, la seule et unique amie à qui tu pouvais parler de tout et de rien. Tu avais d'autres amis, forcément, mais ta complicité était juste beaucoup plus grande avec elle. Après tout, c'était elle que tu connaissais depuis si longtemps. C'était elle qui avait été là pour toi quand tu avais traversé quelques époques difficile. Elle, et personne d'autre.

Encore en ce jour, tu lui devais beaucoup. Tu n'avais pas l'impression d'avoir réussi à lui rendre la pareille, sans compter que tu devais sans doute l'avoir rendue triste durant ton absence. Non... C'était logique. Tu l'avais rendue triste, il n'y avait même pas besoin de se poser la question. Tu savais pertinemment qu'elle était comme toi ; elle ne pouvait pas se passer de toi et c'était pareil dans ton cas. Peut-être... Que tu n'aurais pas dû partir, au final. Peut-être que tu aurais mieux fait de rester en sa compagnie, et de continuer à grandir avec elle à tes côtés. Cela aurait sans doute crée un avenir totalement différent ? Qui sait.

Mais tu avais choisi de partir, de manière puérile et égoïste. Tu n'avais pas été digne de confiance et à ton avis, c'était certainement la dernière fois que cela arriverait. Tu ne ferais plus jamais quoi que ce soit de ce genre. Plus jamais tu ne disparaîtrais sans le moindre mot, sans même prévenir qui que ce soit. C'était la dernière et aussi l'unique fois. Quoi qu'il en soit, tu continuais la discussion, souriant à ses mots quand elle disait que sa mère accepterait forcément. Tu étais heureux ; tu aurais un toit pour le moment, ce qui n'était pas une si mauvaise chose au final !

-C'est gentil ! J'ai hâte de la revoir aussi !

Tu souriais à nouveau, tout en lui expliquant tout ce que tu avais vu par le passé. Tu étais toi même en train de te rappeler tout ce que tu avais vu, vécu. C'était juste à couper le souffle. Les paysages étaient réellement sublimes et tous aussi différent les uns que les autres ; c'était réellement difficile d'oublier tout cela. Surtout pour quelqu'un comme toi, toujours aussi facilement émerveiller par tout ce qui pouvait exister dans le monde. Tu avais également proposé à ton amie de se joindre à toi, pour ton prochain voyage. Mais tu pouvais le voir très facilement, elle était hésitante. Et c'était peut-être compréhensible, en fait.

Elle avait encore sa mère, son travail à la mine et beaucoup d'autres habitudes ici, à Earthea. Peut-être que lui demander de partir comme ça, avec toi, n'était pas la meilleure solution. Tu devais attendre, même si tu n'étais pas assuré qu'elle partirait avec toi. C'était le moins que tu puisses faire ; être patient. Et surtout ne pas lui forcer la main. Mais sa nouvelle question te fis sourire, elle voulait en savoir plus sur ce que tu avais vu. Et forcément, tu n'allais pas refusé de lui offrir d'autres réponses.

-S'ils ont des noms, je ne sais pas vraiment. Ce sont encore des terres inconnues de tous, et pour l'instant, il n'y a que les nomades qui ont connaissances de ces lieux. J'imagine qu'on trouvera très bientôt un nom pour ces endroits actuellement vide. Tu te frottais doucement la nuque, avant de réfléchir à l'endroit qui t'avais le plus marqué. Sinon... J'ai vu un paysage magnifique. Ce qu'on appel un canyon ! Je ne sais pas réellement te le dire dans des termes compliqué mais... C'est comme si le sol avait été séparé en plusieurs parties, laissant en quelque sorte des montagnes un peu partout ! Et entre chaque montagne il y avait comme des rivières ! Tu te frottais la nuque doucement, alors que tu rougissais un peu devant la pauvreté de tes explications. Désolé si c'est difficile à imaginer, je ne suis pas doué pour expliqué...

Mais au moins, on pouvait clairement voir que tu ne savais pas mentir, et que ce que tu disais existait réellement.  
C O D E © W H A T S E R N A M E .

Invité
Invité
Re: C'est un rêve ou tu es bien de retour?[pv:Hawk] écrit le Sam 8 Aoû - 20:48

    
C'est un rêve ou tu es bien de retour?

    
With — Hawk


    



Des ses yeux émeraudes, la demoiselle regardait le visage d'hawk qui s'illuminait quand il racontait ces voyages. Elle était si heureuse de le revoir lui, son sourire et d'entendre son rire. Yuki avait du mal à croire que ce n'était qu'un an qui était passé. Tout avait changé en si peu de temps et si vite. Mais pas eux. Ils étaient toujours aussi proche, ne pouvant que très difficilement se passer de la présence de l'autre. C'est comme ça, un lien qui s'est fait d'un regard et qui est indéfectible maintenant. Et il avait prouvé à de nombreuses reprise qu'elle avait bien fait de s'être liée d'amitié avec lui. Ne serais-ce lorsque son père est mort, il est venu la soutenir. Quand elle terminait de travailler il l'attendait à l'entrée de la mine avec un grand sourire. Oui, la mineuse avait beaucoup souffert quand il est partis, comme si on lui arrachait un bout d'elle en pensant qu'il ne reviendrait pas... Et pourtant.

Elle lui devait beaucoup malgré tout, il était son meilleur soutien, celui qui la faisait rire dans des moments improbables. Dans on coin de sa tête, elle essaya de s'imaginer ce qu'aurait-été l'avenir si il n'était pas partis. Ils seraient peut-être encore plus proche? Il n'aurait pas tant d'histoire à lui raconter en tout cas.

Après avoir accepté de l’héberger tout le temps où il sera sur earthea, Hawk sourit grandement et dit qu'il avait hâte de revoir sa mère. C'est vrai qu'au début la miss n'avait pas parlé de son ami à sa mère mais au final, elle l'avait fait un ou deux ans avant qu'il ne commence à disparaître. Hochant la tête, elle rajouta

-Elle aussi, je suis sûre qu'elle sera contente de te revoir.

Elle sera surtout contente de voir que ça fille ne broie plus du noir quand elle commençait à parler du jeune homme.

Il lui avait parlé de ses voyages, des lieux fantastiques qu'il avait vu, faisant naître des étoiles dans les yeux de la demoiselle avant de lui proposer de venir avec elle. Forcément elle était hésitante. Il avait beau être l'une des personne la plus précieuse à ses yeux, elle était plus réfléchie que lui et ne pouvait accepter de partir comme ça. Elle avait sa mère, son travail, ses quelques amis... Elle ne pouvait pas, pas d'un coup comme ça. Il fallait qu'il la laisse réfléchir à une telle proposition.

Pour changer de sujet, Yuki orienta à nouveau la discussion vers ses voyages. C'est avec un grand sourire qu'il continua. Il était donc bien chez les nomades. La miss n'en n'était pas sûre au début mais maintenant oui. Hawk parla d'un endroit en particulier et comme à chaque fois qu'on lui décrivait quelque chose en particulier et en détail, elle l'imaginait en le dessinant. Prenant son couteau, elle commença à dessiner plusieurs morceaux de terres avec des vagues entre chaque morceau pour symboliser les rivières sur la roche qu'ils occupaient. Des canyons. Ça devait être fascinant et, à cause de son métier, elle se demanda si il y avait des pierres intéressantes. Relevant le visage de son dessin, elle rigola en voyant que son ami rougissait et lui ébouriffa les cheveux

-Mais non hawk, j'ai très bien réussi à imaginer le canyon. Et puis j'ai finis par me faire à tes "mauvaises explications"

Elle fit des guillemets avec ses mains quand elle dit mauvaises explications avant de s'étirer longuement, un mal de dos commençant à se faire sentir. Puis elle se dit qu'il ne devait pas être le seul à parler de lui et raconta ce qui c'était passé de son côté pendant un an

-De mon côté, l'année n'a pas était aussi pleine d'aventure que la tienne. On a découvert un nouveau tunnel qui s'enfonce plus profondément que les autres dans le sol. Après avoir vérifié qu'il n'y a aucun risque, certains d'entre nous, dont moi, sommes allés dedans pour voir ce que ce nouveau tunnel contenait...Elle s'arrêta et sourit grandement à son ami -C'est une véritable mine d'or! Il y a des veines d'argents, d'or, d'émeraude, de rubis, de topaze et même des diamants! le seul soucis c'est que comme elle est profonde on ne s'y attarde jamais trop tard pour ne pas prendre de risque

Depuis l'éboulement de noël il y a 6 ans, les mineurs étaient beaucoup plus prudents, en particuliers avec la demoiselle car, curieuse comme elle était, elle était capable d'aller  tout au fond d'une mine pour voir ce qu'elle contenait sans faire attention à ce qu'il pouvait arriver. Quand ça concernait un endroit qu'elle connaissait, Yuki était prête à prendre des risques, mais les endroits inconnus, loin de earthea la rendait hésitante à y aller.

Clignant des yeux, elle se rendit compte que le soleil était quasiment couché et gonfla un peu les joues en prenant une mine boudeuse: le bijoutier allait bientôt fermé mais elle ne voulait pas arrêter de parler avec Hawk. Réfléchissant, elle bougea ses jambes et sa trouvaille glissa pour tomber vers le sol. Aussitôt, la demoiselle tendit les bras pour attraper la pierre et, une fois celle-ci entre ses mains, elle soupira. Pour se rendre compte deux secondes plus tard qu'elle était au dessus du sol et u'elle avait sauté pour récupérer son rubis

-Ooops...

Se fut tout ce qu'elle put dire avant de tomber sur le sol, présentant son dos à celui-ci pour ne pas risquer de tomber sur la pierre et l'écraser. La chute lui coupa le souffle et sa tête heurta le sol de manière assez violente pour qu'elle ai le tournis et des étoiles devant les yeux.  Grimaçant, la mineuse se redressa lentement et se frotta le crâne, sa grimace de douleur s'accentuant un peu plus. Elle s'était bien faite mal et heureusement qu'elle n'était pas tombée de haut et qu'elle était solide! Relevant ses yeux vers son ami, elle lui sourit malgré sa douleur et leva son pouce pour lui dire que ça allait. Tout doucement, elle se mit debout et soupira avant de prendre un air triste

-Va falloir que j'aille chez le bijoutier pour lui remettre le rubis avant qu'il ne ferme... Tu viens avec moi?

Elle lui fit son plus beau sourire pour qu'il ne puisse qu'accepter, voulant passer encore beaucoup de temps avec lui, parler, rire, se rappeler des anecdotes amusantes. Yuki ne voulait pas que leurs retrouvailles s'arrêtent si tôt.




    

    
(c) MEI

    

    
Sugar
avatar
Messages : 69
Date d'inscription : 29/07/2015
Re: C'est un rêve ou tu es bien de retour?[pv:Hawk] écrit le Dim 9 Aoû - 17:00



I'm finally back.


ft. Yukiyo.






Combien de temps resterais-tu à Earthea ? Combien de temps allais-tu passer avec ton amie d'enfance, mais également avec le reste de ta famille ? Tu n'en savais encore rien. Mais tu souhaitais pouvoir profiter, ne serait-ce qu'un peu. Ne serait-ce que pour oublier la douleur et la solitude que tu avais éprouvé durant tes aventures. Tu t'étais peut-être fait de nouveaux amis... Mais c'était différent. Tu étais né à Earthea. Tu avais grandis ici, et ta famille vivait encore ici ; c'était donc difficile pour toi de tout oublier, comme ça. Même si tu avais vécu des moments difficile, tu ne pouvais penser qu'à ce qu'il y avait de meilleur pour toi, en ces lieux.

Et c'était ce qu'il se passait justement ; tu passais du bon temps avec ton amie, Yuki. Cela faisait si longtemps que tu ne l'avais plus vue... Enfin, ce n'était qu'une toute petite année... Mais c'était bien plus que suffisant. C'était beaucoup trop. C'était pour cette raison, d'ailleurs, que ta joie était à son paroxysme. Et si tu le pouvais, tu profiterais d'elle le plus longtemps possible ; tu resterais à ses côtés jusqu'au jour de ton départ et cette fois... Tu ne disparaîtras pas sans rien dire. C'était hors de question de répéter ce qu'il s'était passé il y a une année. Tu ne devais pas refaire ce genre d'erreur, cela ne pouvait pas être admis.

Tu avais terminé de lui expliqué ce que tu avais vu. Et forcément, elle ne pouvait s'empêcher de te dire quelques mots pour t'ennuyer ; c'était habituel en fait. Elle en avait même profiter pour t'ébouriffer les cheveux. Par simple réflexe, tu te contentas de gonfler les joues à sa remarque.

-C'est pas sympa ça...

Mais ton air boudeur ne pouvait durer éternellement, c'était tout simplement impossible, surtout pour toi. Et cette fois, c'était à son tour de raconter ce qu'il s'était passé, durant ton absence. Et tu souriais, à nouveau. Heureux de pouvoir échanger ces mots avec elle, sans pour autant te rendre compte que le soleil était en train de se coucher. Tu étais bien trop absorbé par cette conversation, et tu ne pouvais qu'écouter ce qu'elle avait à te raconter. Après tout, tu t'étais toujours intéressé à son travail, et cela n'avait pas changé malgré la distance qui vous avait séparé. Et elle aussi, semblait réellement passionné par ce qu'elle faisait.

Tu ne pouvais que le voir dans son regard, et dans la façon dont elle te racontait le tout. Tu l'observais longuement dans les yeux, souriant par la même occasion. La voir heureuse te rendait également heureux, c'était une chose que tu ne pourrais sans doute plus jamais ignorer. Elle disait cependant ne pas avoir eu le temps de la visiter entièrement ; ce qui te donnait envie à toi, de la visiter. C'était dangereux, mais ta curiosité ne faisait que grandir. Mais tu te doutais bien évidemment que cela ne ferait que lui attirer des problèmes. Alors tu ne dirais rien qui puisse la motiver à y aller avec toi.

-Tu as réussi à te faire pas mal d'argent comme ça, non ? Avec toutes ces pierres précieuses ! J'aimerai un jour pouvoir y faire un tour moi aussi, dans ce fameux tunnel !

Tu continuais de sourire et ce, jusqu'à ce que tu ne la vois entamer une chute. Tu n'avais pas eu le temps, malheureusement, de la rattraper. Tu avais juste réussi à tendre le bras en espérant l'arrêter, mais c'était déjà trop tard. Elle s'était retrouvé au sol, allonger sur le dos. Le bruit qu'avait fait sa chute te laissait très clairement savoir qu'elle avait frappé le sol de son crâne. Et tu étais d'ailleurs certains d'une autre chose ; elle n'osera jamais dire qu'elle a mal, bien trop soucieuse de t'inquiéter. Tu avais beau être stupide, mais quand il s'agit de ton amie, rien ne pouvait t'échapper. Et sa douleur se lisait un peu sur son visage, de toute façon.

Tu l'avais bien évidemment aider à se redresser, avant de cligner des yeux lorsqu'elle te proposait de l’accompagner chez le bijoutier. Est-ce qu'elle avait réellement osé te demander cela ? Bien évidemment que tu allais l'accompagner ! Il était tout simplement hors de question que tu la laisses toute seule. Tu voulais passer un maximum de temps avec elle ce soir, et c'était ce que tu ferais. Tu t'avanças cependant vers elle, la fixant dans les yeux à nouveau, tout en ayant approché ton visage du sien. Tu faisais ensuite une légère moue boudeuse, tout en fronçant les sourcils cette fois.

-Je vais t'accompagner, Yuki... Mais après je m'occuperai de ton crâne. Tu ne me feras pas croire que tu n'as pas eu mal ! Tu attrapas ensuite ton sac de voyage pour l'ouvrir, et en sortir une bouteille d'eau extrêmement fraiche. Tu l'avais acheté quelques minutes avant vos retrouvailles, donc elle n'avait pas eu le temps de se réchauffer. Et sans plus attendre, tu appuyas avec cette bouteille contre l'arrière du crâne de ton amie. Ça n'aura pas autant d'effet qu'une poche de glaçon, mais ça fera l'affaire pour l'instant j'imagine... Allons-y !

Et sans plus attendre, tu lui attrapas lentement la main, te dirigeant vers ce fameux bijoutier. Le chemin ? Tu t'en souvenais encore, forcément. D'ailleurs, afin qu'elle puisse tenir la bouteille contre l'arrière de sa tête, tu ne t'étais pas gêné pour lui subtiliser le rubis. De toute façon, elle pouvait te faire confiance ; tu ne lui volerais pas son argent.
C O D E © W H A T S E R N A M E .

Invité
Invité
Re: C'est un rêve ou tu es bien de retour?[pv:Hawk] écrit le Dim 9 Aoû - 18:48

    
C'est un rêve ou tu es bien de retour?

    
With — Hawk


    



Suite à la taquinerie qu'elle avait faite sur ses mauvaises explications, elle ne pu s'empêcher de rire en voyant son air boudeur et ses joues gonflées, disant simplement que ça taquinerie n'était pas sympa. Mais elle le connaissait, elle savait qu'il ne boudera pas bien longtemps.

Quand il eut fini ses récits, Yuki commença les siens, parlant du tunnel qui plongeait un peu plus dans la terre et qui était une vrai mine d'or, au sens propre comme au figuré. Et la demoiselle se doutait que, curieux comme il était, il voudrait voir ce fameux tunnel qui regorgeait de minerais et de pierres précieuses. A sa phrase, la mineuse hocha la tête

-Yep, avec ce que je gagne j'arrive à subvenir à nos besoins à maman et moi, très largement même donc on se permet de s'offrir de trois petites choses et elle tente un peu en vain de me féminiser. Et si tu veux je demanderais au chef si tu peux venir avec moi la prochaine fois


Un sourire accompagna cette phrase. Le soleil se couchait et elle devait aller apporter le rubis au bijoutier. c'est le moment que choisit la pierre pour glisser et tomber, faisant sauter Yuki pour qu'elle la rattrape avant de tomber lourdement sur le sol, sa tête le percutant assez fort pour avoir des étoiles devant les yeux. Malgré cela elle sourit à Hawk pour qu'il ne s'inquiète pas et le remercia quand il l'aida à se relever. Elle lui avait proposé de l'accompagner chez le bijoutier et, évidemment il accepta avant de sortir une bouteille d'eau qui semblait fraîche de son sac pour la poser à l'endroit où le crâne de son amie avec toucher le sol. Ce qu'il dit ensuite la fit sourire et elle hocha la tête

-De toute manière tu me connais assez pour savoir que je ne vais pas persister à te dire que je vais bien alors que non. Et oui t'en fais pas, j'ai la tête solide tu sais!

Elle se rappela comment elle le rassurait et le remerciait de s'inquiéter quand ils étaient petits et elle s'approcha avant de déposer un baiser tout doux, comme ceux que les enfants font, sur sa joue. Puis il attrapa sa main libre et elle eut juste le temps de prendre sa pioche et de la ranger dans la lanière en cuir qu'elle s'était faite à la salopette qu'ils marchèrent vers le bijoutier.

Sur le chemin, des habitants les virent et furent surpris de revoir un Hawk tout souriant qui tenait la main de son ami d'enfance ainsi qu'un gros rubis brute qu'elle avait dû dénicher. Yuki l'avait laissé faire, lui faisant entièrement confiance quand elle lui confiait quelque chose. Puis quelques paroles des passants glissèrent jusque ses oreilles et elle haussa les sourcils en les entendant. Un couple? Sérieusement? Mais ils n'ont pas les yeux en face des trous les gens! Soupirant discrètement, comme blasée, ils arrièrent tranquillement sans que quiconque ne viennent les déranger.

Sans toquer, la mineuse entra avec son ami et le bijoutier ouvrit grand les yeux en voyant le jeune homme qui accompagnait sa fournisseuse de pierre

-Hawk? Tu es de retour? Puis il eut un sourire en coin et glissa à l'attention de la mineuse -y en a une qui doit être contente hein?

Plissant les yeux, elle lui tapa la tête et lui fit un shampoing

-Jun tu peux garder pour toi ce genre de remarque! M'enfin, je t'apporte un gros rubis brute

On vit tout de suite les yeux bleus de l'home briller et il posa ses yeux sur le fameux rubis que tenait Hawk avant de siffler

- hé bien hé bien l'émeraude! C'est une belle trouvaille! Viens on va aller à l'arrière boutique pour voir combien je doit te donner. Regarde si quelque chose t'intéresse Hawk? je t'emprunte Yukiyo un instant


Il se dirigea vers l'arrière boutique et la demoiselle regarda autour d'elle avant d'entrer à son tour à l'arrière. Aussitôt, ses yeux se posèrent sur un bracelet pour homme en argent avec un trou en forme de losange au milieu et des arabesque complexes qui partaient des pointes. Jun sourit et, connaissant la demoiselle depuis, il lui proposa de le lui offrir pour son ami en y mettant un rubis à l'emplacement prévu. Elle accepta et s'apprêta à payer quand il lui dit qu'il lui en fit cadeau. Yuki le remercia, le regarda faire et fut surprise de le voir graver leurs noms, à elle et son ami d'enfance, dans le bracelet mais ne dit rien. Le bijoutier en sortit un autre similaire mais plus féminin et fit la même chose qu'avec le premier avant de le passer au poignet de la demoiselle

-Comme ça vous aurez chacun quelque chose qui vous rappellera l'autre. Et les deux sont cadeaux.


Elle le remercia mainte fois et, une fois l'argent donné pour le rubis, ils sortirent et la jeune femme tendit le bracelet à Hawk

-Cadeau, j'ai pensé qu'il pourrait te plaire


Un grand sourire fleurissait sur ses lèvres alors qu'elle attendait patiemment de voir si il allait accepté son présent ou pas.




    

    
(c) MEI

    

    
Sugar
avatar
Messages : 69
Date d'inscription : 29/07/2015
Re: C'est un rêve ou tu es bien de retour?[pv:Hawk] écrit le Mar 11 Aoû - 15:49



I'm finally back.


ft. Yukiyo.






Tu étais réellement heureux de pouvoir partager cet instant précis avec elle, ton amie d'enfance. C'était une bonne chose, en quelque sorte. Tu n'avais pas souvent l'occasion de sourire de la sorte, quand tu étais en compagnie d'autres nomades. Certes, tu avais fait d'exceptionnel rencontre, des personnes que tu adorais, et que avec qui tu t'entendais réellement bien, mais personne n'arrivait à la cheville de yuki. Elle était "spécial" à tes yeux. Tu la voyais presque comme ta propre sœur. Ou même d'une manière plus compliqué que cela, en réalité. Tu ne pourrais jamais expliquer avec des mots le liens qui vous unissait.

C'était indéniable, vous étiez réellement très proche. D'ailleurs tu étais content de l'entendre parler de ce fameux tunnel. Elle avait l'air heureuse de te raconter tout cela. Et tu étais d'autant plus heureux de l'entendre te dire qu'elle demanderait à son chef si tu pouvais l'accompagner ! Ce serait peut-être la première fois que tu aurais droit à entrer dans ces fameuses mines, alors forcément, tu étais content qu'elle ne soit pas contre ta demande. Après tout, elle pourrait très bien refusé, sachant que c'était un endroit qui pouvait s'avérer être dangereux. Mais elle acceptait, ce qui te rendait d'autant plus heureux.

Et quelques secondes après cela, elle tombait, devant toi, impuissant pour la rattraper. Tu fermas un œil lors de l'impact de sa tête contre le sol. Tu avais mal pour elle et forcément tu étais inquiet. Tu l'avais aidé à se relever, et même déposer ta bouteille d'eau fraiche sur son crâne. Forcément, tu étais content de voir qu'elle n'allait pas essayer de te rassurer, parce que cela prouvait qu'elle était franche avec toi. Et tu préférais sincèrement cela. Tu t'étais donc mit en route avec elle, vers ce fameux bijoutier, le tout en espérant qu'il ne soit pas fermé en avance pour une fois.

Mais alors que tu avançais, tu sentis quelque chose de doux, de chaleureux, se déposer sur ta joue. Tu tournas lentement le regard vers elle, et oui, c'était bien ce que tu pensais. Un bisous. Depuis combien de temps n'en avais-tu pas eu ? Tu ne te souviens plus... Tu te grattais la joue nerveusement ; ce genre d'affection tu ne t'y habitueras jamais. Tu rougissais même légèrement, ce qui semblait d'ailleurs renforcer les impressions de "couple" que les gens avaient, autour d'eux. Mais ce n'était pas le cas. Hawk était juste un peu timide, quand on lui offrait de l'affection, tout simplement.

Et finalement, vous étiez arrivés à destination. Ouvrant lentement la porte avec elle, sans frapper, tu vis ce bon vieux Jun, souriant légèrement.

-Yo le vieux ! Ça fait un bail ! Tu clignais ensuite des yeux, surpris de sa petite remarque, avant d'incliner la tête sur le côté. Huh ? De qui tu parles ?

Mais tu n'insistas pas plus longtemps, alors que tu pouvais entendre Yuki' prendre la parole. Tu tournas la tête vers elle, avant de tendre le rubis vers le bijoutier en souriant. Tu étais content de pouvoir aider, et surtout de revoir une personne que tu avais déjà ennuyé plusieurs fois quand tu étais plus jeune. Tu hochas ensuite la tête à ses mots, quand il te disait t'emprunter Yukiyo. Tu tournas ensuite les talons, observant les différents bijoux qu'il pouvait y avoir. Tu te frottais doucement la nuque en baillant un peu. Tu n'avais jamais réellement acheter de bijoux à qui que ce soit, ni même à toi. Le seul cadeau que tu avais reçu, c'était cette écharpe que tu portais autour du cou.

Tu croisais les bras. Curieux de savoir ce que tu pourrais acheter en tant que cadeau... Mais lorsque tu voyais les prix, tu te décourageais très rapidement. Ce n'était pas extrêmement cher, mais avec le "travail" que tu réalisais, tu avais tout juste de quoi te mettre sous la dent. Les temps étaient difficile pour les hommes à tout faire tel que toi. Tant pis, tu essayeras peut-être de serrer la ceinture et faire des économies pour tenter d'offrir un cadeau. Quoi qu'il en soit, tu te contentais d'attendre, jusqu'à finalement voir ton amie revenir. La première chose qu'elle fit, c'était te tendre un bracelet, tout en souriant, et en te parlant. Tu étais... Surpris. Un cadeau, pour toi ?

-Je... Tu te grattais douement la nuque, avant de lentement lui tendre la main. Merci... Yukiyo... Ça me fait réellement plaisir. Pour la remercier, tu lui rendis son bisous de tout à l'heure, sur le front, avant de lui sourire, simplement. Tu peux me le mettre s'il te plaît ?

Tu remarquais d'ailleurs un bracelet plus ou moins similaire au poignet de la demoiselle, clignant des yeux tout en jetant un nouveau regard vers le cadeau qu'elle t'offrait. C'était donc un cadeau fait spécialement pour vous... Sans doute de manière à ce que vous ayez quelque chose vous permettant de vous souvenir l'un de l'autre. Ton sourire s'élargit subitement, alors que tu affichais un air radieux. Tu n'avais jamais été aussi content. Ton deuxième cadeau... Et il venait tout droit de l'amie la plus importante à tes yeux. Tu en étais vraiment satisfait. Mais tu étais également déçu de n'avoir rien à lui offrir en retour...

-Jun, on va te laisser travailler ! On a encore pas mal de choses à faire ! À une prochaine fois.

D'un sourire bienveillant, tu quittas ensuite la pièce en ayant attrapé la main de ton amie. Tu cherchais une boutique, n'importe laquelle, du moment que tu puisses improviser une poche à glaçon. Et bingo, tu réussis à en trouver une ! D'ailleurs, la femme qui tenait la boutique refusa de te laisser payer, justement parce que c'était ton retour. Tu étais surpris... Et tu la remercias infiniment en t'inclinant lentement. Tu repris ensuite la main de ton amie, pour te diriger vers un endroit plus calme, où vous ne seriez que deux. Tien, pourquoi pas le parc ? Ce serait une bonne idée, non ? Une fois arrivé là, tu affichas un léger sourire, faisant ensuite s'asseoir Yuki.

-Comme promis, je vais essayer de m'occuper de ta tête un peu. On va faire en sorte que la douleur diminue un peu.

Tu te plaças ensuite derrière elle, avant de cligner des yeux. Dans un premier temps, tu commenças par lui "tripoter" le crâne, cherchant l'endroit où elle devait sans doute avoir le plus mal. Tu n'étais pas médecin, mais tu étais capable de gérer de sensible hématomes de ce genre. Tu attrapas ensuite dans ton sac de voyage, une petite pommade chauffante. Tu en déposa une petite dose sur ton index, avant de finalement commencer à l'appliquer là où se trouvait un début de "bosse". Tu agissais de manière délicate, pour éviter de lui faire mal. Après ce petit massage, tu attrapas la poche à glaçon, la déposant doucement contre son crâne, avant de finalement enlever ton écharpe, et te servir de celle-ci pour faire tenir le tout. Tu souriais ensuite à ton amie.

-Voilà, ça devrait faire l'affaire pour le moment !

Tu souriais. C'était bien la première fois que tu retirais ton écharpe, laissant ainsi voir ton ancienne blessure, que tu avais obtenue lorsque tu avais suivis des chasseurs, à tes neufs ans.
C O D E © W H A T S E R N A M E .

Invité
Invité
Re: C'est un rêve ou tu es bien de retour?[pv:Hawk] écrit le Mar 11 Aoû - 16:38

    
C'est un rêve ou tu es bien de retour?

    
With — Hawk


    



Une fois arrivés chez le bijoutier, celui-ci était surprit de revoir hawk. Après quelques mots échangés, Yu' et Jun allèrent à l'arrière boutique pour qu'il lui donne l'argent pour sa trouvaille. Il en profita pour lui faire deux cadeaux et, quand elle retourna dans la boutique, elle tendit le bracelet vers hawk. Très clairement, on pouvait voir qu'il était surprit. Et ce qu'il dit fit sourire son ami avant qu'elle ne rougisse quand il lui embrassa le front pour la remercier, Jun ricanant dans son coin alors qu'elle se retenait de le taper. Comme le jeune homme lui avait demandé, elle lui mit le bracelet et sourit grandement, autant que lui en faite

-Et voilà! Il te va très bien. Et de rien, c'est un cadeau pour ton retour

Elle savait qu'il en prendrait grand soin et qu'il était heureux d'avoir un deuxième cadeau venant directement d'elle. Ça se voyait à son visage et elle était heureuse de le voir comme ça. Ils quittèrent la bijouterie après que Hawk ait dit qu'il avait des choses à faire et Yuki salua Jun avant de suivre son ami, serrant légèrement sa main dans la sienne. Ils allèrent dans une boutique pour chercher de quoi soigner sa bosse d'après elle et, une fois trouver, la dame tenant la dite boutique fit cadeau de la poche de glaçon au jeune homme car il était de retour. Ils sortirent et il l'emmena au parc.

Une fois arrivés, il lui demanda de s'asseoir, chose qu'elle fit docilement avant de sourire

-merci. Ça me rappelle quand on était plus petit et que tu soignais mes blessures aux jambes

Elle le sentit palper sa tête et grimaça un peu quand il toucha l'endroit où sa tête avait rencontré le sol. La mineuse l'entendit fouiller dans sons ac et quelques secondes plus tard, elle sentit une sorte de crème qu'il appliquait avec un doigt sur la bosse, apaisant un peu la douleur et la faisant soupirer de soulagement. Puis quelque chose de froid vient remplacer le doigt de hawk qui avait maintenu la poche avec... son écharpe? Elle écarquilla les yeux, étonnée de voir qu'il avait retiré son écharpe, chose qu'elle ne l'avait jamais vu faire auparavant. Se tournant vers lui, elle vit la cicatrise qu'il avait à son cou et lui sourit

-oui t'en fais pas, j'ai eu pire et ça va vite guérir

Son regard émeraude et devenant légèrement inquiet dériva vers la cicatrice qui barrait son flanc. Doucement, elle passa sa main dessus et fixa son ami, l'air sérieuse

-Comment tu t'es fais cette cicatrice Hawk?

Elle n'avait pas l'air encline à lâcher prise et essayera de savoir, inquiète pour son ami qui fonçait avant de réfléchir, la preuve avec sa cicatrice au cou qu'il a eut en allant avec des chasseurs à l'âge de neuf ans. Elle voulait savoir et se promit de ne pas l'engueuler si il l'a eut de manière stupide.




    

    
(c) MEI

    

    
Sugar
avatar
Messages : 69
Date d'inscription : 29/07/2015
Re: C'est un rêve ou tu es bien de retour?[pv:Hawk] écrit le Mer 12 Aoû - 13:04



I'm finally back.


ft. Yukiyo.






Ce cadeau, oui, ce cadeau précis, tu le chérirais au plus au point. Au même titre que ton écharpe. C'était les deux seuls que tu ais jamais reçu jusqu'à présent. Il était hors de question de l'abimer, le perdre ou encore même de le retirer. Sauf peut-être lorsque tu te laveras, pour éviter qu'il ne commence à rouiller. Enfin, tu ne pensais pas que cela puisse arriver, mais on n'est jamais assez prudent dans la vie ! Et tu le savais pertinemment. Mais tu étais réellement heureux. Tu espérais que ton amie puisse le constater d'elle-même ; et honnêtement c'était difficile de ne pas le deviner. Il suffisait de t'observer un instant, dans les yeux, pour comprendre que tu étais aux anges.

Tu souriais en voyant ce bracelet correctement attaché autour de ton poignet. Tu avais d'ailleurs remercié ton amie d'un baiser sur le front, tout en souriant. Quelques instants après cela, tu avais décidé de t'occuper de sa bosse. Il était hors de question de la laisse avec. Elle risquait d'avoir encore plus mal si l'on ne s'en occupait pas, et tu en avais pleinement conscience. C'était pour cette raison que, une fois arrivé au parc, tu avais appliqué les "premiers soins". Après avoir terminé, tu rangeais la pommade, avant de relever la tête vers elle à ses mots. C'est vrai ça ! Quand vous étiez petits, tu t'occupais déjà de ses petites blessures.

-C'est vrai... Tu étais déjà maladroite à l'époque ! Tu n'as pas vraiment changer, nishishishi.

Tu riais, mais surtout, tu la taquinais un peu. Tu savais très bien que ce genre de réflexion était stupide, mais c'était toi. Tu avais toujours été comme ça et tu changerais réellement difficilement. Mais c'était comme ça que l'on t'appréciait, non ? Enfin, c'était ce que tu avais cru comprendre avec le temps. Et forcément, tu en profitais. Tu continuais de jouer les petits enfants immatures. Et cela t'amusais, forcément. Tu te reculas lentement, pour enfin lui faire face. Tu te contentais de sourire, assit en tailleur face à elle. Elle te rassurait, comme d'habitude, pour te dire que cela guérirait vite. Tu n'en avais aucun doute ; elle y était habituée à force.

Cependant, tu constatas que son regard alla se perdre sur ta cicatrice. Tu baissas lentement le regard vers ton flanc, avant de te frotter la nuque. Tu pouvais très sincèrement voir dans son regard qu'elle n'était pas prête à lâcher l'affaire. Elle insistera sans doute, si tu ne lui disais pas tout de suite la vérité. Mais... Comment allais-tu pouvoir lui expliquer cela ? C'était assez compliqué comme histoire, mais tu ne pouvais pas lui mentir. Et puis, elle était ton amie, donc tu n'avais qu'une seule chose à faire pour être honnête ; et c'était de lui dire la vérité. Après tout, elle le méritait, non ?

-J'ai un nouveau job, maintenant. Je suis un "homme à tout faire". Il n'y a que dans l'assassinat que je ne travail pas, évidemment. Je ne veux tuer personne ! Tu marquas une pause, avant de te frotter la nuque. Cette cicatrice, je l'ai obtenu lors d'un travail. Je devais traquer un groupe de bandit pour récupérer l'or de mon client. J'ai réussi à trouver leur camp, mais j'ai dû attendre qu'ils se séparent pour récupérer l'or. Sur les quatre bandits présent, un seul était resté durant la nuit, pour monter la garde. J'ai alors attaquer le bandit... Et durant l'affrontement, les autres sont revenus. Ils m'ont alors blessés ici, avec leur machette. Tu tiras ensuite la langue à ton amie. Mais j'ai récupéré l'or et j'ai été correctement soigné après ça !

Tu espérais cependant qu'elle ne soit pas trop inquiète par ton nouveau job. Après tout, tu avais besoin d'argent, et tu acceptais tout ce qui venais à ta porte, en dehors des travaux de type "meurtrier". Tu n'aimais pas cela ; une vie n'a pas le droit d'être prise, qu'importe ce que la personne à fait de mal. Après l'emprisonnement est une toute autre histoire. C'était ce que tu pensais, tout du moins.
C O D E © W H A T S E R N A M E .

Invité
Invité
Re: C'est un rêve ou tu es bien de retour?[pv:Hawk] écrit le Mar 8 Sep - 12:55

    
C'est un rêve ou tu es bien de retour?

    
With — Hawk


    

Un simple cadeau pouvait parfois représenter bien des choses et rendre heureux. C'est ce que la jeune mineuse voyait sur le visage de son ami: il était heureux. Elle savait d'avance qu'il ferait attention à ce bracelet autant qu'à son écharpe et ses prunelles. C'était le deuxième cadeau qu'il recevait après tout et il venait d'elle. Rien que de le voir si heureux la faisait grandement sourire. Elle aimait le voir comme ça, tout content.

Elle, elle posa ses yeux verts sur son bracelet à elle et le caressa du bout des doigts. La demoiselle aussi allait en prendre soin et ne risquait pas de le retirer. Elle savait très bien que le métal qui était fournis au bijoutier ne rouillait pas donc même après être passé sous l'eau pendant 10 ans le métal restera le même. Yukiyo aussi était très heureuse de partager quelque chose avec Hawk.

Après être sortit de la bijouterie, les deux amis se dirigèrent vers le parc pour soigner la bosse de la jeune femme. Une fois arrivés, ils s'installèrent près des rochers et le jeune homme appliqua de la pommade avant de prendre une poche de glaçon et de la maintenir à l'endroit où se trouvait la bosse avec son écharpe. Autant dire qu'elle était étonnée de le voir la retirer, laissant sa cicatrice au cou exposée. Qu'il la soigne à nouveau fit naître d'anciens souvenirs en elle et elle les confia à son ami. Celui ne trouva rien de mieux que de la taquiner et de rire ensuite de son rire si spécial. Elle fit mine d'être vexée en gonflant ses joues avant de rigoler à son tour.

Puis ses yeux émeraudes se posèrent sur la cicatrice en forme de croix qu'il avait sur le flanc et, reprenant un air sérieux, la mineuse lui demanda comment il s'était fait ça. Il regarda à son tour la cicatrice et se frotta la nuque, hésitant sûrement à lui raconter sa mésaventure. Mais il le fit et la demoiselle prit un air inquiet en l'entendant raconter l'histoire. Même si à la fin il l'a rassura un peu en disant qu'il avait soigné ça, la demoiselle restait inquiète. Elle tapota le sommet de son crâne en le fixant avant de dire

-Fais attention Hawk, tu aurais pu avoir une blessure beaucoup plus grave que ça...


Yukiyo se mit à réfléchir et prit une grande inspiration avant de lever les yeux au ciel, se disant que son choix allait changer beaucoup de chose dans sa vie, puis reposa ses prunelles sur son ami d'enfance

-J'accepte de venir avec toi pour ton prochain voyage.


Elle ne voulait pas le quitter une nouvelle fois, attendre elle ne savait combien de temps et le voir revenir avec une possible autre blessure qu'il aurait pu éviter. Non, elle voulait venir avec lui, s'occuper de lui quand il le faudra, découvrir de nouvelle chose, partager de nouveaux moments, rire, s'amuser. Elle le voulait et savait que sa mère serait triste mais d'accord. Après tout elle favorisait l'ouverture d'esprit de sa fille et si partir de cet endroit pouvait le faire, hé bien soit. Et ça lui fera de nouvelles histoire à entendre. Déterminée, la demoiselle fixa hawk avant de sourire doucement.

[hrp désolée désolée désolée désolééééééeeee TT-TT j'ai eu beaucoup beaucoup de soucis et j'ai pas pu répondre avant maintenant TT-TT]
    



    

    
(c) MEI

    

    
Contenu sponsorisé
Re: C'est un rêve ou tu es bien de retour?[pv:Hawk] écrit le

C'est un rêve ou tu es bien de retour?[pv:Hawk]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Les Orks d'Alaric - surtout du Goff
» Jean Claude Duvalier retournera-t-il en Haiti ?
» Mirlande Manigat présente les 3 raisons de la popularité de Titid en Haiti
» Le retour de MatZ
» On engraisse bien les cochons...

Nebula :: 
autres lieux
 :: zone terrestre
-