AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

how i wish i could take back those days as i stare at these empty beer-glasses Δ TYR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Svea
avatar
Messages : 260
Date d'inscription : 12/06/2015
how i wish i could take back those days as i stare at these empty beer-glasses Δ TYR écrit le Lun 28 Déc - 18:06
ft. tyr
Piracy's a crime and crime doesn't pay, And we go home poor at the end of the day. But I'd rather live my life in rags Than be taped to a desk with a wife that's a hag.
MUSIQUE Caelestis ; cité maintenant ravagée par un chaos total ; un chaos impartial. Cette nation avait-elle récolté ce qu'elle avait semé ? Rien ne le confirmerait jamais, mais les récents événements n'avaient guère plus à tout le monde... Normal dans un sens, des victimes à déplorer, un château en ruine tout comme la mentalité des habitants qui se demandaient bien ce qu'ils avaient fait pour mériter un tel traitement. Le nouveau roi avait été élu, un homme qui ne disait rien à Svea ; mais sur qui elle avait fait quelque recherche. Ancien champion de la reine Mihael ; il était monté au pouvoir par on ne sait quel miracle.

Sans doute, une décision de la défunte ? Qui sait ? Svea ne s'était pas trop intéressé au pourquoi du comment ; elle avait juste décidé d'assister à l'événement ; si elle avait, ne serait-ce qu'imaginer que ce dernier se passerait ainsi ; elle n'aurait jamais quitté son bâtiment ; la demoiselle serait resté sur l'Hildegarde à boire des bières avec son équipage. Cette discorde entre les nations ne la concernait pas ; mais cela ne l'étonnerait pas qu'un membre de son équipage soit affecté par les événements ; si elle était amnésique, le reste de son équipe n'était pas dépourvu de mémoire ni de passé. Peut-être que si Svea avait encore ses souvenirs, elle aurait aussi été affectée par tout ce tapage.

Du réconfort ; elle en avait trouvé grâce à Svein, qui, inquiet pour elle, était venue la chercher au château. L'explosion l'avait quelque peu secoué et sa tête heurta si violemment le sol qu'elle perdu connaissance l'espace de plusieurs minutes ; un temps oublié qu'elle n'avait pas pu vivre contrairement à certain. La cohue générale, la panique, les larmes, l'incompréhension ; les gens avaient tous réagi de manière différente ; certains avaient pris les armes, d'autres s'étaient enfuis rapidement... C'est ce qu'elle avait voulu faire elle aussi ; erreur de timing. Le choc à la tête et le reste l'avait complètement secoué ; pas qu'elle n'était pas habituée à de tels drames ; son premier souvenir est celui de cadavre jonchant le pont de son Aéronef... Mais ce n'est pas ce qu'elle avait espéré vivre en venant ici. Svea avait donc appris quelque chose, faire attention à sa curiosité mal placée.

C'est sur une taverne que son regard se pose alors qu'elle marchait lentement dans les rues de la cité volante ; elle avait laissé le commandement à Svein le temps qu'il aille chercher le vaisseau. Avec cette guerre déclarée, l'état d'urgence allait forcément être donné ; il ne fallait pas qu'elle traîne plus longtemps ici ; mais Caelestis allait surveiller les cieux maintenant. Monter sur son aéronef serait donc une affaire peu aisée ; elle allait devoir y réfléchir ; quitter Caelestis ne serait pas facile. Prenant place au bar de la taverne, le visage désormais dépourvu de capuche, la jeune femme demanda une pinte au barman et se caressa avec douceur le front ; la douleur lancinante qu'elle avait au crâne lui donnait la migraine. Une bonne nuit de sommeil lui ferait le plus grand bien ; mais pour l'heure, elle voulait juste boire et oublier ; oublier la merde qu'elle avait vécue et qu'elle avait vue.

C'est en réceptionnant sa bière qui glissa le long du comptoir que la demoiselle fut prise très vite de vertige ; la fatigue, la pression qui retombe, Svea ne savait pas vraiment, mais c'est sans vraiment faire attention qu'elle tomba peu à peu sur son voisin. Se redressant aussi vite que possible, la jeune femme laissa alors s'échapper d'une voix rapide.

▬ Je suis sincèrement désolée, j'ai dû m'assoupir l'espace de quelques secondes !

Non, ce n'était pas vraiment ça. Tu ne t'étais pas assoupis Svea, t'étais juste en train de faire un léger malaise. Elle respire longuement et prend une gorgée de bière avant de soupirer longuement. Vivement qu'elle rentre ; Svea ne demandait que ça.



Týr
avatar
Messages : 28
Date d'inscription : 20/12/2015
Re: how i wish i could take back those days as i stare at these empty beer-glasses Δ TYR écrit le Mar 29 Déc - 4:22
Quelques jours, cela faisait à peine quelques jours que tu avais quitté Caelestis en de fâcheuses circonstances que tu étais de nouveau ici alors que tu t'étais juré que la dernière fois n'avait été qu'une exception. Hors il y a toujours des exceptions, des exceptions qui se répètent, des exceptions qui n'en sont plus le moment venu. La cité qui t'avait vu grandir te retrouvait une énième fois donc même si cette fois-ci tu y errais plutôt par intérêt et non pas par curiosité mal placée. Un débris partiellement dénue de sa capacité à survivre et donc à explorer même si ta convalescence ne faisait que commencer, la nature faisant son œuvre vis à vis de ton bras, de certaines de tes os qui furent malmené il y a de cela quelques jours.

Tu ne pouvais plus qu'errer profitant tout bonnement de ce malheur afin peut être de renouer des liens avec divers individus vénérant encore Caelestis à l'opposé de toi. Même si tu étais revenu pour revoir des proches en ces terres en ce soir tu n'avais point cette envie alors que cette idée ne te guidait plus. Tu ne désirais qu'une chose, finir affalé au comptoir d'un bar à ne plus penser à la moindre chose, à simplement redevenir un cadavre mais cette fois imbibé par l'alcool distante entité de la douleur qui t'avait profané au cours de cette maudite cérémonie.

Ainsi tu n'avais le temps que tu avais passé en cette taverne, te trouvant encore assis auprès du bar, ta main apte enlaçant ta chope  alors que l'ambre de tes iris convoitait le précieux liquide emprisonné par ce qui lui servait de récipient. Tu ne faisais attention aux vas et viens des gens te demandant ce que tu allais faire par la suite, bien trop préoccupé alors que la guerre dérangeait chaque projet que tu avais mûri même si ce n'était le premier conflit que tu allais pouvoir contempler en ta quarantaine d'années passées en ce monde. C'était sur tout ceci que tu sentis ce poids, cette chose si légère s'échouer sur ton épaule. Relevant dès lors la tête, détournant le regard pour observer la personne dont sa voix se laissait ouïr. Elle s'excusait, geste appréciable même si tu n'avais réellement remarqué son assoupissement, tout fardeau n'était plus que légèreté quand on s'était fait écraser le bras par quasiment une demi tonne comme ce fut le cas pour toi il y a de cela quelques jours en comparaison.

«  - Pas la peine de vous excuser pour ça, c'est pas comme si vous étiez un poids plume. »

Tu n'étais pas aigri pour une fois, non t'avais pas la force de ronchonner et de jouer au bourru comme d'habitude, tu ne désirais gueuler aussi même si une certaine rancœur s'était vu croître en toi depuis ces derniers événements.

Ainsi tu finis par décrire la jeune femme, non pas de façon trop prononcé sachant pertinemment que tes pupilles félines, inhumaines pouvaient en dégoûter ou effrayer plus d'un ou plus d'une en l’occurrence. Tu soupiras doucement portant tantôt la chope à tes lèvres, la mousse se réfugiant auprès des quelques poils au dessus de tes lèvres alors que ta manche vint essuyer tout ceci. Tu pouvais paraître démoli moralement en quelque sorte mais quand à cette jeune femme, ca semblait être d'un tout autre niveau encore. Par acquis de conscience tes lippes finirent par se mouvoir une nouvelle fois afin de façonner quelques palabres ni plus ni moins.

« - Sans vouloir être offensant, vous avez un peu l'air d'un cadavre, ca va ? »

Venant de toi de par ton état c'était plutôt comique... Ainsi tu conclus par ceci, toujours aussi habile lorsqu'il s'agit de choisir ces mots et de se montrer taquin.

« - Non car si vous finissez par définitivement vous affaler sur moi, j'aimerai être prévenu à l'avance au moins. »
feat. svea ▲ dialogue #0099ff ▲ hrp
Svea
avatar
Messages : 260
Date d'inscription : 12/06/2015
Re: how i wish i could take back those days as i stare at these empty beer-glasses Δ TYR écrit le Jeu 14 Jan - 19:00
ft. tyr
Piracy's a crime and crime doesn't pay, And we go home poor at the end of the day. But I'd rather live my life in rags Than be taped to a desk with a wife that's a hag.
MUSIQUE Épuisée, au bord de l'évanouissement, mais elle continuait de sourire malgré tout. Svea n'était clairement pas normal, cependant, elle ne voulait pas être conduite dans un endroit pour être examinée ; hors de question qu'on découvre que la capitaine de l'Hildegarde se trouve encore ici. Un soupir la prend alors que la voix de son sauveur ; si on pouvait l'appeler ainsi ; parviens à son oreille. « Pas la peine de vous excuser pour ça, c'est pas comme si vous étiez un poids plume. » Il insinuait qu'elle était lourde... ? Ou que justement, elle était un poids plume ? Cette phrase qui prêtait à confusion fit naître une moue sur ses lippes avant que ce ne soit sa boisson qui daigne rejoindre ces dernières. Rien de mieux qu'une bonne bière ; guérir le mal par le mal ; éviter de penser à l'hécatombe qui a eu lieu. En reposant son verre, la capuche qui était vissée sur sa tête tomba et s'est en vitesse que Svea la dressa de nouveau sur son visage. Vivre ainsi, caché, ce n'était clairement pas évident ; il n'y avait qu'à Caelestis qu'elle agissait ainsi ; si seulement elle n'avait pas été emprisonnée ici, elle n'aurait jamais eu à avoir recours à ce genre de déguisement.

Elle ne dit rien, se contente de hocher la tête à la remarque de l'homme assis à ses côtés. Non, ce n'était pas le genre de femme à partir directement en vrille quant à son poids. Peut-être qu'elle aurait pu effectivement partir en vrille quelques mois auparavant, mais plus maintenant. Svein lui avait beaucoup appris, tout comme le monde qui l'entourait ; plus posée, Svea avait désormais les pieds sur terre ; même si on ne changeait pas son côté lunatique, ni même son grand côté de rêveuse à deux balles... Une nouvelle lampée qui marqua la fin de son breuvage et la voix de l'homme qui brise de nouveau le silence qui s'était installé dans son esprit. « Sans vouloir être offensant, vous avez un peu l'air d'un cadavre, ça va ? » Un cadavre ? Sérieusement ? Elle n'avait pas vraiment fait attention à ça, Svea n'avait pas oser se regarder dans le miroir depuis quelques jours. Un enfant, Okeanos avait fait sauter un enfant non loin d'elle ; puis le trou noir. La force de l'impact l'avait carrément couché au sol ; envoyé dans les limbes pour quelques minutes, une honte. S'évanouir pendant un événement pareil ; voir des choses... Oui, clairement, elle devait ressembler à un cadavre, il n'y avait pas de doute là-dessus. Ses lèvres pincées, la jeune femme posa un doigt sous son menton, pose qu'elle prenait pour réfléchir. Devait-elle commander de nouveau un verre ou partir à la rechercher de Svein et l'interroger sur l'avancée du prochain départ ? Il avait dit qu'il viendrait la retrouver ici, autant qu'elle ne bouge pas. L'homme enchaîna très vite cependant... « Non, car si vous finissez par définitivement vous affaler sur moi, j'aimerais être prévenu à l'avance au moins. »

Effectivement, il n'avait pas tort. Si Svea finissait par s'évanouir ici, elle serait clairement dans la mouise. Peut-être finirait-elle encore arrêter par les autorités de Caelestis... Quoi qu'ils avaient d'autres chats à fouetter que des pirates. Un nouveau soupir alors qu'elle lève sa chope en direction du barman, signe qu'elle voulait une nouvelle fois la même chose. « Je ne pense pas tomber de nouveau ; ne vous en faite pas, je vous ferais signe si cela vous inquiète tant. » Elle n'avait pas voulu se montrer cassante, ni même blessante, mais le ton de sa voix, malgré sa bonne volonté, fut froid et un peu tranchant. Les récents événements l'avaient plombée et devoir rester bloqué ici parce que la sécurité était renforcée ne l'aidait pas à se sentir bien, ni même à garder son calme. La jeune femme à la chevelure rosâtre avait la sensation d'être coincée, bloquée sur les îles célestes, l'équipage attendant son retour bloqué ailleurs. C'était insoutenable ; agaçant et déconcertant.

« Je suis désolée, je suis un peu sur les nerfs et j'avoue que je ne me sens pas très bien. Les récents événements m'ont... Blasée ?» Non, ce n'était pas le bon mot, pas le bon terme. Tu n'étais pas blasée Svea, juste touchée ; c'est ça d'être de nature empathique. Oui, elle n'aimait pas spécialement Caelestis ni leur manière de faire. Ils étaient sans doute même en train de continuer à creuser leur tombe... Svea n'irait pas jusqu'à dire qu'ils avaient mérité le traitement que la contrée des mers leur avait infligé, mais il était certain que la cité céleste n'était pas totalement sainte dans cette histoire. Trop de complot, trop d'histoires louches... Le suicide de l'inquisiteur en pleine cérémonie, la déclaration de guerre ; la mort récente de la reine Mihael. Tout partait loin dans sa pauvre tête endolorie. « Je ne sais même pas ce que je fais ici... Je ne devrais pas être là. »

De toute évidence, non. Svea ne devrait pas rester assise ici à se tourner les pouces et à siroter une bonne bière. Elle devait rejoindre ses compagnons, son équipage, sa famille et se tirer d'ici. Pourtant, en tant que capitaine, elle ne devait pas foncer tête baissée dans le tas ; Svein lui en voudrait très certainement... Nouveau soupir, la bière glisse le long du comptoir une nouvelle fois et sa main attrape sa chope à toute vitesse afin d'en boire quelques gorgées ; que faire... ? C'était là toute la question. « D'ailleurs, sans vouloir vous offensez à mon tour, vous semblez ne pas être très en forme non plus. D'où viennent vos blessures ? » La curiosité était un vilain défaut, mais il lui fallait parler ; discuter pour ne pas penser encore et encore... Autant briser la glace et passer le temps avec lui.



Contenu sponsorisé
Re: how i wish i could take back those days as i stare at these empty beer-glasses Δ TYR écrit le

how i wish i could take back those days as i stare at these empty beer-glasses Δ TYR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» R.M.S TITANIC IS BACK!
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» Davy Back Fight !
» I'll never forget. Please, come back. ♦ Lou
» Back to Hogwarts...

Nebula :: 
domaine céleste
 :: Cassiopeia :: L'allée Semitonium
-